Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Doers

A.I.M.E. / Julie Nioche 2022 - Réalisateur-rice : Delamotte-Legrand, Laure

Chorégraphe(s) : Nioche, Julie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : A.I.M.E. / Julie Nioche

Producteur vidéo : A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés

en fr

Doers

A.I.M.E. / Julie Nioche 2022 - Réalisateur-rice : Delamotte-Legrand, Laure

Chorégraphe(s) : Nioche, Julie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : A.I.M.E. / Julie Nioche

Producteur vidéo : A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés

en fr

Doers

DOERS propose de passer par l'expérience de l'improvisation de ce duo pour éveiller notre pouvoir d'agir à partir de notre imaginaire, et de partager la danse en train de se faire.

A l’origine de DOERS, l’attirance de Julie Nioche pour la vie et la façon de faire œuvre de Lisa Nelson qui lui fait découvrir PA RT crée avec Steve Paxton en 1978.
Les choix de ces artistes partis travailler hors des réseaux classiques de création américains, en relation avec la nature et l’écriture improvisée résonnent pour elle.
Elle est aussi touchée par l’apparente simplicité de leurs rencontres dansées.
Elle observe la puissance de leurs danses toujours renouvelées, réoxygénées par les sensations, leurs règles de jeux très précises et les pensées présentes au moment de ces rencontres.
 

Ils se nomment « doers », des « faiseurs ».
Ils agissent en dansant. Et partagent simplement leurs savoirs et leurs pratiques.

Comment cette pièce nous regarde aujourd’hui d’un point de vue artistique, personnel, politique et sociétal ?
Comment se laisse-t ‘on imprégner par les gestes des autres ?
Et comment ces gestes éveillent-ils nos convictions secrètes ?
Ce que nous avons tenté de capter avec ce travail, ce sont les fantômes qui émanent de leurs gestes, de leurs présences, dans les nôtres, aujourd’hui. 

DOERS est le point de départ de PODERE, projet polymorphe que Julie Nioche développe de 2020 à 2024. Podere signifie « être capable » en latin populaire. Elle manifeste au sein de différents dispositifs dansants (DANSE PASSANTE, PODERE - Être feu...) la puissance d’actions collectives et pose la question de quoi sommes-nous capable ?
 De quoi est capable la danse ?

Nioche, Julie

Julie Nioche est danseuse, chorégraphe et ostéopathe. Diplômée du  CNSMD - Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris  en 1996, elle a travaillé comme interprète auprès d’Odile Duboc, Hervé  Robbe, Meg Stuart, Alain Michard, Catherine Contour, Emmanuelle Huynh,  Alain Buffard, Jennifer Lacey. De 1996 à 2007, elle co-dirige  l’association Fin novembre avec Rachid Ouramdane au sein de laquelle  elle participe à des projets communs et initie les siens propres. Elle y  met également en place de nombreux dispositifs de recherche plus  informels.

En 2007, avec des collaborateurs venus de contextes professionnels différents, Julie Nioche participe à la création de A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés. L’association accompagne depuis ses projets artistiques et travaille à la diffusion des savoirs du corps dans la société.

Julie Nioche travaille la danse comme un lieu de recherche pour rendre visible des sensibilités et des imaginaires.  Chaque création est un projet d’expérimentation, qui porte une  attention particulière au processus, au chemin menant à la réalisation. Les pièces sont des questions posées offrant l’espace du débat et de l’échange. La danse est un lieu de rencontre.

Les chorégraphies de Julie Nioche sont loin de tout exercice  narratif. Elle travaille avec l’histoire des corps professionnels ou pas  ; ainsi la danse s’expose aux corps vivants, effaçant les limites  ordinaires de la scène. Ses oeuvres partent d’une attention à  l’imaginaire qui construit notre identité et notre sensibilité : toutes  ces images qui rendent possible ou impossible nos projections, nos  mouvements, nos idées et nos actes.

Elle donne aussi une place radicale à la scénographie, la musique, la lumière,  qui se construisent simultanément avec la danse pour rendre visible  cette sensibilité par d’autres points de vue. Tel un écosystème, tous  les éléments sont à la fois autonomes et interdépendants ce qui crée une  écoute sensitive particulière.

Son objectif est de réaliser des oeuvres qu’elle appelle “environnementales”, c’est-à- dire qui cherchent à envelopper assez les spectateurs pour éveiller leur empathie à travers leurs propres sensations, leurs propres imaginaires et leurs mémoires.

Julie Nioche implique les danseurs avec qui elle collabore dans des  danses sensorielles et engageant leur intimité dans le mouvement, ce qui  est, à ses yeux, la dimension oubliée de la fabrique politique des  corps. 

Créations
2001 XX / 2003 La Sisyphe- Les Sisyphe / 2005 H2O-NaCl-CaCO3 / 2006 Matter of fact - Women’s matter / 2007 Héroïnes / 2008 Matter / 2009 No matter - Lost Matter - Espace protégé / 2010 Nos solitudes - Brèves suspensions / 2010 Central Park / 2011 Contes tordus / 2012 Voleuse / 2013 Sensationnelle / 2014 En Classe / 2014 Matter (recréation) / 2016 Nos Amours / 2017 Qu’est-ce qui vous amène ? / 2018 La taille de nos âmes - Rituel pour une géographie du sensible – L’Heure Intérieure / 2020 – Vague Intérieur Vague -  L’Impassé-e / 2021 – Une échappée – Danse Passante / 2022 - Doers

En savoir plus : www.individus-en-mouvements.com
 

Aragno, Arianna

Ariana Aragno est danseuse, elle a collaboré à la création de cette pièce.

En savoir plus 

Meyer, Alexandre

Alexandre Meyer est compositeur et interprète, il a créé la musique de cette pièce.

En savoir plus

Cèbe, Laurent

Laurent Cèbe est chorégraphe, danseur et dessinateur, il a collaboré à la création de cette pièce.

En savoir plus 

Japiot, Iannis

 Iannis Japiot a créé les lumières de cette pièce.

Moëc, Nadine

Nadine Moëc a créé les costumes de cette pièce.

Delamotte-Legrand, Laure

Architecte de formation, la plasticienne, vidéaste et scénographe Laure Delamotte-Legrand mène un travail aux dimensions multiples, accordant à l’espace et au corps une attention particulière.

Au cours de ses études, elle découvre la notion de Génie du lieu, qui marque durablement sa production – la question du contexte est essentielle dans son processus de création. À cela s'ajoute celle de l’analyse du mouvement : sensible depuis l'enfance à la danse, elle nourrit son parcours par un DEA d'Études Théâtrales et Chorégraphiques à l'université Paris VIII.

Depuis ses débuts, elle dirige ponctuellement des workshops en arts plastiques et scénographie, en partenariat avec de nombreuses structures culturelles des arts visuels ou du spectacle vivant, ces temps de transmission et d'échange avec divers publics teintant sa vision des autres et du monde. Elle a également été, pendant sept années, commissaire d'expositions pour des événements d'art contemporain, avant de se consacrer exclusivement à sa création.

La présence du corps, et plus précisément le geste, entrent en jeu dans ses travaux solitaires de plasticienne autant que dans des collaborations avec le milieu de la danse contemporaine, dans lesquelles la vidéo occupe une place essentielle. Elle aime à se définir en tant que plasticienne du geste et de la danse. Parmi les nombreux chorégraphes français ou étrangers avec lesquels Laure Delamotte-Legrand travaille, on peut citer Julie Nioche, Thierry Thieû Niang, Emmanuelle Vo-Dinh, Shifts art in mouvement, Du vivant sous les plis, Lisa Da Boit, Pierre Droulers, Mustafa Kaplan. En parallèle des créations auxquelles elle prend part, l’artiste met son regard de vidéaste du geste au service des chorégraphes pour la captation vidéo de leurs pièces.

L'identité de ses créations est hybride ; objets, photographies, performances et vidéos sont rassemblés dans des dispositifs ou installations, présentés depuis une quinzaine d'années dans des centres d'art, centres chorégraphiques, scènes nationales ou in situ. Ces multiples supports sont autant de facettes complémentaires pour raconter un contexte, dépeindre une atmosphère sensible, traduire une ou plusieurs rencontres. 

La rencontre de l'autre et son témoignage gestuel font en effet aussi partie des fondamentaux de son processus de création.

En savoir plus : www.laure-delamotte-legrand.org

A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés

Développer la poétique des corps dansant

A.I.M.E. est lancée par Julie Nioche en 2007, dès ses débuts, l'association est portée  par un collectif associant acteurs culturels, chercheurs, artistes et praticiens somatiques.

L’Association d’Individus en Mouvements Engagés porte ses projets artistiques sur scène et in situ, ainsi que le pôle de ressources des projets artistiques socialement et corporellement engagés (PasKe) en collaboration avec Isabelle Ginot et Stéphanie Gressin.

Les projets artistiques

Tous les projets initiés par Julie Nioche travaillent la danse comme un lieu de recherche pour rendre visible des sensibilités et des imaginaires. Elle explore la relation en tant qu’acte artistique par le partage d’expériences sensibles et travaillent avec l’histoire des corps professionnels ou pas.

Ses œuvres partent d’une attention à l’imaginaire qui construit notre identité et notre sensibilité pour des danses poétiques et politiques.

Le pôle de ressource des projets artistiques socialement et corporellement engagés (PasKe)

A.I.M.E. défend l’égalité de valeur entre les œuvres pour la scène et les œuvres in situ : les projets adressés à d’autres publics et espaces sociaux.
  A.I.M.E. croit en une danse qui pose le geste et le sensible comme savoirs communs, voués à circuler à travers les corps de toutes et tous et fondant des pratiques d’émancipation. 

A.I.M.E. amène la danse et ses savoirs à rencontrer les champs du travail social, médical et éducatif par un travail sur les cultures du geste et les représentations du corps.

www.individus-en-mouvements.com

Doers

Direction artistique / Conception : Julie Nioche

Chorégraphie : Julie Nioche en collaboration avec Laurent Cèbe et Arianna Aragno

Interprétation : Duo en alternance Julie Nioche, Laurent Cèbe, Arianna Aragno

Musique originale : Alexandre Meyer

Musique live : Alexandre Meyer

Lumières : Iannis Japiot

Costumes : Nadine Moëc

Autres collaborations : Régie générale Max Potiron / Production Stéphanie Gressin et Véronique Ray

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Production : A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés / Coproduction : La Place de la Danse – CDCN Toulouse / Occitanie Atelier de Paris - CDCN Le Quartz - Scène nationale de Brest / Remerciements pour leur accueil en résidence : Sept Cent Quatre Vingt Trois - Cie 29.27, à l’association Lolab & la Cie Ecart à Nantes, à la Fabrique Dervallières-Zola / Ville de Nantes, au Ring - scène périphérique de Toulouse / A.I.M.E. est compagnie chorégraphique conventionnée avec l’État - D.R.A.C. des Pays de La Loire et est soutenue par la Ville de Nantes

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés

Doers

Doers se déploie en intérieur et en extérieur.

Voir le teaser en extérieur

Lire article de presse

Nos suggestions de videos
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
01:39

Mirages — les âmes boréales - teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:02

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
02:12

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
04:14

Priyèr' Sï Priyèr' - focus

Boutiana, Didier (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
02:50

Witness

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Under my skin

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
05:59

STAYIN ALIVE

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:02

Lointain

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
02:44

Compact

Gallois, Jann (France)

  • Ajouter à la playlist
03:58

Hommage à Isadora Duncan au Musée Bourdelle

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
47:07

Priyèr' Sï Priyèr'

Boutiana, Didier (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
04:53

one mysterious Thing, said e.e. cummings*

Mantero, Vera (France)

  • Ajouter à la playlist
13:19

Hommage à Trisha [transmission 2014]

Baïz, Josette (France)

  • Ajouter à la playlist
03:39

Nine Sinatra Songs

Tharp, Twyla (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

We dance to forget

De Preter, Koen (France)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Triz

Pederneiras, Rodrigo (France)

  • Ajouter à la playlist
04:57

Private I's

Ruttenberg, Dana (Israel)

  • Ajouter à la playlist
02:46

Tam Tam

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

Corps dansants

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Parcours

fr/en/

Danse et musique

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Parcours

fr/en/

Danse et percussions

Découvrez de quelles manières ont collaboré chorégraphes et éléments percussifs.

Parcours

fr/en/

EIVV 2022 Danse avec la caméra

Exposition virtuelle

fr/en/

EIVV 2022 Le montage qui danse

Exposition virtuelle

fr/en/

Devenir spectateur de danse

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.

Webdoc

fr/en/

Sacré Sacre

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Webdoc

fr/en/

Écrire le mouvement

De nombreux systèmes ont été inventés pour analyser et mettre en perspective la danse et pour accompagner l’outil resté indispensable à sa mémoire, le corps du danseur. Ce webdoc vous présente les enjeux de la notation du mouvement.

Webdoc

fr/en/

Collaborations artistiques

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Parcours

fr/en/

Danse dehors

La scène d’un théâtre et le studio ne sont pas les seuls lieux de travail ou de représentation d’une pièce chorégraphique. Parfois, les danseurs et les chorégraphes dansent à l’extérieur.

Parcours

fr/en/

L’espace scénique

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Parcours

fr/en/

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus