Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

East Indian Nautch Dance

Numeridanse 1944

Chorégraphe(s) : Saint Denis, Ruth (United States)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse

en fr

East Indian Nautch Dance

Numeridanse 1944

Chorégraphe(s) : Saint Denis, Ruth (United States)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse

en fr

East Indian Nautch Dance

Ruth Saint Denis, pionnière de la danse moderne, a créé de nombreuses chorégraphies inspirées des danses traditionnelles autochtones d'Asie. Un exemple célèbre de ces œuvres est sa East Indian Nautch Dance, présentée ici. La musique est composée par Charles Wakefield Cadman.
Ce film représente une brève représentation du Street nautch de Saint Denis (par opposition au Nautch blanc), filmé en août 1944.
Il s'ouvre sur un plan moyen de Ruth Saint-Denis assise, les bras posés et les yeux fermés. Elle porte beaucoup de bijoux, de maquillage et un costume « exotique » fait de nombreux tissus.

Source : Chicago Film Archive

En savoir plus : http://www.chicagofilmarchives.org/


Après être apparue pour la première fois sur la scène occidentale en 1838, la danse indienne a de nouveau refait surface au début du 20e siècle. Comme avec les bayadères de 1838, les interprètes d'une troupe de 1906 étaient d'origine indienne. Cette fois, cependant, leur danseur et chorégraphe principal n'était pas un Indien, mais une jeune Américaine nommée Ruth Saint Denis.

Les pièces de danse indienne de Saint Denis étaient des tentatives de transmettre des idées philosophiques hindoues au public occidental d'une manière qui leur serait intelligible. Ce n'étaient pas des danses indiennes authentiques, comme celles des bayadères, mais elles étaient inspirées de thèmes indiens et comprenaient les mouvements des bras sinueux et ondulants et les mouvements et postures gracieuses du corps des danses indiennes classiques. Saint Denis a abondamment utilisé des vêtements et des bijoux indiens et conçu et porté de longs costumes fluides. Pour créer une ambiance orientale, elle a utilisé des cuivres indiens, des colonnes ornées, des fleurs, de l'encens et d'autres accessoires de scène créatifs.

Saint Denis était une danseuse douée dont les créations artistiques montraient comment relier la danse au spiritisme, à une époque où les danseurs occidentaux s'étaient généralement coupés de ses origines religieuses et spirituelles. Elle avait étudié et était profondément inspirée par la civilisation non occidentale et surtout indienne à une époque où une tendance - beaucoup plus tard surnommée « orientalisme » par Edward Said - a incité ses contemporains à considérer les non-occidentaux comme inférieurs, arriérés et statiques ou même bizarres et animaliers. L'ouverture d'esprit de Ruth Saint Denis était donc un nouveau départ qui a aidé à libérer la danse occidentale de ses entraves, l'a élevée sur un plan supérieur et a placé des facettes importantes et même profondes de la culture indienne devant le public occidental.

Source : Dr. Kusum Pant Joshi, London

En savoir plus : https://www.hinduismtoday.com/modules/smartsection/item.php?itemid=5055

Saint Denis, Ruth

Ruth Saint Denis, originellement appelé Ruth Dennis, (née le 20 janvier 1879 à Newark, New Jersey, États-Unis - décédée le 21 juillet 1968 à Los Angeles, Californie), est une chorégraphe américaine innovatrice en danse contemporaine qui a influencé presque toutes les phases de la danse américaine.
Dès son plus jeune âge, Ruth Dennis a manifesté un intérêt marqué pour le théâtre et surtout pour la danse. Elle a commencé à danser et à jouer dans des spectacles de vaudeville et de comédie musicale quand elle était adolescente. Lors d'une tournée, elle aurait été inspirée par une affiche publicitaire de cigarette représentant une scène égyptienne de la déesse Isis pour commencer à explorer l'art et la danse asiatique.

Dennis a pris le nom de scène Ruth Saint Denis, et, en 1906, après avoir étudié l'art et la philosophie hindou, elle a offert une représentation publique à New York de son premier travail de danse, Radha (basé sur la laitière Radha qui était une des premières consort du Dieu hindou Krishna), ainsi que des pièces plus courtes comme The Cobra et The Encense. Une tournée européenne de trois ans a suivi. Elle a particulièrement réussi à Vienne, où elle a ajouté The Nautch et The Yogi à son programme. Ses productions ultérieures, dont beaucoup avaient des thèmes religieux, comprenaient l'Egypta (1910) et O-mika (1913), un drame de danse dans un style japonais.
En 1914, Saint Denis épousa Ted Shawn, son partenaire de danse, et l'année suivante, ils fondèrent l'école et la compagnie Denishawn à Los Angeles. Pendant ce temps, le style chorégraphique de Saint Denis s’est élargi pour inclure des numéros de groupe provenant parfois de sources européennes et asiatiques. Parmi ses innovations chorégraphiques, il y avait la « visualisation musicale » - un concept qui appelait des mouvements équivalents aux timbres, à la dynamique et aux formes structurelles de la musique en plus de sa base rythmique - et une forme chorégraphique connexe qu'elle appelait « orchestre synchorique » - une technique comparable à l'eurythmie d'Émile Jaques-Dalcroze, qui chargeait les danseurs d'interpréter les rythmes de chaque instrument de l'orchestre.
Saint Denis et Shawn se sont séparés, à la fois professionnellement et maritalement, en 1931, bien qu'ils n'aient jamais divorcé. Saint Denis, qui s'est retirée brièvement de la représentation publique, a fondé la Society of Spiritual Arts et a consacré une grande partie du reste de sa vie à promouvoir l'utilisation de la danse dans la religion. En 1940, avec La Meri (Russell M. Hughes), elle fonde la School of Natya pour continuer l'enseignement de la danse sud-asiatique. Elle a repris la scène en 1941 avec une apparition au Shawn's Jacob's Pillow Festival dans le Massachusetts, où elle a continué à apparaître chaque année jusqu'en 1955. Souvent appelée la «première dame de la danse américaine», elle est restée active dans les années 1960, lorsque bon nombre de ses artistes les plus connus des solos ont été enregistrés sur film.

Saint Denis a eu une profonde influence sur le cours de la danse moderne en Amérique, en particulier à travers Denishawn, qui a été le premier grand centre organisé d'expérimentation et d'enseignement de la danse dans le pays et dont les étudiants comprenaient Martha Graham et Doris Humphrey. Inspirée par la conviction que la danse devrait être spirituelle au lieu d'être simplement divertissante ou techniquement habile, Saint Denis a apporté à la danse américaine un nouvel accent sur le sens et la communication des idées en utilisant des thèmes auparavant considérés comme trop philosophiques pour la danse théâtrale. Bien qu'elle ne se soit jamais intéressée à la technique pour elle-même, son utilisation extensive des formes de danse asiatique et des « visualisations musicales » abstraites a encouragé ses élèves à développer d'autres mouvements non ballétiques qui sont devenus connus sous le nom de danse moderne. 

Son autobiographie, Ruth St. Denis: An Unfinished Life, a été publiée en 1939.


Source : Britannica Encyclopaedia

Denishawn School

Ruth Saint-Denis (vers 1877-1968) et son époux Ted Shawn (1891-1972), pionniers de la danse  moderne américaine, fondent en 1915, à Los Angeles, une école qui  portera, par contraction de leurs deux noms, celui de Denishawn. Provisoirement fermée en 1918, l'école connaît son apogée au début des  années 1920. Sous la direction musicale du pianiste et compositeur Louis  Horst, les élèves y acquièrent une formation très éclectique, sans  aucun doute révolutionnaire pour l'époque. On y met en application par exemple les théories hardies de François Delsarte, pédagogue français du XIXe siècle qui a défini le geste comme le langage de l'âme. De nombreuses tournées  sont organisées à travers les États-Unis, mais aussi au Japon et en  Inde. Les activités de la Denishawn School prennent fin en 1931, lorsque  le couple fondateur vient à se séparer définitivement. Toute une  génération brillante de la danse moderne américaine a été formée dans le  creuset de la Denishawn School, qu'il s'agisse de Martha Graham, de Doris Humphrey ou de Charles Weidman.


Source : Jean-Claude DIÉNIS, Encyclopaedia Universalis

Chicago Film Archives

Chicago Film Archives est un centre d'archives cinématographiques régional dédié à l'identification, la collecte, la préservation et l'accès aux films qui représentent le Midwest. Son objectif est de servir les institutions et les cinéastes de cette région et d'ailleurs, en créant un référentiel pour les collections de films institutionnels et privés ; de mettre en avant une variété de communautés culturelles, universitaires et artistiques ; de rendre les films disponibles localement, nationalement et internationalement pour des expositions, pour la recherche et la production ; et finalement de servir notre culture en restaurant et en préservant des films rares ou inexistants ailleurs.

Pour plus d'informations sur les collections, rendez-vous sur :  http://www.chicagofilmarchives.org/collections/

East Indian Nautch Dance

Chorégraphie : Ruth Saint Denis

Interprétation : Ruth Saint Denis

Nos suggestions de videos
03:00

A Swan Lake

Ekman, Alexander (Norway)

  • Ajouter à la playlist
19:48

VOYAGE EN EUROPE - 1/La France

Massé, Marie-Geneviève (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Lykion Ton Hellinidon

Drandakis, Lefteris (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Almanach Bruitax

Biscuit, Karl (France)

  • Ajouter à la playlist
02:48

Liturgies

Nikolaïs, Alwin (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Futari Daimyo (les deux seigneurs)

Motoaki, Kanze (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Han No - Tôru - Shakuno Mai

Motoaki, Kanze (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Gallery

  • Ajouter à la playlist
03:00

Mechanical Organ

Nikolaïs, Alwin (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Noumenon

Nikolaïs, Alwin (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Sanctum

Nikolaïs, Alwin (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

En plein air

Ulrich, Jochen (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Passé Simple

Lancelot, Francine (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Eclat de verre

Bénet, Françoise (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Eclat de verre

Bénet, Françoise (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Eclat de verre

Bénet, Françoise (France)

  • Ajouter à la playlist
02:51

La collection épinglée

Angine, Veuve (France)

  • Ajouter à la playlist
20:31

20 Years of Dame de Pic

Ponties, Karine (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
04:56

Thomas Bradley - créateur de costumes

Gat, Emanuel (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Le Corsaire

Leimanis, Aivars (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

fr/en/

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

fr/en/

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Parcours

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

James Carlès

Exposition virtuelle

fr/en/

Memories (ou l'oubli)

Exposition virtuelle

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Danse et performance

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Parcours

fr/en/

La ronde

 De l’importance de la Ronde en danse aujourd’hui.

Parcours

fr/en/

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Fondation BNP Paribas

Exposition virtuelle

fr/en/

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

fr/en/

Pantomimes

Présentation de la pantomime dans les différents courants de la danse.

Parcours

fr/en/

Féminin - Masculin

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Parcours

fr/en/

Danse et arts plastiques

Danse et arts plastiques sont parfois en collaboration sur scène. Ce Parcours ne peut aborder toutes les formes de leurs relations ; il tente seulement de montrer l'importance de la création plastique dans certaines chorégraphies.

Parcours

fr/en/

La petite histoire de Numeridanse

Exposition virtuelle

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus