Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Nya

Nya, la première pièce du Ballet Contemporain d'Alger est le résultat d'un travail enbinôme, celui constitué avec Nawal Aït Benalla-Lagraa, dans le cadre du Pont Culturel Méditerranéen. C'est en effet au travers d'une intense formation (classique, contemporain et yoga), qu'elle a su donner à ces jeunes danseurs issus de la rue, une liberté corporelle et une ouverture intellectuelle pour être disponibles à mon écriture chorégraphique et au processus de création lui-même, dans toute sa complexité et ses difficultés.

Grâce à cette ouverture artistique, porteuse d'espoir, et à leur enthousiasme exprimé, Nya, mot arabe exprimant le fait de faire confiance à la vie, m'est apparu ici comme un titre évident de sens. En effet, en Algérie, dès notre tendre enfance, nos parents nous transmettent ce mot qui est lié directement au divin et qui fait partie intégrante du vocabulaire de tous les jours. Si quelqu'un porte en lui cette Nya, il va forcément transformer toutes les souffrances de la vie pour l'aider à exister, s'épanouir et donc s'ouvrir au monde. C'est bien là que ce Pont Culturel Méditerranéen prend aussi tout son sens. Car il offre à cette jeunesse d'aujourd'hui, les moyens d'imaginer, de créer et de donner au public une vision plus juste de ce qu'elle est.

Cette création est composée de deux pièces distinctes, chacune baignée par deux musiques représentatives de la mémoire collective française et algérienne : Le Boléro de Maurice Ravel et des Chants d'Houria Aïchi. Et deux univers chorégraphiques s'y révèlent. Pour la première, mon choix est de mettre en exergue la singularité de chaque danseur dans une écriture hip-hop. Pour la seconde, mon désir est de parler de leur culture et de leur identité, faites de tradition et de modernité. C'est ainsi que danses et  musiques permettent le voyage entre les deux rives de ce Pont méditerranéen. Les voix envoûtantes d'Houria Aïchi et le Boléro de Ravel aux mélodies orientales enveloppent les corps des danseurs pour les emmener jusqu'à la transe.


Source : Abou Lagraa


En savoir plus : https://www.aboulagraa.fr/ 

Lagraa - Aït Benalla, Nawal

Née à Safi au Maroc, d’un père berbère et d’une mère française, Nawal Aït Benalla s’installe en France avec ses parents, à l’âge de huit ans. Plutôt garçon manqué, elle se frotte à la danse classique, par hasard. Cela agit sur elle comme un révélateur. Elle trouve sa façon d’être au monde, un moyen de s’ancrer, de trouver une colonne vertébrale. 

Prête pour d’autres horizons, Nawal fait le choix de déménager à Paris à 19 ans, où elle s’ouvre au jazz et à la danse contemporaine. Elle intègre l’Armstrong Jazz Ballet, où elle travaille avec les chorégraphes Matt Mattox, Georges Momboye, Wayne Barbaste. Puis part en tournée mondiale entre 2000 et 2001 avec le DJ Laurent Garnier et vit une expérience inouïe, se retrouvant sur les plus grandes scènes de musique électronique face à des milliers de spectateurs à Berlin, Paris, Reykjavik… 

Artiste ouverte à diverses formes d’expériences, elle participe en tant que danseuse et comédienne à « Cyrano de Bergerac » de Jacques Weber (2001) et « Les Troyens » de Yannis Kokkos (2003) au Théâtre du Châtelet.

En 2003, elle rencontre Peter Goss et suit de manière intensive ses cours de danse contemporaine et de yoga. Précision, recherche et analyse du mouvement, le chemin qu’elle empreinte alors, l’emmène vite vers la question des études visant à la transmission. Elle obtient en 2005 le Diplôme d’État de professeur de danse au CND de Pantin, Paris. Nawal Aït Benalla sait désormais que sa juste place est au sein de la création chorégraphique contemporaine.

Rencontre et Baraka à deux                                                                   

En 2006, elle passe parmi 750 candidates une audition d’une semaine, pour Matri(K)is, création d’Abou Lagraa. Elle intègre La Baraka d’abord comme danseuse. Rapidement, elle devient assistante à la chorégraphie sur de nombreuses pièces de La Baraka notamment à Tunis pour le Centre Méditerranéen de Danse Contemporaine, ou pour le Memphis Ballet (USA). En 2009, ils participent ensemble à la cérémonie de clôture du Festival Panafricain à Alger. 

En 2008, Abou Lagraa crée avec Nawal à la Biennale de la Danse de Lyon, le duo D’Eux Sens, pièce sur les poèmes d’Omar Khayyām, avec laquelle ils parcourent ensemble toute l’Europe jusqu’en 2011.

Sous l’impulsion de Nawal, le couple va faire un aller-retour vers leurs origines de l’autre côté de la Méditerranée. Elle prend la direction pédagogique de l’aventure de la création du premier Ballet Contemporain d’Alger, de 2010 à 2015, avec neuf danseurs hip-hop autodidactes.

Tout en poursuivant son travail pédagogique lors des tournées du Ballet Contemporain d’Alger, elle partage son goût de la transmission lors de master-class, en France, aux Pays-Bas, en Espagne, en Pologne, en Russie, aux États-Unis…

Une femme devant et derrière la scène

Comme une suite au projet Algérien, Nawal crée en 2014 un projet de création et de formation pour sept femmes, cette fois-ci, danseuses autodidactes, issues des quartiers de l’agglomération lyonnaise, Femmes sur le devant de la Scène

Cela donne Do You Be, un dytique avec un solo de Nawal qui révèle une très belle danseuse qui semble se libérer de son passé. Dans une seconde partie, elle laisse la place aux sept danseuses lauréates du programme Femmes sur le devant de la scène.  

Dans cette pièce de groupe, seuls les gestes et les visages des interprètes, dépositaires des sédiments d’un quotidien parfois éprouvant, témoignent de la réalité sociale. C’est sur ces traces-là que rebondissent les désirs de liberté.

Si l’aventure de La Baraka à deux a commencé par une audition dès 2006, elle prend tout son sens quand en 2014, Nawal et Abou Lagraa écrivent le projet d’un lieu de résidence pour La Baraka et des compagnies invitées. Le lieu se matérialise dans la Chapelle Sainte-Marie désacralisée à Annonay une sorte de « Villa Médicis » pour la danse en Ardèche… Nawal et Abou Lagraa s’installent dans cet espace rénové où ils décident, ensemble, de codiriger La Baraka et le Studio Chorégraphique Chapelle Sainte-Marie.

Elle y dirige, entre autres des projets d’inclusion et de solidarité par la danse, défendant l’idée que l’art et l’engagement social sont indéfectiblement liés. En 2018, Nawal & Abou et Les Fondations Edmond de Rothschild élaborent le programme Premier(s) Pas qui propose un accompagnement sur-mesure à 360° destiné à des danseurs·ses professionnel·le·s. Il alterne sessions de créations, de formations et de tournées. La formation propose, entre autres, du coaching en entreprenariat et en communication. 

En 2020, la chorégraphe répond à la commande du DNSP danse Jazz Paris-Boulogne-Billancourt et crée Ailleurspour les étudiants de 3ème année.

La même année, elle signe la chorégraphie du volet 1 du spectacle Premier(s) Pas, première mondiale au Festival Suresnes Cités Danse. On retrouve un travail d’ancrage au sol, de libération progressive et d’élévation des corps vers leur individualité. Une grande attention à la personnalité de chaque danseur·se. Nawal agit comme un révélateur. Sa danse a quelque chose de plus brut, sauvage, plus engagée socialement, comme quelque chose à exorciser. 

2020 

— Chorégraphe - Premier(s) Pas de Nawal Lagraa Aït Benalla (volet 1) & Abou Lagraa (volet 2)

— Chorégraphe - Ailleurs de Nawal Lagraa Aït Benalla, pour les danseurs du DNSP danse Jazz Paris-Boulogne-Billancourt 

2018 

— Assistante Chorégraphique - Wahada d’Abou Lagraa, pour les 22 danseurs de Ballet du Grand Théâtre de Genève

2017 

— Danseuse - Wonderful One d’Abou Lagraa, première mondiale au Festival Oriente/Occidente, Rovereto, Italie

— Assistante Chorégraphique - Bach Two Bach d’Abou Lagraa, pour le jeune ballet du CNSMD de Lyon

2015

— Chorégraphe & Danseuse - Do You Be de Nawal Lagraa Aït Benalla, pièce en dyptique (solo/septuor)

2013

— Danseuse - El Djoudour d’Abou Lagraa, Ouverture de Marseille - Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture

2012

— Assistante Chorégraphique & Responsable Pédagogique - Univers... l’Afrique d’Abou Lagraa, pour les Gémeaux Scène Nationale de Sceaux

2010

— Assistante Chorégraphique & Responsable Pédagogique - Nya d’Abou Lagraa, pour le Ballet Contemporain d’Alger

— Danseuse - Un Monde En Soi d’Abou Lagraa, avec le Quatuor Debussy

2009

— Assistante Chorégraphique auprès d’Abou Lagraa pour la cérémonie de clôture du Festival Panafricain d’Alger

2008

— Assistante Artistique - Everyone’s One d’Abou Lagraa, pour le Memphis Ballet (USA)

— Danseuse - D’Eux Sens d’Abou Lagraa 

2007

— Assistante Artistique - Nawal (ou l’Offrande) d’Abou Lagraa, pour le Centre Méditerranéen de Danse Contemporaine de Tunis

— Danseuse - Matri(K)is d’Abou Lagraa 

2003

— Danseuse - Les Troyens, mis en scène par Yannis Kokkos, dirigé par John Eliot Gardiner au Théâtre du Châtelet à l'occasion du 200e anniversaire du compositeur, une production hautement acclamée qui offre un renouveau au chef-d’œuvre de Berlioz

— Danseuse - Guillaume Tell, Opéra de Rossini, mise en scène Francesca Zambello, chorégraphie de Blanca Li

2001

— Danseuse & Comédienne - Cyrano de Bergerac de Jacques Weber

2000

— Danseuse - Tournée mondiale du DJ Laurent Garnier pour son album Unreasonable Behaviour

Nya

Chorégraphie : Abou Lagraa

Assistance à la chorégraphie : Nawal Ait Benalla-Lagraa

Interprétation : Abderraouf Bouab, Mokhtar Boussouf, Ali Brainis, Nassim Feddal, Oussama Kouadria, Bilel Madaci, Abdelghani Meslem, Bernard Wayack Pambe, Zoubir Yahiaoui

Musique additionnelle : Maurice Ravel, Houria Aïchi, Hossam Ramzy

Lumières : Gérard Garchey

Costumes : Michelle Amet

Direction technique : Antoine de Gantho

Son : Béranger Mank

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Compagnie La Baraka, coproduction Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel Communauté de communes du bassin d'Annonay

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Arte Live Web

Durée : 54'

Nos suggestions de videos
03:31

Dis moi pourquoi tu danses

Dis moi pourquoi tu danses (Dis moi pourquoi tu danses)

  • Ajouter à la playlist
02:41

Dis moi pourquoi tu danses

Dis moi pourquoi tu danses (Dis moi pourquoi tu danses)

  • Ajouter à la playlist
02:22

Etudes sur rythmes et mélodies

Study on rhythms and melodies (France)

  • Ajouter à la playlist
01:09:57

TAKING STEPS

Winkler, Christoph (Germany)

  • Ajouter à la playlist
05:41

Allers-Retours

Raynal-Diarra, Cécile (France)

  • Ajouter à la playlist
05:05

Pas à pas

Neumeier, John (France)

  • Ajouter à la playlist
02:38

Les Murs-Murs de la Méditerrannée

Hammadi, Raza (France)

  • Ajouter à la playlist
01:20:51

Wasla, ce qui relie

Fattoumi, Héla (France)

  • Ajouter à la playlist
33:24

Wasla (ce qui relie) [Solo]

Fattoumi, Héla (France)

  • Ajouter à la playlist
07:53

Interview Mokhtar Boussouf | Pont Culturel Méditerranéen / NYA

Interview Mokhtar Boussouf (Algeria)

  • Ajouter à la playlist
02:10

Fenella

Gleich, Julia K. (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
07:26

Beautiful me

Maqoma, Gregory Vuyani (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

Benjamin de Bouillis

Foofwa d'Imobilité (Switzerland)

  • Ajouter à la playlist
11:40

Violatus

Lagraa, Abou (Violatus)

  • Ajouter à la playlist
03:21

C'est ça la vie !?

Fghani, Riyad (France)

  • Ajouter à la playlist
24:57

Popular Music

Pick, Yuval (France)

  • Ajouter à la playlist
07:16

Entre deux

Veaux, Clarisse (France)

  • Ajouter à la playlist
04:03

Classe au CNDC

Deschamps, Didier (France)

  • Ajouter à la playlist
50:36

Bruit blanc [Autour de Marie-France]

Monnier, Mathilde (France)

  • Ajouter à la playlist
03:03

Blue Lady [revisited]

Saarinen, Tero (Finland)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Hip hop / Influences

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Hip hop / Influences

Parcours

Ce Parcours présente un aperçu des racines de la danse Hip Hop.

Découvrir
En savoir plus

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

Féminin - Masculin

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Féminin - Masculin

Parcours

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

Montpellier Danse

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

La collection Dominique Bagouet sur Numeridanse présente les œuvres les plus emblématiques de son répertoire et s’enrichit au fur et à mesure de films liés à la transmission de son répertoire grâce au travail mené par l’association Les Carnets Bagouet.

Découvrir
En savoir plus

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Découvrez la compagnie Dyptik, leur travail et leur lieu de création dans cette exposition virtuelle.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus