Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

ANTIPODES

Teaser - Groupe et Compagnie Grenade

ANTIPODES

Teaser - Groupe et Compagnie Grenade

ANTIPODES

Après  Kamuyot, repris d’Ohad Naharin en 2019 et Phoenix, créé par notre  compagnie en 2021, il me semble important d’ouvrir le mental et les  corps de nos danseurs vers de nouvelles voies chorégraphiques.
J’ai donc réuni 10 danseurs de la compagnie autour de 4 propositions plus différentes les unes que les autres :


THE ROOTS Un extrait de la pièce de Kader Attou, l’un des chorégraphes majeurs de la scène hip-hop française, revisité par l’énergie turbulente de Grenade.

YOUNG MEN Un bijou chorégraphique très sophistiqué, dynamique et brutal, créé par le chorégraphe espagnol Ivàn Pérez, qui  met en exergue un entraînement militaire de jeunes gens tentant de maintenir leur humanité dans un cycle sans fin de combat et de mort.

PETITE DERNIÈRE Des interventions ubuesques de Claire Laureau et Nicolas Chaigneau apportant un univers théâtral absurde et décalé.

-SIAS Une proposition rythmique des Filles de Mnémosyne,  collectif porté par Maxime Bordessoules et Rémy Rodriguez. Un défilé de  mode déjanté se développant vers un univers plus intériorisé, et  s’inspirant librement des symboles du mythe éponyme de Tirésias.

4  visions de la danse d’aujourd’hui – 4 façons d’envisager le mouvement,  la présence, l’espace, le rythme et l’émotion – 4 façons de donner du  sens à une œuvre chorégraphique.


Josette Baïz

Baïz, Josette

Josette Baïz, formée par Odile Duboc, enseigne la danse contemporaine depuis 1978 à Aix-en-Provence, où elle crée ses premières chorégraphies pour de jeunes danseurs issus de ses cours.

En 1982, alors danseuse chez Jean-Claude Gallotta, Josette Baïz remporte au 14ème Concours International de Chorégraphie de Bagnolet le 1er Prix, ainsi que ceux du public et du ministère de la Culture.  Elle fonde alors sa première compagnie : La Place Blanche, et a créé depuis lors, plus de 40 spectacles, aussi bien pour ses propres compagnies, que pour de nombreux ballets nationaux (Toulouse, Jeune Ballet de France du C.N.R de Lyon ...) ou internationaux (Boston, Ballet Royal de Phnom Penh, Allemagne, Vénézuela, Pays Bas...).

En 1989, le ministère de la Culture lui propose une résidence d'une année dans une école des quartiers nord de Marseille. Cette rencontre avec ces jeunes d'origines et de cultures diverses l'amène à repenser le sens de son travail et à modifier radicalement sa démarche artistique.
La confrontation avec des propositions aussi diverses que le break dance, le smurf, le hip hop, la danse orientale, gitane, indienne ou africaine, l'ont obligée à revoir entièrement ses acquis corporels et mentaux.
Les appuis, la façon d'utiliser le sol, les mouvements de hanches circulaires, les frappés acérés de flamenco et le bassin relâché des africains, rien de tout cela ne lui était familier.

Un processus d'échanges s'est alors mis en place : Josette Baïz enseignait le contemporain, le classique et la composition dans des ateliers de recherches ; les jeunes danseurs lui apprenaient leur façon d'affirmer leurs origines et leurs sentiments.

Naturellement Josette Baïz crée en 1992 le Groupe Grenade qui rassemble alors plus de trente jeunes danseurs. C'est en 1998 que Josette prend le parti de pérenniser le travail de métissage entrepris avec le Groupe Grenade, tout en restant dans une optique profondément contemporaine. Elle crée alors la Compagnie Grenade composé alors de cinq danseuses majeures issues du Groupe Grenade.


Depuis quelques années, Grenade s’est  également ouvert à d’autres formes de danse contemporaine ; les plus  jeunes ont dansé des pièces de Eun-Me Ahn,  Jérôme Bel, Dominique Bagouet, Lucinda ChildsPhilippe Découflé, Jean-Claude Gallotta, Emanuel Gat, Lucy Guerin, Rui Horta, Damien Jalet, Michel Kelemenis, Akram Khan, Abou Lagraa, (LA)HORDE, Jean-Christophe Maillot, Barak Marshall, Wayne McGregor, Angelin Preljocaj, Crystal Pite, Alban Richard, Hofesh Shechter, Wim Vandekeybus

Les professionnels de la Compagnie Grenade ont, quant à eux, interprété des pièces de Germaine Acogny, Eun-Me AhnKader Attou, Joëlle BOUVIER et Régis OBADIA, Claude Brumachon, Nicolas CHAIGNEAU et Claire LAUREAU, Katharina Christl, Patrick Delcroix, Sharon FRIDMAN, Dominique Hervieu, Sun-A LeeBlanca Li, Aïcha M’BAREK et Hafiz DHAOU, Ohad Naharin, Iván Pérez, Angelin Preljocaj, Richard SIEGAL.



Josette Baïz souhaite continuer à enrichir ce répertoire chorégraphique en collaborant artistiquement, toujours et encore, avec des chorégraphes français et étrangers ; en participant à des projets pluridisciplinaires nouveaux et originaux, développant ainsi la rencontre et l'échange.


Source : site de la compagnie Grenade - Josette Baïz

En savoir plus

josette-baiz.com

Attou, Kader

Danseur, chorégraphe et directeur artistique de la Cie Accrorap,  Kader Attou est un des représentants majeurs de la danse hip-hop. Avec  une démarche artistique humaniste et ouverte sur le monde qui fusionne  les influences et décloisonne les genres, Kader Attou a contribué à  transformer le hip hop en une nouvelle scène de danse, faisant émerger  une danse d’auteurs reconnue comme une vraie spécificité française.


LA FIÈVRE DES ANNÉES 1990
En 1989, dans la fièvre de la découverte du breakdance, Kader Attou crée  la Cie Accrorap avec ses amis du cirque Eric Mezino, Chaouki Saïd,  Lionel Frédoc et Mourad Merzouki pour sortir de la performance de rue et  apporter du sens à leur chorégraphie. Acrobaties, break et danse  classique font le succès d’Athina lors de la Biennale de la  danse de Lyon en 1994, qui préfigure une révolution chorégraphique et  consacre la naissance d’une danse hip hop capable d’investir un plateau  de théâtre.

  

VOYAGES ET RENCONTRES : LE COEUR D’UNE DÉMARCHE ARTISTIQUE
Depuis 1996, Kader Attou dirige seul la Cie Accrorap poursuivant cette  aventure collective avec de nombreuses créations et tournées en France  et à l’étranger. Il inscrit sa danse dans le partage, le dialogue des  cultures et le croisement des esthétiques.
Son écriture s’inspire de différentes disciplines comme le cirque, la  danse contemporaine et la danse indienne, les arts visuels, la musique  traditionnelle arabe, classique, hip hop ou électro acoustique. Il  cherche dans les voyages et les rencontres la matière qui nourrit ses  œuvres. Ainsi, Anokha (2000) mêle hip hop et classique indien tandis qu’avec Les corps étrangers (2006),  il crée un pont entre la France, l’Inde, le Brésil, l’Algérie et la  Côte d’Ivoire. Enfant de l’immigration, les questions de l’identité, de  la différence et de l’altérité fondent sa démarche, transformant sa  danse en un lieu de convergence où se construit une communauté de corps  et d’émotions.


CRÉER DES UNIVERS SENSIBLES POUR RÉVÉLER LA POÉSIE DU HIP-HOP
Dès le début, il considère la danse hip-hop comme une discipline d’art  et de recherche mais aussi, et c’est ce qui fait sa singularité, comme  un moyen de témoigner sur la condition humaine, de réfléchir sur des  questions de société.
Prenant la liberté d’inventer une danse riche qui ne s’interdit rien, il  ne cesse de renouveler le hip hop avec créativité sans renier ses  valeurs fondatrices. Avec Symfonia Pieśni Żałosnych du  compositeur polonais Henryk Górecki, il sera le seul chorégraphe hip hop  à créer à partir d’une oeuvre musicale intégrale et classique,  explorant le lien entre les énergies, les intentions de sa danse  plurielle et celles de la musique et des instruments. En 2021, il crée Les Autres,  une pièce pour six danseurs issus des esthétiques hip hop et  contemporaines, et deux musiciens aux instruments aussi rares  qu’atypiques, un Cristal Baschet et un thérémine. Avec cette  création,  Kader Attou renoue le dialogue entre la musique, la danse et la  scénographie dans un univers qui fait la part belle à l’étrange  poétique.


DES ACTES ET UNE RECONNAISSANCE
En 2008, Kader Attou est nommé directeur du CCN de La Rochelle et du  Poitou-Charentes, devenant ainsi le premier chorégraphe hip hop à la  tête d’une telle institution. Il développe un projet culturel de  territoire d’envergure avec une forte dimension internationale. Il  accompagne l’émergence de nombreuses compagnies et crée en 2016, le  Festival Shake qui soutient la diversité de la danse hip hop. En 2013,  il est promu au rang de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. En  2015, il est nommé Chevalier dans l’Ordre National de la Légion  d’Honneur.

Depuis 2022, il s’est installé à la Friche la Belle de Mai à  Marseille et s’implante dans la Région Sud. Il est artiste associé à  Scènes et Cinés, Scène conventionnée Art en territoire – Istres Ouest  Provence.


Source : Compagnie Accrorap

En savoir plus : accrorap.com

Perez, Ivan

Bengel, Julien

Groupe et Compagnie Grenade - Josette Baïz

Direction artistique: Josette Baïz

Année de création: 1992 pour le Groupe, 1998 pour la Compagnie

Grenade est aujourd’hui un Pôle Chorégraphique pour la jeunesse.



Josette Baïz, formée par Odile Duboc, enseigne la danse contemporaine depuis 1978 à Aix-en-Provence.

La rencontre en 1989 avec des jeunes enfants des quartiers Nord de Marseille l’a amenée à repenser son travail de chorégraphe et de pédagogue.

Sa recherche artistique s’est alors orientée vers un métissage chorégraphique dérivant du contemporain au hip-hop en passant par de multiples danses issues des cultures du monde. Par un travail élaboré d’improvisation et de composition, le corps est ouvert, et le mental accepte de fonctionner librement, découvrant des qualités et des énergies

différentes en matière de danse contemporaine.


En 1992, afin de pérenniser ce travail, elle rassemble autour d’elle un groupe de jeunes danseurs issus de ces quartiers : le Groupe Grenade.

Actuellement, le Groupe Grenade est composé de plus de soixante enfants et adolescents de 7 à 19 ans. Les jeunes danseurs sont accueillis avec succès lors de leurs tournées en France et dans plusieurs projets de coopération à l’international, avec dernièrement la Scottish YDance Company à Glasgow.



La Compagnie Grenade a été créée en 1998 par Josette Baïz, suite logique au travail entrepris depuis 1992 avec le Groupe Grenade (enfants, adolescents).

Elle travaille dans ses studios situés à Aix-en-Provence - France et se compose d'une douzaine de danseurs professionnels dont la majorité est issue du Groupe Grenade.

Présents pour certains depuis 20 ans (et il ont moins de 30 ans aujourd’hui !), ils ont inventé avec Josette Baïz le métissage caractéristique de Grenade, chacun ayant apporté sa culture - orientale, asiatique, africaine ou urbaine -, tout en intégrant l’univers contemporain de la chorégraphe.

Leurs créations sont donc une perpétuelle recherche dont le leitmotiv est d'ouvrir son mode d’expression. 

Le  style de Josette Baïz s’est construit  par l’approche d’autres chorégraphes de sa génération et de grands maîtres américains tels que Nikolaïs et Merce Cunningham, par l’expérience pédagogique transmise par Odile Duboc et Susan Buirge et par les collaborations artistiques avec Jean-Claude Gallotta.

Au fil des ans, la Compagnie a accueilli plusieurs danseurs d’horizons chorégraphiques différents contribuant ainsi à l’enrichissement de Grenade. 

Parallèlement, certains danseurs de la Compagnie ont continué leur aventure avec d’autres compagnies (Maguy Marin, Dominique Boivin, Angelin Preljocaj, Compagnie Malka, Abou Lagraa, Carolyn Carlson, Pierre Droulers …) pour découvrir d’autres styles chorégraphiques. 

C’est dans cet esprit que Josette et ses danseurs poursuivent leur recherche par l’ouverture permanente à des techniques (contact – improvisation, technique Limon, Graham, Cunningham… ) prétexte à l’invitation régulière de professeurs extérieurs et à des collaborations artistiques basées sur la rencontre et l’échange.


Au sein de l’école Grenade, Josette Baïz et son équipe de professeur.e.s, danseur.se.s pédagogues

proposent des cours ouverts et de nombreux ateliers et stages à destination de publics divers.


Source : Site web Groupe et Compagnie Grenade

En savoir plus : josette-baiz.com

ANTIPODES

Direction artistique / Conception : Josette Baïz

Chorégraphie : Kader Attou, Claire Laureau & Nicolas Chaigneau, Iván Pérez, Maxime Bordessoules et Rémy Rodriguez

Interprétation : Maxime Bordessoules, Camille Cortez, Lola Cougard, Sarah Kowalski, Yam Omer, Geoffrey Piberne, Victoria Pignato, Rémy Rodriguez, Océane Rosier, Ojan Sadat Kyaee

Conception vidéo : Julien Bengel

Lumières : Erwann Collet

Costumes : Claudine Ginestet

Direction technique : Erwann Collet

Son : Jérémie Benin

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : PRODUCTION Groupe et Cie Grenade – Josette Baïz. COPRODUCTION Grand Théâtre de Provence – Aix-en-Provence / Les Théâtres Avec le soutien de Klap – Maison pour la Danse

Durée : 1h15

Nos suggestions de videos
02:53

Le Sacre du Printemps (1960)

Béjart, Maurice (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
03:09

La Minute du spectateur (2022) : Sharon Eyal

Eyal, Sharon (France)

  • Ajouter à la playlist
01:04:57

Un bruissement de volupté

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Girl with no shoes

  • Ajouter à la playlist
02:29

Evidence

  • Ajouter à la playlist
03:00

A fuego lento

Berbessou, Catherine (France)

  • Ajouter à la playlist
00:00:45

Mellina Boubetra danse pour En corps et encore

BOUBETRA, Mellina (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Käfig

Merzouki, Mourad (France)

  • Ajouter à la playlist
03:31

Hip Hop Games Exhibition

Brizolier, Romuald (France)

  • Ajouter à la playlist
09:21

Ad Libitum

  • Ajouter à la playlist
03:00

Parabelo

Pederneiras, Rodrigo (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Allegria

Attou, Kader (France)

  • Ajouter à la playlist
02:31

Lady Magma

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
47:13

D'Eux Sens

  • Ajouter à la playlist
02:18

99 duos

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
09:00

A dentro

  • Ajouter à la playlist
03:00

Bosque Ardora

Molina, Rocío (France)

  • Ajouter à la playlist
03:04

BGirls

Harek, Nadja

  • Ajouter à la playlist
08:45

Bliss

Égéa, Anthony (France)

  • Ajouter à la playlist
04:56

Altered Natives' Say Yes to Another Excess - TWERK

Bengolea, Cecilia (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus