Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Les stratégies obliques

Maison de la danse 1993 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Rivière, Valérie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 1990 > 1999

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Les stratégies obliques

Maison de la danse 1993 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Rivière, Valérie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 1990 > 1999

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Les Stratégies Obliques

Chorégraphes de la compagnie Paul Les Oiseaux, Valérie Rivière et Oivier Clementz inventent un espace de sourire, de délicatesse et de sensualité.


Source : Programme de la Maison de la Danse de Lyon

Rivière, Valérie

Valérie Rivière a commencé ses études de danse au Conservatoire National de Région de Bordeaux de 1974 à 1978. Elle étudie ensuite à l’école de la Princesse Grace sous la direction de Marika Besobrasova à Monte-Carlo puis entre à Mudra Bruxelles, école de Maurice Béjart pour devenir danseuse professionnelle. Elle découvre durant cette formation, un attachement particulier pour la chorégraphie ainsi qu’un vif intérêt en direction des autres arts qui y sont dispensés. 

De retour en France en 1987, elle fonde Paul les Oiseaux.
 Durant les quatre années qui suivent, elle s’attache à un travail de laboratoire afin de désapprendre et de construire un nouveau langage permettant ainsi à chacun d’acquérir une signature singulière. 

D’une manière générale, Paul les Oiseaux préfère les choses dites de profil, les oscillations du geste, la douceur des aveux. Cela donne des images fortes, un charme fait de savoureuses étrangetés et de mystères consentis. Valérie Rivière signe vingt-cinq pièces chorégraphiques, qui toutes à leur manière s’attachent à rencontrer des univers plastiques sans jamais les asservir. 


En savoir plus :

http://www.paullesoiseaux.com/compagnie.html

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

Paul Les Oiseaux

Créée en 1987, la compagnie emprunte son nom au peintre de la  renaissance Paolo Uccello, et revendique ainsi sa parenté avec le maître  italien, dans l’obsession portée à la perspective, à la scénographie,  comme à l’inscription graphique des corps sur le plateau. On peut y  déceler aussi un hommage  aux migrations sans cesse renouvelées des  oiseaux, semblables aux trajets incessants des danseurs, et aux traces  légères oubliées dans l’espace par les mouvements chorégraphiques.

La force de Paul Les Oiseaux réside dans une tension constante entre une danse techniquement virtuose et une gestuelle concentrée sur  l’intime, sur les infimes mouvements des gestes familiers, sur leur inquiétante étrangeté.

Paul les Oiseaux a le goût du mystère, de ces mystères qui  composent nos rêves éveillés, nos sensations de déjà vu, la buée moite  parfois de nos cauchemars, et l’eau claire de nos souvenirs.

Dans une danse affranchie des codes abstraits, Paul Les Oiseaux,  propose de recourir à nos sens, avec minutie, méthode, et invoque un  lyrisme exempt de toute forme de mièvrerie.

Un imaginaire qui peut se dévoiler en paliers successifs, à pas  feutrés, comptés, en multipliant les indices ou dans la déflagration de  l’instant.


En parallèle avec ses créations, l’identité artistique de la  compagnie se construit aussi dans ses ateliers de sensibilisation qui  font la part belle aux rencontres avec différents publics, scolaires,  futurs professionnels, amateurs… Ces ateliers qui prennent des formes  très singulières, conférences dansées, ateliers d’écriture  chorégraphiques par exemple, permettent la création de petites formes  chorégraphiques adjacentes, et le croisement avec des artistes explorant  d’autres pratiques : metteurs en scènes, musiciens, vidéastes, auteurs.

Chaque pièce chorégraphique de la compagnie s’enrichit ainsi de  pièces satellites qui développent les mêmes enjeux thématiques et  esthétiques explorés au sein de ces workshops productifs.

Depuis plusieurs années, la compagnie intervient aussi  auprès  de publics empêchés, au sein notamment d’établissements hospitaliers  pour personnes âgés dépendantes. Ces projets participatifs donnent lieu à  des formes chorégraphiques et/ou à des objets filmiques singuliers  fictionnels ou documentaires.


Source : Paul Les Oiseaux

En savoir plus : paullesoiseaux.com

Les Stratégies Obliques

Chorégraphie : Valérie Rivière, Olivier Clementz

Musique additionnelle : Debussy, Satie, Koechlin

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Maison de la Danse de Lyon - Charles Picq, 1993

Nos suggestions de videos
01:39

Mirages — les âmes boréales - teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Céu Cinzento

Oliveira, Clébio (France)

  • Ajouter à la playlist
02:34

Pixel

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Era Povera

Apergi, Patricia (Greece)

  • Ajouter à la playlist
53:09

Augures

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
30:33

Leïla "la nuit"

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
07:20

Amelia

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
24:23

Triton (audiodescription)

  • Ajouter à la playlist
07:37

La la la Human Sex (duo n°1)

Lock, Édouard (Canada)

  • Ajouter à la playlist
37:54

L'Irresponsabilité d'Apollon

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
01:33:50

L'Effraction du silence

Bouvier, Joëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Suite pour deux pianos

Scholz, Uwe (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

La troisième symphonie de Gustav Mahler

Neumeier, John (France)

  • Ajouter à la playlist
03:02

Lointain

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
03:57

Messiah

Wainrot, Mauricio (Uruguay)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Carmen

Inger, Johan (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Correction

Havelka, Jiří (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Cartes Blanches

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Tristan & Isolde, "salue pour moi le monde !"

Bouvier, Joëlle (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

fr/en/

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Parcours

fr/en/

Corps dansants

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Parcours

fr/en/

Danse et musique

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Parcours

fr/en/

Dansons Maintenant ! Festival de danse contemporaine au Bénin

Exposition virtuelle

fr/en/

EIVV 2022 Danse avec la caméra

Exposition virtuelle

fr/en/

Sacré Sacre

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Webdoc

fr/en/

Écrire le mouvement

De nombreux systèmes ont été inventés pour analyser et mettre en perspective la danse et pour accompagner l’outil resté indispensable à sa mémoire, le corps du danseur. Ce webdoc vous présente les enjeux de la notation du mouvement.

Webdoc

fr/en/

Käfig, portrait d'une compagnie

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.

Webdoc

fr/en/

Collaborations artistiques

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Parcours

fr/en/

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Panorama des pratiques de danse contemporaine en Italie dans les années 2000.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus