Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La vidéo a été ajoutée avec succès.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter S'inscrire
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter S'inscrire
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist
La description est limitée à 500 caractères
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Modifier la playlist
La description est limitée à 500 caractères
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Help Par défaut, la recherche retourne les résultats pour tous les mots trouvés. Pour une recherche avancée, préfixez votre recherche par ":"
(ex ":hiphop && breakdance").

Vous pouvez utiliser les opérateurs suivants: AND (&&), OR (||), NOT (! ou -)

Pour utiliser l'opérateur NOT correctement, le deuxième mot doit être écrit juste après le point d'exclamation, sans espace (e.g. ":merzouki !hip hop").


Documents
  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favoris Ajouter à vos favoris

Ashbury St.

Ashbury St.

Ashbury St.

Ashbury St., c’est d’abord une rue de San Francisco qui a vu naître le mouvement hippie des années 60 ; c’est donc un symbole. Le symbole de toute une époque. En prenant pour titre cette rue-là je plonge dedans. La rue où Janis Joplin a traîné ses boots avec les Capricorns Girls, là où Grateful Dead a donné ses premiers concerts. Une flopée d’icônes rock y est passée.

Plus engagée, plus poussée Ashbury St. demande aux interprètes une autre maturité, plus militante, plus élégante plus profonde. Je chercherai à débusquer le paradoxe : le Flower Power face à la guerre du Viet Nam, la cool attitude, les morts violentes, les jeunes gens que l’on sacrifie pour une nation.


Source : Burmachon-Lamarche


En savoir plus :

https://www.brumachon-lamarche.fr/

Brumachon, Claude

Claude Brumachon est né en 1959, à Rouen. Après avoir suivi les cours aux Beaux-Arts où le dessin l’emmène sur le chemin des corps, il découvre la danse à dix-sept ans avec les Ballets de La Cité dirigés par Catherine Atlani, il y restera deux ans.


En 1981, Claude Brumachon rencontre Benjamin Lamarche à Paris, ils commencent aussitôt une recherche commune et originale. Ensemble, ils partent à l’exploration de ce monde nouveau qui s’ouvre par le corps dansant.


Claude Brumachon entre 1980 et 1983 travaille avec Chirstine Gérard (La Pierre Fugitive), Karine Saporta ( ) et Brigitte Farges.

N’appartenant à aucune école particulière et n’en refusant aucune, Claude et Benjamin scellent leur entente avec un premier duo: Niverolles Duo du col en 1982.


Avec leur premier groupe, la compagnie les Rixes en 1984, ils inventent une écriture chorégraphique stylisée véhémente et passionnelle ; un geste acéré, vif, une tendresse tourmentée. Ils s’entourent de danseurs, d’un compositeur, d’une maquilleuse, d’un costumier. Fonder une troupe, la mener vers la création.


En quatre ans, le chorégraphe crée dix pièces dont deux majeures (1988) : Texane (primée au concours de Bagnolet) et Le Piédestal des vierges qui imposent leur style à une gestuelle reconnaissable. Elle enchaîne rapidement des séquences de mouvements tranchés, acérés, découpant le corps et l’espace.


La réputation du chorégraphe s’installe. En 1989 émerge Folie, de nouveau un très grand succès. Succès qui sera renouvelé 7 ans plus tard, en 1996, avec Icare, solo (présenté au 50ème festival d’Avignon) écrit pour Benjamin Lamarche.


Parfois tâtonnant, parfois fonçant, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche imaginent et inventent de nouveaux mondes. Jamais il n’y a entre eux le moindre doute, les doutes sont dans la danse, dans le comment faire, dans l’incessant questionnement du pourquoi ce corps mouvant qui obsède l’esprit.


L’enseignement de leur danse se fait avec l’apprentissage, les cours sont là autant pour transmettre ce tout nouveau savoir, que pour l’affiner. Des moments pour unir le groupe sous une gestuelle commune. Comprendre passe aussi par faire comprendre.


Expression du désir – passionnel – et de la sensualité débordante parfois au point qu’on a pu la qualifier de violente, leurs pièces sont des récits de l’indicible, des miroirs de mondes intérieurs déchaînés, poussés jusqu’au bout de leur loi. Claude Brumachon et Benjamin Lamarche se font chercheurs de mouvements poétiques et énergiques. Ils créent une danse tour à tour énergique et tourmentée, lyrique et passionnée, élevée et romantique puis terrestre et lourde de sens.


Des errances de Molière, ils font avec Histoire d’Argan le visionnaire (2007) un spectacle lumineux et facétieux en hommage à l’artiste. De la société de consommation, ils font un Festin (2004) charnel et sensuel où la proximité éclate au visage du spectateur. Avec Phobos (2007), ils s’aventurent dans les peurs irrationnelles, universelles ou futiles.

Claude et Benjamin créent à partir du corps pour le corps avec le corps.


Leurs danses sont autant d’histoires de groupes qui se partagent l’espace de vie, que de solitude face au monde. Une recherche autour d’un geste irrationnel qu’ils appellent le geste juste, nécessaire et non gratuit.


Un geste chargé d’une histoire indicible qui devient l’instant-même et dans un constat, parfois amer, offre une vision de l’homme dans sa complexité.


Claude Brumachon a signé plus de soixante-dix chorégraphies originales avec ses propres danseurs, des danseurs d’autres ballets français ou étrangers, des écoles et également avec des enfants.


Claude Brumachon fut directeur du Centre Chorégraphique National de Nantes de 1992 à 2015 accompagné par Benjamin Lamarche qui fut co-directeur de 1996 à 2015.


Source : Burmachon-Lamarche


En savoir plus :

https://www.brumachon-lamarche.fr/

Gauducheau, François

François Gauducheau est né à Nantes. Après des études de Lettres et une année de coopération en Afrique, il s'installe à Paris et démarre la réalisation documentaire à l'ORTF. De 1970 à 1980, il réalise de nombreux films en particulier pour l'émission "Le jour du Seigneur" : France, Afrique, Inde, Asie, les sujets sont variés mais à forte couleur sociale et humaine.

Obligé de revenir à Nantes au début des années 80 pour des raisons familiales, il intègre une société locale, Vidéo 44, qui avec les outils de la vidéo légère alors naissante, produit et réalise de nombreux films institutionnels, principalement pour les collectivités locales.

Mais quelques années plus tard, le désir de refaire du documentaire est le plus fort et François Gauducheau crée GF. Production, sa propre société qui lui permet à la fois de vivre de son métier de réalisateur et de replonger à nouveau dans le monde du documentaire.

En 1997 il crée l'Association des Producteurs audiovisuels de Pays de la Loire.
Cependant le métier de producteur devenant trop prenant, il cède son entreprise au Groupe Her-bak et revient au statut d'auteur-réalisateur indépendant.

Depuis, François Gauducheau réalise de nombreux documentaires pour la télévision. Il collabore avec les sociétés de production régionales : Pois-chiche films, 24 Images, Odysséus productions, Plan Large, Aligal, Aber images…
Ses films sont diffusés sur Arte, Planète, France 2, France 3 régionale et nationale, Odyssée, Histoire,TV Rennes, Télénantes….

Pour gagner encore en souplesse et en liberté, il crée en 2008 avec quelques amis proches une structure associative, Primavista, qui permet de réaliser des essais, des captations de spectacles artistiques, des courts métrages avec son propre matériel de tournage et de montage.

Depuis juillet 2010, il est membre du conseil d'administration de l'Association Télénantes qui élabore et porte devant le CSA le dossier de la future télévision locale nantaise.


Source : Site de François Gauducheau


En savoir plus :

francoisgauducheau.fr

Ashbury St.

Chorégraphie : Claude Brumachon

Assistance à la chorégraphie : Benjamin Lamarche

Interprétation : Grérory Alliot, Steven Chotard, Fabienne Donnio, Lise Fassier, Mickaël Frappat, Elisabetta Gareri, Julien Grosvalet, Amalia Gullo, Benjamin Lamarche, Julien Massard, Martin Mauriès, Damien Orsal, Alice Tremblay, Lenka Vagnerova

Musique originale : Robert Wyatt, The Doors, Janis Joplin

Lumières : Olivier Tessier

Décors : Réalisation des chaises : atelier technique du Grand T

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Centre Chorégraphique National de Nantes

Nos suggestions de videos
01:40

Drastic Classicism

Armitage, Karole (United States)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
01:46

Grand final

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
02:57

Let me change your name

Ahn, Eun-Me (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
02:59

Loïe Fuller - la danse des couleurs

Fuller, Loïe (Germany)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
05:06

Transaction

Alzghair, Mithkal (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
05:16

Le Sacre du Printemps arabe

Saldana, Marlène (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:15

Bal des génies

Bal des genies (Bal des genies)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
02:26

Rock & Goal [teaser]

Kelemenis, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:01

Hymnen

Deschamps, Didier (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
02:03

Pouring Down

Pouring Down (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
01:18:58

Heroes

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
06:30

Sorrow Swag

Lewis, Ligia (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
01:17:40

Encore chaud

Bagouet, Dominique (Ireland)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
43:25

Jours étranges

Bagouet, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
04:56

If Time Pass

If Time Pass (Japan)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:00

We dance to forget

De Preter, Koen (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
07:08

Spekies

Milian, Magali (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
56:28

La Suite Logique des Choses

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:25

La Suite Logique des Choses

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
55:17

LOONY / NON DEFINI

Alexandre, Yvann (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
Nos suggestions de themas

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

Des genres et des styles

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Des genres et des styles

Parcours

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus > Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus