Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Blue until June

Maison de la danse 2002

Chorégraphe(s) : McIntyre, Trey (United States)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Blue until June

Maison de la danse 2002

Chorégraphe(s) : McIntyre, Trey (United States)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Blue until June

« La première image est éblouissante, il s'agit d'une femme blonde, enveloppée dans un tissu, les bras levés, une jupe violette allant de sa taille au bord de la scène. D'un calme sculptural, elle tourne sur le swing mélancolique et profond de "St. Louis Blues," découvrant lentement le reste des danseurs. Des marches délibérées, lentes, rencontrent des partenariats rapides, sans effort. Les hommes soulèvent les femmes dans les airs, les balançant d'avant en arrière sous la "lune." Les femmes répondent par des pirouettes stoïques, attachées, presque par accident, à leurs partenaires masculins qui soutiennent leur corps avec une réserve froide.
En utilisant les mots des chansons pour raconter chaque tableau, le conte le plus puissant de McIntyre, « Fool That I Am », est une condamnation effrayante de la répression des années 50. Magnifiquement interprété par Eric Beauchesne et Edgar Zendejas, les mains des deux hommes se touchent discrètement jusqu'à ce que l'un deux doive laisser l'autre pour une femme qui attend au bord de la scène. Après avoir pris la femme dans ses bras, il part, regardant rapidement vers l'amour qu'il ne peut avoir. »
- Ninotchka Bennahum, Denver Post

« On peut trouver dans Blue Until June de Trey McIntyre, une incarnation en mouvement de la musique romantique vivante chantée par la chanteuse soul Faye Butler. »
- Pointe Magazine

« Le chorégraphe Trey McIntyre voyage d'un endroit à l'autre. Ouvrez un programme de danse au Kravis Center (pour le Ballet Florida, l'Hubbard Street Dance Chicago et, au début de la prochaine saison, pour le Miami City Ballet) et vous trouverez dans la liste le jeune américain. Le ballet en un acte de McIntyre, Blue Until June (2001) n'était pas seulement l'ouverture du programme : c'était une révélation. Il saisit d'une très belle façon le désespoir naturel du blues. Des paroles cool se devinent dans chaque pas, attitude, geste et combinaison. Autant ballet que langage corporel, les 32 minutes de Blue nécessitent une interprétation vive (et) une technique irréprochable. »
- Palm Beach Post

« Les chansons interprétées par le merle blues Etta James fournissent la toile de fond du sensuel "Blues Until June" de Trey McIntyre, une œuvre de l'an 2000 qui a frappé un grand coup. Le jeune maître McIntyre a obtenu un grand succès avec ce ballet, qui met les chansons « St. Louis Blues », « At Last », « One For My Baby » et d'autres merveilles à l'intérieur d'un mouvement fluide. »
- Philadelphia Daily News

« Les duos entre les hommes et les femmes sont d'une telle intensité agressive qu'ils transforment souvent leurs partenaires en combattants. C'est un jeu de mouvements excitant comparé aux chants souvent déchirants de James. »
- The Cincinnati Post

McIntyre, Trey

Trey McIntyre est né à Wichita, au Kansas, et a été formé à North Carolina School Arts et Houston Ballet Academy. En 1989, il a été nommé apprenti chorégraphique à Houston Ballet, poste créé spécialement pour lui, et en 1995 il est devenu l'associé chorégraphique de la compagnie. Il a travaillé pendant plus de 25 ans en tant que chorégraphe indépendant, produisant plus de 100 pièces au cours de sa carrière jusqu'à présent.

McIntyre a bénéficié de nombreux prix, y compris un prix Choo San Goh Choreographiy, un Prix Lifetime Achievement de la National Society of Arts and Letters, deux subventions personnelles pour la chorégraphie de la National Endowment for the Arts et il est membre des Artistes des États-Unis . Ses œuvres ont été réalisées par des compagnies du monde entier dont le Ballet de Stuttgart, le American Ballet Theatre et le Oregon Ballet Theatre.

En 2005, McIntyre a fondé sa compagnie de danse, Trey McIntyre Project (TMP), basée à Boise, en Idaho. La compagnie a été un énorme succès critique et a été louée pour son modèle commercial innovant. En 2014, la compagnie a progressé vers de nouvelles entreprises artistiques, en réduisant considérablement ses efforts en danse, en se concentrant actuellement sur le documentaire «Gravity Hero».

Photographe de renom, les photographies de McIntyre ont été présentées au New York Time, au Washington Post, au Boston Globe et au Sunset Magazine et il a été chargé par le First Service des États-Unis de créer une série de photographies pour commémorer le 50e anniversaire de la Wilderness Act .

Source: Site de Trey McIntyre 

En savoir plus

treymcintyre.com

Ballet Jazz Montréal

Né  de la collaboration entre Geneviève Salbaing, Eva Von Genscy et Eddy  Toussaint en 1972, BJM – Les Ballets Jazz de Montréal, est une compagnie  de répertoire qui crée, produit et diffuse des spectacles de ballet  contemporain basés sur la technique, la rigueur et l’esthétique du  ballet classique, tant sur les scènes locales, nationales  qu’internationales.

La compagnie offre à ses artistes  un entrainement professionnel de haut niveau en ballet, permet aux  chorégraphes de réputation internationale de développer leur propre  recherche en accord avec l’identité de BJM, et génère enfin un  répertoire exclusif et accessible à tout public. Grand ambassadeur de la  danse québécoise dans le monde, les BJM offrent aujourd’hui un produit  artistique, sexy, explosif, original, accessible et remarqué par  l’excellence de son exécution.

Dès sa nomination comme directeur artistique en 1998,  Louis Robitaille réoriente la compagnie vers un public curieux de  découvrir des formes chorégraphiques inédites. Il associe la compagnie à  des figures montantes de la danse contemporaine, mais méconnues ici du  grand public, notamment Crystal Pite, Aszure Barton, etc. Puis, la  compagnie collabore avec des chorégraphes de renommée internationale  tels que Mauro Bigonzetti, Andonis Foniadakis, Itzik Galili, Annabelle  Lopez Ochoa, Barak Marshall, Benjamin Millepied, Rodrigo Pederneiras,  Ihsan Rustem, Cayetano Soto, etc. Plus récemment, la direction  artistique rentre dans une phase de création qui va privilégier les  créations multidisciplinaires en associant le ballet à d’autres  disciplines artistiques telles que le théâtre, la vidéo et la musique.

Toutes les œuvres réalisées pour les BJM ont pour fil  conducteur une esthétique exerçant une influence positive. Avec  l’accessibilité et la qualité comme valeurs-clés de sa démarche, la  compagnie réussit à allier plaisir et créations fortes, expressives et  exigeantes. La personnalité distincte et le haut calibre de ses  artistes-interprètes en assurent son succès et son rayonnement. À  travers leurs productions, leurs représentations et leurs activités  éducatives, les BJM rejoignent les publics d’ici et de l’étranger pour  encourager la découverte, stimuler l’imagination, démocratiser la danse  et partager leur passion pour cette discipline. Avec plus de 2  500 spectacles donnés dans 68 pays et une assistance de plus de deux  millions et demi d’amateurs, les BJM se considèrent comme de véritables  ambassadeurs de la danse et de la vitalité artistique québécoise  canadienne dans le monde.

En 2016, le prix Rideau Hommage est remis à la compagnie  et à son directeur artistique, Louis Robitaille, pour souligner le  rayonnement et la présence assidue des BJM sur les scènes du Québec.

En 2017, c’est 45 ans d’histoire, de ballets, de tournées, de rencontres avec le public, qu’ont célébré les BJM.


Source : Ballet Jazz Montréal

En savoir plus : http://www.bjmdanse.ca

Blue until June

Chorégraphie : Trey McIntyre

Interprétation : Ballet Jazz Montréal

Musique additionnelle : Etta James

Nos suggestions de videos
03:00

All blues

Dally, Lynn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Interplay

Slide, Jimmy (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Jazz Tap Ensemble

  • Ajouter à la playlist
03:00

Doxy

Weber, Sam (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Groove

Hines, Gregory (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Interface

Sumbry Edwards, Dormeshia (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

My favorite things

Sumbry Edwards, Dormeshia (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Rythm Changes

K. Grant, Derick (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Solo X

K. Grant, Derick (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Solo

Dally, Lynn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

You gotta move

Dally, Lynn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Revelations

Ailey, Alvin (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Comedy

Martin-Gousset, Nasser (France)

  • Ajouter à la playlist
02:28

Accumulation

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
00:00:49

A love supreme

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
14:52

Ancestor's Calling [transmission 2017]

Armstrong, Géraldine (France)

  • Ajouter à la playlist
03:08

Basie's Instinct

Mattox, Matt (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Conversations

Cook Holmes, Channing (France)

  • Ajouter à la playlist
03:29

Dear Lord

Odums, Rick (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus