Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Bach danse expérience

Aux frottements avec la musique classique, la danse de Jean-Claude Gallotta s'est parfois essayée. On se souvient, en 1995, au Théâtre du Châtelet, de son travail sur La petite renarde rusée, l'opéra de Leos Janacek, ainsi que des citations musicales (Beethoven, Schubert, Ravel…) qui ont émaillé ses différentes chorégraphies, notamment la désormais célèbre « chenille schubertienne » qui traverse encore certains de ses spectacles.
Délivrée par Merce Cunningham et John Cage de la relation obligée qu'elle entretenait depuis toujours avec la musique, la danse contemporaine est libre de jouer avec elle, comme elle l'entend, d'inventer avec elle des rapports ludiques, des associations/oppositions de rythmes, des variations à l'infini. Cette Bach danse expérience est alors pour le chorégraphe une manière de rendre hommage à ses pairs. Mirella Giardelli et Jean-Claude Gallotta se retrouvent ensemble, pour la première fois, sur une scène, disposés à vivre une expérience nouvelle : la rencontre de la gestuelle contemporaine et classique. Cette fois-ci : Bach. « On en revient toujours à Bach » dixit Mirella Giardelli. Il est le compositeur fondateur, le compagnon de l'Atelier des Musiciens du Louvre-Grenoble depuis le spectacle L'Enfance de l'Art et synonyme des éternels recommencements. Et sans doute le marier à la danse contemporaine est une manière de grand écart, à trois siècles de distance. Pour cette sorte de défi, selon la formule habituelle de l'Atelier, Mirella Giardelli s'entoure d'une formation d'orchestre de chambre. Grâce à différentes configurations de jeu, elle tente de nouer avec la chorégraphie des entrelacements de figures – solos, duos, trios afin de jouer avec elle, de « bouger » avec elle, d'inventer avec elle des formes de correspondances ludiques et inventives à partir des Partitas de Bach. Spectacle-concert organisé autour du plaisir, Bach danse expérience propose à la musique et à la danse un moment de partage, où l'une et l'autre auront à s'écouter mutuellement et à entrecroiser leurs variations dans la simplicité d'une rencontre intime. Entre « délassement des âmes », selon les propres mots du compositeur pour définir la musique, et enlacement des corps, possible définition de la danse, Mirella Giardelli et Jean-Claude Gallotta cherchent ensemble des sonorités chorégraphiques, des gestes musicaux pour tenter d'établir entre eux quelques nouvelles correspondances.
Claude-Henri Buffard - 2008


Programme Jean-Sébastien Bach (1685-1750) Première fugue de L'Art de la fugue Première partita pour violon : presto, siciliana, adagioSuite en si : Sarabande, polonaise, rondeau, menuet, bourrée Une variation Goldberg Premier mouvement de la première sonate de viole de gambe et clavecin Premier prélude pour clavecinPrélude et allemande de la première suite pour violoncelle Troisième mouvement du cinquième Brandebourgeois


Gallotta, Jean-Claude

Après un séjour à New York à la fin des années 70 où il découvre l'univers de la post-modern Dance (Merce Cunningham, Yvonne Rainer, Lucinda Childs, Trisha Brown, Steve Paxton, Stuart Sherman...), Jean-Claude Gallotta fonde à Grenoble – avec Mathilde Altaraz – le Groupe Émile Dubois qui deviendra Centre chorégraphique national en 1984. Installé depuis ses débuts à la Maison de la culture (dont il sera le directeur de 1986 à 1989), il y crée plus de soixante chorégraphies présentées sur tous les continents, dont Ulysse, Mammame, Docteur Labus, Presque Don Quichotte, les Larmes de Marco Polo, 99 duos, Trois générations, Cher Ulysse...


Il a également chorégraphié plusieurs pièces pour le Ballet de l'Opéra de Lyon et pour le Ballet de l'Opéra de Paris. Invité par le metteur en scène Tadashi Suzuki à Shizuoka (Japon), il y a créé et fait travailler une compagnie japonaise de 1997 à 2000. Après l'Homme à tête de chou (à partir de l'album de Serge Gainsbourg dans une version d'Alain Bashung) en 2009, il crée en 2011 Daphnis é Chloé (Théâtre de la Ville) et le Sacre du printemps (Théâtre national de Chaillot) ; fin 2012, il présente Racheter la mort des gestes - Chroniques chorégraphiques 1 au Théâtre de la Ville, puis à la MC2 ; début 2013, la recréation d'Yvan Vaffan cherchant ainsi patiemment à partager avec le public un même récit, celui d'une histoire et d'un avenir artistique communs.

En octobre 2013, il co-signe le spectacle l'Histoire du soldat de Stravinsky et l'Amour sorcier de Manuel de Falla avec le chef d'orchestre Marc Minkowski et le metteur en scène Jacques Osinski. En 14-15, il présente le Sacre et ses révolutions à la Philharmonie de Parie et en juin, crée l'Étranger à partir du roman d'Albert Camus à la MC2 : Grenoble.

Il ouvre la saison 2015-2016 avec My Rock à la MC2 : Grenoble, puis au Théâtre du Rond-Point à Paris.

 

 

Groupe Émile Dubois

À la fin des années soixante-dix, une poignée de jeunes chorégraphes surgit sur la scène française. Jean-Claude Gallotta est de ceux-là. En 1981, Il crée sa compagnie, le Groupe Emile-Dubois avec Mathilde Altaraz, et huit danseurs (quatre garçons, quatre filles), inspiré par la révolution chorégraphique de Merce Cunningham et John Cage à New York. Ces danseurs ne sont pas recrutés sur les seuls critères techniques mais sur leur personnalité, leur différence, leur désir de s’intégrer dans un groupe ; l’un vient du théâtre, un autre de l’architecture, une troisième est médecin.


Le G.E.D. est invité à s’installer comme cellule de création dans les murs de la Maison de la Culture de Grenoble. Une de ses premières pièces, Ulysse (1981), est tout de suite reconnue comme fondatrice de la nouvelle danse française. Le chorégraphe surprend, avec un « ballet blanc » qui ne détruit pas le tissu classique, mais joue avec et l’intègre dans la gestuelle contemporaine.


Dans ces premières années, le G.E.D. contribue à faire naitre l’idée des Centres chorégraphiques nationaux. Celui de Grenoble est un des premiers, il lui est attribué en 1984.

Au début des années 90, le G.E.D. produit des spectacles appelés D.T.M (danse, texte, musique) selon cette idée que la notion de danse doit dépasser la simple question du mouvement des corps et doit intégrer le son, la voix, la parole, le sens.


Au fil du temps, l’équipe de danseurs se renouvelle mais l’importance que le chorégraphe accorde à la qualité des rapports humains entraine chaque interprète à suivre la compagnie sur plusieurs spectacles, à l’exemple de Thierry Verger depuis 1992, de Béatrice Warrand depuis 1995.


Le G.E.D. fait ainsi voyager dans le monde entier un style chorégraphique qui, à partir de la source Cunningham, s’est développé de façon très personnelle avec notamment l’introduction d’un humour gestuel et d’une réflexion permanente sur la singularité du corps de « ceux qui dansent, ceux qui ont dansé, ceux qui aimeraient bien, ceux qui ne danseront peut-être jamais".


Fin 2015, le G.E.D. quitte l’écrin du Centre chorégraphique national et reprend son identité première tout en continuant à travailler à l’intérieur de la MC2 Grenoble. Jean-Claude Gallotta devient également auteur associé du Théâtre du Rond-Point à Paris.


Le G.E.D. a présenté Volver en 2016, a repris My Rock, a créé My Ladies Rock en 2017 et prépare Comme un trio d’après Bonjour Tristesse de Françoise Sagan (automne 2018) ainsi que la recréation de l’Homme à tête de chou (printemps 2019).

Outre les créations de Jean-Claude Gallotta, le G.E.D. gère également la transmission de pièces de répertoire et des actions de sensibilisation auprès de publics scolaires et amateurs.


Le Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta est soutenu par le Ministère de la culture et de la communication en tant que Compagnie à rayonnement national et international. Il est également soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Département de l’Isère.


Source : Groupe Émile Dubois


En savoir plus : www.gallotta-danse.com

Bach danse expérience

Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta

Assistance à la chorégraphie : Mathilde Altaraz

Interprétation : Mathilde Altaraz, Darrell Davis, Ximena Figueroa, Benjamin Houal, Thierry Verger, Béatrice Warrand // violon Amandine Beyer, violoncelle Claire Giardelli, flûte Amélie Michel, viole de gambe Christine Plubeau, violons Geneviève Bois, Laurent Lagresle, Agnieszka Rychlik, alto Michel Renard, violoncelle Pascal Gessi, contrebasse André Fournier

Conseil artistique / Dramaturgie : Claude-Henri Buffard

Mise en scène : Jean-Claude Gallotta

Costumes : Jacques Schiotto, Marion Mercier

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Centre Chorégraphique National de Grenoble / Atelier des Musiciens du Louvre • Grenoble

Durée : 60'

Nos suggestions de videos
01:46

Grand final

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
02:48

Questcequetudeviens ?

Bory, Aurélien (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Eins Zwei Drei

Zimmermann, Martin (France)

  • Ajouter à la playlist
11:37

Arcana : Density 21.5

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
10:54

Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:11

Improvisation Carolyn Carlson et Michel Portal

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Correction

Havelka, Jiří (France)

  • Ajouter à la playlist
02:13

ETM : Double Down

Dorrance, Michelle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

El callejón de los pecados

Guerrero, Eduardo (France)

  • Ajouter à la playlist
00:00:54

Teaser de "Grito de Pelao" Rocío Molina et Sílvia Pérez Cruz

Molina, Rocío (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Espoir 95

Wolliaston, Elsa (France)

  • Ajouter à la playlist
02:45

Miscelania onírica

Pericet, Olga (France)

  • Ajouter à la playlist
02:43

bal.exe

Nguyen, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
06:51

Square

Benne, Bruno (France)

  • Ajouter à la playlist
18:23

DéBaTailles [remontage 2014]

Plassard, Denis (France)

  • Ajouter à la playlist
01:55

Carnaval à la Havane

Carnaval à la Havane (Carnaval à la Havane)

  • Ajouter à la playlist
02:02

White Feeling

Ribeiro, Paulo (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Dans les plis du paysage

Dans les plis du paysage (France)

  • Ajouter à la playlist
03:07

Skin

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
06:24

Colin Dunne & eRikm Project

Dunne, Colin (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Céline Roux

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Danse et percussions

Parcours

Camille Rocailleux

Danse et percussions

Parcours

Découvrez de quelles manières ont collaboré chorégraphes et éléments percussifs.

Découvrir
En savoir plus

Hip hop / Influences

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Hip hop / Influences

Parcours

Ce Parcours présente un aperçu des racines de la danse Hip Hop.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

Féminin - Masculin

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Féminin - Masculin

Parcours

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Découvrir
En savoir plus

Étranges spectacles

Parcours

Centre national de la danse

Étranges spectacles

Parcours

 Des spectacles atypiques de danse contemporaine qui réinventent le rapport à la scène.  

Découvrir
En savoir plus

L'improvisation

Parcours

Philippe Guisgand

L'improvisation

Parcours

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Découvrir
En savoir plus

Danse et musique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danse et musique

Parcours

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Des genres et des styles

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Des genres et des styles

Parcours

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus