Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Carolyn Carlson, Solo

Carolyn Carlson Company 1983 - Réalisateur-rice : Labarthe, André S.

Présentée dans la/les collection(s) : Carolyn Carlson Company

en fr

Carolyn Carlson, Solo

Carolyn Carlson Company 1983 - Réalisateur-rice : Labarthe, André S.

Présentée dans la/les collection(s) : Carolyn Carlson Company

en fr

Carolyn Carlson, Solo

Venise, 1983. Carolyn Carlson donne le 10 octobre sur la scène de la Fenice la première représentation de son nouveau spectacle Solo  dont elle assure à la fois la chorégraphie et la mise en scène. Une  semaine avant que la forme définitive du spectacle n'ait été trouvée,  André S. Labarthe a filmé la danseuse américaine et a capté les moments  de tension créatrice où l'artiste accouche peu à peu de son œuvre, où  elle répète, réfléchit, commente son propre travail, hésite, doute,  improvise. Neuf mois après la création à Venise, Carolyn Carlson est au  Théâtre de la Ville. Interviewée, elle souligne les modifications  qu'elle a apportées à la chorégraphie et à la scénographie.


Source : films-documentaires.fr

Labarthe, André S.

Après des études universitaires en philosophie, André S. Labarthe commence sa carrière de critique cinématographique dans les années cinquante. Le jeune homme dont la cinéphilie était avant tout imaginaire (il a commencé par lire sur le cinéma avant de voir des films) rencontre André Bazin lors d'une projection. Séduit par son regard critique, le théoricien le sollicite pour rejoindre la rédaction des Cahiers du cinéma, revue  qu'il a cofondée en 1951.
La vision d'André S. Labarthe va  beaucoup contribuer aux positionnements des Cahiers du Cinéma, le  critique étant très attentif au cinéma émergeant et à la Nouvelle Vague. À l'instar de ses collaborateurs, il préfère le cinéma qui fait  "travailler" son spectateur et est de ce fait un grand admirateur de Michelangelo Antonioni, même s'il partage avec ses confrères une même admiration pour les "auteurs" tels que Howard Hawks ou John Ford.
André S. Labarthe passe à la réalisation et à la production quand il démarre avec Janine Bazin la série Cinéastes de notre temps de 1964 à 1970, une collection de  portraits d'une durée de 52 minutes portant sur des cinéastes réputés et  dont le premier est consacré à Luis Buñuel. Parallèlement, il collabore à l'émission Cinéma Cinémas de 1982 à 1987 ainsi qu'à de nombreux magazines télé consacrés à la danse, la  peinture, au théâtre et dernièrement à la littérature, avec la collection Un siècle d'écrivains. La Société des gens de lettres lui décerne en 1984 le Grand Prix de la télévision pour l'ensemble de son œuvre.
En 1990, André S. Labarthe remet en chantier sa collection de portraits de cinéastes renommée Cinéma, de notre temps. Elle  comprend la restauration de films de la première série et de nouvelles réalisations (axées sur le cinéma, toujours contemporain quelle que soit  son époque) qui sont diffusés sur Arte. Il réalise également un documentaire sur le chorégraphe William Forsythe et est également auteur de quelques ouvrages sur le cinéma et la peinture.
Sa carrière d'acteur est faite de courtes apparitions dans des films majoritairement français comme ceux de Jean-Luc Godard (il interprète un journaliste dans A bout de souffle et fréquente également le tournage de Allemagne, annee 90 neuf zero ou de JLG/JLG)  ou Jacques Rivette (L'Amour fou). Présent également chez la nouvelle génération de cinéastes, il joue les patrons de cabaret dans le film de Mathieu Amalric, Tournée, primé pour sa mise en scène au Festival de Cannes 2010.


Source : Allociné

Carolyn Carlson, solo

Direction artistique / Conception : Alain Plagne

Chorégraphie : Carolyn Carlson

Texte : Commentaire dit par Jean-Claude Dauphin

Son : Xavier Vautrin, Jean Mirondo

Autres collaborations : Image : Jacques Audran, Maurice Perrimond, assistés de Régis Nahon / Montage : Danielle Anezin assistée de Françoise Besnier / Mixage : Jean-Pierre Laforce / Super 8 : Sammy Tygal /

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : André Labarthe, INA

Durée : 58'10''

Nos suggestions de videos
03:38

Yvette Chauviré

Fokine, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
28:55

Carolyn Carslon, A Woman of Many Faces

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
11:37

Arcana : Density 21.5

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
10:54

Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:11

Improvisation Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
47:41

Au cœur des sables

Acogny, Germaine (Senegal)

  • Ajouter à la playlist
03:39

[TEASER] - Bouge #2

Lamotte, Sylvère (France)

  • Ajouter à la playlist
07:40

Éric Languet, chorégraphe

Languet, Éric (Éric Languet, chorégraphe)

  • Ajouter à la playlist
02:13

De l'autre côté du miroir

Oulad, Nawel (France)

  • Ajouter à la playlist
04:22

Perhaps she could dance first and think afterwards

Mantero, Vera (France)

  • Ajouter à la playlist
04:27

Samia forever

Samia forever (Samia forever)

  • Ajouter à la playlist
01:52

Ghazeia danseuse d'Egypte

Ghazeia danseuse d'Egypte (France)

  • Ajouter à la playlist
21:37

La chorégraphie improvisée en ciné-transe

Improvised choreography in cine-trance (Spain)

  • Ajouter à la playlist
01:00:01

Réservé au personnel

Touzé, Loïc (France)

  • Ajouter à la playlist
03:05

Opal Loop/Cloud Installation #72503

Brown, Trisha (France)

  • Ajouter à la playlist
01:56

Paroles de pieds paroles de corps

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
08:36

Blowin'

Diverrès, Catherine (France)

  • Ajouter à la playlist
10:25

Le Mystère Babilée

Babilée, Jean (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

L'improvisation

Parcours

Philippe Guisgand

L'improvisation

Parcours

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Découvrir
En savoir plus

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

Nawel Oulad

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

CEDEZ LE PASSAGE

Variations sur mobiliers urbains dissuasifs

Les documentaires dansés CEDEZ LE PASSAGE cherchent à rendre visibles des tentatives d’appropriation par le corps d’un espace qui semble a priori impossible pour la danse : le mobilier urbain anti-SDF.

Plusieurs danseurs-chorégraphes vont en duo à la rencontre de ces mobiliers urbains dissuasifs. Ils questionnent avec leurs corps et leurs voix ces architectures inhospitalières.

Découvrir
En savoir plus

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Guisgand, Philippe ; Guisgand, Sébastien

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.
Découvrir
En savoir plus

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Céline Roux

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Parcours

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Découvrir
En savoir plus

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Noé Soulier à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

Montpellier Danse

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

La collection Dominique Bagouet sur Numeridanse présente les œuvres les plus emblématiques de son répertoire et s’enrichit au fur et à mesure de films liés à la transmission de son répertoire grâce au travail mené par l’association Les Carnets Bagouet.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus