Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Hoppla !

Hoppla !

Hoppla !

Impossible  cohabitation sur les Mikrokosmos de Bartok : lui, tel un Giacometti  vivant, elle, virevoltante, fluide, un rien rebelle dans l'austère  bibliothèque de Gand. Dans une deuxième partie, quatre filles bondissent  sur le Quatuor n°4. Tours, sauts caprins, pas chassés, des mouvements  simples qui épousent ou bousculent la rigueur du compositeur hongrois  et de l'architecte Van de Velde.
 

La danse contemporaine belge a construit son  univers autour de la lecture des grandes partitions classiques ou  modernes. Ce rapport entre immédiateté du geste et rythmique est  récurrent dans toute l’œuvre de Keersmaeker. Le film de Wolfgang Kolb,  adaptation pour l'image de la pièce Rosas Bartok (1987), témoigne de  cette adéquation que la jeune chorégraphe belge a su porter à son régime  maximum, sans toutefois faire du mouvement un pléonasme de la mesure. 


Source : Patrick Bossatti

De Keersmaeker, Anne Teresa

En 1980, après des études de danse à l'école Mudra de Bruxelles, puis à la Tisch School of the Arts de New York, Anne Teresa De Keersmaeker (née en 1960) crée Asch, sa première chorégraphie. Deux ans plus tard, elle marque les esprits en présentant Fase, Four Movements to the Music of Steve Reich. En 1983, De Keersmaeker chorégraphie Rosas danst Rosas et établit à Bruxelles sa compagnie de danse Rosas. A partir de ces oeuvres fondatrices, Anne Teresa De Keersmaeker a continué d’explorer, avec exigence et prolixité, les relations entre danse et musique. Elle a constitué avec Rosas un vaste corpus de spectacles qui s’affrontent aux structures musicales et aux partitions de toutes les époques, de la musique ancienne à la musique contemporaine en passant par les expressions populaires. Sa pratique chorégraphique est basée sur les principes formels de la géométrie et les modèles mathématiques, l'étude du monde naturel et des structures sociales — ouvrant de singulières perspectives sur le déploiement du corps dans l’espace et le temps.


Entre 1992 à 2007, Rosas a été accueilli en résidence au théâtre de La Monnaie/De Munt à Bruxelles. Au cours de cette période, Anne Teresa De Keersmaeker a dirigé plusieurs opéras et de vastes pièces d’ensemble qui ont depuis intégré le répertoire des compagnies du monde entier. Dans Drumming (1998) et Rain (2001) — spectacles auxquels collabore l'ensemble de musique contemporaine Ictus — s’épanouissent de vastes structures géométriques, aussi complexes dans leurs tracés que dans leurs combinaisons, qui s’entremêlent aux motifs obsédants du minimalisme de Steve Reich. Ces fascinantes chorégraphies de groupe sont devenues des icônes, emblématiques de l’identité de Rosas. Au cours de sa résidence au théâtre de La Monnaie, Anne Teresa De Keersmaeker présente également le spectacle Toccata (1993) sur des fugues et partitas de J.S. Bach, dont l'œuvre constitue un fil rouge dans son travail. Verklärte Nacht (écrit pour quatorze danseurs en 1995, adapté pour trois danseurs en 2014) dévoile l'aspect expressionniste du travail de la chorégraphe en valorisant l’orageuse dimension narrative associée à ce sextuor à cordes de Schoenberg, typique du postromantisme tardif. Elle s’aventure vers le théâtre, le texte et le spectacle transdisciplinaire avec I said I (1999), In real time (2000), Kassandra – speaking in twelve voices (2004), et D’un soir un jour (2006). Elle  intensifie le rôle de l'improvisation dans sa chorégraphie en travaillant à partir de jazz ou de musique indienne dans des pièces telles que Bitches Brew / Tacoma Narrows (2003) sur la musique de Miles Davis, ou Raga for the Rainy Season / A Love Supreme (2005).

 

En 1995, Anne Teresa De Keersmaeker fondait l'école P.A.R.T.S. (Performing Arts Research and Training Studios) à Bruxelles en association avec La Monnaie/De Munt.
Les récentes pièces d'Anne Teresa De Keersmaeker témoignent d'un dépouillement qui met à nu les nerfs essentiels de son style : un espace contraint par la géométrie ; une oscillation entre la plus extrême simplicité dans les principes générateurs de mouvements — ceux de la marche par exemple — et une organisation chorégraphique riche et complexe ; et un rapport soutenu à une partition (musicale ou autre) dans sa propre écriture. En 2013, De Keersmaeker revient à la musique de J.S. Bach (jouée live, toujours) dans Partita 2, un duo qu’elle danse avec Boris Charmatz. La même année,  elle crée Vortex Temporum sur l’oeuvre musicale du même nom écrite en 1996 par Gérard Grisey, très caractéristique de la musique dite spectrale. L’ancrage de l’écriture gestuelle dans l’étude de la partition musicale y est poussé à un degré extrême de sophistication et favorise un méticuleux dialogue entre danse et musique, représenté par un couplage strict de chaque danseur de Rosas avec un musicien d’Ictus. En 2015, le spectacle est totalement refondu pour l’adapter au format muséal, durant neuf semaines de performance au centre d'art contemporain WIELS de Bruxelles, sous le titre Work/Travail/Arbeid. La même année, Rosas crée Golden Hours (As you like it), à partir d’une matrice textuelle (la pièce Comme il vous plaira de Shakespeare) qui sert de partition implicite aux mouvements, affranchissant pour une fois la musique de sa mission formalisante et lui autorisant la fonction plus soft d’environnement sonore (il s’agit de l’album Another Green World de Brian Eno, 1975). En 2015 également, Anne Teresa De Keersmaeker poursuit sa recherche du lien entre texte et mouvement dans Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke, une création basée sur le texte éponyme de Rainer Maria Rilke. Au début de 2017 l’Opéra de Paris invite la chorégraphe à mettre en scène Così fan tutte de Wolfgang Amadeus Mozart.

Dans "Carnets d'une chorégraphe", une monographie de trois volumes publiée par Rosas et les Fonds Mercator, la chorégraphe dialogue avec la théoricienne et musicologue Bojana Cvejić, et déploie un vaste panorama de points de vue sur ses quatre oeuvres de jeunesse.

Source : Site de la cie Rosas

Plus d'information : rosas.be

Kolb, Wolfgang

Wolfgang Herman Kolb a terminé ses études de cinéma à l'INSAS (Institut National Supérieur des Arts de Spectacle) à Bruxelles.

Pendant  plusieurs années, Kolb a filmé le travail de la danseuse et chorégraphe  Roxane Huilmand, alors qu'elle travaillait avec Rosas et créait ses  propres pièces. Il trouva une langue forte et exigeante, rejoignant celle de Huilmand.

En 2000, Kolb a cofondé Danscentrumjette (région de Bruxelles, Belgique). Depuis 2011, il est commissaire de l'art difficile de filmer la danse au Festival international de la danse de Bruxelles.


Source : Argos, Center for Art and Media

Hoppla !

Chorégraphie : Anne Teresa De Keersmaeker

Interprétation : Anne Teresa De Keersmaeker, Jean-Luc Ducourt, Nadine Ganase, Roxane Huilmand, Fumiyo Ikeda, Johanne Saunier

Musique live : Walter Hus, Stefan Poelmans : Mondriaan Kwartet

Musique additionnelle : Béla Bartók (Mikrokósmos, Sept Pièces pour deux Pianos, Quatuor N°4)

Conception vidéo : Remon Fromont, Philippe Guilbert, Philippe Maendly (caméras), Philippe Maendly (photographie),Rudi Maerten (montage)

Son : Ricardo Castro

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : A.O.productions, Coproduction Kaaitheater, Rosas, La Sept, Arcanal & Zed ltd En collaboration avec Canal 4, NDR, NOS, Théâtre de la Ville, RTBF, avec le soutien du Ministère de la Communauté flamande, Le Cargo Grenoble, BRTN

Durée : 52'

Nos suggestions de videos
02:55

Céu Cinzento

Oliveira, Clébio (France)

  • Ajouter à la playlist
02:34

Pixel

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Era Povera

Apergi, Patricia (Greece)

  • Ajouter à la playlist
53:09

Augures

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
30:33

Leïla "la nuit"

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
04:08

Emergency - Focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
04:04

Murmur - focus

Robert, Sylvie (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
11:26

Passages

  • Ajouter à la playlist
07:20

Amelia

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
24:23

Triton (audiodescription)

  • Ajouter à la playlist
07:37

La la la Human Sex (duo n°1)

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
37:54

L'Irresponsabilité d'Apollon

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
01:02:20

Fureurs

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
01:33:50

L'Effraction du silence

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Suite pour deux pianos

Scholz, Uwe (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

La troisième symphonie de Gustav Mahler

Neumeier, John (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

disperse

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
03:57

Messiah

Wainrot, Mauricio (Uruguay)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Carmen

Inger, Johan (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Nouveau souffle : La jeunesse du XXIème siècle entre dans la danse

Exposition virtuelle

fr/en/

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : identités multiples

Deuxième volet du parcours consacré à la danse au Québec, celui-ci est centré sur la notion de collectif, d’être-ensemble.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Parcours

fr/en/

Sacré Sacre

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Webdoc

fr/en/

Käfig, portrait d'une compagnie

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.

Webdoc

fr/en/

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Panorama des pratiques de danse contemporaine en Italie dans les années 2000.

Parcours

fr/en/

Danse dehors

La scène d’un théâtre et le studio ne sont pas les seuls lieux de travail ou de représentation d’une pièce chorégraphique. Parfois, les danseurs et les chorégraphes dansent à l’extérieur.

Parcours

fr/en/

L’espace scénique

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Parcours

fr/en/

Les arts du mouvement

Généralement associés aux arts circassiens, voici un Parcours qui vous fera déambuler entre différents artistes de cet univers.

Parcours

fr/en/

Des genres et des styles

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Parcours

fr/en/

Technique(s) contemporaine(s)

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Parcours

fr/en/

La danse à la croisée des arts

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Parcours

fr/en/

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

fr/en/

Le ballet poussé à bout

L'évolution du ballet, de sa forme romantique au néo-classique.

Parcours

fr/en/

Danse et percussions

Découvrez de quelles manières ont collaboré chorégraphes et éléments percussifs.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus