Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Djembefola

Ministère de la Culture 1991 - Réalisateur-rice : Chevallier, Laurent

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , CNC - Images de la culture

en fr

Djembefola

Ministère de la Culture 1991 - Réalisateur-rice : Chevallier, Laurent

Présentée dans la/les collection(s) : Ministère de la Culture , CNC - Images de la culture

en fr

Djembefola

Né en 1950 en Guinée, Mamady Keita, un des trois plus grands batteurs malinké, a été soliste durant 22 ans dans le célèbre ballet national Djoliba, fondé par Sékou Touré. Il vit aujourd'hui en Belgique. Après 26 ans d'absence, il rentre au village : exultation générale, fête et émotion. Un témoignage remarquable d'authenticité et d'intensité.

On plonge directement au coeur de l'Afrique, en Haute-Guinée, berceau de traditions multiséculaires. Notre "djembefola" (joueur de djembé) connaît la majeure partie des trois cents rythmes malinké et leur signification. Il est un des derniers à avoir été initié par la pratique villageoise, à la différence des percussionnistes formés dans les ballets. Harry Belafonte avait été subjugué par l'enfant (surnommé "Celui qui est né pour ça") alors âgé de 7 ans et l'avait enrôlé dans son film "Africa dance". Sur une idée de Pierre Marcault (spécialiste du djembé et ancien percussionniste de Jacques Higelin), ce documentaire a été tourné sur le vif. Rien de factice ni d'exotique dans ce film dont chaque scène est spontanée, y compris celle, cruciale, où le virtuose du djembé (tambour) retrouve sa famille.

Chevallier, Laurent

Laurent Chevallier est né le 6 juin 1955. Ses études de cinéma à Paris s’orientent dès le début vers le documentaire puisqu’il rédige un mémoire sur le "père" du film documentaire, Robert Flaherty (Nanouk l’esquimau, L’Homme d’Aran), et sur Joris Ivens (qui tourna son dernier film, Une Histoire de vent, en Chine à l’âge de quatre-vingt dix ans avec la présence de Laurent Chevallier à la caméra).


Après ses études, il est assistant cameraman ou directeur de la photographie pour de nombreux réalisateurs (Jean-Jacques Beineix, Jacques Rouffio, René Allio, Gérard Mordillat, Patrice Leconte, Gérard Oury). 


À partir de 1979, il réalise de nombreux documentaires pour la télévision en France, au Cap Horn, dans l’Himalaya, au pôle Nord, en Patagonie, en Thaïlande, en Italie, en Irlande, au Pakistan, en Chine, au Canada, aux USA, en Australie, en Ouganda et en Guinée. 


En 1989, il réalise sur le continent antarctique son premier long métrage cinéma, Au Sud du Sud, dédié à la traversée de l'Antarctique par Jean-Louis Étienne.


En 1990, Djembefola, son premier film africain l'amène en Guinée Conakry, un pays qui va fortement l’attirer au point d’y réaliser par la suite L’Enfant noir (1995 - adapté du roman de Camara Laye, et sélectionné à la Quinzaine des  Réalisateurs du Festival de Cannes), Circus Baobab (2000), Hadja Moï (2005), Momo le doyen (2006), Expérience Africaine (2008), La Trace de Kandia (2014).


Entre ses films guinéens, il consacre une place de choix au Maroc (La Vie sans Brahim en 2001, La Pépinière du désert en 2008).


Plusieurs de ses œuvres ont été sélectionnées et primées dans les festivals internationaux.


Originaire de la région de Grenoble, Laurent Chevallier est un skieur et un montagnard expérimenté. Il intervient également comme formateur occasionnel en prise de vue et réalisation documentaire à La Fémis (France), au Master 2 Réalisation documentaire de création à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) et à l’institut Imagine à Ouagadougou (Burkina Faso).


Source : film-documentaire.fr

Djembefola

Direction artistique / Conception : Pierre Marcault, Laurent Chevallier

Autres collaborations : Réalisation : Laurent Chevallier

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Rhéa Films Productions ; Arcanal

Durée : 67'

Nos suggestions de videos
01:46

Grand Finale

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
01:16

The art of Ohad Naharin

Naharin, Ohad (Israel)

  • Ajouter à la playlist
02:56

Ligne de crête

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Another look at memory

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
09:38

Sons of Sissy

Mayer, Simon (France)

  • Ajouter à la playlist
08:02

I think

  • Ajouter à la playlist
14:53

Contrepoint

  • Ajouter à la playlist
04:04

Cabaret Talon

  • Ajouter à la playlist
05:54

Coupé Décalé Acte 2 Extrait 2

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
09:18

Accumulation spectacle de fin d'année 2016

  • Ajouter à la playlist
06:08

Kwa Zulu Natal

  • Ajouter à la playlist
57:18

Cribles. Légende chorégraphique pour 1000 danseurs.

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
46:49

Cribles/live

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:57

The seasons

Lock, Édouard (France)

  • Ajouter à la playlist
08:32

Signes et Formes en Mouvement Perpétuel

  • Ajouter à la playlist
15:26

Regarde-moi encore!

  • Ajouter à la playlist
16:10

Boléro

  • Ajouter à la playlist
05:32

Sing Sing

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
09:01

Canon 1

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

fr/en/

(LA)HORDE : RÉSISTER ENSEMBLE

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

fr/en/

Latitudes contemporaines

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Parcours

fr/en/

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

fr/en/

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Parcours

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Folklores dites-vous ?

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : identités multiples

Deuxième volet du parcours consacré à la danse au Québec, celui-ci est centré sur la notion de collectif, d’être-ensemble.

Parcours

fr/en/

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse et musique

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus