Skip to main content
Back to search
  • Add to playlist

Chronique d'une conversation sensible -TEASER

LALANBIK CRDC 2018 - Director : Thurel, Maeva

Choreographer(s) : Edith Chateau, (Reunion)

Present in collection(s): Danse Océan Indien , Compagnie 3.0

Video producer : Compagnie 3.0

en fr

Chronique d'une conversation sensible -TEASER

LALANBIK CRDC 2018 - Director : Thurel, Maeva

Choreographer(s) : Edith Chateau, (Reunion)

Present in collection(s): Danse Océan Indien , Compagnie 3.0

Video producer : Compagnie 3.0

en fr

Chronique d'une conversation sensible -TEASER

Compagnie 3.0 - "Chronique d'une conversation sensible" - TEASER

2018, 45mn47

numérique, couleur

Chorégraphe : Edith Chateau

Ressource mise à disposition par : Lalanbik,

Chronique d'une conversation sensible - TEASER

Jusqu’où peut aller la perception visuelle du geste ? 


Dans un clair-obscur ouvragé, le travail de lumière et d’imagerie numérique révèle la trace visuelle du mouvement et les compositions électroniques subtiles accompagnent le geste, lui donnent une amplitude neuve. La genèse du geste comme créateur du mouvement dansé. 

Dans ses caractéristiques ordinaires le corps se meut par habitude. On crée des mécanismes moteurs qui rendent l’action du déplacement efficace : c’est la mémoire du corps, du geste machinal. Quand ce geste est ampli é dans un mouvement dansé, la répétition crée le souvenir de ce moment unique développant une habitude dans le corps et en dévoile sa beauté. La danse utilise ce mécanisme, dans un perpétuel recommencement, sans pour autant être exactement le même, pour atteindre un état où les danseurs subliment le geste initialement pragmatique ; ils l’amplifient, le distordent, peuvent provoquer des états chaotiques dans ces successions de transformations. 


Qu’est-ce qui motive le danseur ? Quelle nourriture aux mouvements chorégraphiés ? 

Si on y ajoute la possibilité de révéler la trace du mouvement, nous rentrons dans de nouvelles perceptions : la recherche photographique de la perception visuelle du geste implique l’interaction entre la mémoire du corps et la mémoire visuelle. Nous questionnons la temporalité de la mémoire du mouvement à travers la perception visuelle de celui-ci. Quelle est la temporalité de la perception visuelle du geste ? De la danse ? Quel ressenti visuel le mouvement étendu suggère-t-il ? 

Le trio danse-musique-lumière devient quatuor, comme pour équilibrer les forces... Deux corps en mouvement c’est la métamorphose du mouvement ! 


Source : Compagnie 3.0

Edith Chateau,

Formée au conservatoire national de région de Limoges en danse classique, elle obtient son diplôme de fin d’études chorégraphiques en 1999. A Toulouse, elle débute au sein de la compagnie néoclassique Ballet Intemporel de Bertrand Giampietri dans différentes chorégraphies telles que «D’un monde à l’autre» et «Classic Remix». Elle poursuit en intégrant la compagnie contemporaine Ballet Actuel de Nathalie Bard sur la création 2005  «Là».


Edith entre en formation au CND de Lyon et obtient son diplôme de professeur de danse contemporaine en 2007. C’est sur cette même année qu’elle s’installe à la Réunion. Elle travaille depuis avec Valérie Berger, chorégraphe de la compagnie Tétradanse dans le spectacle « Marry Me » mais aussi « Lucy », « La Petite Robe Rouge » et co-signe sur « Tatre Tatin » en 2011. Elle entre en parallèle au sein du Collectif AléAAA et interprète « Farouches », « Marelle(s) » et « les éclaireurs ».

Elle intervient depuis 4 ans en tant qu’enseignante au lycée sur les options danse de St Denis, St André et sur divers ateliers artistiques en milieu scolaire.


© Crédit texte : DR - Le Hangar

Thurel, Maeva

Born in 1990, Maëva Thurel grew up in Reunion Island where she currently works. She studied cinema and video editing in Paris then continued her career at the École Supérieure d'Art de La Réunion where she became her DNESP in 2017. From the Reunion landscape and Creole history, she worked on different documentary projects, experimental films and video installations. She is starting her first fictional short film project through the current Creation device around the theme of the cyclone.


Source: Ateliers Medicis

Compagnie 3.0

La COMPAGNIE 3.0 est une compagnie de danse contemporaine implantée à l’île de La Réunion. Elle a été créée fin 2012 par Edith CHATEAU, qui après une dizaine d’années en tant qu’interprète a souhaité porter ses propres projets chorégraphiques. Son travail et sa première création - pièce signature de la compagnie sont aujourd’hui reconnue, inscrite et attendue dans le paysage local. Sa forme novatrice sur son territoire a suscité un certain engouement.

La compagnie se positionne et se définit autour d’une réflexion de recherche pluridisciplinaire, avec (bien entendu) la danse au coeur de la création tout en induisant ses explorations dans les domaines des arts visuels et plus particulièrement des arts numériques, ainsi que la musique électronique pour ces compositions originales et consacrées.

Le temps de recherche et de création est primordial pour la compagnie et fait partie intégrante de son projet. Après deux années de laboratoire et une année de création, la compagnie a présenté sa première création DES#ROUTES le 25 septembre 2015 au Séchoir- Scène conventionnée de Saint-Leu à La Réunion avec un dispositif scénique spécifique où la danseuse est en totale immersion dans un cube d’image représentant son espace mental, le tout relevé d’une création sonore électronique dédiée.

Suite à une série de représentations de sa première création, la COMPAGNIE 3.0 a travaillé en laboratoire de recherche, fin 2016, avec de nouvelles collaborations techniques : l’idée étant de traduire les envies esthétiques et chorégraphiques pour définir puis utiliser les moyens multimédia et numérique au service de la conception. Ces outils et ces réflexions numériques et multimédias participent pleinement à une progression dans l’acte chorégraphique et ne sont ni considérés « au service » de la danse ni employés comme « décorum » d’une scénographie. Avec la collaboration de Kwalud, en musique électronique consacrée, créée et réinventée en live, le son s’allie à la lumière pour donner le départ, la page blanche dans laquelle la danseuse va évoluer.

Ainsi, la COMPAGNIE 3.0 continue à intégrer pleinement de par sa réflexion mais également dans sa création l’interdisciplinarité de l’objet artistique proposé, et va maintenant jusqu’à son entière interdépendance.

La COMPAGNIE 3.0 porte une attention particulière à la transmission notamment auprès des plus jeunes, et propose des cours réguliers depuis 4 ans au Hangar-Centre chorégraphique d’Eric Languet, des ateliers aux grés des rencontres ainsi que des résidences en milieu scolaire en lien avec la création et la diffusion ou en l’intégrant à son étape de recherche. La base de ce travail part de la palette de mouvement de la chorégraphe en fonction de sa recherche du moment puis s’allie à un autre médium pour se concentrer sur la danse et son interaction: choix du geste et musique électronique / trace du mouvement et lumière / etc...


© Crédit texte : Compagnie 3.

Lalanbik

Lalanbik was founded in 2014, in Reunion Island. It contributes to the  valorization of actors and choreographics writings of Indian Ocean  territories. Lalanbik implement online ressources tools : the first is  its website, concerning the Indian Ocean Dance news, and the other one  is its online video library, which brings contents about contemporary  and traditional dance writings. Lalanbik works in partnership to lead  its actions in favor of the widening of publics with : libraries,  theatres, dance schools, schools and higher education.


Source : Lalanbik's website

More information : www.lalanbik.org/

Chronique d'une conversation sensible

Choreography : Edith Chateau

Interpretation : Edith Chateau et Marion Brugial

Original music : Kwalud

Video conception : Samuel Malka et Yann Péron

Lights : Sylvain Dedieu

Other collaborations : Soutiens : DAC-OI, Région Réunion, Cité des Arts

Production / Coproduction of the choreographic work : Compagnie 3.0

Production / Coproduction of the video work : Compagnie 3.0

Our videos suggestions
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Add to playlist
05:17

Dance! Copy! Right? - TV Program Kulturzeit

Winkler, Christoph (Germany)

  • Add to playlist
04:29

Dance! Copy! Right?

Winkler, Christoph (Germany)

  • Add to playlist
02:45

Mouvement sur Mouvement

Soulier, Noé (France)

  • Add to playlist
07:50

It's going to get worse and worse and worse, my friend

Gruwez, Lisbeth (Belgium)

  • Add to playlist
05:35

Stop

Monnier, Mathilde (France)

  • Add to playlist
Our themas suggestions

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Noé Soulier : Repenser le mouvement

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Noé Soulier à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Discover
Know more
By accessing the website, you acknowledge and accept the use of cookies to assist you in your browsing.
You can block these cookies by modifying the security parameters of your browser or by clicking onthis link.
I accept Learn more