Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Huddle - Scramble [transmission 2016]

Huddle - Scramble [transmission 2016]

Huddle - Scramble [transmission 2016]

Huddle (1961)
Scramble (1971)
chorégraphie Simone Forti
Extraits remontés par le Groupe d’intervention chorégraphique (Association Filigrane, La Roche-sur-Yon), coordinatrice Maryline Charneau, dans le cadre de Danse en amateur et répertoire (2015)


Le groupe
Passionné par l’improvisation
et les méthodes de composition instantanée du mouvement, le Groupe d’intervention chorégraphique, né en 2003 et ancré à La Roche-sur-Yon, est constitué d’amateurs âgés de 38 à 66 ans. Revendiquant dans leur pratique, l’expérimentation et le plaisir
du jeu, l’authenticité et la spontanéité,
les participants font appel depuis deux ans pour leurs ateliers à Claire Filmon, collaboratrice de Simone Forti depuis vingt ans. Le groupe a reçu le soutien du Grand R, scène nationale de La Roche-sur-Yon. 


Le projet
Désirant creuser et affiner sa pratique
 de l’improvisation autour des questions du « vivre » et du « danser ensemble »,
 le groupe a demandé à Claire Filmon,
 qui transmet les pièces de Simone Forti depuis une dizaine d’années, d’ausculter en profondeur l’histoire de l’improvisation et ses enjeux artistique, pédagogique, philosophique et politique. Les pièces « Huddle » et « Scramble », toutes deux appartenant à la période Dance Constructions selon la formule de Simone Forti, sont explorées dans différents contextes, en intérieur comme en extérieur, au plus près de l’esprit d’aventure de la chorégraphe. 


La chorégraphe
Personnalité forte de la scène américaine, versant « happening », Simone Forti, passée par des études d’arts plastiques, s’est fait connaître dans les années 1960-1970 avec des performances comme « See Saw »(1960), où deux personnes se balancent sur une planche-balançoire, les plus infimes mouvements de l’une affectant ceux de l’autre, et « Rollers »(1960), où en compagnie de Robert Morris et Yvonne Rainer, elle chante sur des palettes en bois à roulettes. Proche du Judson Dance Theater, mouvement d’avant-garde apparu dans les années 1960 à New York, elle explore successivement les mouvements des animaux, la relation entre geste et parole. Parmi ses pièces emblématiques, il faut citer « Huddle »(1961), sur la question
 du groupe comme organisme vivant
à travers l’escalade d’une montagne
 de danseurs, « Sleep Walkers », inspirée
 des comportements des flamands roses 
et des ours polaires et « Scramble »(1971), phénomène de circulation tournoyante. Elle a collaboré avec Steve Paxton et crée en 1986 la Simone Forti & Troupe avec laquelle elle produit des portraits dansés de paysages, croisant gestes et textes.


GÉNÉRIQUE

Huddle
Création les 26 et 27 mai 1961 (sous le titre Five Dance Constructions and Some Other Things) au Yoko Ono Loft Performance, Dimensions variables, The Museum of Modern Art, New York. Committee on Media and Performance Arts Funds, pour 7 interprètes : Ruth Allphin, Carl Lehmann-Haupt, Marnie Mahafey, Robert Morris, Simone Morris, Steve Paxton, Yvonne Rainer.
Durée originale : 10 minutes 

Scramble (Folk Dance)
Création le 27 février 1971
 au California Art Museum 
à Pasadena (États-Unis)
, pour des étudiants du California Institute of the Arts (Valencia, États-Unis)
Mise à jour juin 2016

Forti, Simone

D’origine italienne, née en 1935, Simone Forti émigre à Los Angeles dès l’âge de quatre ans. Après des études de psychologie et de sociologie, elle fréquente les milieux proches du courant de l’Expressionnisme abstrait et entame une carrière de peintre. À partir de 1955, elle participe à San Francisco aux ateliers d’Anna Halprin qui enseigne l’improvisation conçue comme performance artistique, puis intègre sa compagnie.

En 1960, à New York, elle étudie la composition au Merce Cunningham Studio avec le musicologue Robert Dunn et se familiarise aux pratiques aléatoires. Elle y rencontre Trisha Brown, Lucinda Childs, Yvonne Rainer et Steve Paxton. Parallèlement aux premiers happenings auxquels elle participe, elle conçoit ses premières constructions de danse conceptuelles d’esprit minimaliste.

À la fin des années 60, débutent ses études sur les mouvements des animaux au Zoo de Rome qui aboutiront au développement d’un vocabulaire de mouvements « naturels» qu’elle mettra en pratique dans des collaborations avec des musiciens. En 1986, c’est la création du « Simone Forti & Troupe» avec lequel elle développe plusieurs « portraits» naturels, géographiques ou historiques de lieux spécifiques. Elle élabore aussi une danse narrative mêlant la parole et le mouvement, qu’elle appelle «Logomotion». Toujours active, elle enseigne dans le monde entier et continue à inventer des modules originaux d’exploration du mouvement.

Zeriahen, Karim

Un autre mouvement

Des images du spectacle vivant au vivant des images, le réalisateur et artiste vidéaste Karim Zeriahen semble avoir trouvé le chemin le plus court. Depuis le début des années 90, où il embarque sur la tournée Sud-Américaine du Cargo avec Philippe Decouflé, il met en mouvement l'art de la scène, la danse contemporaine le plus souvent.

Karim Zeriahen entame un compagnonnage fructueux avec Mathilde Monnier installée à Montpellier. Stop, Videlilah ou Le jour de nuit, courts films adaptés de créations de la chorégraphe puis La place du singe, captation d'un duo vivifiant où Mathilde Monnier y donne la réplique à l'écrivaine Christine Angot sont les témoins de ces échanges. A chaque fois la caméra de Karim Zeriahen investit ses territoires en mouvement, une gestuelle non pas figée mais magnifiée.

Le chorégraphe Herman Diephuis rejoint bien vite cette galerie de portraits dansants. On aura vu également des documentaires qui d'Albert Maysles à Hubert de Givenchy de Joe Dalessandro à Paul Morrissey imposent la signature de Karim Zeriahen. Une manière de filmer à la gestuelle assurée. Aujourd'hui, le réalisateur s'attache dans un projet nouveau à "aller chercher au delà des traits physiques dans les infimes mouvements du langage du corps". Soit une collection de portraits filmés comme autant de pièces uniques qui ne sont pas sans rappeler la tradition des portraits de maîtres ou de commande. Ces tableaux vivants voient les modèles poser devant la caméra de Karim Zeriahen pendant un temps donné quasiment immobiles laissant apparaître d'infimes traces de respiration, de battements de cils, de mouvements d'yeux. Filmés  puis retransmis en boucle sur une écran plat doté d'une carte mémoire.

Avec cette collection en train de se constituer, Karim Zeriahen s'interroge, à sa façon documentaire autant que plasticienne, sur ce monde virtuel abreuvé d'images. En prenant le temps de la pause, et ses modèles avec lui, il questionne notre regard.
A vue d'œil.


Source : Philippe Noisette, Site internet de Karim Zeriahen


En savoir plus : www.karimzeriahen.com

Huddle - Scramble [transmission 2016]

Chorégraphie : Simone Forti

Interprétation : Claude Auger, Astrid Busnel, Laurence Busson, Lucien Chardonneau, Sylvie Costes, Marie-Claude Delion, Karine Huszar, Karine Larousse, Sophie Massaregli, Nelly Monchoix, Claude Palun, Christine Soccoro, Marguerite Texier.

Autres collaborations : Extraits remontés par le Groupe d'intervention chorégraphique-Association Filigrane (La Roche-sur-Yon), coordinatrice Maryline Charneau, dans le cadre de Danse en amateur et répertoire (2015) - Transmission Claire Filmon

Durée : 15 minutes

Danse en amateur et répertoire

Danse en amateur et répertoire est un programme d’accompagnement de la  pratique amateur au-delà du cours de danse et de la phase  d’apprentissage technique. Destiné à des groupes de danseurs amateurs,  il ouvre un espace de partage pour ceux qui désirent approfondir une  pratique et une connaissance de la danse en relation avec son histoire.


Laurent Barré
Responsable du service Recherche et Répertoires chorégraphiques
Anne-Christine Waibel
Assistante du service Recherche et Répertoires chorégraphiques
+33 (0)1 41 83 43 96 
danse-amateur-repertoire@cnd.fr


Source : CN D

En savoir plus : https://www.cnd.fr/fr/page/323-danse-en-amateur-et-repertoire-programme-d-aide

Nos suggestions de videos
01:46

Grand Finale

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Un casse-noisette

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

TANZheimer

Apergi, Patricia (Greece)

  • Ajouter à la playlist
05:05

Locus Focus

Tanaka, Min (France)

  • Ajouter à la playlist
08:02

I think

  • Ajouter à la playlist
14:53

Contrepoint

  • Ajouter à la playlist
04:04

Cabaret Talon

  • Ajouter à la playlist
09:18

Accumulation spectacle de fin d'année 2016

  • Ajouter à la playlist
06:08

Kwa Zulu Natal

  • Ajouter à la playlist
08:32

Signes et Formes en Mouvement Perpétuel

  • Ajouter à la playlist
15:26

Regarde-moi encore!

  • Ajouter à la playlist
16:10

Boléro

  • Ajouter à la playlist
05:32

Sing Sing

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
09:01

Canon 1

  • Ajouter à la playlist
03:42

Primavera

Senatore, Ambra (France)

  • Ajouter à la playlist
08:02

Decades

DECADES (France)

  • Ajouter à la playlist
09:24

Circuito carmesi

  • Ajouter à la playlist
06:25

Body Without A Brain

Rianto (Indonesia)

  • Ajouter à la playlist
15:34

Cendrillon

Malandain, Thierry (France)

  • Ajouter à la playlist
20:08

Workshop 2016

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

fr/en/

Danses indiennes

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Parcours

fr/en/

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

James Carlès

Exposition virtuelle

fr/en/

Folklores dites-vous ?

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Parcours

fr/en/

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

fr/en/

Corps dansants

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Parcours

fr/en/

Danse et musique

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Parcours

fr/en/

La filiation « américaine » de la danse moderne. [1930-1950] De la Modern Dance expressive à une vision moderne abstraite.

Parcours

fr/en/

Devenir spectateur de danse

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.

Webdoc

fr/en/

Danses noires

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.

Webdoc

fr/en/

Pourquoi je danse ?

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !

Webdoc

fr/en/

Käfig, portrait d'une compagnie

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.

Webdoc

fr/en/

Genèse des oeuvres

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus