Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Prologues danse : Les louves de Jean-Claude Gallotta

Numeridanse 1990 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Gallotta, Jean-Claude (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse , Prologues danse

en fr

Prologues danse : Les louves de Jean-Claude Gallotta

Numeridanse 1990 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Gallotta, Jean-Claude (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse , Prologues danse

en fr

Prologues danse

Les Prologues danse sont de courtes créations vidéo qui introduisent une soirée de spectacle sur La Sept (ancienne chaîne Arte).

Les louves

 Dans un décor, qui tient à la fois des peintures murales bleues et ocres  des villas pompéiennes, des colonnes cannélées de la Grèce antique et des lourds rideaux de soie d'un immense lit à baldaquin, évoluent trois  danseurs. Un homme et deux femmes. Leur histoire fait référence à la légende secrète d'Appollon de Gallotta, il joue du saxophone. Les deux femmes le courtisent, tour à tour. Lui les aime toutes deux et ne se résout pas à faire un choix. Fatalement, le drame éclate et c'est la mort qui aura raison de ce trio amoureux.
La chorégraphie de Gallotta balance au rythme des ruptures et des  retrouvailles, de l'amour et de la haine, de la tendresse et de la  violence. (…) Toujours présent sur la scène, Gallotta en est le  maître-saucier de génie. Ce démiurge, timide et audacieux, donne en  direct, la vie aux personnages de ses rêves. Vêtu de son éternel manteau  noir, il écrit sa propre histoire sur scène, en marge de celle écrite  par les danseurs, sans donner d'explication, sans montrer du doigt. Il  vit sa vie en réaction à la danse, ravi et étonné de voir les corps se  perdre et se retrouver. Quant à Claude Mouriéras, le réalisateur, il  filme la danse avec un doigté et une justesse remarquable. Il danse avec sa caméra, écrivant lui aussi, l'ultime histoire des Louves.
Fabienne Barollier - mai 1989 

Gallotta, Jean-Claude

Après un séjour à New York à la fin des années 70 où il découvre l'univers de la post-modern Dance (Merce Cunningham, Yvonne Rainer, Lucinda Childs, Trisha Brown, Steve Paxton, Stuart Sherman...), Jean-Claude Gallotta fonde à Grenoble – avec Mathilde Altaraz – le Groupe Émile Dubois qui deviendra Centre chorégraphique national en 1984. Installé depuis ses débuts à la Maison de la culture (dont il sera le directeur de 1986 à 1989), il y crée plus de soixante chorégraphies présentées sur tous les continents, dont Ulysse, Mammame, Docteur Labus, Presque Don Quichotte, les Larmes de Marco Polo, 99 duos, Trois générations, Cher Ulysse...


Il a également chorégraphié plusieurs pièces pour le Ballet de l'Opéra de Lyon et pour le Ballet de l'Opéra de Paris. Invité par le metteur en scène Tadashi Suzuki à Shizuoka (Japon), il y a créé et fait travailler une compagnie japonaise de 1997 à 2000. Après l'Homme à tête de chou (à partir de l'album de Serge Gainsbourg dans une version d'Alain Bashung) en 2009, il crée en 2011 Daphnis é Chloé (Théâtre de la Ville) et le Sacre du printemps (Théâtre national de Chaillot) ; fin 2012, il présente Racheter la mort des gestes - Chroniques chorégraphiques 1 au Théâtre de la Ville, puis à la MC2 ; début 2013, la recréation d'Yvan Vaffan cherchant ainsi patiemment à partager avec le public un même récit, celui d'une histoire et d'un avenir artistique communs.

En octobre 2013, il co-signe le spectacle l'Histoire du soldat de Stravinsky et l'Amour sorcier de Manuel de Falla avec le chef d'orchestre Marc Minkowski et le metteur en scène Jacques Osinski. En 14-15, il présente le Sacre et ses révolutions à la Philharmonie de Parie et en juin, crée l'Étranger à partir du roman d'Albert Camus à la MC2 : Grenoble.

Il ouvre la saison 2015-2016 avec My Rock à la MC2 : Grenoble, puis au Théâtre du Rond-Point à Paris.

 

 

Hernandez, Brigitte

Brigitte Hernandez est journaliste de danse. Elle écrit notamment pour le journal Le Point.

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

Prologues danse

Direction artistique / Conception : Brigitte Hernandez, Charles Picq

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : ARTE France / Département "Arts et Spectacles » // Album productions

Nos suggestions de videos
12:59

Roman Photo [transmission 2015]

Charmatz, Boris (France)

  • Ajouter à la playlist
20:58

Trois générations [transmission 2018]

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
03:02

Lointain

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
04:44

Le Cantique des Cantiques

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
03:24

Girls and Boys

Assaf, Roy (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Carmen

Inger, Johan (France)

  • Ajouter à la playlist
02:27

La Minute du spectateur (2017) : Alonzo King

King, Alonzo (France)

  • Ajouter à la playlist
05:26

Sensações Contrárias

Alencar, Jorge (Brazil)

  • Ajouter à la playlist
11:20

The Sacred Wood, 1882

  • Ajouter à la playlist
02:52

Tristan & Isolde, "salue pour moi le monde !"

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
09:13

Le Jardin [transmission 2014]

Ficely, Julien (France)

  • Ajouter à la playlist
03:15

Petit Roque & Roll à Saint-Julien-de-Civry

  • Ajouter à la playlist
05:50

iFeel4

Berrettini, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Soon

Jones, Bill T. (France)

  • Ajouter à la playlist
52:36

Légendaires

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
04:27

Légendaires

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
07:52

Le Cantique des Cantiques - Création à la Maison

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
26:38

Légendaires

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
14:20

Triple Axel

Kelemenis, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

La FIlle mal gardée

Cramér, Ivo (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

fr/en/

Pantomimes

Présentation de la pantomime dans les différents courants de la danse.

Parcours

fr/en/

La filiation « américaine » de la danse moderne. [1930-1950] De la Modern Dance expressive à une vision moderne abstraite.

Parcours

fr/en/

30 ANS DE GRENADE

Exposition virtuelle

fr/en/

Devenir spectateur de danse

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.

Webdoc

fr/en/

Collaborations artistiques

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Parcours

fr/en/

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

fr/en/

Des genres et des styles

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

La relecture des œuvres

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Parcours

fr/en/

Féminin - Masculin

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Parcours

fr/en/

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus