Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Barry n'est pas complètement blanc

LALANBIK CRDC 2015

Chorégraphe(s) : Soraya Thomas (Reunion)

Présentée dans la/les collection(s) : Compagnie Morphose , Danse Océan Indien

Producteur vidéo : Compagnie Morphose

en fr

Barry n'est pas complètement blanc

LALANBIK CRDC 2015

Chorégraphe(s) : Soraya Thomas (Reunion)

Présentée dans la/les collection(s) : Compagnie Morphose , Danse Océan Indien

Producteur vidéo : Compagnie Morphose

en fr

Barry n'est pas complètement blanc

Compagnie Morphose

2015, 48mn05


Chorégraphe : Soraya Thomas

Danseurs : Mariyya Evrad, Orlando Rodriguez, Maeva Curco-llovera

Musique : Loan Livest

Lumière : Nicole Leonforte

Son : TH Desseaux (zone Océan Indien) - Johan Barruel (zone Europe)

Ressource mise à disposition par : Lalanbik, crdc

Barry n'est pas complètement blanc

" Le corps, siège de nos émotions, peut se transformer, se rendre laid, se rendre beau, se rendre dur, se rendre doux…, il peut rendre visible l’invisible de nos états d’âmes.
La matière corps est une matière en mouvement avec le temps, rien ne se fige, tout se décale et se recale pour trouver cet équilibre instable. " - Soraya Thomas


Barry n'est pas complètement blanc est une réponse fantasmagorique dansée à l’idée reçue que la cellule familiale est régie par des rôles attribués à chacun en fonction du genre. Une des recherches s'est faite autour du mythe de Platon "l'androgyne". D'après Platon, au commencement, il y avait trois espèces d'hommes : les femmes, les hommes et les androgynes. Comme ils étaient forts et trop audacieux pour les dieux, car ils voulaient atteindre les cieux, Zeus décida de les affaiblir en les scindant en deux. 

Après bien des oppositions imposées par la religion, la science par moment et la politique durant des siècles dans nos contrées occidentales, le retour à une notion de complémentarité  et de respect de la différence par l'accès à l'égalité de droits civiques pour tous , semble être encore difficile. Une des directions de la pièce est d’exprimer la nécessité constante de l'être humain d'être en lien affectif avec l'autre, l'attachement des corps, au-delà de son genre par la structuration d’un mouvement en succession puis en relais entre les interprètes.


Source : Morphose

Soraya Thomas

Formée au Conservatoire d’Annecy (direction : Jean-Marc Boitière), Soraya Thomas obtient son Diplôme d’Etat à l’enseignement de la danse en 2000, avant de rejoindre la compagnie Coline, cellule d’insertion professionnelle pour jeunes danseurs contemporains. Elle y rencontre JeanClaude Gallotta, Michel Kéléménis et Myriam Burns, pour lesquels elle reprend des rôles. En 2002, elle arrive à La Réunion où elle rencontre le chorégraphe Eric Languet. Avec lui, elle participe aux projets Interludes, Faux-ciels et L’Esprit et la ruche, et danse dans Chemins faisant, On était tous là pour s’aider et Somewhere, out there, life was screaming. En 2007, elle réalise sa première chorégraphie dans Le Songe d’une nuit d’été de William Shakespeare pour la compagnie Sakidi, avant de signer sa première pièce chorégraphique : J’ai pas cherché… ? Soraya Thomas poursuit ses collaborations d’interprète avec Schtrockbèn Cie (théâtre de rue) et la compagnie Tétradanse (danse contemporaine). Elle intègre le groupe électro Virus Eye, accompagnée par Dj Hybreed, au sein duquel elle décline un nouvel univers musical et visuel en interprétant une poupée manga sur des textes de sa composition.

En 2012, elle signe sa deuxième pièce Ecoutes.

En 2013, K.I.S. (Kub in street), explore l’intimité sous la forme d’un solo dans l’espace urbain. Après une année d’écriture, de recherches chorégraphiques et d’auditions, 2015 est une année chargée en créations. Soraya Thomas chorégraphie On dirait que… pour le Jeune Ballet de La Réunion ; Parkours, un solo déambulatoire pour l’espace urbain ; et Barry n’est pas complètement blanc, pièce pour 3 danseurs qui ancre un peu plus son univers particulier sur le territoire réunionnais. Pour le diptyque Corps urgents, elle s’entoure de deux artistes sud-africains, Thabo Kobeli et Nicholas Aphane. En 2017, Soraya Thomas crée Head rush sur le thème des addictions et confirme son engagement physique et politique dans son travail chorégraphique. La Révolte des papillons, création 2019, est son nouveau spectacle pour la rue, 1er volet d'un tryptique sur la question de la Révolte et l'intime.

Compagnie Morphose

Créée par Soraya Thomas en 2011 à La Réunion, la compagnie Morphose place la danse contemporaine, l’univers sonore et le croisement de disciplines artistiques au centre de ses projets. Elle explore le lien entre l’espace intime et l’espace public dans un travail de création chorégraphique basé sur le centre, la succession, le rapport à l’autre et l’espace. L’espace urbain et la rue sont le lieu du mouvement contemporain quotidien, si chers à la chorégraphe. Le processus est de leur rendre ce qu’ils nous offrent chaque jour : l’inspiration. On danse sur le bitume que l’on foule tous les jours sans y prêter attention, ici on raconte avec les corps. Les corps se travaillent en volume, en ancrage et capacité de réaction avec le quotidien. Chacune des créations de la compagnie Morphose fait appel à des artistes-interprètes et des créateurs de talent. De leur collaboration naissent des œuvres singulières où le travail consiste à porter des questions sociétales à la scène. Il s’agit de partir du réel, du concret, pour tendre vers une transposition chorégraphique et esthétique. Il en découle des pièces fortes et vivantes, dans lesquelles l’humanité est au cœur du propos artistique. La danse est purement et simplement un art du vivant, elle touche l’intime et le rend universel. Les énergies parlent d’elles-mêmes. Avec dualité, poésie, humanité et animalité, à travers un mouvement épuré, la danse de Morphose nous parle de la vie, des autres avec les autres, et nous entraîne dans une spirale aussi rock que délicate, pour offrir une danse au public, et déposer sur ces lieux communs, le temps d’un instant, un autre regard.

Lalanbik

Lalanbik est fondé en 2014 à l'Ile de La Réunion. La structure contribue à la valorisation des acteurs et des écritures chorégraphiques des territoires de l'Océan Indien. Lalanbik met en œuvre des outils de ressources en ligne : l'un, son site internet, concerne l'actualité  Danse Océan Indien et l'autre, sa vidéothèque, apporte des contenus sur les écritures des Danses traditionnelles ou contemporaines. Lalanbik travaille en partenariat pour mener ses actions en faveur de l'élargissement des publics : médiathèques, salles de diffusion,  compagnies chorégraphiques, écoles de danses, établissements scolaires et d'enseignement supérieur.


En savoir plus : www.lalanbik.org

Barry n'est pas complètement blanc

Chorégraphie : Soraya Thomas

Interprétation : Mariya Evrard, Maeva Curco-Llovera, Orlando Rodriguez

Musique originale : Loan

Lumières : Nicole Leonforte

Costumes : Juliette Adam

Direction technique : Nicole Leonforte

Son : TH Desseaux (zone Océan Indien) Johan Barruel (zone Europe)

Autres collaborations : Accueil en résidence par le Hangar - Centre Chorégraphique Eric Languet

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Compagnie Morphose / le Théâtre des Bambous, Théâtre Vladimir Canter

Nos suggestions de videos
03:37

Jean Weidt - Physical encounters

Wirthmüller, Britta (Germany)

  • Ajouter à la playlist
58:58

L'Homme qui danse

L'Homme qui danse (France)

  • Ajouter à la playlist
05:44

Masculines

Fattoumi, Héla (France)

  • Ajouter à la playlist
04:03

Cygn etc... [Version Carlson]

Pauwels, Pedro (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

Cygn etc... [Version Piollet]

Pauwels, Pedro (France)

  • Ajouter à la playlist
02:20

Cygn etc... [Version Reynaud]

Pauwels, Pedro (France)

  • Ajouter à la playlist
02:20

Cygn etc... [Version Greenwood-Karagozian]

Pauwels, Pedro (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

Cygn etc... [Version Duboc]

Pauwels, Pedro (France)

  • Ajouter à la playlist
03:04

Cygn etc... [Version Dupuy]

Pauwels, Pedro (France)

  • Ajouter à la playlist
05:00

Poésie du geste Traces

Maubon, Luc (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
18:17

Mi mars dann la bote

Luc Maubon, (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
44:17

Kaaro

Ridjali, Jeff (France)

  • Ajouter à la playlist
08:49

Nube y Viento

Schrotzenberger, Marion (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
03:41

Heimat - focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Territoires

Ridjali, Jeff (Territoires)

  • Ajouter à la playlist
01:34

La Révolte des Papillons - Teaser

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
14:25

Aujourd'hui

Soraya Thomas (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
33:08

Lo kor Kanne

Luc Maubon, (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
04:08

Emergency - Focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
03:37

Couleurs de femmes

Chane, Yun (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

No results

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus