Skip to main content
Back to search
  • Add to playlist

Le corps de la ville à La Rochelle

Le corps de la ville à La Rochelle

Le corps de la ville à la Rochelle

Court métrage tourné dans la station d’épuration de Port Neuf à La Rochelle, en collaboration avec l’option danse du Lycée Dautet et l’EHPAD Le Plessis.

Journo, Anne

Mayeras, Pascale

Pierre Bertrand

Pierre Bertrand est compositeur, arrangeur, réalisateur, producteur, professeur, saxophoniste et flûtiste. Après des études musicales à Nice (premier prix de saxophone classique et de musique de chambre) et à Paris (premier prix d’harmonie, premier prix de contrepoint et diplôme de formation supérieure de jazz), il fonde en 1998 avec Nicolas Folmer le Paris Jazz Big Band (PJBB) et en assure la co-direction ainsi que l’écriture de son répertoire de création et ce jusqu’à la parution du sixième album en 2012.
Il dirige également depuis 2006 le NJO, (Nice Jazz Orchestra) regroupant les meilleurs solistes de jazz azuréen. Il crée le Caja Negra en 2009 et publie un premier album éponyme.
Il a également dirigé de nombreux orchestres lors de manifestations et émissions de télévision ainsi que l’Orchestre Européen des Jeunes (YJO), le Simon Bolivar Jazz Orchestra (EL sistema, Caracas), le Big Band Jazz Aguascalientes (Mexique)….

Il a signé de nombreux arrangements orchestraux pour Claude Nougaro, Charles Aznavour, André Ceccarelli, Murray Head, la comédie musicale Piaf, le groupe vocal Soul Men, Peter Kinsgbery, le groupe Cock Robin…

Le domaine dans lequel il est désormais très actif est la composition. Ainsi il a co-écrit et réalisé l’album de Jean-Pierre Como l’Ame Soeur en 2006 avec un orchestre de 30 musiciens. Il compose en 2008 Madre, un opéra chorégraphique flamenco pour la danseuse Sharon Sultan. Il honore plusieurs commandes pour l‘Orchestre Imaginaire à Nancy, l’Orchestre Lamoureux, le Festival Jazz au fil de l’Oise, le Festival Jazz à Vienne ; il a également écrit un concerto de saxophone pour Claude Delangle crée en Novembre 2009 avec l’orchestre de l’armée de l’air et repris à New York en 2010 par le West Point Band.

Pierre Bertrand a également signé plusieurs musiques de films depuis 2006 et a collaboré avec des réalisateurs tels que Jacques Fansten, Emmanuel Salinger, Marc Dugain, Euzhan Palcy, Sylvain Monod, Philippe Le Guay, Nicolas Habas…

En 2017, il obtient dans la catégorie « Inclassable » une victoire du jazz avec son album JOY.

Habas, Nicolas

Nicolas Habas comes from cinema first, as a screenwriter and director of several short fiction films including Le mal de Claire, broadcast on French TV and documentaries (La parole en chantier, triptych on a popular neighborhood in urban renewal). He is very interested in the tensions between reality and the imaginary, society and intimacy, geography and territories. With a self-taught apprenticeship that led him to a deep understanding of the codes of the film industry, he decided to find «his» cinema and returned with Le Corps de la Ville, the web series anchored in dance, to his first loves, since he made his first dance video in 1998. Shot during the 30° Eurockéennes de Belfort Festival and Broadcast on Arte Concert, Mouvements is its second web series.

Filmography :


2024 Le corps de la ville en Guadeloupe -  Documentaire 52 ‘(support : HD, © JPL Productions/ WIPS Productions/ Canal +) - en cours de post production - 

2023 L'envol - Court métrage documentaire d'après Ruptures de Bouziane Bouteldja (support : 4k, durée 28' © Cie Dans6T/Cie CinéDanse). Best Cinematography Award, 2024 Breaking Walls Dance Film Festival, Le Caire, Égypte.

2022 Le corps de la ville en Guyane - pilote du documentaire 52’ (support : HD, durée : 5’, © JPL Productions/ WIPS Productions). Sélection officielle : Festival Cinédanse Quebec, Danca Em Foco à Rio de Janeiro, Wyoming Dance Film Festival à Cheyenne, USA.

2022 Danse ton île - Documentaire 52’ (support : HD, © JPL Productions/ AV Com Productions/ France Télévision).

2021 Le corps de la ville en Martinique - Documentaire 52 ‘ et web série (support : HD, durée : 10 x 5’, © JPL Productions/ WIPS Productions/ France Télévision).

2020 Pères en prison - Court métrage documentaire (support HD, durée 5’ © Festival La Rochelle Cinéma/ studio Un Poil Court)

2019 Le corps de la ville à Nouméa - Documentaire 52 ‘ et web série (support : HD, durée : 10 x 5’, © JPL Productions/ AV Com Productions/ France Télévision).

2018 Mouvements - Documentaire 26’ et web série (support : HD, durée : 18 x 3’, © Séquence SDP/ Eurockéennes de Belfort/ Viadanse/ Ccn de Belfort/ Arte Concert).

2014/2019 Le corps de la ville - web série (support : HD, durée : 36 x 4’, © studio Un Poil Court en partenariat avec le Festival La Rochelle Cinéma, Studio Chérie (Berlin), le Périscope (Lyon), Le Festival Nocte Graus (Espagne), le Festival DAN.CIN.FEST, Le CCN de La Rochelle, la Cie En Knap (Slovénie), la Cie Hors Série, la Cie Propos, la Cie Jean Claude Gallotta et le CNSMD de Lyon).

2011 Mauvaise graine - Court métrage de fiction (support : 35 mm, durée : 21’, © CLC Productions/ Lyon TV).

2006/2012 La parole en chantier - Triptyque documentaire (support : HDV, durée : 3x40’, © Petits bolides films/ Espace Louis Aragon).

2004 Le mal de Claire - Court métrage de fiction (support : Super 16 mm, durée 14’, © Lumina Films/France Télévision).

2000 En attendant septembre - Court métrage de fiction (support : DV, durée : 30’, © Petits Bolides films/ Carré Image). 

1998 Marie au parc - Vidéo danse (support : S-VHS, durée 7’, auto production).

Festival La Rochelle Cinéma (Fema)

En 1973, les RIAC (Rencontres Internationales d’Art Contemporain), un festival pluridisciplinaire de musique, cinéma, danse, théâtre, arts plastiques, débats, sont créées à Royan puis, dès l’année suivante, elles s’installent à La Rochelle. Déjà, le cinéma rencontre un vif succès.

En 1980, seul le volet cinéma est maintenu et le Festival de La Rochelle débute son existence autonome, dirigé par Jean-Loup Passek, critique de cinéma, qui deviendra aussi responsable du cinéma au Centre Georges Pompidou : « Nous avons toujours pensé et nous le pensons encore qu’un palmarès est un jeu de hasards entre des films trop différents les uns des autres pour être comparés et jugés avec équité. Il n’y a pas de compétition à La Rochelle. L’important pour nous c’est l’esprit de curiosité, l’important pour nous c’est d’aller explorer dans tous les pays du monde. »

En 1987, les RIAC deviennent le Festival International du Film de La Rochelle, qui sera dirigé jusqu’en 2001 par Jean-Loup Passek.
Côté programmation, le festival a toujours été un pont entre la mémoire du cinéma et son actualité, ou même son avenir, en programmant très tôt de jeunes auteurs comme Volker Schlöndorff dès 1975 ou Nanni Moretti en 1977.

En 2002, Prune Engler, fidèle collaboratrice de Jean-Loup Passek depuis 1977, prend la direction du Festival, aux côtés de Sylvie Pras (dans l’équipe depuis 1986). Leur projet est de maintenir l’esprit du Festival, son âme et son indépendance. Au début des années 2000, le festival se développe considérablement tant du côté de sa programmation, avec la création de diverses sections (« Découverte », « D’hier à aujourd’hui », « Musique et cinéma », etc.) que de l’accueil des professionnels et des actions menées toute l’année à La Rochelle.

En 2018, Arnaud Dumatin et Sophie Mirouze, présents dans l’équipe depuis 2001 et 2003, reprennent à leur tour la direction et changent le nom du Festival, qui revient à ses origines en devenant le Festival La Rochelle Cinéma (Fema).

Aujourd’hui, le Fema La Rochelle reste non-compétitif et se veut une grande fête du cinéma, au début de l’été, avec un public nombreux et fidèle, et des films d’hier et d’aujourd’hui venus du monde entier.
En 2019, lors de sa 47e édition, 164 longs métrages et 41 courts métrages, de 38 pays différents, ont été présentés au cours de 352 séances.

Parallèlement au Festival qui est le cœur de son activité, le Fema La Rochelle élargit toute l’année le champ de ses missions : activités pédagogiques à destination de tous les publics, accompagnement d’artistes.
Développant de multiples collaborations, le festival contribue à la sensibilisation des jeunes spectateurs et offre un accès privilégié aux pratiques cinématographiques à travers différents dispositifs, s’adressant aussi bien aux étudiants en cinéma les plus naturellement concernés qu’à celles et ceux qui sont souvent éloignés de la culture. Il accueille chaque année plusieurs réalisateurs en résidence pour des projets de courts métrages écrits et tournés dans l’agglomération rochelaise et au-delà.

Le corps de la ville à La Rochelle

Artistic direction / Conception : Nicolas Habas

Choreography : Anne Journo, Pascale Mayeras

Choreography assistance : Rodolphe Lucas

Interpretation : Meggy Laventure, Léa Bard, Audrey Bordin, Eva De Baudry D’Aston, Angèle Descard, Eléa Guertin, Coline Richet, Margot Rouffignac, Salomé Thibaut, Bernard Chaignon, Roland Cavel, André Moinard, Jen-Yves Potier, Thierry Milleau, Robert Coldeboeuf, Anne Journo et Rodolphe Lucas.

Original music : Pierre Bertrand

Other collaborations : Montage : Léna Pradelle, Régie : Anne-Charlotte Girault, Administration de production : Floriane Rigaud, production : Arnaud Dumatin et Anne-Charlotte Girault

Production / Coproduction of the video work : studio Un Poil Court et le Festival La Rochelle Cinéma avec le soutien de Cristal Publishing

Duration : 17'50"

Our videos suggestions
02:48

Questcequetudeviens ?

Bory, Aurélien (France)

  • Add to playlist
03:00

TANZheimer

Apergi, Patricia (Greece)

  • Add to playlist
03:21

The Bridge Waltz

  • Add to playlist
03:42

Primavera

Senatore, Ambra (France)

  • Add to playlist
45:33

The Leaf [outside]

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Add to playlist
17:05

Salida [transmission 2015]

Le Batard, Anne (France)

  • Add to playlist
12:47

East Land - Cabaret nomade [transmission 2015]

Petit, William (France)

  • Add to playlist
15:44

D’après J.-C. [transmission 2015]

Diephuis, Herman (France)

  • Add to playlist
10:19

Inanna [transmission 2015]

Carlson, Carolyn (France)

  • Add to playlist
14:31

DéBaTailles [transmission 2015]

Plassard, Denis (France)

  • Add to playlist
12:59

Roman Photo [transmission 2015]

Charmatz, Boris (France)

  • Add to playlist
14:18

Sehnsucht [transmission 2015]

Waehner, Karin (France)

  • Add to playlist
18:38

[Sous le signe de] St Georges [transmission 2015]

Chopinot, Régine (France)

  • Add to playlist
16:46

Urban Ballet [transmission 2015]

Égéa, Anthony (France)

  • Add to playlist
20:40

Gueule de loup [transmission 2015]

Bastin, Christine (France)

  • Add to playlist
20:49

Haru no Saïten, un sacre du printemps [transmission 2015]

Murobushi, Kô (France)

  • Add to playlist
19:21

Rosas danst Rosas [transmission 2015]

De Keersmaeker, Anne Teresa (France)

  • Add to playlist
16:30

Danses folkloriques d’Alsace « Ebbs ! / Danses d’ici » [transmission 2015]

  • Add to playlist
17:04

Récital [transmission 2015]

Merzouki, Mourad (France)

  • Add to playlist
15:26

Beast of Nonation [transmission 2015]

Carlès, James (France)

  • Add to playlist
Our themas suggestions

DANCE AND DIGITAL ARTS

Exposition virtuelle

fr/en/

K. Danse's artistic partners

Exposition virtuelle

fr/en/

Animal Kingdom, participant's words

Exposition virtuelle

fr/en/

Yield Variations on dissuasive urban furniture

Exposition virtuelle

fr/en/

Roots of Diversity in Contemporary Dance

Exposition virtuelle

fr/en/

Indian dances

Discover Indian dance through choreographic creations which unveil it, evoke it, revisit it or transform it!

Parcours

fr/en/

When reality breaks in

How does choreographic works are testimonies of the world? Does the contemporary artist is the product of an era, of its environment, of a culture?

Parcours

fr/en/

The Dance Biennial Défilé

Exposition virtuelle

fr/en/

“Dansons Maintenant”! A contemporary dance festival in Benin

Exposition virtuelle

fr/en/

EIVV 2022 Dancing with the camera

Exposition virtuelle

fr/en/

EIVV 2022 Dancing with the editing

Exposition virtuelle

fr/en/

How to become a dance spectactor ?


Webdoc

fr/en/

Why do I dance ?

Social dances, anti-establishment, protest dances, rhythms or identities, rituals or pleasures... There are a myriad of reasons for dancing and a myriad of points of view. A webdoc to discover, enhanced with extracts from performances and accounts from amateurs... all the right reasons for dancing!

Webdoc

fr/en/

Käfig, portrait of a company

Webdoc

fr/en/

Artistic Collaborations

Panorama of different artistic collaborations, from « couples » of choreographers to creations involving musicians or plasticians

Parcours

fr/en/

Hand dances

This parcours presents different video extracts in which hands are the center of the mouvement.

Parcours

fr/en/

Mexican Video Dance

Exposition virtuelle

fr/en/

Outdoor dances

Stage theater and studio are not the only places of work or performance of a choreographic piece. Sometimes dancers and choreographers dance outside.

Parcours

fr/en/

Scenic space

A dance performance takes place in a defined spatial area ... or not. This course helps to understand the occupation of the stage space in dance.

Parcours

fr/en/

Arts of motion

Generally associated with circus arts, here is a Journey that will take you on a stroll through different artists from this world.

Parcours

fr/en/
By accessing the website, you acknowledge and accept the use of cookies to assist you in your browsing.
You can block these cookies by modifying the security parameters of your browser or by clicking onthis link.
I accept Learn more