Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Artificial Landscapes

Jérémy Tran 2014 - Réalisateur-rice : Tran, Jérémy

Chorégraphe(s) : Tran, Jérémy (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Créations vidéos

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin et à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Artificial Landscapes

Jérémy Tran 2014 - Réalisateur-rice : Tran, Jérémy

Chorégraphe(s) : Tran, Jérémy (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Créations vidéos

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin et à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Artificial Landscapes (oeuvre)

Artificial Landscapes s’organise comme un paysage sensitif, illustrant, au travers du mouvement et de l'architecture, les paradoxes de l’être humain. Vecteur d’expériences sensorielles, le projet a pour vocation d'insuffler à l'image-vidéo les essences de l'art-vivant, de l'instant présent, de la performance. 

Par la danse, il s’agit d’élaborer un dialogue entre le corps et l’architecture, secouant nos perceptions pour les ouvrir à de nouveaux espaces. Un paysage chorégraphique où l’Autre et l’inattendu trouveront - peut-être - une place. 

Comment existons nous et faisons nous exister l’architecture au travers de nos expériences incarnées ? Qui sommes-nous dans ces paysages ?

Artificial Landscapes  est une histoire dont l’écriture a mobilisé une centaine de femmes et d’hommes, tous bénévoles, passionnés et enthousiastes. Une aventure, un paysage humain. 

Tran, Jérémy

Son parcours artistique et professionnel s’est construit grâce à des projets et collaborations hybrides et pluridisciplinaires, au point de rencontre de la danse, de la performance, de la photographie et de la vidéo. À travers la création, Jérémy Tran tente de saisir, amplifier et transformer l’énergie et la présence du corps — sur la base d’une recherche chorégraphique et cinématographique — afin d’en révéler les essences et les instincts.


Après avoir commencé la danse classique à l'âge de 8 ans, Jérémy Tran, ancien élève du Conservatoire Régional de Lille, décide en 2009 de s'orienter vers la danse contemporaine. C'est fort de ces années et des récompenses obtenues - triple médaillé d'or à la Confédération Nationale de Danse - qu'il intègre en 2010 le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon. Il obtient en 2014 le Diplôme National Supérieur Professionnel de Danseur, la bourse ADAMI et le trophée talent prodij de la ville de Lyon. Il signe parallèlement de nombreux court-métrages dont Artificial Landscapes, regroupant 140 personnes, qu'il présente en septembre 2014 à la Biennale de la Danse de Lyon, ou encore Dissection sélection officielle du festival international 60secondsdance Danemark.

En 2015 il est sélectionné pour participer comme vidéaste et performer au Watermill Center Summer Program à New York et travailler sous la direction du metteur en scène Robert Wilson. Il chorégraphie également la performance Lagune pour 6 danseurs et une marionnetiste, en collaboration avec l'artiste plasticien Denis Savary à l'occasion du centenaire du DADA.
 

Il obtient en 2016 le Master 2 Développement de Projets Artistiques et Culturels Internationaux (mention Très Bien) de l'Université Lumière Lyon 2, au sein duquel il réalise un mémoire portant sur Les participations des artistes amateurs dans les créations du monde de la danse : les impacts et enjeux liés à ces interprètes. 


Après avoir travaillé comme chargé de suivi de projets au Centre national de la danse, il poursuit sa formation en intégrant l'École Normale Supérieure de Lyon en Conduite de Projet en Architecture de l'Information et occupe dans le même temps les fonctions de chargé d'administration dans un bureau de production artistique lyonnais.


En 2018, il crée son entreprise et devient directeur artistique ainsi qu'auteur indépendant, spécialisé dans la danse et la réalisation vidéo. Il est également admis pour les oraux du concours de sélection des pensionnaires de l'Académie de France à Rome – Villa Médicis, qui se déroulent à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.


Aujourd'hui Jérémy Tran participe à la fois comme intervenant, chorégraphe-réalisateur, au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon et la CinéFabrique - École Nationale Supérieure de Cinéma pour traiter de l'articulation entre langage chorégraphique et cinématographique, et poursuit ardemment la conception de nouveaux projets hybrides.


Il s'adonne notamment à la création de Ce qu'il nous reste, une pièce chorégraphique qui sera présentée et interprétée en juin 2020 par le Ballet du Grand Théâtre de Genève.

Tran, Jérémy

Son parcours artistique et professionnel s’est construit grâce à des projets et collaborations hybrides et pluridisciplinaires, au point de rencontre de la danse, de la performance, de la photographie et de la vidéo. À travers la création, Jérémy Tran tente de saisir, amplifier et transformer l’énergie et la présence du corps — sur la base d’une recherche chorégraphique et cinématographique — afin d’en révéler les essences et les instincts.


Après avoir commencé la danse classique à l'âge de 8 ans, Jérémy Tran, ancien élève du Conservatoire Régional de Lille, décide en 2009 de s'orienter vers la danse contemporaine. C'est fort de ces années et des récompenses obtenues - triple médaillé d'or à la Confédération Nationale de Danse - qu'il intègre en 2010 le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon. Il obtient en 2014 le Diplôme National Supérieur Professionnel de Danseur, la bourse ADAMI et le trophée talent prodij de la ville de Lyon. Il signe parallèlement de nombreux court-métrages dont Artificial Landscapes, regroupant 140 personnes, qu'il présente en septembre 2014 à la Biennale de la Danse de Lyon, ou encore Dissection sélection officielle du festival international 60secondsdance Danemark.

En 2015 il est sélectionné pour participer comme vidéaste et performer au Watermill Center Summer Program à New York et travailler sous la direction du metteur en scène Robert Wilson. Il chorégraphie également la performance Lagune pour 6 danseurs et une marionnetiste, en collaboration avec l'artiste plasticien Denis Savary à l'occasion du centenaire du DADA.
 

Il obtient en 2016 le Master 2 Développement de Projets Artistiques et Culturels Internationaux (mention Très Bien) de l'Université Lumière Lyon 2, au sein duquel il réalise un mémoire portant sur Les participations des artistes amateurs dans les créations du monde de la danse : les impacts et enjeux liés à ces interprètes. 


Après avoir travaillé comme chargé de suivi de projets au Centre national de la danse, il poursuit sa formation en intégrant l'École Normale Supérieure de Lyon en Conduite de Projet en Architecture de l'Information et occupe dans le même temps les fonctions de chargé d'administration dans un bureau de production artistique lyonnais.


En 2018, il crée son entreprise et devient directeur artistique ainsi qu'auteur indépendant, spécialisé dans la danse et la réalisation vidéo. Il est également admis pour les oraux du concours de sélection des pensionnaires de l'Académie de France à Rome – Villa Médicis, qui se déroulent à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.


Aujourd'hui Jérémy Tran participe à la fois comme intervenant, chorégraphe-réalisateur, au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon et la CinéFabrique - École Nationale Supérieure de Cinéma pour traiter de l'articulation entre langage chorégraphique et cinématographique, et poursuit ardemment la conception de nouveaux projets hybrides.


Il s'adonne notamment à la création de Ce qu'il nous reste, une pièce chorégraphique qui sera présentée et interprétée en juin 2020 par le Ballet du Grand Théâtre de Genève.

Artificial Landscapes

Direction artistique / Conception : Jérémy Tran

Assistance direction artistique / conception : Aurélien Ramage

Chorégraphie : Jérémy Tran

Assistance à la chorégraphie : Ambre Duband, Dimitri Mager, Godefroy Plessis, Julien-Henri Vu Van Dung, Julien Raso, Ludovic Collura, Maëliss Bozon, Marie Tassin

Interprétation : Liza Blanchard, Pierre Cuq, Alizée Duvernois, Ambre Duband, Anais Mikulaniec, Camille Cornillon, Chandra Grangean, Charlène Azé, Charlotte Gosset, Chloé Darnet, Chloé Zamboni, Eléonore Pinet Bodin, Elodie Brailsford, Gabriela Gomez Abaitua, Gaëlle Communal Van Sleen, Hortense Girard, Isabelle Schramm, Jade Orgeas, Jane Fourmier Dumet, Jeanne Olléon, Julie Richalet, Julie Perez, Juliette Beauviche, Juliette Besson, Laura Durand Gsell, Leila Fourez, Léna Pinon-Lang, Lisa Bicheray, Livia Lightburn, Louise Gourvellec, Lucia Gervasoni, Lucille Mansas, Maëliss Bozon, Margaux Chambon, Margaux Lakdar, Marie Tassin, Marine Vincent, Marlène Schwarzkopf, Mélissa Azé, Melody Devillier, Nahuel Renaud, Ophélie Rehm, Pauline Colemard, Rebbeca Journo, Salomé Belin, Sara Shigenari, Virginie Nopper, Yu Otagaki, Alexandre Bachelard, Alexandre Nadra, Ange Leveque Baeza, Antoine Godard, Arnaud Mahouy, Baptiste Lecloarec, Baptiste Ménard, Boris Durier, Christophe Gillet, Clément Olivier, Dimitri Mager, Eros Pando, Florian Daudé, Freddy Houndekindo, Gabriel Fillâtre, Geoffrey Van Dyck, Godefroy Plessis, Grégoire Malandain, Guillaume Rabain, Jamil Attar, Jazz Barbé, Jérémy Tran, Jules Martin, Julien Henri Vu Van Dung, Julien Raso, Loris Bonani, Ludovic Collura, Mathieu Durand, Paul Girard, Pavel Danko, Pierre Dumas, Théo Marion, Thomas Gilliot, Tom Grand Mourcel

Texte : Stanislas Ferreira

Musique originale : Valentin Hadjadj

Conception vidéo : Opérateurs Steadicam : Simon Hérengt, Adrien Beldan ; Cadreurs : Clémentine Raoulx; Nicolas Ngo, Thibaut Rozand, Grégoire Michallet, Grégoire Manuel ; Assistants Cadreurs : Pauline Bayard, Malcom Petit ; Perchiste : Vincent Gallo

Costumes : Jérémy Tran

Décors : Pierre Dumas, Charlène Azé

Son : Guillaume Vesin

Autres collaborations : Photographes Plateau : Charlton Fredoc, Maud Regnault, Camille Stella, Théo Viallard

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Fluxum Foundation, Prodij, Sofren Connecting energy, les donateurs ULULE

Durée : 25 minutes 37 secondes

Nos suggestions de videos
05:05

Locus Focus

Tanaka, Min (France)

  • Ajouter à la playlist
02:02

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
02:12

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
03:28

Kaz Bourbon - focus

Bulin, Nadjani (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
10:33

Satie : le ballet mal fagoté [transmission 2015]

Dhallu, Michèle (France)

  • Ajouter à la playlist
53:18

Ariadne Mikou - architecture en disparition

  • Ajouter à la playlist
01:00:01

Réservé au personnel

Touzé, Loïc (France)

  • Ajouter à la playlist
04:14

Priyèr' Sï Priyèr' - focus

Boutiana, Didier (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
13:33

Chambre double

  • Ajouter à la playlist
04:21

DISPARUE (dehors)

Santander Corvalán, Marcela (France)

  • Ajouter à la playlist
54:01

Carolyn Carlson, Solo

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
11:37

Arcana : Density 21.5

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
10:54

Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
22:09

Nal Boa (Regarde moi) [transmission 2018]

Le Batard, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
00:00:54

Teaser de "Grito de Pelao" Rocío Molina et Sílvia Pérez Cruz

Molina, Rocío (France)

  • Ajouter à la playlist
03:39

[TEASER] - Bouge #2

Lamotte, Sylvère (France)

  • Ajouter à la playlist
04:51

A Taxi Driver, an Architect and the High Line

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Chamber Dance

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
09:01

ORIGAMI éclats performatifs - Le Solo | création 2018

Alexandre, Yvann (France)

  • Ajouter à la playlist
02:44

Compact

Gallois, Jann (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

À corps et à cris

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

fr/en/

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

fr/en/

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

Memories (ou l'oubli)

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse et performance

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

L'improvisation

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Parcours

fr/en/

Pantomimes

Présentation de la pantomime dans les différents courants de la danse.

Parcours

fr/en/

Danse et arts plastiques

Danse et arts plastiques sont parfois en collaboration sur scène. Ce Parcours ne peut aborder toutes les formes de leurs relations ; il tente seulement de montrer l'importance de la création plastique dans certaines chorégraphies.

Parcours

fr/en/

La petite histoire de Numeridanse

Exposition virtuelle

fr/en/

MAPS - UN PROJET EUROPÉEN POUR L’ESSOR DU FILM DANSÉ SOCIÉTAL

Exposition virtuelle

fr/en/

La filiation « américaine » de la danse moderne. [1930-1950] De la Modern Dance expressive à une vision moderne abstraite.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus