Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Aurevoiretmerci

CN D - Centre national de la danse 2001 - Réalisateur-rice : Pasquier, Arnold

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse

Producteur vidéo : Arnold Pasquier

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Aurevoiretmerci

CN D - Centre national de la danse 2001 - Réalisateur-rice : Pasquier, Arnold

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse

Producteur vidéo : Arnold Pasquier

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Aurevoiretmerci

Aurevoiretmerci  (2001) est un court métrage d’Arnold Pasquier. Les images ont été tournées le 21 juin 2001 au Théâtre de la Ville (Paris), pendant le solo de Pina  Bausch, extrait du spectacle « Danzón ». 

Note d’Arnold Pasquier en 2019 : 

"Le titre de ce court métrage se réfère à la pièce chorégraphique de Mary Wigman « Abschied und Dank  / Au revoir et merci » de 1942. C'est une danse fondatrice de l'expressionnisme allemand, modèle du maître de Pina Bausch, Kurt Jooss. Ce titre fait à la fois référence à cette chorégraphe et au signe d'au revoir qui clôture le solo de Pina Bausch. 

L’histoire du tournage de ce film est intimement liée à un projet de documentaire sur le danseur Dominique Mercy que j’ai porté pendant quatre ans, accompagnée par la productrice de l’INA Cati Couteau. Mon souhait de  réaliser un film qui suivrait la création d’un spectacle de la compagnie du Tanztheater en s’attachant à un de ses plus illustres interprètes a été « baladé »  longuement et c’est au Mistral, le bistrot voisin du Théâtre de la Ville que Dominique Mercy m’informa, en mangeant des spaghettis, que le film ne se ferait pas. Il avait, entre temps, accepté le documentaire de Régis Obadia  (« Dominique Mercy danse Pina Bausch », 2003), plus classique et  certainement moins envahissant pour la compagnie. A la fois soulagé de  trouver une « issue » à cette entreprise, et déçu, j’ai emprunté la caméra vidéo d’un ami, et, sacrilège, j’ai filmé le solo « aux poissons »  de Pina Bausch dans le spectacle Danzón qui était à l’affiche cette année-là (et que je connaissais pour  l’avoir vu en 1996). Les caméras de cette époque étaient peu sensibles aux basses lumières, et j’ai improvisé, pendant la générale, tentant de capter quelque chose de la danse en choisissant le mode « bougie » de la caméra Sony qui augmentait le grain et produisait un effet stroboscopique dû à une vitesse d’obturation lente. C’est finalement lors d’une deuxième représentation, celle du 21 juin, que je filmais à nouveau le solo, plus assuré et montait ensuite ce plan séquence, geste  d’affirmation et d’affection."
 

Pasquier, Arnold

Arnold Pasquier est un vidéaste et réalisateur de cinéma, né en 1968 à Paris. Il est l’auteur d'une œuvre qui couvre les champs de la fiction, du documentaire, de l'essai et du cinéma expérimental. Il partage son activité entre projets personnels, enseignement et collaborations en tant que chef-opérateur et monteur. 

Dès ses études d’arts plastiques et de cinéma, il réalise des essais en Super 8 et en vidéo où il mêle journaux filmés et fictions. À vingt ans, il se rapproche de la danse contemporaine et collabore avec des chorégraphes comme documentariste (Mathilde Monnier, Josef Nadj, Dominique Boivin, Christian Rizzo) et comme danseur (Ami Garmon, Régis Huvier, Felix Ruckert, Julie Desprairies). 

En 1997, il est résident au Fresnoy, Studio national des arts contemporains à Tourcoing. En 2004, à la faveur d’une bourse « Villa Médicis hors-les-murs» de l’AFAA, il réalise au Brésil le film de long métrage « Celui qui aime a raison ».  Cette expérience marque un intérêt pour la représentation de la ville et de l’architecture qui se développera notamment avec « L'Italie »  (2012) ou « Borobudur » (2015), et avec plusieurs projets en lien avec l'oeuvre et la pensée de l'architecte Lina Bo Bardi (2016-2019). 

Biographie sensible d’Arnold Pasquier par lui-même (2019) : 

« Être né rue des Martyrs à Paris ne lui porte pas ombrage. Il passe les premières années de sa vie à jouer, à Paris puis à Yerres, charmante ville de banlieue, avantageusement proche de la capitale. Il aime alors les châteaux-forts et déjà Venise, les ruines, et veut être archéologue. Il incommode les guides de ses questions pressantes et toujours pertinentes lors de visites de sites remarquables, et son père n’hésite pas à le réveiller tôt un dimanche matin pour écouter le cinéaste Jean Renoir parler à la radio. Sa cinéphilie est dévorante et il voue un culte païen à quelques actrices, quelques acteurs, quelques films. Tous les matins sous la douche, il répète la bande-son du film "Les Enfants du paradis". Après s’être essayé à plusieurs sports, c’est la natation qui a ses faveurs et il s’entraine régulièrement au niveau régional puis national. L’option "Arts plastiques" qu’il choisit pour entrer en  seconde au Lycée de Montgeron lui offre des rencontres essentielles. Il s’essaye à la création de costumes, tout d’abord pour s’habiller, puis pour agencer des défilés-spectacles qui sont autant d’occasions de convoquer sa cinéphilie et les arts. A Senigallia, en Italie, il rencontre la belle Angela qui est son inspiratrice, son modèle, son actrice. Pour elle, il fait des robes, des films et l'évoque dans son premier roman, "Période Simple", qui rassemble, dans une maison de banlieue, une bande d’amis et d’amants. Sa disparition, sidérante et brutale, remue le champ de ses attentions. Il abandonne la mode qui le lui rend bien, transforme son manuscrit de roman en un scénario de long-métrage et s’adonne plus que jamais aux arts. Il découvre la danse contemporaine dont les spectacles l’enchantent. Il s’en approche en la filmant puis en dansant. La chorégraphie est un contour de son travail et elle s’invite dans l’ensemble d’une œuvre qui croise art vidéo, fiction, documentaire, émission de radio, spectacle. Il collabore régulièrement sur des films comme chef-opérateur ou monteur et enseigne le cinéma dans des écoles d’art, de design et d’architecture. Cette dernière discipline, l'architecture, rassemble en un même lieu ce qui l’attire aujourd’hui : une scène où se construit le rapport entre un lieu et un corps. » 

Source : https://arnoldpasquier.com 

Aurevoiretmerci

Direction artistique / Conception : Arnold Pasquier

Interprétation : Pina Bausch

Conception vidéo : Montage : Françoise Tubaut - Mixage : Vincent Roux

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Arnold Pasquier

Nos suggestions de videos
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
06:12

Ô Solitude

Yepes, Ana (France)

  • Ajouter à la playlist
02:42

Die grüne Tisch (La Table verte, solo de la mort)

Jooss, Kurt (France)

  • Ajouter à la playlist
01:56

Tod

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
05:01

Hexentanz

Wigman, Mary (France)

  • Ajouter à la playlist
01:53

Japanische Groteske

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
01:31

Canaille

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
04:28

Narcisse

Duncan, Isadora (France)

  • Ajouter à la playlist
04:17

Atys

Lancelot, Francine (France)

  • Ajouter à la playlist
09:30

L'après-midi d'un faune (1912)

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
06:09

Le Sacre du printemps (solo de l'élue)

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
05:30

Folias & Jacaras

Yepes, Ana (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
02:50

Witness

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Under my skin

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
05:59

STAYIN ALIVE

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Dialogue with Rothko

Carlson, Carolyn (Dialogue with Rothko)

  • Ajouter à la playlist
12:08

Blue Lady : montage d'extraits

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Une traversée de l’histoire des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, depuis le Concours de Bagnolet jusqu’aujourd’hui.  

Découvrir
En savoir plus

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Depuis plus de 20 ans, Vaison Danses accueille les plus grands noms de la danse. La scène du majestueux théâtre antique va à nouveau vibrer en juillet 2019 avec des compagnies internationales prestigieuses et des chorégraphes de renom. L’occasion pour Numeridanse de faire découvrir ce festival ! 

Découvrir
En savoir plus

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Latitudes Contemporaines, festival de la scène contemporaine internationale, se déroule tous les ans au mois de juin sur le territoire dense de la métropole lilloise et frontalier de la région Hauts-de-France. 

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus 

> Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Comment sont nés les centres chorégraphiques nationaux (CCN) ? Que représentent-ils aujourd’hui ? 

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

K. Danse - Jean-Marc Matos

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

Créations de spectacles, performances participatives et installations mêlant danse contemporaine et arts numériques interactifs. Une constante dialectique entre le corps vivant (vécu) et le corps visuel (donné à voir ou virtuel). Une exposition proposée par Jean-Marc Matos, chorégraphe de la compagnie K. Danse.

Découvrir
En savoir plus

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Découvrez la compagnie Dyptik, leur travail et leur lieu de création dans cette exposition virtuelle.

Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Céline Roux

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Qudus Onikeku à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

Christian et François Ben Aïm

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

Avec cette exposition virtuelle et à travers la démarche du tandem  fraternel, pénétrons dans le monde des BEN AÏM et dans l’univers de leur  dernière pièce : FACÉTIES

Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Guisgand, Philippe ; Guisgand, Sébastien

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.
Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus