Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Era Povera

Maison de la Danse de Lyon 2012

Chorégraphe(s) : Apergi, Patricia (Greece)

Producteur vidéo : Aerites Dance company

Era Povera

Maison de la Danse de Lyon 2012

Chorégraphe(s) : Apergi, Patricia (Greece)

Producteur vidéo : Aerites Dance company

Era povera

La nouvelle œuvre de la compagnie Aerites Dance Company lance une réflexion sur les rues et l’idée de la condition urbaine dans son état actuel ainsi que sur sa transformation. La ville, le corps, les logements et leurs fantômes, l’inattendu et le permanent, la tactique novatrice de l’expérience urbaine et son côté tragi-comique, deviennent alors la matière première de la compagnie.     
S’il est vrai qu’au 21e siècle, les villes comme Athènes se distinguent par leur caractère inachevé, infini et par les innombrables interventions venues principalement du bas vers le haut et grâce auxquelles elles avancent afin d’assurer leur longévité, le travail d’Aerites ne cherche rien d’autre qu’à s’emparer de cet esprit encore indéfini et de son autre rythme pas encore « répertorié ».    
S’il est vrai que la ville se fait grâce à une dynamique hésitante, à des réseaux immatériels intéragissant entre le paysage et les êtres vivants qui la composent, à des rebondissements, des modèles, des éléments absurdes et de douloureuses certitudes, Aerites ne peut pas faire autrement qu’intégrer cette inquiétude dans son travail.    
S’il est vrai que les langues des rues se sont considérablement différenciées car la réalité s’impose sur leur esthétisation ; s’il est vrai que ce qui est commun est devenu la nouvelle façon de comprendre la sphère publique et que la “foule” remplace le “peuple” dans les discussions publiques et que le concept de vie privée et vie publique a muté, cette autre culture urbaine apparaît alors douloureusement insaisissable, pleine de conflits et d’une obscurité attrayante.    
La performance Era poVera est avant tout mise en scène par la ville (matérielle et immatérielle, animée et inanimée), une ville à la fois épuisée et agressive, brisée et, de ce fait, pleine de possibilités… Le mouvement, la musique, l’approche visuelle, la conception des lumières et des costumes sont combinés afin de donner cette texture, cette tonalité, ce frisson et cette pénombre symbolique qui caractérisent la performance, ainsi que le son, le souffle et les comportements convulsifs qui lui permettent de prendre vie. En ce sens, le travail d’Aerites ne vise pas à illustrer la vie urbaine athénienne ou à étoffer le folklore construit autour d’elle, mais plutôt à saisir le rythme guidant cette ville, et d’autres comme elles, vers leur avenir.


Source : Aerites

Apergi, Patricia

Née à Athènes, Patricia Apergi y étudie le théâtre avant de partir à Nice, puis à Londres où elle s’ouvre à la danse contemporaine.
En 2006, elle crée la compagnie Aerites qui signe des œuvres à la frontière de la danse (contemporaine et hip-hop), de la performance, de la poésie, du théâtre et des nouvelles technologies.
Elle signe récemment ERA poVERA (2012), d.opa ! ou The Manifest of the Other (2010). Membre du Centre international pour les artistes émergents de Londres, elle enseigne la danse et le théâtre à Athènes.

Mise à jour : mars 2015

Aerites Dance Company

Aerites Dance Company a été créée en avril 2006 par Patricia Apergi et Dimitris Chalazonitis.

L'art  de la danse, dans le cas d'Aerites, ne concerne pas seulement la  «morphologie», le type de «mouvement» ou les «moyens d'expression». Le  groupe se concentre sur l'expérimentation et la production de  performances basées sur la recherche théorique, dramaturgique et du mouvement. L'objectif de Aerites Dance Company est de créer des actions artistiques résultant de la synergie entre la danse, les arts de la scène, la poésie, la pratique théâtrale et les nouvelles technologies. La société a reçu le prix Ermis (2008) et 3 prix Evge (2009, 2007).


Source : Site de Aerites Dance Company


En savoir plus : www.aerites.com

Era Povera

Chorégraphie : Patricia Apergi

Assistance à la chorégraphie : Dimitra Mitropoulou

Interprétation : Ilias Chatzigeorgiou, Nontas Damopoulos, Giannis Emmanouilidis, Chara Kotsali, Maro Marmarinou, Ioanna Paraskevopoulou, Konstantinos Rizos, Dimokritos Sifakis

Conseil artistique / Dramaturgie : Georgina Kakoudaki

Texte : Dimitris Halazonitis, Patricia Apergi

Musique originale : Dimosthenis Grivas

Musique live : Orestis Chatzitheodorou, Dimosthenis Grivas, Danae Nielsen

Lumières : Nikos Vlasopoulos

Costumes : Aggelos Mentis

Décors : Andreas Ragnar Kasapis

Autres collaborations : Nadia Arguropoulou (consultant visuel)

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus