Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Prologue #1 pour Psaumes

Prologue #1 pour Psaumes

Prologue #1 pour Psaumes

A PROPOS DU PROJET PSAUMES

Avec « Psaumes », j’aimerais parcourir et « saisir » les multiples sens de la relation tels qu’ils se jouent aujourd’hui dans la société.
Qu’est ce que le sacré ?
Qu’est ce qui est sacré aujourd’hui ?
Pourquoi c’est sacré ?
Comment le sens du sacré se métamorphose t-il à partir des trajectoires personnelles ou collectives ?
Quelle est mon approche du sacré ? Qu’est ce qui est sacré pour moi ? Qu’est ce je désacralise ?
Quels sont mes sacrilèges ?
Autant de questions qui m’animent.
J’éprouve à cette étape de mon parcours personnel et professionnel le désir d’écrire des psaumes contemporains. Ce ne sera pas un verbe poétique chanté, mais un flux poétique dansé, sur la relation (ce qui nous « re »lie).

James Carlès _ Directeur artistique


A PROPOS DE LA PIECE
Prologue pour Psaumes, est un questionnement du Chorégraphe autour du sacré. L’Orchestre Baroque de Montauban, sous la direction de Jean-Marc Andrieu, donne une interprétation originale et puissante de la musique du Chevalier St George. Sur ces notes, l’espace scénique particulier créé pour l’occasion est investi avec force et singularité par les 3 interprètes. La création de la vidéaste/plasticienne Elise Perrier apporte des niveaux de lecture supplémentaires, à la fois ludiques, décalés et chargés d’une symbolique forte. Cette pièce fait écho et rend hommage au plasticien franco-burkinabé Kelly Kabré dont le travail était fondé sur la création d’œuvres d’arts à partir de  déchets recyclés et également au regretté docteur Jean Emmanuel Kamtchueng (pharmacien franco-camerounais et ex président de la Maison de l’Afrique à Toulouse) qui m’a fait découvrir les œuvres et le personnage le Chevalier de Saint George. La Musique du Chevalier de Saint George, bien ancrée dans son temps, dégage une énergie rythmique fondamentalement liée à la danse. Dans la version «Musique vivante» l’orchestre
Les Passions est composé de 4 musiciens pour l’interprétation de Quatuors du Chevalier de Saint George (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle).
 

James Carlès
 

Carlès, James

James Carlès est chorégraphe, chercheur et conférencier. Il reçoit une formation initiale en danses et musiques d'Afrique et de sa Diaspora puis il se forme auprès des grands noms de la danse moderne à New York et à Londres principalement. Depuis 1992, il a engagé une démarche artistique et analytique qui explore les "lieux de jonctions" entre les danses, rythmes et philosophies d'Afrique et de sa Diaspora avec les techniques et les cadres de pensées occidentales. A ce jour, le répertoire de sa compagnie est riche de plus d'une cinquantaine de pièces de sa propre création et d'auteurs comme Katherine Dunham, Pearl Primus, Talley Beatty, Asadata Dafora, Géraldine Armstrong, Rick Odums, Wayne Barbaste, Carolyn Carlson, Robyn Orlin, etc.

Danseur soliste et performer hors pair, James Carlès a été interprète et collaborateur artistique pour non seulement, de nombreux "ensembles musicaux" allant du Baroque, à la musique contemporaine, en passant par le Jazz; mais également des chorégraphes tels que Carolyn Carlson, Robyn Orlin, Rui Horta, Myriam Naisy, etc.

Artiste associé à l'Astrada-Jazz In Marciac de 2012 à 2014, chercheur associé au laboratoire LLA Créatis de l'université Jean-Jaurès de Toulouse, James Carlès est particulièrement investit dans des projets patrimoniaux pour la diversité et la diffusion de la culture chorégraphique.
Il est également créateur et directeur artistique du festival "Danses et Continents Noirs".

L'équipe artistique et technique

Les Passions - Orchestre Baroque de Montauban :
« L’intention de la Musique est non seulement de plaire à l’Ouïe, mais d’exprimer les Sentiments, de frapper l’Imagination, d’affecter l’Esprit et de commander les Passions. » (Geminiani, 1751)
. Créé par le flûtiste à bec Jean-Marc Andrieu en 1986, Les Passions – Orchestre Baroque de Montauban, il a fêté en en 2011 ses 25 ans. Cet ensemble à géométrie variable s’est spécialisé dans la pratique des instruments d’époque. Sa démarche artistique concilie deux principes : le respect des techniques de jeu anciennes et l’interprétation dynamique du discours musical.
 Le répertoire des Passions offre une grande variété, allant des petites formations instrumentales de chambre aux grands oratorios. Jean-Marc Andrieu travaille à la découverte du patrimoine régional (Toulouse, Ducs d’Aiguillon, Montauban). L’Orchestre Les Passions a été invité par l’Ambassade de France à Rome au Palais Farnèse et s’est produit en Espagne (Murcie, Santander, Bilbao, Valence, Saragosse), en Suisse, en Hongrie, à Fès au Maroc, ainsi qu’à Amsterdam et Utrecht aux Pays-Bas.

Jean-Marc Andrieu :
Il débute ses études musicales au Conservatoire National de Région de Toulouse où il obtient rapidement les premiers prix de flûte à bec, musique de chambre et solfège. Poursuivant des études de musicologie, il se passionne pour la musique ancienne et se perfectionne dans le jeu de la flûte à bec et l’interprétation au Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam auprès des plus grands spécialistes mondiaux. Il est titulaire des certificats d’aptitude de flûte à bec, de direction de choeur et de directeur de conservatoire. Depuis 1991 il est Directeur du Conservatoire de Montauban.


Arnaud SCHULZ : Lumière et Régie. 
Formé au Centre de Formation Professionnel des Techniciens du Spectacle (CFPTS) à Bagnolet, il commence sa carrière à la Pépinière Opéra à Paris. Depuis 2005 il travaille en étroite collaboration avec la Cie de James Carlès participant à la création de Danse avec les dieu, de Danse de l’esprit, de Jazz.com, de TamTam et de Coupé Décalé Acte I et II. La recherche de l’ambiance « juste », le rapport évident qui doit exister entre l’œuvre et la lumière, sont le fruit d’expériences multiples, variées et diversifiées. Ses expériences dans divers domaines (expositions au Grand Palais, à la Cité de l’Espace..., événementiels pour Airbus, Pierre Fabre, Danone..., court-métrage, clip vidéo, publicité) et sa curiosité l’amènent à utiliser toutes les ressources disponibles pour créer les ambiances de lumière, notamment les projecteurs automatisés ou asservis.


Elise PERRIER : Plasticienne et vidéaste. 
Après des études d’arts plastiques, elle devient vidéaste car c’est un medium vivant, en perpetuel mouvement, de l’élaboration du projet à la prise de vue jusqu’au montage. Concevoir et réaliser des vidéos, les mettre en scène techniquement au sein de spectacles de danse, de théâtre ou de concerts musicaux est une expérience unique à chaque fois où il est très enrichissant de travailler de concert avec toutes les personnes présentent sur un projet commun. Son univers est parfois proche du rêve et de l’étrange mettant en avant l’aspect sensitif des choses du monde, une «psyché» vidéographique comme autant de manifestations conscientes et inconscientes de la personnalité et de l’intellect humain. Ce lieu où l’altération du temps est possible, où il existe un tempo différé. Un état de conscience brièvement altéré, un instant où l’esprit semble être ailleurs. Lieu où la pensée se met à fabriquer des choses chimériques ou irréalisables.

Carlès, James

Depuis 2016, James Carlès a fait le choix de mettre à disposition du public l’ensemble de ses vidéos.

Compagnie James Carlès Danse & Co

La Compagnie James Carlès œuvre à la valorisation des formes chorégraphiques issues des traditions sociales et populaires en occident. En 1998, James Carlès crée le centre de danse et le festival « Danse à Toulouse », vitrine de cette démarche atypique, dont le festival « Danse et Continents noirs » créé en 2007, est un prolongement.

Au sein de ses créations, la compagnie tend à confronter des cultures chorégraphiques diverses à d’autres formes d’art. Elle mène également des activités autour de la recherche, la conservation, la transmission, la diffusion et la sensibilisation des publics.

En 2015 la compagnie change de nom et devient la Compagnie James Carlès Danse & Co.


Source : James Carlès

En savoir plus : www.jamescarles.com            

Prologue #1 pour Psaumes

Chorégraphie : Chorégraphie : James Carlès - Pièce pour 3 danseurs avec 5 musiciens

Interprétation : Shihya Peng, Aurore Delahaye, Pascal Beugre-Tellier

Scénographie : Vidéaste et Plasticienne : Elise Perrier

Musique live : Direction Musicale :Jean-Marc Andrieu Orchestre :Jean-Marc Andrieu (Flute à bec) Liv Heym (Violon) Nirina Betoto (Violon) Jennifer Lutter (alto) Marie-Madeleine Mille (Violoncelle)

Musique additionnelle : Chevalier de Saint-George

Lumières : Arnaud Schulz

Références

Le Chevalier de Saint George Joseph de Bologne :
S’il a nourri l’imagination de plus d’un romancier, le chevalier de Saint-George, déjà mythique en son temps, aura longtemps échappé à la sagacité des historiens. Joseph de Bologne de Saint-George est né esclave en Guadeloupe le 25 décembre 1745. Son père est un riche planteur d’origine hollandaise et sa mère une esclave créole née à la Guadeloupe. Pensionnaire dans l’une des meilleures académies, formé en fils de grand seigneur par le maître d’armes La Boëssière, Joseph de Bologne se fait connaître dans la société parisienne sous le nom de Chevalier de Saint-George. Parallèlement à sa réussite sociale, Saint- George devient un virtuose accompli. Chargé très jeune de la direction du Concert des amateurs, l’une des meilleures formations musicales du monde, il commence à composer. C’est maintenant par ses quatuors, ses symphonies concertantes, ses concertos pour violon, ses opéras, qu’il séduit et éblouit, inspirant le jeune Mozart ou Choderlos de Laclos, son premier librettiste. Il fréquente les milieux abolitionnistes du XVIIIe siècle, et est, par sa position sociale, une figure de l’émancipation des esclaves des empires coloniaux européens.
La musique de Saint-George, connue seulement de quelques spécialistes, restera enfouie pendant deux siècles sous la poussière des archives jusqu’à ce que le grand public puisse la découvrir dans toute sa splendeur et que, les préjugés vaincus, elle entre enfin au répertoire, où elle méritait pourtant de figurer depuis longtemps.


Kelly Kabré : Artiste plasticien
. Justin Kabré dit Kelly est né en 1974 près de Ouagadougou. Il apprend la sculpture sur bois dans le cadre familial auprès de son père, sculpteur traditionnel. Il s’initie aux techniques du métal durant une année à la fondation Oloron et travaille la peinture au Centre Boromo où il parfait sa connaissance des arts traditionnels. A Ouagadougou où il vit et travaille, Il réalise de nombreuses décorations et du mobilier et présente régulièrement ses œuvres en divers lieux de la ville.
En 2006 il effectue un premier séjour de trois mois en France, réalisant une trentaine de sculptures qu’il présente à Toulouse au « Salon du 22 » puis au Centre culturel de la ville de Mazamet « Apollo » et à l’Atelier 16 à Revel. Suivront en 2007 plusieurs expositions et des invitations dans divers festivals. Eté 2007 la « Galerie 5 » de Toulouse présente un large panorama de son travail.
Ni art international et encore moins artisanat ou art d’aéroport, l’art de Kely a été qualifiées par l’artiste Michel Batlle d’ « art accidental » c’est-à-dire un art qui se démarque et brise la pensée uniforme occidentale par son inspiration ethnique, apportant une nouvelle forme de nouveau au sein d’une situation où l’art a perdu sa fonction humaniste pour n’être plus qu’un marché.


La Maison de l’Afrique à Toulouse (M.A.T) :
La M.A.T a vu le jour le 29 Février 1992. Son objectif est de Permettre aux Toulousains et aux habitants de Midi-Pyrénées qui le souhaitent, de mieux connaître l’Afrique dans sa diversité socio-culturelle.
Favoriser le dialogue des cultures par une meilleure information sur l’Afrique et ses relations avec l’Europe notamment, par des initiatives appropriées afin de promouvoir les échanges, l’entr’aide et la solidarité.
Dès sa création LA M .A.T. s’est positionnée sur les sujets qui sont toujours d’actualité. Depuis 2000, elle a donné à son action, sous diverses formes, une orientation particulière, toujours conforme à l’objectif de départ : mieux informer sur « Les Africains en Europe ». La lutte contre le racisme et les discriminations commence par une lutte contre l’ignorance et la méconnaissance de l’autre.
 LA M.A.T. a donc choisi de centrer son action sur un travail de mémoire consistant à faire connaître le rôle joué par les Africains et leurs descendants dans l’Histoire de l’Europe et leurs contributions à cette Histoire. La modification de la perception de l’Autre est le prélude à une modification des comportements.
C’est un travail citoyen qui s’adresse au public en général ( personnes de tous âges et de toutes origines ).
Dans chaque domaine de cette action le résultat peut faire l’objet d’une publication, d’où la création d’une maison d’éditions MAT-EDITIONS ( www.mat-editions.com ).

Nos suggestions de videos
02:55

Relâche

Börlin, Jean (Relâche)

  • Ajouter à la playlist
01:37:56

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
59:29

Double Vision

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:48

Synchronicity

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
04:18

Dall'interno

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:51

Steppe

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
15:17

Le Sacre du printemps, Sacre #2 [remontage 2018]

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
04:51

A Taxi Driver, an Architect and the High Line

Huynh, Emmanuelle (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Via Kanana

Maqoma, Gregory Vuyani (France)

  • Ajouter à la playlist
05:24

Contrition

Brown, Adrienne (Ireland)

  • Ajouter à la playlist
01:01:33

Somewhere, out there, life was screaming

Languet, Éric (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
47:07

Priyèr' Sï Priyèr'

Boutiana, Didier (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
18:40

Workshop 2017 - Students' Studies

Workshop 2017 - Students' Studies (France)

  • Ajouter à la playlist
03:15

Bal des génies

Bal des genies (Bal des genies)

  • Ajouter à la playlist
38:20

Le pas de deux du danseur et de la caméra

The dancer/camera pas de deux (Spain)

  • Ajouter à la playlist
43:30

Analyse des types de sols en vidéo-danse

Analysis of ground types in Screendance (Spain)

  • Ajouter à la playlist
03:34

Despedida

Despedida (Argentina)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

Francis de Coninck

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

Sacré Sacre

Webdoc

Julie Charrier

Sacré Sacre

Webdoc

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Collaborations artistiques

Parcours

Centre national de la Danse

Collaborations artistiques

Parcours

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Découvrir
En savoir plus

Rencontres avec la littérature

Parcours

Centre national de la danse

Rencontres avec la littérature

Parcours

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Découvrir
En savoir plus

La ronde

Parcours

Olivier Lefebvre

La ronde

Parcours

 De l’importance de la Ronde en danse aujourd’hui.

Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Hip hop / Influences

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Hip hop / Influences

Parcours

Ce Parcours présente un aperçu des racines de la danse Hip Hop.

Découvrir
En savoir plus

Danse dehors

Parcours

Julie Charrier

Danse dehors

Parcours

La scène d’un théâtre et le studio ne sont pas les seuls lieux de travail ou de représentation d’une pièce chorégraphique. Parfois, les danseurs et les chorégraphes dansent à l’extérieur.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

Étranges spectacles

Parcours

Centre national de la danse

Étranges spectacles

Parcours

 Des spectacles atypiques de danse contemporaine qui réinventent le rapport à la scène.  

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus

L'artiste engagé

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L'artiste engagé

Parcours

Dans tous les arts et ici spécialement en danse, l’artiste crée parfois pour défendre une cause, dénoncer un fait, troubler, choquer. Voici un panorama de quelques créations chorégraphiques « engagées ».

Découvrir
En savoir plus

Danses de mains

Parcours

Julie Charrier

Danses de mains

Parcours

Ce parcours présente différents extraits vidéo où les mains sont au cœur du mouvement.

Découvrir
En savoir plus

Les arts du mouvement

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Les arts du mouvement

Parcours

Généralement associés aux arts circassiens, voici un Parcours qui vous fera déambuler entre différents artistes de cet univers.
Découvrir
En savoir plus

La danse à la croisée des arts

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La danse à la croisée des arts

Parcours

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus