LEX

2003
Année de création : 2003

LEX se joue des codes de la danse contemporaine, allant même jusqu’à vendre les quatre interprètes aux enchères à la fin de la représentation ! La pièce se propose de visiter les coulisses du spectacle, d’en décortiquer les lois et les mécanismes.

 
close

LEX

LEX / 2003

LEX se joue des codes de la danse contemporaine, allant même jusqu’à vendre les quatre interprètes aux enchères à la fin de la représentation ! La pièce se propose de visiter les coulisses du spectacle, d’en décortiquer les lois et les mécanismes avec ironie et amusement. On assiste par exemple à une longue série d’auditions filmées de danseurs, dont l’un déclare que son « père est le directeur du Théâtre de la Ville », l’autre qu’il est « prêt à tout »…

Puis à travers une série d’exercices imposés, les quatre danseurs jouent tour à tour à être le plus émouvant, le plus beau, le plus physique…

Le processus d’élaboration du spectacle est ici conçu comme un acte de critique de la production artistique, les lois du spectacle y sont remises en question.

La pièce exhibe ses propres mécanismes, ses propres dessous, tout ce qui reste, habituellement, caché aux yeux du spectateur. LEX est donc à la fois une exposition des « ficelles »  de la fabrication d’une pièce et une « vraie pièce ».

L’initiative se révèle joueuse, qui tourne en dérision les rhétoriques faciles et éculées de la danse contemporaine.

Générique

Conception, chorégraphie : Geisha Fontaine, Pierre Cottreau
Danseurs : Giuseppe Chico, Stéphane Couturas, Gaël Sesboué, Laurent Chanel ou Alexandre Théry
Lumières : Arnaud Koseleff
Costumes : Claire Georges

Durée : 1 heure

Plus d'informations : http://www.milleplateauxassocies.com

Dernière mise à jour : juillet 2014

Fontaine, Geisha

Chorégraphe, performeur et chercheur en danse, Geisha Fontaine débute comme danseuse classique, puis se forme auprès de Merce Cunningham et Alwin Nikolais à New York et de Hideyuki Yano à Paris. Elle crée ensuite le centre de danse contemporaine Le Dansoir à Toulouse et devient interprète pour plusieurs compagnies de danse contemporaine. En 1998, elle fonde la compagnie Mille Plateaux Associés avec Pierre Cottreau. Elle est lauréate de la résidence Villa Médicis – Hors les murs au Japon en 2010.

Docteur en philosophie de l'art à l'université Panthéon-Sorbonne, Geisha Fontaine publie aux éditions du Centre national de la danse en 2004 (livre qui a été traduit en espagnol et en japonais), « Tu es le danseur » en 2008 et « Là » en 2009 aux éditions Micadanses. Elle collabore à plusieurs ouvrages collectifs, notamment aux éditions du CNRS. Elle est invitée régulièrement en tant qu'artiste et chercheur dans différentes universités en France et à l'étranger (Tokyo, Buenos Aires, Santiago...).

Plus d'informations

Site de la compagnie Mille plateaux associés

Dernière mise à jour : juin 2013


Cottreau, Pierre

Diplômé de la Fémis, Pierre Cottreau débute son parcours artistique comme réalisateur et directeur de la photo et collabore ainsi à plusieurs longs métrages. Il se questionne sur les liens possibles entre l'image filmée et la danse. Formé également en histoire de l'art, il s'investit dans une expérimentation autour de l'image et du film à la croisée de plusieurs champs artistiques : cinéma, danse et photographie. Depuis la création de Mille Plateaux Associés, il conçoit avec Geisha Fontaine les différents projets chorégraphiques de la compagnie et réalise plusieurs films et documentaires, notamment le film évolutif « Millibar ».

Plus d'informations

Site de la compagnie Mille plateaux associés

Dernière mise à jour : juin 2013

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre national de la danse

Centre national de la danse

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le CND favorise la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les esthétiques. Les services et ressources proposés s’adressent à tous les acteurs du secteur (danseurs, chorégraphes, professeurs, administrateurs, chercheurs, programmateurs, compagnies, lieux de création et de diffusion, lieux de formation ou écoles de danse, relais culturels…).

Voir la collection