Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Traces - Maguy Marin, l'urgence d'agir

Traces - Maguy Marin, l'urgence d'agir

Traces

Le film "Traces" est un extrait du documentaire "Maguy Marin, l'urgence d'agir" de David Mambouch. 

"Maguy Marin, l'urgence d'agir" est disponible sur la plateforme Universcine et ARTE boutique

Sortie du film "MAY B" de David Mambouch,  Chorégraphie Maguy Marin produit par Naia Productions pour 2021.

Plus d'infos : Vimeo / Facebook / Instagram

SYNOPSIS

Maguy Marin, l’Urgence d’Agir est le premier film de cinéma consacré au parcours de l’une des plus grandes chorégraphes de notre temps. À travers May B, le spectacle qui révéla la compagnie il y a 37 ans, c’est la question ultime de ce que nous transmettons à nos enfants que pose le film. 

Transmission d’une pensée, d’une façon de danser, de se mouvoir dans le monde et dans la Cité. Histoire des politiques culturelles, histoire d’un pays, intimité et universalité c’est tout cela Maguy Marin, L’Urgence d’Agir de David Mambouch. Un objet cinématographique mêlant grâce et colère, art et politique, le tout avec comme fil rouge la transmission de la pièce emblématique May B. 

Elle est de ces artistes qui creusent des sillons durables et profonds, qui bouleversent les existences. Depuis plus de 37 ans, Maguy Marin s’est imposée comme une chorégraphe majeure et incontournable de la scène mondiale. 

Fille d’immigrés espagnols, son œuvre est un coup de poing joyeux et rageur dans le visage de la barbarie. Son parcours et ses prises de positions politiques engagent à l’audace, au courage, au combat. 

En 1981, son spectacle phare, May B, bouleverse tout ce qu’on croyait de la danse. Une déflagration dont l’écho n’a pas fini de résonner.
 

Le parcours de la chorégraphe Maguy Marin, un vaste mouvement des corps et des cœurs, une aventure de notre époque, immortalisée et transmise à son tour par l’image de cinéma. 

L' HISTOIRE

Maguy Marin occupe depuis le début des années 80 une place à part dans le paysage de la danse contemporaine.
    Depuis ses premiers pas de danse au Conservatoire de Toulouse dans les années soixante, en passant par l’école de Maurice Béjart puis dans son ballet ; depuis la création de la compagnie Maguy Marin dans la précarité et l’urgence, jusqu’à celle du Centre Cho- régraphique National de Rillieux-La-Pape, dans le quartier de La Velette ; puis du choix fondateur d’un retour à l’indépendance de sa compagnie en 2012, et la création du lieu RAMDAM, UN CENTRE D’ART ; son parcours et celui de sa compagnie formulent des réponses exemplaires à des interrogations univer- selles et plus que jamais actuelles. 

Comment transmettre à nos semblables, et plus spécifiquement aux jeunes générations, la volon- té de résister, de ne pas céder au renoncement, à la cupidité, à la barbarie ambiante ? Comment nous nourrir des énergies fondamentales du désir et de l’espoir ? 

En transmettant aujourd’hui May B à de jeunes danseurs, la chorégraphe et ses compagnons de route réaffirment la nécessité de donner aux plus jeunes et aux plus précaires les outils artistiques et humains de leur autonomie et de leur liberté. La danse devient une véritable pensée politique en mouvement. Malgré la précarité de la vie humaine, elle nous rappelle que nous avons le pou- voir d’agir sur le réel, et combien chaque existence est précieuse. 

Aujourd’hui plus que jamais, Maguy Marin en appelle à la priorité de s’occuper des enfants, de transmettre. 

« ...des ballets ou des pièces, qui ne parlent que de corps beaux, jeunes et compétitifs, je trouve cela d’une violence inouïe, socialement je veux dire» 

À RAMDAM, UN CENTRE D’ART, où la compagnie est aujourd’hui installée (ancienne menuiserie per- due dans la nature environnant la ville de Lyon), les rapports sont horizontaux, fraternels, engagés. En 2017, comme pour chaque nouvelle création, Maguy s’enferme en studio avec les danseurs, en quête d’inouï, de quelque chose qu’elle n’a jamais fait. Elle se nourrit de leurs propositions, de lectures faites ensemble, de discussions. Les pièces se construisent dans l’échange intime de cette recherche, par la rigueur, l’approfondissement, la pratique, la répétition. Toujours, il est question de la place de l’homme dans le monde, des rapports du singulier au collectif. 

« Quel est ce moment de l’histoire du monde que nous façonnons concrètement par chacun de nos actes » s'interroge Maguy Marin

Source : Naïa Productions

Marin, Maguy

LA COURSE DE LA VIE 

Il y a un lieu de naissance, autre qu’une ville. Toulouse. Un emplacement atteint suite à une série de déplacements provoqués par des mouvements politiques en Espagne. Ainsi, grandir par là, en France, au tout dé- but des années 50. Puis il y a un désir de danser qui se confirme par un enchaînement d’études - de Toulouse, à Strasbourg puis à Mudra (Bruxelles) Maurice Béjart, Alfons Goris et Fernand Schirren ... dans lequel se manifestent déjà des rencontres : les étudiants acteurs du Théâtre National de Strasbourg. Une volonté qui s’af- firme avec le groupe Chandra puis au Ballet du XXème siècle. Le travail de création s’amorce aux côtés de Daniel Ambash, et les concours de Nyon et de Bagnolet (1978) viennent appuyer cet élan. 

Faire à plusieurs 

De 1980 à 1990, portée par la confiance de l’équipe de la Maison des arts de Créteil, la recherche se poursuit avec Christiane Glik, Luna Bloomfield, Mychel Lecoq et la complicité de Montserrat Casanova. Une troupe se constitue renforcée par Cathy Polo, Françoise Leick, Ulises Alvarez, Teresa Cunha, et bien d’autres encore. Chercher toujours, avec une composante, une compagnie qui deviendra en 1985 le Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne. Une tentative de travailler à plusieurs et pouvoir en vivre, soutenue par une intense diffusion de par le monde. En 1987, la rencontre avec Denis Mariotte amorce une longue collaboration qui ouvre le champ des expériences par un questionnement mutuel hors des cadres d’un champ artistique spécifique. 

Faire - Défaire - Refaire 

1998, une nouvelle implantation.
   Un nouveau territoire pour un nouveau Centre choré- graphique national à Rillieux- la-Pape, dans le quartier de la Velette. Avec la nécessité de reprendre place dans l’espace public. Un croisement de présences qui agit dans un espace commun: Un “nous, en temps et lieu”. Ainsi chercher en ce lieu la distance nécessaire pour renforcer notre capacité à faire surgir « ces forces diagonales résistantes à l’oubli » (H. Arendt). 

Le travail se poursuit dans une pluralité de territoires - du Studio, au quartier de la Velette, aux villes partenaires, jusqu’aux villes d’autres pays. Un travail où s’entremêlent des créations, des interventions multiples où l’exigence artistique ouvre des pistes qui dépassent le désir convivial immédiat d’un être ensemble. 

Avec l’arrivée en 2006 d’un nouveau bâtiment - pour le CCN de Rillieux-la-Pape. Un lieu à habiter et à co-habiter, un laboratoire citoyen qu’est l’art de la scène destiné aux regards de la cité pour qu’ait lieu le geste d’une poétique publique. Faire que se fabrique et s’exprime par l’adresse publique, de lieux en lieux, de villes en villes, de pays en pays, la part d’existence que l’art nous renvoie. Et par- delà ces multiples endroits, partager les moyens, les outils, les expériences et les actions. Croiser les champs artistiques, créer, soutenir des recherches, ancrer des actes artistiques dans divers espaces de vie sociale, des écoles aux théâtres, des centres d’art aux centres sociaux, des espaces publics aux habitations ouvertes, des lieux de recherches aux maisons de quartier en faisant vivre le geste artistique comme puissance poétique du faire et du refaire les mondes. 

L’année 2011 sera celle d’une remise en chantier des modalités dans lesquelles s’effectuent la réflexion et le travail de la compagnie. Après l’intensité de ces années passées au CCN de Rillieux-la-Pape, s’ouvre la nécessité d’une nouvelle étape en reprenant une activité de compagnie indépendante. Cette décision importante répond au désir toujours très vivant et impératif d’expérimenter autrement l’enjeu que présente l’acte de créa- tion, comme un potentiel capable de prolonger sous d’autres formes ce qui en est le cœur. 

Après un passage de 3 années à Toulouse, ville qui ac- cueillera pour un court temps cette nouvelle aventure, sans répondre favorablement au besoin impérieux d’un espace de travail pérenne pour une compagnie permanente, l’idée d’une installation à ramdam, une ancienne menuiserie acquise en 1995 grâce aux droits d’auteur à Sainte-Foy-lès-Lyon a pris corps. Ce lieu est activé depuis 17 ans par une association qui propose aux artistes des résidences, de la formation et des ouvertures publiques. Ce projet actif et pérenne est actuellement soutenu par la Région Rhône Alpes, l’Etat et la ville de Sainte-Foy-lès-Lyon. 

L’installation de la compagnie dans ce lieu en 2015 permet  de continuer à ouvrir l’espace immatériel d’un commun qui cherche  obstinément à s’exercer et enclenche le déploiement d’un nouveau projet  ambitieux en coopération avec la Cie PARC, la Katet cie et les artistes  partenaires, Ulises Alvarez, Laura Frigato et Florence Girardon :  RAMDAM, UN CENTRE D’ART.


Prix et distinctions de Maguy Marin 

1978 Grand Prix du Concours chorégraphique international de Bagnolet 

2003 Grand Prix de la danse du Syndicat de la critique pour Les applaudissements ne se mangent pas 

2003 American Dance Festival Award
2006 Prix spécial du jury du Syndicat de la critique 

pour Umwelt

2008 Bessie Award pour Umwelt présenté au Joyce 

Theater
2008 Grand Prix de la danse du Syndicat de la cri- 

tique pour Turba
2011 Prix Danza & Danza du « meilleur spectacle 

de danse contemporaine» pour Salves 

2016 Lion d’or Biennale de Venise 


En savoir plus : https://compagnie-maguy-marin.fr/

Mambouch, David

David Mambouch est formé comme acteur à l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre de 2001 à 2004. De 2004 à 2010, il fait partie de la troupe permanente du Théâtre National Populaire, au sein de laquelle il joue dans de nombreuses mises en scène de Christian Schiaretti (entre autres dans L’Opéra de Quat’Sous, Père, 7 farces et comédies de Molière, Coriolan, Par-dessus Bord, Philoctète) et dans Mère & fils de Joël Jouanneau, mise en scène de Michel Raskine. Parallèlement, il tourne en tant qu’acteur pour la télévision, notamment avec Jean-Louis Lorenzi (Chat Bleu Chat Noir, Épuration, aux côtés de Christiana Réali) et au cinéma avec Richard Dembo (La Maison de Nina, aux côtés d’Agnès Jaoui) et Lola Doillon (Le Voyage de Fanny, aux côtés de Marina Vlady). 

En 2005, il crée, avec Laure Giappiconi, la com- pagnie Les 7 Sœurs, pour laquelle il met en scène deux spectacles, Harold Pinter Club et l’Oracle de Saint-Foix. Auteur, il écrit Kaveh Kanes (2003, mise en scène de Catherine Hargreaves), Terrible (2004), Premières Armes (2007, mise en scène par Olivier Borle au TNP), Noires Pensées, Mains Fermes (2008, mise en scène par l’auteur au Théâtre Les Ateliers à Lyon) et I-A (2017, mise en scène Olivier Borle au Théâtre des Clochards Célestes). 

Après une formation de scénariste, aux côtés de Jean-Marie Roth. Il co-écrit plusieurs scénarios de long métrage, dont Hors Série avec Bruno Darmon et Jean-Marie Roth et La Jeune Fille Violaine avec Coralie Dedykere. Il écrit et réalise également de nombreux courts métrages, notamment avec Laure Giappiconi et Olivier Borle, une mini-série en 12 épisodes intitulée La Grande Cause

Depuis 2012, il collabore avec la Compagnie Maguy Marin. Réalisateur d’abord, pour le film nocturnes, adaptation cinématographique de la pièce éponyme. Interprète, pour les reprises de May B et Umwelt

Il crée aux côtés de Maguy Marin et Benjamin Lebreton le solo Singspiele, dont il est interprète et créateur sonore. 

En 2015, il crée La Katet Compagnie, il met en scène Juan (Théâtre National Populaire), Hamlet- Machine en collaboration avec Philippe Vincent. Avec Agnès Potié il collabore sur le solo Kutabuk, dont il signe également la bande sonore. Il est aussi l’un des neuf auteurs de passion(s), premier Laboratoire Artistique de RAMDAM, un centre d’art (2016, Montpellier Danse) et propose aussitôt un second Laboratoire, Nuaj Live Tribute, nouvelle création de La Katet Compagnie (2016, RAMDAM, un centre d’art). Il est également collaborateur et interprète du chorégraphe Pierre Pontvianne (Cie PARC) avec lequel il crée la pièce Mass en septembre 2018 aux Ateliers de Paris. 

Source : Naïa productions

Maguy Marin, l'urgence d'agir

Direction artistique / Conception : David MAMBOUCH

Chorégraphie : Maguy MARIN

Musique originale : Charlie AUBRY

Autres collaborations : Images : Pierre GRANGE - Mixage : Nathalie VIDAL

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Philippe AIGLE, Séverine LATHUILLIÈRE, La Compagnie MAGUY MARIN, n coproduction avec AUVERGNE-RHÔNE-ALPES CINÉMA Avec la participation de LA RÉGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES Avec la participation de LA FONDATION D’ENTREPRISE HERMÈS et du THÉÂTRE DE LA VILLE – PARIS Avec le soutien du CENTRE NATIONAL DU CINÉMA ET DE L’IMAGE ANIMÉE et du MINISTÈRE DE LA CULTURE / DIRECTION GÉNÉRALE DE LA CRÉATION ARTISTIQUE

Durée : 1h48

Naïa productions

NAÏA Productions a été fondée en 2009, à l’initiative de Séverine Lathuillière et Philippe Aigle, auparavant Directeur Général de MK2 (1997 - 2005) et de Celluloid Dreams (2006 -2008).
Le cinéma que nous souhaitons promouvoir est un cinéma intégrant une réflexion sur un monde en mutation accélérée, avec l’exigence de pouvoir le partager avec le plus grand nombre au travers d’histoires fortes. Tous nos projets parlent de gens qui marchent, qui vivent, qui courent, qui interrogent leur monde. Ainsi nous avons le désir d'offrir à nos enfants des fictions narrant un monde dans lequel il ferait mieux vivre pour leur donner envie de le construire. Nous produisons à la fois des fictions, des documentaires, des projets nouvelles écritures, des projets jeune public, pour un public large avec différents niveaux de lecture. 

Nos suggestions de videos
02:58

Deux-mille-dix-sept

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
03:42

Seeds (retour à la terre)

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Relâche

Börlin, Jean (Relâche)

  • Ajouter à la playlist
03:38

Yvette Chauviré

Fokine, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
05:26

Re:Rosas!

De Keersmaeker, Anne Teresa (France)

  • Ajouter à la playlist
17:18

Blue Lady [revisited]

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:55

Out of focus

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
05:55

Dance, if you want to enter my country!

Matsune, Michikazu (France)

  • Ajouter à la playlist
11:41

Blue Lady Duo Carlson-Saarinen

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
13:58

May B [remontage 2017]

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Moeder

Carrizo, Gabriela (France)

  • Ajouter à la playlist
02:39

La Minute du spectateur (2017) : Cirkus Cirkör

The spectator's moment: Cirkus Cirkör (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Asobu

Nadj, Josef (Hungary)

  • Ajouter à la playlist
04:00

Tschägg

Eidenbenz, Lucie (France)

  • Ajouter à la playlist
26:02

Les Petites Pièces de Berlin [par les étudiants du CNDC]

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
03:19

May B (2016)

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
02:22

Singspiele

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
01:00:52

Fragments d'Olympe

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Céline Roux

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

Francis de Coninck

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Comment sont nés les centres chorégraphiques nationaux (CCN) ? Que représentent-ils aujourd’hui ? 

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv
Université Lyon 2 - Arts de la scène et du spectacle vivant

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Découvrez les ballets C de la B à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

À corps et à cris

Exposition virtuelle

Ministère de la Culture

À corps et à cris

Exposition virtuelle

"Comme nous le savons, l’une des plus importantes limitations du corps dans le ballet est qu’il danse sans voix, planant et défiant les lois de la gravité sans bruit.’’
(Bojana Kunst)

Découvrir
En savoir plus

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

Nawel Oulad

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

CEDEZ LE PASSAGE

Variations sur mobiliers urbains dissuasifs

Les documentaires dansés CEDEZ LE PASSAGE cherchent à rendre visibles des tentatives d’appropriation par le corps d’un espace qui semble a priori impossible pour la danse : le mobilier urbain anti-SDF.

Plusieurs danseurs-chorégraphes vont en duo à la rencontre de ces mobiliers urbains dissuasifs. Ils questionnent avec leurs corps et leurs voix ces architectures inhospitalières.

Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Danse et performance

Parcours

Marie-Thérèse Champesme

Danse et performance

Parcours

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Découvrir
En savoir plus

Le Butô

Parcours

Olivier Lefebvre

Le Butô

Parcours

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus