Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Siwa en création

Michel Kelemenis parle de sa pièce en création, Siwa.

Pour Siwa, je veux travailler à considérer l'humanité poétiquement, une humanité en état permanent d'hostilité, dont les combats masquent l'insondable beauté de la diversité. Les danseurs placent leurs relations complémentaires ou belliqueuses dans le paysage de l'oasis. Car Siwa, par son miracle et une culture ancestrale encore lisible, rappelle à l'origine et à la fragilité de la Vie.

Nichée entre le plateau rocheux de l'Afrique du Nord et l'immensité saharienne, à l'écart de l'Egypte contemporaine, Siwa apparaît comme l'hypothèse d'une extrémité sud de la conscience d'un espace méditerranéen. Son peuplement berbère en atteste. Le site surprend par l'omniprésence miraculeuse de l'eau, sous les formes multiples de grandes étendues salées et de sources froides ou chaudes. La densité saline des lacs provoque, en l'absence de vent, un phénomène impressionnant de miroitement parfait des paysages, des êtres et des objets.


Ici, Alexandre le Grand vint consulter l'oracle d'Amon, et peut-être vit-il se dédoubler le soleil, l'astre s'élevant pour éclairer les vicissitudes du monde, et son reflet jumeau glissant vers le Roi pour consacrer sa supériorité divine.

Ici, se matérialise le dialogue le vivant et la notion d'éternité figurée par la permanence du paysage. Un unique paysage méditatif survole le plateau. Il traduit l'impression rétinienne persistante qui ramène 20 ans plus tard le chorégraphe sur la route de Siwa. Dans le sillage de cette impression renaît une émotion de l'origine dans une boucle d'apaisement.


La musique de Claude Debussy jalonne le parcours de Kelemenis. Son écoute lui ouvre une voix de curiosité vers l'invention musicale. D'hier à aujourd'hui, les mouvantes mélopées du quatuor à cordes révélé en 1893 résonnent avec les incisives signatures sonores de la création de Yves Chauris. Les 2 œuvres accompagnent la danse dans l'expression de son essence : la variabilité du vivant. 

Avec Siwa, le chorégraphe s'engage dans un opus d'écriture et de détails. C'est de la danse que viennent les fulgurances, les éloquences et les tensions. 

Mise à jour : Mars 2015

Kelemenis, Michel

Michel Kelemenis 

Danseur et chorégraphe français né en 1960.

Enfant gymnaste, Michel Kelemenis commence la danse à Marseille à  l’âge de 17 ans. Dès 1983, il est interprète au sein du Centre  Chorégraphique National de Montpellier auprès de Dominique Bagouet et  écrit ses premières chorégraphies, dont Aventure coloniale avec Angelin Preljocaj en 1984. Lauréat de la Villa Médicis Hors-les-Murs en 1987, il fonde la même année Kelemenis&cie.

En 1991, il est lauréat de la Bourse Léonard de Vinci, et du Fonds  japonais Uchida Shogakukin, et l’année suivante lauréat Beaumarchais  pour la création de Cités citées. Son parcours est distingué :  il est nommé Chevalier dans l’Ordre National du Mérite en 2007 et promu  Officier des Arts et des Lettres en 2013. Ses nombreuses pièces (plus de  60 dont une quarantaine pour sa compagnie) sont présentées à travers le  monde. Amoureux du mouvement et des danseurs, de ces instants  exceptionnels où le geste bascule dans le rôle, Michel Kelemenis  articule ses créations autour de la recherche d’un équilibre entre  abstraction et figuration.

Quelques œuvres saillantes : Les solos Faune Fomitch (1988), Clin de lune (1993) & Kiki la rose (1998), Vaste ciel (1990), Image & Anthère (1994), Le Paradoxe de la femme-poisson (1998), 3 poèmes inédits (2001), Besame mucho (2005), le triptyque Aléa, Viiiiite, Disgrâce (2010), Siwa (2013)…

Longtemps qualifié de sensuel abstrait, le chorégraphe  accorde à la musique une place essentielle, notamment en sollicitant des  œuvres originales. Son travail aborde parfois des thèmes reliés à  l’actualité (l’amour par temps de sida, la violence terroriste, le  bouleversement environnemental…). Il est aussi scénographe de nombre de  ses pièces. 

Fort d’une exploration de la danse comme langage, le chorégraphe  s’intéresse à l’éloquence du geste et aborde la narration à travers  notamment La Barbe bleue en 2015 ou les spectacles en direction de l’enfance, la jeunesse et les familles : L’Amoureuse de Monsieur Muscle (2008), Henriette & Matisse (2010), Rock & Goal (2016) et LÉGENDE, création 2021 de la compagnie. Une couleur expressionniste s’invite dans les œuvres récentes : COUP DE GRÂCE (2019), ou le solo riposte à la crise sanitaire, L’Ingénue sorcière (2020).

Pour son style personnel, qui allie finesse et performance, Michel  Kelemenis est sollicité par les compagnies de ballets : de l’Opéra  national de Paris (Sélim – 1995 & Réversibilité – 1999), de Genève (notamment Tout un monde lointain – 1997, Cendrillon – 2009 & Le Songe d’une nuit d’été - 2013), de l’Opéra national du Rhin (L’Ombre des jumeaux – 1999, Une Lumière froide pour éclairer nos [JEUX] – 2001 & Le Baiser de la fée – 2011), du Nord ou le Ballet National de Marseille (TATTOO – 2007 & Le Sixième pas – 2012).

À l’Opéra de Marseille, il met en scène en 2000 le drame lyrique et chorégraphique L’Atlantide de  Henri Tomasi. Il participe aux créations du Festival d’Aix-en-Provence,  en 2003 auprès de Klaus-Michaël Grüber et Pierre Boulez, et en 2004  auprès de Luc Bondy et William Christie.

Des missions régulières, portées par l’Institut Français à Cracovie,  Kyoto, Johannesburg, Los Angeles, en Inde, en Corée et en Chine,  naissent des projets de formation, de création et d’échange, de façon  toujours bilatérale, avec des artistes d’expressions différentes et des  compagnies étrangères. De nombreuses actions croisant création et  pédagogie sont menées au sein de formations supérieures et  professionnelles, à l’attention desquelles le chorégraphe élabore la  formation CROSSINGS en Afrique du Sud en 2010, puis à Marseille le Carrefour artistique biennal BOUGE en 2016.

L’ouverture du Studio/Kelemenis en 1999 marque une nouvelle étape  d’engagement pour le développement de l’Art de la danse dans la  métropole phocéenne. Le chorégraphe fonde le Festival de création Question de danse  en 2006. La dynamique de partage de l’espace, d’abord complémentaire,  puis supplémentaire et indispensable, rend viable et audible le besoin  d’un équipement complet dédié.

En octobre 2011, à son initiative et suivant le programme de Michel  Kelemenis, KLAP Maison pour la danse à Marseille, nouvel équipement de  2000 mètres carrés dédié à l’Art de la danse et sa visibilité permanente  est inauguré. Aussitôt, KLAP amplifie les actions fondamentales de  Kelemenis&cie autour du cœur battant de la création : soutien aux  auteurs et aux compagnies, partage artistique éducatif, accès aux  métiers, coopération et culture chorégraphique. Le chorégraphe initie le  temps fort festivAngesde la danse pour l’enfance et la jeunesse en 2014, et le festival + DE GENRES en 2018. La programmation Une Saison de danse à Marseille présente annuellement plus de soixante compagnies, entre région et Europe.

En 2017 Kelemenis&cie fête ses 30 ans de création, et en 2021 les  10 ans de KLAP Maison pour la danse, que le chorégraphe dirige depuis  son ouverture.

Au répertoire de la compagnie, saison 2021-2022 :

COUP DE GRÂCE, L’INGÉNUE SORCIÈRE, LÉGENDE, ViiiiiTE, REFLET (2017), ROCK & GOAL

Création 2022 :

MAGNIFIQUES

Calvo, Steeve

Kelemenis & cie

Fondée en 1987 par le danseur et chorégraphe Michel Kelemenis - Plaisir d’Offrir - l’association porteuse des activités de Kelemenis & cie s’installe à Marseille en 1989. Dès lors, la compagnie produit un nouveau spectacle par an qu’elle présente dans des tournées à travers le monde. 

Sous la signature de Michel Kelemenis, se construit un répertoire de plus de 60 œuvres, dont, parmi les plus remarquées, le duo fondateur Plaisir d’Offrir (1987), le programme d’adieu à Dominique Bagouet Clins de lune (1993), 3 poèmes inédits (2001), Besame mucho (2004), la fable jeune public Henriette & Matisse (2010), le conte sanguinaire pour 8 danseurs La Barbe bleue (2015) ...

En 1999 la compagnie inaugure le Studio/Kelemenis. Situé dans le 15ème arrondissement de Marseille cet outil a pour vocation le support à la création. Mis en partage et à disposition d'autres compagnies de danse professionnelles, il permet une activité régulière et un lien avec les établissements scolaires du quartier. Naît alors le programme Educadanse. 

La volonté de soutien aux artistes dans l’acte de création connaît un nouveau développement en 2006 à la première édition du festival Question de danse. 

L’année suivante, la compagnie célèbre son 20ème anniversaire et crée une manifestation unique Olé !, rassemblant artistes, théâtres et partenaires durant 3 semaines festives. Cette même année la ville votre en faveur du projet de construction d’un « Centre de danse en résidence » initié par Michel Kelemenis et porté par la compagnie. 

Altruiste Michel Kelemenis engage sa compagnie dans des projets de coopération internationale. En 2006 Croisements, porté par le service culturel de l’Ambassade de France à Pékin, relie kelemenis & cie au projet du directeur de la Beijing Modern Dance Company, et permet de concilier culture traditionnelle et liberté nouvelle. En 2008, accompagné de la danseuse Caroline Blanc le chorégraphe transmet à l’issue de 2 semaines de classe une pièce phare de la compagnie, qui prend le titre de Besame mucho (Kiss me much) aux 6 jeunes danseurs de la Moving into dance Mophatong à Johannesburg.

Le 21 octobre 2011, est inauguré KLAP Maison pour la danse. Aussitôt, KLAP amplifie les actions de Kelemenis & cie autour de la création, du partage artistique éducatif et de la culture chorégraphique avec la création de 2 nouveaux festivals : +DE DANSE (2012) et Festiv’Anges de la danse pour l’enfance et la jeunesse dès 2014.

La compagnie étoffe son répertoire et intègre de nouveaux champs : Irrigation territoriale (My Way - 2012) et extérieur (Zef ! - 2014), Jeune public (Rock & Goal - 2016) et mise en perspective du répertoire (COLLECTOR - 2017). 

Le programme COLLECTOR (créé en 2017 à l’occasion des 30 ans de la compagnie) reprend des duos et quatuor de 1984 à 2017 et met en perspective le répertoire pluriel de Kelemenis & cie. 


Source : Kelemenis&cie


En savoir plus : http://www.kelemenis.fr/fr/

Siwa

Chorégraphie : Michel Kelemenis

Interprétation : Luc Bénard, Louis Combeaud, Samuel Delvaux, Benjamin Dur

Scénographie : Michel Kelemenis

Musique originale : - Yves Chauris - Shakkei - Quatuor à cordes n°2 Musiciens - Quatuor Tana avec Antoine Maisonhaute et Pieter Jansen (violons), Maxime Desert (alto), Jeanne Maisonhaute (violoncelle) - Le Quatuor Tana est en résidence en Région Nord

Musique additionnelle : Claude Debussy - Quatuor à cordes

Conception vidéo : Steeve Calvo

Lumières : Jean Bastien Nehr

Costumes : Philippe Combeau

Direction technique : Régie générale - Alexandre Martre

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Production Kelemenis & cie - KLAP Maison pour la danse commande musicale du gmem-CNCM-marseille à Yves Chauris Co-production Marseille Provence 2013, Capitale européenne de la culture Avec le soutien de la SACD, de l'Institut Français et de la Ville de Marseille et du Fonds Roberto Cimetta Kelemenis & cie, compagnie chorégraphique conventionnée Subventionnée par : le Ministère de la Culture, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, la Ville de Marseille

Nos suggestions de videos
14:59

Quand la pierre est peau et que la peau est pierre - 2018

Alexandre, Yvann (France)

  • Ajouter à la playlist
10:34

Variations africaines

Variations africaines (Senegal)

  • Ajouter à la playlist
09:16

Plissé Soleil [remontage 2014]

Théfaine, Flora (France)

  • Ajouter à la playlist
03:10

Plaisirs inconnus

Unknown Pleasures (France)

  • Ajouter à la playlist
15:43

Nibetobo

Babingui, Chris (Nibetobo)

  • Ajouter à la playlist
08:32

Je ne sais plus qui a fait quoi

Je ne sais plus qui a fait quoi (Benin)

  • Ajouter à la playlist
14:00

Chantier autorisé au public

Ganga Bouetoumoussa, Boris (Chantier autorisé au public)

  • Ajouter à la playlist
27:23

Lied Ballet

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
29:02

Acte sans parole I

Dupuy, Dominique (France)

  • Ajouter à la playlist
05:50

Fake - Création à la Maison

St-Pierre, Dave (Canada)

  • Ajouter à la playlist
07:53

Boomerang - Création à la Maison

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
02:02

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
02:12

Odile Duboc, une conversation chorégraphique

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
03:58

Kafrine - focus

Bulin, Nadjani (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
05:54

Coupé Décalé Acte 2 Extrait 2

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
02:35

ELEMENTEN I - Room

Van Acker, Cindy (France)

  • Ajouter à la playlist
26:00

Brilliant Corners

Gat, Emanuel (France)

  • Ajouter à la playlist
27:19

Asobi

Ito, Kaori (Japan)

  • Ajouter à la playlist
26:00

Aringa Rossa

Senatore, Ambra (Italy)

  • Ajouter à la playlist
04:48

Showtime at Ouagadougou

Ménard, Philippe (Burkina Faso)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Une traversée de l’histoire des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, depuis le Concours de Bagnolet jusqu’aujourd’hui.  

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Les états de corps

Parcours

Philippe Guisgand

Les états de corps

Parcours

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Découvrir
En savoir plus

La Fondation BNP Paribas

Exposition virtuelle

Fondation BNP Paribas

La Fondation BNP Paribas

Exposition virtuelle

Depuis sa création en 1984, la Fondation BNP Paribas soutient les arts de la scène. Attentive à la qualité de son engagement auprès de ses partenaires,  elle veille à accompagner leurs projets dans la durée.  Découvrez les engagements de la Fondation.

Découvrir
En savoir plus

L'improvisation

Parcours

Philippe Guisgand

L'improvisation

Parcours

 Découverte des spécificités de l’improvisation en danse.  

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus