Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Good Boy

CN D - Centre national de la danse 2017 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Buffard, Alain (France)

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Good Boy

CN D - Centre national de la danse 2017 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Buffard, Alain (France)

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Good boy

En 1998, Alain Buffard revient à la scène avec la création de Good Boy,  autoportrait chorégraphique qui a valeur de « point zéro ». Plutôt que  d’un solo, il faudrait parler de l’invention d’une solitude, de son  élaboration minutieuse comme territoire mental et physique, zone  d’exposition et de redéfinition de soi par les marges : juste une  présence sur scène, délimitant les contours de son être à force  d’actions répétitives, posant son corps comme affirmation et comme  incertitude, champ d’exploration charnel et fictionnel. Solo de  l’effritement et de la reconstruction, Good Boy bricole une  grammaire de l’insoumission, passant en revue les stratégies à inventer  pour se refaire un corps face à la maladie, aux contraintes sociales,  aux assignations de genre. Muni de quelques accessoires – slips, scotch,  boîtes de médicaments – qu’il utilise pour « se dessiner des  prolongements, des excroissances », il élabore une esthétique du peu, de  l’insistance et de la répétition. Repris par Matthieu Doze, ce « bon  garçon » continue à agir – opposant la résistance de ses montages  physiques et subjectifs à l’énoncé qui le désigne comme sujet obéissant.
Mise à jour octobre 2017

Buffard, Alain

1960-2013.
 

Alain Buffard commence la danse en 1978 avec Alwin Nikolais au Centre national de danse contemporaine d'Angers. Interprète de Brigitte Farges, Daniel Larrieu ou Régine Chopinot, il devient assistant à la Galerie Anne de Villepoix et couvre l'actualité des arts visuels en France pour pour deux quotidiens norvégiens.
 

En 1996, il fait deux rencontres déterminantes, Yvonne Rainer et Anna Halprin avec qui il travaille en tant que lauréat de la "Villa Médicis - hors les murs".
 

En 1988, Alain Buffard chorégraphie un premier solo "Bleu nuit", puis "Les Maîtres Chanteurs" de Wagner mise en scène Claude Régy au Théâtre du Châtelet en 1989. Sa dernière création "Tout va Bien", pièce pour huit interprètes, a été présentée au festival Montpellier Danse les 21 et 22 juin 2010. Il a réalisé un film vidéo "Des faits et gestes" défaits pour la Villa Gillet à Lyon en décembre 2001. Il a également réalisé un film avec et autour de Anna Halprin à San Francisco, "My lunch with Anna" (2004).

L'association pi:es est fondée en 1998. Depuis sa création, ce sont 14 productions (créations chorégraphiques, films, installations videos) qui tournent de part le monde: Centre Pompidou-Paris, Montpellier Danse, Les Subistances-Lyon, Arsenic-Lausanne, Fondation Serralves-Porto BIT-Bergen, Festival d'Athènes, Festival Panorama-Rio de Janeiro, DTW-New York...
 

Il est co-commissaire de l'exposition « Campy, vampy, tacky » à La Criée-Rennes en 2002. Artiste professeur invité au Fresnoy pour la saison 2004/2005, il présente l'exposition « Umstellung/Umwandlung » à Tanzquartier-Vienne en 2005. En 2013 à Nîmes, il conçoit « Histoires Parallèles: Pays Mêlés », un projet original mêlant commissariat d'exposition, programmation spectacle vivant et conférences autour des questions de territoire et de représentation.
 

Alain Buffard était artiste associé au Théâtre de Nîmes pour les saisons 2010-2011 et 2011-2012. L'association pi:es est conventionnée par la DRAC Languedoc-Roussillon et la Région Languedoc-Roussillon.

Source : Site d'Alain Buffard

Centre national de la danse, Réalisation

Depuis 2001, le Centre national de la danse (CND) réalise des captations de ses programmations de spectacle et de pédagogie et crée des ressources à partir de ces représentations filmées (interviews, conférences dansées, rencontres avec des artistes, démonstrations, grandes leçons, colloques spécialisés, montages thématiques, etc.). 

Good Boy

Direction artistique / Conception : Alain Buffard

Assistance direction artistique / conception : Matthieu Doze

Interprétation : Matthieu Doze

Conseil artistique / Dramaturgie : Accompagnement artistique Fanny de Chaillé

Musique additionnelle : Andante de la sonate n°1 en si mineur de Jean-Sébastien Bach BWV 1014 par Glenn Gould et Jaime Laredo Good boy par Kevin Coyne New York, New York par Wendy Mae Chambers Sources : disques collection Palix

Direction technique : Accompagnement technique Christophe Poux - Régie générale Jérémie Sananes

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Production Association PI:ES Alain Buffard. Coproduction CN D Centre national de la danse, Théâtre de Nîmes – scène conventionnée pour la danse contemporaine. Résidence CN D Centre national de la danse. Remerciements la Ménagerie de verre-Paris et au Musée de la danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne. Spectacle créé en janvier 1998 à la Ménagerie de verre-Paris, Festival Les Inaccoutumés et reconstruit en 2017.

Durée : 45 minutes

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus