Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Cygn etc... [Version Reynaud]

CN D - Centre national de la danse 2000 - Réalisateur-rice : [s.n.],

Chorégraphe(s) : Pauwels, Pedro (Belgium) Reynaud, Anne-Marie (France)

Producteur vidéo : PePau

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Cygn etc... [Version Reynaud]

CN D - Centre national de la danse 2000 - Réalisateur-rice : [s.n.],

Chorégraphe(s) : Pauwels, Pedro (Belgium) Reynaud, Anne-Marie (France)

Producteur vidéo : PePau

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Cygn etc...

Cygn etc... est un solo interprété par Pedro Pauwels chorégraphié par huit femmes chorégraphes. La Mort du cygne est un célèbre ballet chorégraphié par le russe Michel Folkine en 1907 pour la danseuse Anna Pavlova. Un siècle plus tard, Pedro Pauwels décide de réinterpréter ce mythe de la danse en changeant les données. Il demande à huit femmes chorégraphes avec lesquelles il avait envie de travailler et dont l’œuvre, l’univers, la philosophie l’intéressent de créer une chorégraphie sur ce thème. L’interprète initiale, Ana Pavlova, représentait la féminité à l’état pur. Pedro Pauwels, en reprenant cette danse, cherche à questionner l’identité féminine et masculine en chacun de nous. 

Selon lui : « il s’agit pour le danseur interprète de s’imprégner de l’univers très divers de chacune des chorégraphes, l’enjeu étant alors de créer un pont entre notre patrimoine et la création contemporaine. Un corps d’homme et une danse mythique sont les deux matériaux uniques de cette création, vue à travers le regard de femmes qui révèlent ainsi leur essence, leur écriture, leur signature ». 

Source : Médiathèque du CN D

Pauwels, Pedro

Pedro Pauwels est un danseur et chorégraphe né en 1965 à Quaregnon en Belgique. A 19 ans il découvre la danse et prend ses premiers cours à l'École Renate Peter de Bruxelles. En 1986, il obtient une bourse pour étudier au Centre de danse international Rosella Hightower à Cannes où il suit les cours de classique, de jazz, de moderne, de thérapie et de solfège. Plus tard il intègre le Jeune Ballet international où il travaille un répertoire contemporain et découvre le travail et les œuvres de Mathilde Monnier, Dominique Bagouet, Peter Goss, Jean-François Duroure, Viola Farber ou Bella Lewitsky.
 En 1989, engagé dans la Compagnie Karine Saporta, Il participe en 1989 et 1990 à plusieurs créations dont Les Taureaux de Chimène, ainsi qu'aux séquences dansées des films Prospero's Book de Peter Greenaway et Le Diable au corps de Gérard Vergez.
 Durant la même période, il collabore avec la Compagnie Alain Marty.
 A partir de 1991, au sein de la Compagnie Contrejour d'Odile Duboc, il participe à la création de La Maison d'Espagne, à la reprise de Repères, à l'élaboration d'une maquette pour Retours de scène pièce pour la compagnie de l'Opéra de Paris (1992), et à la création de Projet de la matière (1993).
 En 1990, en parallèle de son travail d'interprète, il fonde la compagnie PePau. En 1991 il présente sa première chorégraphie L'Insoupçonnée.
 L'année 1992 confirme son engagement dans la voie de la création chorégraphique. Il créé pour sa compagnie A mes côtés, mais aussi La Khovantchina pour l'Opéra du Rhin, Écume de rêve pour le Jeune Ballet International de Cannes et les ballets du Roméo et Juliette de Gounod monté en ouverture de la saison du nouvel Opéra-Théâtre de Massy.
 Dès lors, son parcours de chorégraphe incarne l'élan et la créativité : une à deux créations par an, conception de spectacles événements, diffusion régulière du répertoire (sélection par les Bancs d'Essais Internationaux en 94-95, Iles-de-danse 98, Festival International de Séoul en 98 et 2000). Parmi la quarantaine de créations qui tournera dans le monde entier, Sous la peau (1994), Cygn etc ... (2000), Spectres (2003), Sors (2013), Sens (2008) ou encore Sur le corps du monde (2010) feront date.
 Il n'hésite pas à créer en collaboration avec d'autres disciplines, théâtre, danse hip-hop, musiques improvisées ou techno, et continue de travailler régulièrement comme interprète ou comme chorégraphe invité, au Jeune Ballet de France du CNSMD de Paris (Junior Ballet), à Tunis, en Martinique.
 Pedro Pauwels n’est pas simplement interprète et chorégraphe, il est aussi directeur artistique pour le spectacle Éphémère – 24h (2009) ou encore costumier pour Sur le corps du monde… (2010) et Pliage’s II (2006).   
 Son travail se développe également autour d’interventions dansées dans l’espace public, du travail de sensibilisation auprès des publics, de la pratique amateur (par exemple en 2009, avec Banque de gestes), de la danse en milieu scolaire (avec le festival Petits pas en Limousin), des projets de culture à l’hôpital…
 En 2003, et durant trois ans Pedro Pauwels se tourne vers la science et la technologie. En se rapprochant de l'Université de Caen et du Centre Enghien-les Bains, il se lance, à travers le projet du triptyque, Sens, dans l'élaboration d'une écriture chorégraphique et d'un dispositif technique permettant de porter un regard sonore et sensoriel sur la danse.
 En 2004, une méningite foudroyante l’oblige à être plongé dans un coma artificiel de deux mois durant lequel il est amputé de doigts aux mains et aux pieds. S’ensuit une rééducation qui le pousse à redécouvrir son corps, à l’apprivoiser de nouveau pour continuer à danser. Il livrera cette expérience dans son ouvrage J'ai fait le beau au bois dormant, édité par le Centre national de la danse. Il reprend ses activités dès l’année suivante.
 En 2006, la compagnie entame une tournée en Afrique Centrale avec Sens I qui est sélectionné par la commission danse de l'AFAA. En 2007, Pedro Pauwels retournera en Afrique du Nord pour présenter Pliage(s), dans le cadre du festival international du Caire en Égypte et des Rencontres chorégraphiques de Carthage en Tunisie.
 Basée pendant de nombreuses années en Ile-de-France, en 2009, la compagnie PePau trouve son ancrage à Limoges dans le Limousin. En plus de son travail de création, il développe de nombreuses actions d’éducation artistique qui donne lieu chaque année au festival Petits Pas en Limousin. Il met en place des rendez-vous réguliers du groupe de danseurs amateurs Présence’s pour des entraînements et des performances. Il créé également la Biennale nationale de la photographie de danse dont la première édition a eu lieu en 2013.
 En 2017, il est nommé Chevalier des Arts et des Lettres par Madame Audrey Azoulay, Ministre de la Culture et de la Communication. En 2018, la compagnie PePau s’implante à Montauban où il transfère sa Biennale de photographie de danse (4ème édition en 2019).
 Pedro Pauwels est également pédagogue. Il est régulièrement invité à enseigner dans divers stages nationaux et internationaux au Centre Rosella Hightower de Cannes, au Centre national de la danse à Pantin et à Lyon, à Laval, Chartres, Venise, Séoul…
 

CHRONOLOGIE 

1991, « L’Insoupçonnée » 

1992, il chorégraphie les ballets de l’opéra « Roméo et Juliette » de Charles Gounod (1867) pour l’ouverture de la saison du nouvel Opéra-Théâtre de Massy. 

1992 "A mes côtés" 

1993 "Sous la peau de l'innocence" 

1994 "Etamine" 

1995 "Pattes de femmes", "Indice danse, jeu chorégraphique", "Eclipse" 

1996 "Shukke ou Les Moines renonçants" 

1997 "Echos ou Utopie de la solitude", "Larmes d'orgueil" 

1998-1999 "Les Miroirs du sommeil" 

2000 "Cygn etc..." 

2001 "Entropie" 

2002 "Spectres" 

2003 "Marche's", "Sens I" 

2004 "Sens II" 

2005 "Parcours sensoriels" 

2006 "Sens III", "Peaux", "Pliage's II" 

2007 "Entre mains" 

2009 "Ephémère 24h" 

2010 "Sur le corps du monde" 

2011 "Banques de geste", "Sous les feux", "Versus" 

2013 "Sors" 

2014 "Duo" 

2016 "Side(s)" 

2017 "Music visualization"

Dernière mise à jour : avril 2020

Reynaud, Anne-Marie

Née en 1945, Anne-Marie Reynaud – familière depuis l’âge de 7 ans de la  méthode Irène Popard qui lui est conseillée par son médecin de famille –  multiplie dans sa jeunesse les expériences : danseuse à 25 ans, engagée  dans diverses initiatives mêlant les disciplines artistiques, à  Saint-Étienne et à Paris dans le mouvement d’agitation intellectuelle et  politique qui marque les années 60, puis découvrant la technique  Nikolaïs qui est pour elle une vraie révélation, et rejoignant enfin en  1973 « Les Ballets de la Cité » de Catherine Atlani.

Fin 1974,  elle intègre le Groupe de recherche théâtrale de l’Opéra de Paris  (G.R.T.O.P.) créé par Rolf Liebermann pour Carolyn Carlson et John  Davis, et participe aux mémorables « L’Or des fous, Les Fous d’or »  présentés au Théâtre de la Ville à Paris, ou « X Land » au Palais des  Papes d’Avignon (1975).

Au sein du G.R.T.O.P., l’envie vient à  Anne-Marie Reynaud et Odile Azagury d’une danse « moins onirique », plus  réaliste et plus engagée. De là va naître l’aventure collective du «  Four Solaire ». Jusqu’en 1984, Anne-Marie Reynaud va être l’animatrice  inlassable de ce groupe d’artistes, en phase avec son époque. À ce  moment-là, la chorégraphe est nommée directrice du Centre chorégraphique  régional de Bourgogne à Nevers, où elle présente la dernière création  du collectif : « Trompe cœur » .

Si le nom « Four Solaire » reste  adjoint au label Centre chorégraphique régional jusqu’à sa  transformation en Centre chorégraphique national (1989), c’est bien une  autre période qui s’ouvre alors pour Anne-Marie Reynaud. Le « collectif »  cède du terrain au chorégraphe individuel, auteur autant que  coordinateur, comme c’est le cas aussi dans bien d’autres compagnies  dans une époque où la politique publique de la danse tend à favoriser  l’inscription territoriale de jeunes personnalités singulières,  emblématiques de la « nouvelle danse », en leur offrant des lieux de  création et de diffusion nouveaux.

A Nevers, jusqu’en 1994, A.-M.  Reynaud va produire maintes pièces chorégraphiques – dont « Drama », «  Double tour » ou « Bal de masques » – en s’associant très souvent avec  des artistes d’autres disciplines, musiciens, plasticiens, acteurs, etc.  

Parallèlement à des aventures solitaires ou des pas de côté  moins connus, comme sa collaboration avec Bernard Lavilliers (1987), sa  mise en scène de la cérémonie de clôture des 8e Jeux du Pacifique à  Nouméa (1987), ou celle des 2e Jeux de la Francophonie à Evry (1994), ou  encore, la même année, sa participation aux 4e Nuits fantastiques du  Loto, la chorégraphe développe de nombreux projets avec des amateurs  auxquels elle tient particulièrement. A partir de 1995, elle dirige le  festival "Iles de Danses" au sein de l’organisme "Ile de France Opéra et  Ballet", avant d’être nommée à la tête de l'Institut de pédagogie et de  recherche chorégraphique (qui deviendra le département Pédagogie et  Formation) du Centre national de la Danse en 1998.
Toujours prête à  danser, elle chorégraphie aussi à l’occasion, comme pour le danseur  Pedro Pauwels, un des solos de « Cygn etc. » (2000), ou « Pliages »  (2005). Elle décède le 26 mai 2009.

Laurent Sebillotte - CN D Centre national de la danse

[s.n.],

Cygn etc... [Version Reynaud]

Direction artistique / Conception : Pedro Pauwels

Chorégraphie : Anne-Marie Reynaud

Interprétation : Pedro Pauwels

Conseil artistique / Dramaturgie : Anne-Marie Reynaud

Musique additionnelle : Camille Saint-Saëns

Lumières : Evelyne Rubert

Costumes : Marie-Christine Franc

Nos suggestions de videos
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
02:50

Witness

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Under my skin

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
05:59

STAYIN ALIVE

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Eins Zwei Drei

Zimmermann, Martin (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Dialogue with Rothko

Carlson, Carolyn (Dialogue with Rothko)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
06:12

Ô Solitude

Yepes, Ana (France)

  • Ajouter à la playlist
02:42

Die grüne Tisch (La Table verte, solo de la mort)

Jooss, Kurt (France)

  • Ajouter à la playlist
01:56

Tod

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
05:01

Hexentanz

Wigman, Mary (France)

  • Ajouter à la playlist
01:53

Japanische Groteske

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
01:31

Canaille

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
04:28

Narcisse

Duncan, Isadora (France)

  • Ajouter à la playlist
04:17

Atys

Lancelot, Francine (France)

  • Ajouter à la playlist
09:30

L'après-midi d'un faune (1912)

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
05:55

Fugue / Balles

Bourgeois, Yoann (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

El callejón de los pecados

Guerrero, Eduardo (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

Montpellier Danse

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

La collection Dominique Bagouet sur Numeridanse présente les œuvres les plus emblématiques de son répertoire et s’enrichit au fur et à mesure de films liés à la transmission de son répertoire grâce au travail mené par l’association Les Carnets Bagouet.

Découvrir
En savoir plus

La relecture des œuvres

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La relecture des œuvres

Parcours

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

K. Danse - Jean-Marc Matos

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

Créations de spectacles, performances participatives et installations mêlant danse contemporaine et arts numériques interactifs. Une constante dialectique entre le corps vivant (vécu) et le corps visuel (donné à voir ou virtuel). Une exposition proposée par Jean-Marc Matos, chorégraphe de la compagnie K. Danse.

Découvrir
En savoir plus

La part des femmes, une traversée numérique

Exposition virtuelle

VIADANSE Direction Fattoumi/Lamoureux - CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort

La part des femmes, une traversée numérique

Exposition virtuelle

Une exposition virtuelle proposée par notre contributeur VIADANSE - CCN de Belfort en Bourgogne-Franche-Comté.

Découvrir
En savoir plus

EIVV 2022 Danse avec la caméra

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne
International Meeting on Videodance and Videoperformance

EIVV 2022 Danse avec la caméra

Exposition virtuelle

Des oeuvres de vidéodanse ou le mouvement de caméra et le mouvement du corps sont le moteur

Découvrir
En savoir plus

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne
International Meeting on Videodance and Videoperformance

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Quand le réel s'invite

Parcours

Centre National de la danse

Quand le réel s'invite

Parcours

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Découvrir
En savoir plus

Danse et performance

Parcours

Marie-Thérèse Champesme

Danse et performance

Parcours

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Découvrir
En savoir plus

La ronde

Parcours

Olivier Lefebvre

La ronde

Parcours

 De l’importance de la Ronde en danse aujourd’hui.

Découvrir
En savoir plus

Le Butô

Parcours

Olivier Lefebvre

Le Butô

Parcours

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

Le ballet poussé à bout

Parcours

Olivier Lefebvre

Le ballet poussé à bout

Parcours

L'évolution du ballet, de sa forme romantique au néo-classique.

Découvrir
En savoir plus

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Geneviève Dussault

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus