Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Faits et gestes

teaser

CNDC - Angers 2016 - Réalisateur-rice : inconnu,

Chorégraphe(s) : Soulier, Noé (France)

Présentée dans la/les collection(s) : CNDC - Angers

en fr

Faits et gestes

teaser

CNDC - Angers 2016 - Réalisateur-rice : inconnu,

Chorégraphe(s) : Soulier, Noé (France)

Présentée dans la/les collection(s) : CNDC - Angers

en fr

Faits et gestes

Faits et gestes explore différentes façons d’interpréter le mouvement : actions orientées vers un but pratique, séquences chorégraphiques abstraites et gestes porteurs de sens. Les danseurs se concentrent sur la manière dont un geste peut suggérer un autre mouvement : s’élancer vers un mouvement à venir, viser un but absent, indiquer, pointer, sélectionner ou transférer certains aspects d’autres mouvements. Le sens de ces gestes n’est pas immédiatement reconnaissable, et c’est peut-être ce qui permet de donner à voir les qualités motrices du geste. On ne se focalise pas sur ce qu’ils signifient, mais on voit se déployer de nombreuses manières de faire référence, de montrer ou de vouloir dire. Ces manières de vouloir dire apparaissent précisément parce que ce qui est dit n’est pas accessible en tant que tel. On ne passe pas directement au sens du geste, on observe comment il pourrait vouloir faire sens.

Cela rejoint les pièces de Johan Jakob Froberger présentes dans Faits et gestes. Ce sont des oraisons funèbres qui ont une dimension rhétorique explicite. Elles recréent l’articulation et même certaines des figures de style du discours verbal. Comme les phrases de gestes que nous élaborons, ces figures musicales appellent un sens plus qu’elles ne le transmettent. Le contrepoint, un autre champ de recherche majeur dans la musique baroque est aussi présent dans la pièce à travers un travail sur l’improvisation.

Dans les séquences de groupe, les phrases de mouvement sont écrites, mais leur ordre, leur orientation, leur longueur et les relations avec les autres danseurs sont improvisées.
La composition n’est pas déterminée de l’extérieur, elle émerge des choix faits par chaque danseur à partir de différentes règles, créant ainsi une chorégraphie de l’intérieur qui possède sa propre structure.

Soulier, Noé

Né à Paris en 1987, Noé Soulier a étudié au CNSM de Paris, à l'École Nationale de Ballet du Canada, et à PARTS – Bruxelles. Il a obtenu un master en philosophie à l’Université de la Sorbonne (Paris IV) et participé au programme de résidence du Palais de Tokyo : Le Pavillon.
 

En 2010, il est lauréat du premier prix du concours Danse Élargie, organisé par le Théâtre de la Ville et le Musée de la Danse avec la pièce Petites perceptions où il amorce une recherche sur les modes d'appréhension du mouvement. Avec le solo Mouvement sur Mouvement (2013), il introduit un décalage entre le discours et les gestes afin de questionner la manière dont ils collaborent à l'élaboration du sens.
 

En 2014, il explore la syntaxe du vocabulaire de la danse classique pour en perturber la perception avec « Corps de ballet » créé pour le CCN – Ballet de Lorraine. Dans Movement Materials (2014) et Removing (2015), il poursuit les recherches initiées depuis Petites perceptions sur la perception et l'interprétation du mouvement.
 

En octobre 2016, il publie « Actions, mouvements et gestes », une proposition chorégraphique qui prend la forme d'un livre, dans la collection Carnets aux Éditions du Centre national de la danse.

En juillet 2020, il a pris la direction du Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC).

Source : CNDC d'Angers

www.cndc.fr

inconnu,

CNDC - Angers

Le Centre national de danse contemporaine – CNDC – a été créé en 1978  à l’initiative du Ministère de la Culture et de la Ville d’Angers. Il  faisait suite au B.T.C. Ballet théâtre contemporain dirigé par Françoise  Adret et Jacques-Albert Cartier, transféré à Nancy. Conçu comme école  de chorégraphes et le siège d’une compagnie permanente, il est dirigé  par Alwin Nikolais pendant trois ans.

Lorsque Viola Farber lui succède en 1981, l’école se spécialise dans  la formation de danseurs. Viola Farber constitue une nouvelle compagnie  et inaugure un programme de formation pédagogique.

En avril 1984, la direction du CNDC est confiée à Michel Reilhac. Le  centre forme toujours des danseurs interprètes et des professeurs. Il  n’abrite plus de compagnie permanente mais sert de plateforme de  production grâce à des résidences. Sont alors présentes de grandes  compagnies de renommée internationale (en résidence pour deux à trois  mois) et des compagnies plus jeunes (dans le cadre des « Quartiers  d’été »). C’est ainsi que Merce Cunningham et sa compagnie inaugurent le  grand studio Bodinier et que se succèdent des personnalités telles que  Régine Chopinot, Maguy Marin, Odile Duboc, Dominique Bagouet, Mathilde  Monnier et Jean-François Duroure, Edouard Lock, Hervé Robbe, Philippe  Decouflé, Catherine Diverrès et Bernardo Montet, Daniel Larrieu, Trisha  Brown, Wim Vandekeybus…

En avril 1988 la nouvelle directrice, Nadia Croquet, continue de  développer une politique visant à soutenir la création, avec une  ouverture plus spécifique sur l’Europe. En janvier 1993, Joëlle Bouvier  et Régis Obadia sont nommés directeurs artistiques du CNDC alors  labellisé CNDC l’Esquisse.

Le CNDC, devenu centre chorégraphique national (CCN) dans les années  1990, renforce sa mission de pôle chorégraphique grâce à la production  de spectacles et à son rôle de conseiller artistique tout en poursuivant  la formation. Parallèlement, de 1986 à 2006, il travaille avec le  Nouveau Théâtre d’Angers, centre dramatique national, pour proposer une  programmation de spectacles chorégraphiques, accroissant ainsi  l’audience et la lisibilité de la danse auprès des publics en  multipliant les regards sur la création contemporaine.

En février 2004, le CNDC est placé sous la direction de la  chorégraphe Emmanuelle Huynh, il entend alors perpétuer la tradition de  l’expérimental propre à la danse contemporaine et proposer une école en  lien avec les dynamiques de la création contemporaine. A partir de 2011,  l’Ecole du CNDC est dotée de deux formations d’envergure, l’une conduit  au Diplôme national supérieur professionnel de danseur (DNSPD) et à la  licence, la seconde prépare à un master.

Robert Swinston, nommé en 2012 directeur artistique du CNDC par le  Conseil d’administration, prend ses fonctions en janvier 2013. Créer et  encourager la création, faire fructifier l’héritage de Merce Cunningham,  programmer des spectacles dans des esthétiques variées, former des  artistes autonomes, polyvalents et d’un haut niveau ainsi que favoriser  l’émergence de nouveaux talents,  tel est l’objet de son projet pour le  CNDC. Transmettre aux publics les fondements d’une démarche de création,  sensibiliser les jeunes et faire rayonner le CNDC tant à l’échelle  locale, que nationale et internationale, tels sont les objectifs de  Robert Swinston pour le CNDC.

Les directeurs du CNDC depuis sa création :

Alwin Nikolais (de septembre 1978 à juillet 1981)
Viola Farber (de septembre 1981 à juillet 1983)
Michel Reilhac (de mars 1984 à décembre 1987)
Nadia Croquet (de mars 1988 à décembre 1991)
Joëlle Bouvier et Régis Obadia (de janvier 1993 à juin 2003)
Emmanuelle Huynh (de février 2004 à décembre 2012)
Robert Swinston (de janvier 2013 à juin 2020)

Noé Soulier depuis juillet 2020

Faits et gestes

Chorégraphie : Noé Soulier

Interprétation : Anna Massoni, Norbert Pape, Nans Pierson, Noé Soulier

Musique live : Maude Gratton, clavecin

Lumières : Victor Burel

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Production : ND Productions - Production déléguée : Cndc – Angers - Coproduction : CN D Centre national de la danse ; Festival d’Automne à Paris ; La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie ; PACT Zollverein (Essen) ; Tanzquartier Wien Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’aide au projet, et du groupe Caisse des dépôts.

Nos suggestions de videos
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
01:00:01

Réservé au personnel

Touzé, Loïc (France)

  • Ajouter à la playlist
54:01

Carolyn Carlson, Solo

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
10:54

Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:39

[TEASER] - Bouge #2

Lamotte, Sylvère (France)

  • Ajouter à la playlist
02:11

Improvisation Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
28:47

Gros-plans et continuité du mouvement dans les danses pour la caméra

  • Ajouter à la playlist
21:37

La chorégraphie improvisée en ciné-transe

  • Ajouter à la playlist
04:22

Perhaps she could dance first and think afterwards

Mantero, Vera (France)

  • Ajouter à la playlist
04:51

Faits et gestes

Soulier, Noé (France)

  • Ajouter à la playlist
04:18

Figures non obligées

Benne, Bruno (France)

  • Ajouter à la playlist
08:18

S'envoler

Clareton, Estelle (France)

  • Ajouter à la playlist
08:36

Blowin'

Diverrès, Catherine (France)

  • Ajouter à la playlist
04:29

Dance! Copy! Right?

Winkler, Christoph (Germany)

  • Ajouter à la playlist
05:57

Removing

Soulier, Noé (France)

  • Ajouter à la playlist
05:17

Dance! Copy! Right?

Winkler, Christoph (Germany)

  • Ajouter à la playlist
01:56

Paroles de pieds paroles de corps

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Mouvement sur Mouvement

Soulier, Noé (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Removing

Soulier, Noé (France)

  • Ajouter à la playlist
03:05

Opal Loop/Cloud Installation #72503

Brown, Trisha (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

Partenaires artistiques de K. Danse

Exposition virtuelle

fr/en/

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Parcours

fr/en/

L'improvisation

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Parcours

fr/en/

Pantomimes

Présentation de la pantomime dans les différents courants de la danse.

Parcours

fr/en/

Danse et arts plastiques

Danse et arts plastiques sont parfois en collaboration sur scène. Ce Parcours ne peut aborder toutes les formes de leurs relations ; il tente seulement de montrer l'importance de la création plastique dans certaines chorégraphies.

Parcours

fr/en/

EIVV 2022 Danse avec la caméra

Exposition virtuelle

fr/en/

Genèse des oeuvres

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Parcours

fr/en/

Danses de mains

Ce parcours présente différents extraits vidéo où les mains sont au cœur du mouvement.

Parcours

fr/en/

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

fr/en/

Des genres et des styles

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Parcours

fr/en/

Carolyn Carlson, a woman of many faces

Exposition virtuelle

fr/en/

Nouveau souffle : La jeunesse du XXIème siècle entre dans la danse

Exposition virtuelle

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus