Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Soon

Maison de la Danse de Lyon 1993 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Jones, Bill T. (United States)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , Saisons 1990 > 1999

Producteur vidéo : Maison de la Danse

en fr

Soon

Maison de la Danse de Lyon 1993 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Jones, Bill T. (United States)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , Saisons 1990 > 1999

Producteur vidéo : Maison de la Danse

en fr

Soon

Première en 1988 à l'occasion du "Celebrate Brooklyn Festival" au Prospect Park (Brooklyn - New York).

Bill T. Jones vit à New-York. Il compte parmi les principaux représentants du courant next wave, dont la réflexion sur le mouvement s'appuie directement sur le contexte social et politique actuel. Très influencé par l'art visuel, il poursuit la recherche artistique entamée dans les années 1982 avec son compagnon Arnie Zane, cofondateur de Bill T. Jones 1 

Arnie Zane & Co, mort en 1988 du Sida. Lors de la Biennale 1990, la compagnie Bill T. Jones, et le danseur Arthur Avilès ont fortement secoué les esprits. Un vrai chorégraphe est là, qui n'en finit pas de régler ses comptes avec la vie, à travers une danse à son image : puissante, belle, rageuse face à la difficulté d'être noir, gay, ou même artiste. 


Source : Maison de la Danse

Jones, Bill T.

Bill T. Jones est un danseur et chorégraphe américain qui n'a aucun tabou. Ce performer dont la présence scénique électrise l'auditoire, exprime à la fois violence, douceur et émotion. Son statut de danseur noir et homosexuel a influencé le thème social de ces pièces, de même que la danse moderne et l'importance de l'improvisation dans la démarche de création.
 

Issu d'une famille noire-américaine très modeste, il se forme à l'université de Binghamton en théâtre et en danse. Il y fait une rencontre décisive, celle de son compagnon et principal collaborateur, le performer Arnie Zane. Ils fondent ensemble en 1973 l'American Dance Asylum, avant de devenir la Bill T. Jones / Arnie Zane Dance Company en 1982. Arnie Zane, décède en 1988 des suites du sida, Bill T. Jones, lui-même séropositif, fait désormais perdurer la compagnie.
 

Bill T. Jones crée pour A. Ailey, le Boston Ballet, le Ballet de l'Opéra de Berlin et le Lyon Opéra Ballet ; pièces pour lesquelles il reçoit de nombreuses distinctions. Il collabore également à des productions d'opéra ou de théâtre. Intéressé par la diversité des morphologies, il en fait l'un de ses atouts. Noir, musclé, sensuel et d'un haut niveau technique, Bill T. Jones joue sur la différence avec Zane, qui, petit et blanc, invente de drôles de gestes et teinte la virtuosité des duos d'un certain non-sens. Bill T. Jones aborde dans ses pièces chorégraphiques des sujets conflictuels comme la condition des Noirs-Américains et l'homosexualité, et il n'hésite pas à prendre position sur différents enjeux sociaux. Sa danse, déjà narrative et en rupture avec le minimalisme, se fait ainsi militante.
 

Sources : Panorama de la danse contemporaine, Rosita Boisseau (Ed. Textuel, Paris, 2006) ; Site du New-York Live Arts


En savoir plus : newyorklivearts.org

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et oeuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives:
 

• Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
 •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
 •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
 •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

Plus récemment, il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée le site « numeridanse.tv », vidéothèque internationale de danse en ligne.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
 Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse

Bill T. Jones / Arnie Zane Dance Company

Direction artistique: Bill T. Jones

Année de création: 1982

La Bill T Jones / Arnie Zane Dance Company est créée en 1982, fruit de 11 ans de collaboration entre Bill T. Jones et Arnie Zane (1948-1988). Durant cette période, ils ont redéfini la forme du duo et ont mis en avant des des problèmes d'identité, de forme qui changeraient le visage de la danse américaine. La Cie s'est produite dans le monde entier dans plus de 200 villes dans 40 pays sur tous les principaux continents et est reconnue comme l'une des forces les plus innovantes et les plus puissantes dans le monde de la danse-théâtre.

Le répertoire de la compagnie Bill T. Jones / Arnie Zane est très varié dans son domaine, son imagerie visuelle et son approche stylistique du mouvement, de la voix et de la scène et comprend des œuvres musicales ainsi que des œuvres utilisant une variété de textes. La Cie est reconnue pour sa méthode de création  collaborative qui inclut des artistes aussi divers que Keith Haring, Cassandra Wilson, The Orion String Quartet etc.

Le travail de cette compagnie a souvent été décrit comme une fusion du théâtre et de la danse. Le répertoire est très varié, autant dans les thèmes abordés, les réalisations visuelles ou longueur des représentations, qui vont de 15 minutes à deux heures. La compagnie s'affirme comme l'une des plus influentes en terme d'évolution esthétique de la danse contemporaine américaine. Sans distinction de styles, le répertoire de la compagnie se diversifie, prenant après la mort de Zane en 1988 un sens plus grave, plus politique. Bill T. Jones crée dans l'urgence, menant son combat contre le sida et contre toute forme d'exclusion.


Sources : New-York Live Arts ; Programme de la Maison de la danse


En savoir plus : newyorklivearts.org 

Soon

Chorégraphie : Bill T. Jones

Interprétation : Bill T. Jones / Arnie Zane Dance Company

Musique additionnelle : Kurt Weill, Bessie Smith

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Maison de la Danse - 1993

Nos suggestions de videos
02:55

Céu Cinzento

Oliveira, Clébio (France)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Suite pour deux pianos

Scholz, Uwe (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:40

Undici Onde

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
03:00

La troisième symphonie de Gustav Mahler

Neumeier, John (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Avec, ou sinon rien

Charlot, Annick (France)

  • Ajouter à la playlist
03:04

Promenade Obligatoire

Nguyen, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
04:44

Le Cantique des Cantiques

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
03:57

Messiah

Wainrot, Mauricio (Uruguay)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Carmen

Inger, Johan (France)

  • Ajouter à la playlist
09:13

Le Jardin [remontage 2014]

Ficely, Julien (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Tristan & Isolde, "salue pour moi le monde !"

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Whack!!

Chen, Ashley (France)

  • Ajouter à la playlist
02:27

La Minute du spectateur (2017) : Alonzo King

King, Alonzo (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Cartes Blanches

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Gnawa

Duato, Nacho (France)

  • Ajouter à la playlist
07:20

Amelia

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
02:34

Pixel

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
03:12

Têtes d'Affiche

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Era Povera

Apergi, Patricia (Greece)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus > Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Céline Roux

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Découvrir
En savoir plus

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

Francis de Coninck

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

Sacré Sacre

Webdoc

Julie Charrier

Sacré Sacre

Webdoc

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Quand le réel s'invite

Parcours

Centre National de la danse

Quand le réel s'invite

Parcours

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Découvrir
En savoir plus

Les arts du mouvement

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Les arts du mouvement

Parcours

Généralement associés aux arts circassiens, voici un Parcours qui vous fera déambuler entre différents artistes de cet univers.
Découvrir
En savoir plus

La relecture des œuvres

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La relecture des œuvres

Parcours

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Des genres et des styles

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Des genres et des styles

Parcours

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Découvrir
En savoir plus

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Centre national de la danse

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Découvrir
En savoir plus

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Parcours

Ada d’Adamo

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Parcours

Panorama des pratiques de danse contemporaine en Italie dans les années 2000.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

Le ballet poussé à bout

Parcours

Olivier Lefebvre

Le ballet poussé à bout

Parcours

L'évolution du ballet, de sa forme romantique au néo-classique.

Découvrir
En savoir plus

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Geneviève Dussault

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Découvrir
En savoir plus

Pantomimes

Parcours

Sarah Nouveau

Pantomimes

Parcours

Présentation de la pantomime dans les différents courants de la danse.

Découvrir
En savoir plus

Féminin - Masculin

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Féminin - Masculin

Parcours

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Découvrir
En savoir plus

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus