Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

D.I.S.C.O

(Don’t Initiate Social Contact with Others)

Numeridanse 2022

Chorégraphe(s) : Madoki, Josépha (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse

Producteur vidéo : Séquence

en fr

D.I.S.C.O

(Don’t Initiate Social Contact with Others)

Numeridanse 2022

Chorégraphe(s) : Madoki, Josépha (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse

Producteur vidéo : Séquence

en fr

D.I.S.C.O

(Don’t Initiate Social Contact with Others)


Une création pour 8 danseuses/danseurs et une DJ


« La création D.I.S.C.O. arrive à un moment particulier de ma vie : la perte successive de proches, deux confinements et la sortie encore incertaine d’une pandémie mondiale.

Rencontrer l’autre, échanger, se connecter, dans la rue, en appartement ou dans un club étaient interdits. Les rassemblements afin d’enterrer dignement nos morts étaient proscrits. De cette période trouble, le traumatisme est encore présent, mais l’envie de vivre est plus forte que tout. Le besoin vital de faire la fête et de retrouver ma communauté Waacking devient alors viscérale.

Le Waacking sous sa forme originelle apparaît comme la réponse à mon urgence de vivre : clubbing, social dance, paillettes, glamour et extravagance. Retrouver la vie nocturne et ses lieux chaleureux et hétéroclites. L’occasion pour moi de vivre, le temps d’un soir, un « défoulement » total. Comme une sorte de revanche sur toutes les privations et le sentiment d’impuissance et d’enfermement dont on a tous été victime.

Aujourd’hui, les clubs ont réouvert leurs portes et repris leurs activités, mais sous quelle forme ? Comment allons-nous appréhender cet espace et vivre la « nightlife » ? Comment toutes les restrictions sanitaires encore partiellement de rigueur, vont cohabiter avec l’énergie collective des clubs ?

Avec D.I.S.C.O, je tente de répondre à ces questions et d’ imaginer une nouvelle manière d’appréhender le dancefloor, et plus largement, la vie. »

Josépha Madoki


Josépha Madoki continue son travail de recherche et d’exploration autour de l’esthétique Waacking avec D.I.S.C.O.

Dans cette création, elle revient à l’essence de cet art né dans les clubs gays de Los Angeles : social dance, folie, chic, glamour et outrance sont alors au rendez-vous.

D.I.S.C.O. représente ici deux  énergies totalement ambivalentes : la première étant un acronyme imaginé  par Josépha Madoki : « Don’t Initiate Social Contact with Others ». Un  rappel que les interdictions liées à la crise sanitaire légifèrent  encore nos vies.
La seconde, pour parler du genre musical disco, né  dans les années 70, et qui évoque pour tous : liberté, sexualité,  contact, optimisme. Que reste-t-il de ces espaces libératoires  aujourd’hui, dans le contexte moral de notre société, et avec  l’expérience que « l’autre » peut représenter une menace sanitaire ?

A travers D.I.S.C.O., Josépha  Madoki célèbre la vie et imagine le monde du clubbing post-Covid tout en  regardant notre société contemporaine dans le miroir des années 1970.

Neuf danseuses et danseurs se réapproprient progressivement le dancefloor  porté par la présence d’une DJ en live. Le club, cet espace de  convivialité, d’échange et de proximité va-t-il pouvoir être vécu de la  même manière qu’auparavant ?

Plongeant à la fois, ses danseurs et le  public, dans l’univers du clubbing, Josépha Madoki nous invite à vivre  une expérience D.I.S.C.O. unique.


Madoki, Josépha

Josépha "Princess" Madoki,

Chorégraphe, Directrice Artistique, Danseuse


Josépha Madoki aussi connu sous le nom de « Princess Madoki » découvre la danse hip hop à l’adolescence et se passionne très vite pour la scène. En 2003, elle intègre l’Académie Internationale de Danse (Paris) ou elle se forme aux techniques classique, contemporaine et jazz. Elle développe alors une gestuelle qui lui est propre, mélangeant ses influences hip hop, afro et contemporaine.

Son travail de chorégraphe démarre en 2010 avec sa Compagnie Madoki et un premier solo Mes mots sont tes maux qui obtient le Prix Paris Jeunes Talents 2010.

Elle collabore en tant que danseuse/interprète sur des projets éclectiques, avec des chorégraphes venant d’univers différent tels que : Damien Jalet (Film Suspiria de Luca Guadagnino), Wayne Mc Gregor (Comédie Musicale Kirikou et Karaba), mais aussi Pierre Rigal, Ousmane “Baba” Sy, Robyn Orlyn…

En 2016, Josépha Madoki intègre la Compagnie Eastman / Sidi Larbi Cherkaoui et danse dans des pièces tel que Babel 7.16, l’Opéra Satyagraha (Basel/ Suisse), l’Opéra Alceste (Munich/Allemagne) ou encore Stoic (Göteborg/ Suède).

Toujours avec Sidi Larbi Cherkaoui, elle collabore avec la star internationale Beyoncé, dans le clip tourné au Musée du Louvre Apeshit, et également dans les clips Spirit et Bigger (bande originale du film Le Roi lion).

Josépha Madoki est aussi chorégraphe et directrice artistique pour divers artistes et grandes marques telles que Givenchy, Gims, Undiz, Lous and the Yakuza, Angélique Kidjo…

“Princess Madoki”, son nom de waackeuse, est spécialiste d’une danse qui se développe de plus en plus en France : Le Waacking.

Elle est souvent invitée à juger et participer à différents battles internationaux.

Princess Madoki déroule un palmarès impressionnant : “Just Battle” (China 2019), “Pay the Cost To Be The Boss” (France 2019), “Hot Mess” (Canada 2018), “Waack it Out” (Italie 2018), “Werk the Floor London Crew Contest” (Angleterre 2017)…

Elle transmet ses connaissances du Waacking à travers des stages et conférences dans le monde entier (Chine, Japon, Kazakhstan, Russie…).

En 2016, Princess Madoki co-fonde le 1er collectif de Waacking français Ma Dame Paris, et crée les 2 pièces Waackez-vous Français ? et Oui et vous ?

En 2019, elle passe a une nouvelle étape dans sa carrière en créant un festival à Paris et Moscou autour de la culture Waacking, le All Europe Waacking Festival. Une autre occasion de mettre le Waacking à l’honneur et le faire connaître à un large public.

Toutes ces expériences font d’elle l’artiste plurielle qu’elle est aujourd’hui.


Source : Site internet de la compagnie Madoki


D.I.S.C.O

Chorégraphie : Josépha Madoki aka Princess Madoki

Interprétation : Rémi Bajramie aka Waabee, Daniela Barbieri, Suzanne Degennaro, Manon Del Colle aka Poupie Velvet, Célia Derrahi, Mario Dúran, Oumrata Konan, Paul Moscoso aka Paul de Saint Paul, Mathis Saïd

Musique live : DJ Naajet

Lumières : Florent Ecrohart

Costumes : Mario Faundez

Décors : Mario Faundez

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Compagnie Madoki ; Production déléguée : camin aktion ; Co-production : La Villette – Paris | Compagnie DCA (La Chaufferie) | Points communs – Nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise / Val d’Oise | La Place | Espace 1789 de Saint-Ouen, scène conventionnée de Saint-Ouen | Centre de la danse Pierre Doussaint, GPS&O, Les Mureaux | CCN de Créteil et du Val-de-Marne/Cie Käfig | Compagnie DYPTIK

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Séquence

Durée : 60 min

Nos suggestions de videos
02:55

Relâche

  • Ajouter à la playlist
01:46

Grand Finale

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
01:16

The art of Ohad Naharin

Naharin, Ohad (Israel)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Ligne de crête

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
03:04

Lobby

Zebiri, Moncef (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Another look at memory

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
02:48

Questcequetudeviens ?

Bory, Aurélien (France)

  • Ajouter à la playlist
03:07

Skin

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
06:24

Colin Dunne & eRikm Project

Dunne, Colin (France)

  • Ajouter à la playlist
48:04

Peuplé, dépeuplé

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:13

Peuplé, dépeuplé - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
57:18

Cribles. Légende chorégraphique pour 1000 danseurs.

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
46:49

Cribles/live

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
30:33

Leïla "la nuit"

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
15:34

Cendrillon

Malandain, Thierry (France)

  • Ajouter à la playlist
03:58

Impair - focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
00:00:30

Didier Labbé Quartet - DCN 2013

  • Ajouter à la playlist
14:31

DéBaTailles [transmission 2015]

Plassard, Denis (France)

  • Ajouter à la playlist
11:26

Passages

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

fr/en/

Latitudes contemporaines

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Parcours

fr/en/

Danses indiennes

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Parcours

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Parcours

fr/en/

James Carlès

Exposition virtuelle

fr/en/

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

fr/en/

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Parcours

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Danse et performance

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Parcours

fr/en/

Folklores dites-vous ?

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : identités multiples

Deuxième volet du parcours consacré à la danse au Québec, celui-ci est centré sur la notion de collectif, d’être-ensemble.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus