Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

De carne e sonho

Maison de la danse 2006 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Mesquita, Jomar (Brazil)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Cia de dança Mimulus;Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

De carne e sonho

Maison de la danse 2006 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Mesquita, Jomar (Brazil)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Cia de dança Mimulus;Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

De carne e Sonho

De Carne e Sonho (De chair et de songe) est un hommage brésilien au tango, danse voisine puisque les six danseurs et les cinq musiciens sont tous originaires de Belo Horizonte. Un tango sensuel et libre, qui s'offre même un flirt avec la samba carioca. Une composition magistrale et fougueuse sur les musiques de Piazzolla, Gardel, Barbieri ou... Vivaldi. Tango dramatique ou joyeux, langoureux ou insolent, hiératique ou audacieux, corps à corps et cœur à cœur. Le tango, passionnément.

Qu'est-ce le tango pour vous ?
"Le tango représente un énorme et très fort sentiment de passion avec toutes ses nuances. Il est à la fois agressif, très mélancolique et suave. Je ne peux pas croire qu'il existe une personne capable d'écouter la musique de Piazzolla sans ressentir une quelconque émotion. De plus, le langage chorégra- phique du tango est richissime, rendant possible de belles et d'infinies créations, même avec des musiques qui n'ont aucun rapport avec le tango. Par exemple, la Samba au Brésil emprunte aujourd'hui des pas liés au tango."

Source : Jomar Mesquita pour le programme de salle de la Maison de la Danse


Mesquita, Jomar

Le Brésilien Jomar Mesquita est danseur, professeur et chorégraphe pour la compagnie Mimulus. Depuis 1989, il s’est consacré à la recherche des différents styles et genres dans les prestigieuses écoles du Brésil, de Cuba, d’Argentine, du Costa Rica, de France, d’Angleterre, d’Espagne et des États-Unis. Il a également étudié le cirque, le théâtre, la danse classique, le zapateado, l’éclairage scénique, la chorégraphie et la musique. Son travail a été largement reconnu et récompensé lors de régulières participations dans les plus importantes manifestations et concours de danse au Brésil et à l’étranger. Véritable phénomène de société en Amérique Latine, la danse de salon est pratiquée chaque fin de semaine par des dizaines de millions de couples. En 1990, Jomar Mesquita il prend la direction de l’école de danse de ses parents à Belo Horizonte, considérée comme l’une des meilleures écoles du pays. En 1992, Jomar Mesquita fonde la compagnie Mimulus, une des rares compagnies professionnelles de danses de salon qui existe actuellement dans le monde. Il a créé pour la compagnie plusieurs spectacles sur les différents styles de danse (des rythmes des Caraïbes à la samba en passant par le rock, le swing et autres danses de salons) : « Bagagem » (2000), « E Esse Alguém Sabe Quem » (2001), « De carne e Sonho » (2003), « Do Lado Esquerdo de Quem Sobe » (2006), « Dolores » (2007), « Por Um Fio » (2009), "Pretérito Imperfeito" (2014).

Avec un style nerveux et dynamique, Mimulus va au-delà des limites formelles de chaque danse en ajoutant à la technique classique et contemporaine une certaine théâtralité. Ses spectacles ont été récompensés par de nombreux prix. Le public français a pu découvrir l’originalité, l’innovation et la créativité de la compagnie lors de sa première invitation en France lors de la Biennale de la Danse Terra Latina en 2002. De plus, les Lyonnais ont pu mesurer le talent de Jomar Mesquita lors des cours de danse donnés en journée à plus de 500 personnes sur la place des Terreaux. Il a également présenté « Do Lado Esquerdo de Quem Sobe » lors de la Biennale de la Danse Danse la Ville en 2006. En plus de son rôle de chorégraphe et de directeur au sein de la compagnie Mimulus, Jomar Mesquita développe quelques activités avec d’autres professionnels et enseigne la danse aux enfants défavorisés.


Source: Programme Maison de la Danse ; Site de la cie Mimulus


En savoir plus : mimulus.com.br

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

De carne e sonho

Direction artistique / Conception : Jomar Mesquita

Assistance direction artistique / conception : Bruno Ferreira, Fernanda Nogueira, Juliana Macedo

Chorégraphie : Jomar Mesquita

Interprétation : Bruno Ferreira, Fernanda Nogueira, Jomar Mesquita, Juliana Macedo, Daniel Vidal, Fabiana Lopes, Welbert de Melo, Nayane Diniz

Scénographie : Osla Arquitetura, Ed Andrade

Musique live : Quinteto Dialeto) Marcelo Corrêa, Renato Hanriot, Paulo Roberto Machado ,Camilo Córdova Christófaro, Daniel Córdova Christófaro

Lumières : Leonardo Pavanello

Costumes : Baby Mesquita, Heloisa Paixâo, Vânia Lúcia Correia da Silva (habilleuses), Maria Helena Aguiar (couturière), Floriano Lima Neto Anésia Santana (tailleur), Sapataria do Futuro (chaussures), Tuca Pinheiro, Júlio Maciel (accessoires)

Décors : Joaquim Pereira

Autres collaborations : Jomar Mesquita et Jacqueline de Castro (répétitions), Orlando de Paula (préparation)

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Baby Mesquita (production exécutive), Fabio Ramos, Regina Moura (assistants de production), Associação Cultural Mimulus (production), remerciements à Ministério da Cultura do Brasil, Secretaria Estadual de Cultura do Estado de Minas Gerais, Fundação Municipal de Cultura e Prefeitura Municipal de Belo Horizonte, Fundação Acesita, MSA Infor, Bergmann, Usiminas, Util

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Cia Mimulus, Maison de la danse

Durée : 1h05

Nos suggestions de videos
02:55

Céu Cinzento

Oliveira, Clébio (France)

  • Ajouter à la playlist
02:34

Pixel

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Era Povera

Apergi, Patricia (Greece)

  • Ajouter à la playlist
53:09

Augures

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
30:33

Leïla "la nuit"

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
07:20

Amelia

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
24:23

Triton (audiodescription)

  • Ajouter à la playlist
07:37

La la la Human Sex (duo n°1)

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
13:33

Chambre double

  • Ajouter à la playlist
37:54

L'Irresponsabilité d'Apollon

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
01:33:50

L'Effraction du silence

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Suite pour deux pianos

Scholz, Uwe (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

La troisième symphonie de Gustav Mahler

Neumeier, John (France)

  • Ajouter à la playlist
03:57

Messiah

Wainrot, Mauricio (Uruguay)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Carmen

Inger, Johan (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Cartes Blanches

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Tristan & Isolde, "salue pour moi le monde !"

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Whack!!

Chen, Ashley (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Gnawa

Duato, Nacho (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Parcours

fr/en/

Sacré Sacre

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Webdoc

fr/en/

Käfig, portrait d'une compagnie

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.

Webdoc

fr/en/

Danses de mains

Ce parcours présente différents extraits vidéo où les mains sont au cœur du mouvement.

Parcours

fr/en/

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Panorama des pratiques de danse contemporaine en Italie dans les années 2000.

Parcours

fr/en/

Les arts du mouvement

Généralement associés aux arts circassiens, voici un Parcours qui vous fera déambuler entre différents artistes de cet univers.

Parcours

fr/en/

Des genres et des styles

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Parcours

fr/en/

Technique(s) contemporaine(s)

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Parcours

fr/en/

Une scène artistique hip hop en France

Parcours

fr/en/

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Parcours

fr/en/

Le ballet poussé à bout

L'évolution du ballet, de sa forme romantique au néo-classique.

Parcours

fr/en/

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Parcours

fr/en/

Nouveau souffle : La jeunesse du XXIème siècle entre dans la danse

Exposition virtuelle

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus