Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Strata.2 [extrait 2]

CN D - Centre national de la danse 2011 - Réalisateur-rice : Pasquier, Arnold

Chorégraphe(s) : D'Urso, Maria Donata (Italy)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse

Producteur vidéo : Compagnie Disorienta

en fr

Strata.2 [extrait 2]

CN D - Centre national de la danse 2011 - Réalisateur-rice : Pasquier, Arnold

Chorégraphe(s) : D'Urso, Maria Donata (Italy)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse

Producteur vidéo : Compagnie Disorienta

en fr

Strata.2

Strata.2 de Maria Donata D’Urso est une installation-performance conçue autour d’une structure élastique et déformable. Deux solos pour une même pièce, l’un fonctionnant comme le négatif de l’autre.

« Strata.2 est un dialogue, un jeu, une danse... Un tableau, un diptyque. Ce n’est pas un spectacle, c’est une architecture, une sculpture ; un pas de deux entre la lumière de Wolf Ka et le corps de Maria Donata d’Urso. Une question de gravité, un moment suspendu, où la danseuse joue sa peau... Une passerelle entre ADN et Cosmos, une ode à la tenségrité.
La paternité du terme tensegrity revient à l’architecte visionnaire américain Richard Buckminster Fuller, animé dès le début du vingtième siècle par la vision systémique d’un monde meilleur et durable dans lequel tout se tient, de la même manière que dans ses géodes avant-gardistes, dont l’intégrité de la structure est assurée par des relations de tension et  de compression réversibles.
Mais Maria Donata D’Urso, se réfère plus volontiers au terme usité par Kenneth Snelson, un artiste de la Black  Mountain School, proche de “Bucky” décrivant ses pièces monumentales  comme des “îlots de compression dans un océan de tension”. » Véronique  Godé

Note d'Arnold Pasquier : "J’ai rencontré Maria Donata d’Urso alors que je dansais pour Gérard Gourdot au début des années 90. Notre amitié nous a conduits à collaborer régulièrement dans les projets de chacun. Elle m’a proposé de réaliser cette captation de son solo,  resserré pour le film."

D'Urso, Maria Donata

Née à Catania, étudie l’architecture et la danse contemporaine à  Rome. En 1985 à New York participe à la chorégraphie de Richard Haisma  et étudie au Merce Cunningham Studio et à la Nikolais-Murray Louis Dance  Company.

Depuis 1988 elle vit à Paris où elle suit une formation en  énergétique chinoise et travaille entre autres avec Marco Berrettini,  Christian Rizzo, Hubert Colas, Paco Decina, Jean Gaudin, Francesca  Lattuada, Arnold Pasquier, Wolf Ka. En 1999, elle crée Pezzo 0,  installation en plein air, inspiré de la rencontre avec Laurent  Goldring.

En 2004, elle constitue la structure, DisOrienta, pour y développer  ses projets personnels : des soli épurés, minimaux, où sont interrogées  et réinventées les composantes spatiales habituelles. Son attention se  porte sur les lieux limites, absence/présence, dedans/dehors et les  surfaces ambiguës, celles de la peau, celles effleurées par le regard.

Elle amorce alors un projet poétique et composite, qu’elle nomme le Triptyque de la peau. Après Pezzo 0 (due) suivront Collection particulière et sa table translucide, Lapsus et sa scénographie circulaire.

Dans Mem_brain, Strata, Strata.2 elle explore l’architecture interne du corps en dialogue avec des constructions non hiérarchisés et mobiles.

Sa dernière création [E]Ma prolonge ce cheminement énigmatique dans le monde des corps.

Maria Donata D’Urso est lauréate à la Villa Kujoyama, Kyoto, Japon en 2012.


Source : Site de la compagnie Disorienta


En savoir plus : disorienta.org

Pasquier, Arnold

Arnold Pasquier est un vidéaste et réalisateur de cinéma, né en 1968 à Paris. Il est l’auteur d'une œuvre qui couvre les champs de la fiction, du documentaire, de l'essai et du cinéma expérimental. Il partage son activité entre projets personnels, enseignement et collaborations en tant que chef-opérateur et monteur. 

Dès ses études d’arts plastiques et de cinéma, il réalise des essais en Super 8 et en vidéo où il mêle journaux filmés et fictions. À vingt ans, il se rapproche de la danse contemporaine et collabore avec des chorégraphes comme documentariste (Mathilde Monnier, Josef Nadj, Dominique Boivin, Christian Rizzo) et comme danseur (Ami Garmon, Régis Huvier, Felix Ruckert, Julie Desprairies). 

En 1997, il est résident au Fresnoy, Studio national des arts contemporains à Tourcoing. En 2004, à la faveur d’une bourse « Villa Médicis hors-les-murs» de l’AFAA, il réalise au Brésil le film de long métrage « Celui qui aime a raison ».  Cette expérience marque un intérêt pour la représentation de la ville et de l’architecture qui se développera notamment avec « L'Italie »  (2012) ou « Borobudur » (2015), et avec plusieurs projets en lien avec l'oeuvre et la pensée de l'architecte Lina Bo Bardi (2016-2019). 

Biographie sensible d’Arnold Pasquier par lui-même (2019) : 

« Être né rue des Martyrs à Paris ne lui porte pas ombrage. Il passe les premières années de sa vie à jouer, à Paris puis à Yerres, charmante ville de banlieue, avantageusement proche de la capitale. Il aime alors les châteaux-forts et déjà Venise, les ruines, et veut être archéologue. Il incommode les guides de ses questions pressantes et toujours pertinentes lors de visites de sites remarquables, et son père n’hésite pas à le réveiller tôt un dimanche matin pour écouter le cinéaste Jean Renoir parler à la radio. Sa cinéphilie est dévorante et il voue un culte païen à quelques actrices, quelques acteurs, quelques films. Tous les matins sous la douche, il répète la bande-son du film "Les Enfants du paradis". Après s’être essayé à plusieurs sports, c’est la natation qui a ses faveurs et il s’entraine régulièrement au niveau régional puis national. L’option "Arts plastiques" qu’il choisit pour entrer en  seconde au Lycée de Montgeron lui offre des rencontres essentielles. Il s’essaye à la création de costumes, tout d’abord pour s’habiller, puis pour agencer des défilés-spectacles qui sont autant d’occasions de convoquer sa cinéphilie et les arts. A Senigallia, en Italie, il rencontre la belle Angela qui est son inspiratrice, son modèle, son actrice. Pour elle, il fait des robes, des films et l'évoque dans son premier roman, "Période Simple", qui rassemble, dans une maison de banlieue, une bande d’amis et d’amants. Sa disparition, sidérante et brutale, remue le champ de ses attentions. Il abandonne la mode qui le lui rend bien, transforme son manuscrit de roman en un scénario de long-métrage et s’adonne plus que jamais aux arts. Il découvre la danse contemporaine dont les spectacles l’enchantent. Il s’en approche en la filmant puis en dansant. La chorégraphie est un contour de son travail et elle s’invite dans l’ensemble d’une œuvre qui croise art vidéo, fiction, documentaire, émission de radio, spectacle. Il collabore régulièrement sur des films comme chef-opérateur ou monteur et enseigne le cinéma dans des écoles d’art, de design et d’architecture. Cette dernière discipline, l'architecture, rassemble en un même lieu ce qui l’attire aujourd’hui : une scène où se construit le rapport entre un lieu et un corps. » 

Source : https://arnoldpasquier.com 

Strata.2

Direction artistique / Conception : Maria Donata D’Urso

Chorégraphie : Maria Donata D’Urso

Interprétation : Maria Donata D’Urso

Scénographie : Conception dispositif : Giuseppe Frigeni, Wolf Ka, Maria Donata D’Urso

Conception vidéo : Création vidéo générative : Wolf Ka

Lumières : Giuseppe Frigeni

Costumes : Création tissu morphogénèse : Veronika Gross

Décors : Projet et construction : Jérôme Dupraz, Maryline Gillois

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Compagnie DISORIENTA

Durée : 40 minutes

Nos suggestions de videos
06:25

Body Without A Brain

Rianto (Indonesia)

  • Ajouter à la playlist
15:34

Cendrillon

Malandain, Thierry (France)

  • Ajouter à la playlist
02:34

Snakeskins

Lachambre, Benoît (Canada)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Solo de Sarah Pellerin

Solo of Sarah Pellerin (France)

  • Ajouter à la playlist
08:04

Yellow Towel

Michel, Dana (France)

  • Ajouter à la playlist
07:07

Its not a thing

Gaskin, Keyon (France)

  • Ajouter à la playlist
06:30

Sorrow Swag

Lewis, Ligia (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

Hôsôtan

Hijikata, Tatsumi (Japan)

  • Ajouter à la playlist
09:46

Chaconne

Delaunay, Raphaëlle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:51

Hommage à la Argentina

Ohno, Kazuo (Japan)

  • Ajouter à la playlist
05:44

L'incognito

Lambert, Fabrice (France)

  • Ajouter à la playlist
02:48

Edge

Murobushi, Kô (Japan)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Waiting

Ikeda, Carlotta (France)

  • Ajouter à la playlist
09:26

Zenzana (la cellule)

Dhaou, Hafiz (France)

  • Ajouter à la playlist
07:11

Awaken

Lee, Jamie (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
03:38

Crushing Weight

Sarmiento, Irupé (Brazil)

  • Ajouter à la playlist
18:51

Danses Macabres 5

Danses Macabres 5 (France)

  • Ajouter à la playlist
19:02

Danses Macabres 4

Danses Macabres 4 (France)

  • Ajouter à la playlist
18:41

Danses Macabres 3

Danses Macabres 3 (France)

  • Ajouter à la playlist
19:18

Danses Macabres 2

Danses Macabres 2 (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

K. Danse - Jean-Marc Matos

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais, il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Pour comprendre et illustrer la notion de diversité dans la danse contemporaine, nous utiliserons divers créations de la collection du Centre chorégraphique ou de la Compagnie James Carlès Danse &Co, qui a mis cette idée au cœur de ses préoccupations.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus > Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Quand le réel s'invite

Parcours

Centre National de la danse

Quand le réel s'invite

Parcours

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus