Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La description est limitée à 500 caractères


Vos playlists

La vidéo a été ajoutée avec succès.

La vidéo est déjà présent dans la playlist.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter S'inscrire
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter S'inscrire
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist La description est limitée à 500 caractères


Embed the video Embed the video on your website
Index
Voir la vidéo
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Help Par défaut, la recherche retourne les résultats pour tous les mots trouvés. Pour une recherche avancée, préfixez votre recherche par ":"
(ex ":hiphop && breakdance").

Vous pouvez utiliser les opérateurs suivants: AND (&&), OR (||), NOT (! ou -)

Pour utiliser l'opérateur NOT correctement, le deuxième mot doit être écrit juste après le point d'exclamation, sans espace (e.g. ":merzouki !hip hop").


Documents
Information Votre soumission a été envoyé
Informations vidéo

La politique vidéo du navigateur Google Chrome a été modifiée depuis la version 6.6 : les playlists vidéo ne peuvent pas être lues automatiquement

Retour aux themas

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

03:00

La troisième symphonie de Gustav Mahler

Neumeier, John (France)

02:57

Wild Thing

Armitage, Karole (United States)

14:45

No more play

Kylián, Jiří (Netherlands)

03:01

Romeo and Juliet

Maillot, Jean-Christophe (Monaco)

03:04

One flat thing, reproduced

Forsythe, William (Germany)

06:37

Why can't we get along

Millepied, Benjamin (United States)

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Découvrir

Avec les années 1970, le néoclassique n’est plus seulement le « nouveau », le « présent » du classique, mais il est aussi un passé à préserver, un répertoire à faire vivre et à transmettre. Ces répertoires voyagent et circulent à travers le monde, intégrant le programme de différentes compagnies nationales.

Dans les années 1980, la danse néoclassique continue majoritairement à exposer un corps héroïque et virtuose, célébrant une beauté idéale parfois déconnectée des événements politico-culturels qui l’entourent : Chute du mur de Berlin, années sida, conflits à travers le monde, catastrophe nucléaire de Tchernobyl et mouvements sociaux… Cependant, chez certains artistes, elle va prendre des voies de traverses et le corps lui-même est poussé à ses limites spatiales, temporelles et gravitaires. La verticalité laisse de la place à l’horizontalité. 

Description

Troisième symphonie de Gustav Mahler - John Neumeier

1975 : C’est par cette création que John Neumeier rencontre la nouvelle troupe dont il vient de prendre la direction : le Ballet de Hambourg. Dédié à son mentor européen John Cranko, ce ballet évoque six étapes initiatiques pour l’Homme qui cherche à découvrir les enjeux de son existence. Dans cet extrait intitulé « Hier », l’homme est en proie aux mythes de la masculinité, au corps disciplinaire et militaire.

Travaillant la torsion, de nouveaux appuis corporels et équilibres, Neumeier compose à partir de figures géométriques fortes, sur un plateau vide de toute figuration. Pas de lieu, pas de temps historique pour cet hymne existentiel.

Œuvre entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, c’est Karl Paquette qui assure ici le rôle principal. Du prince à l’homme, de la narration à la thématique : la lecture devient plurielle, plus psychologique et intime.


Wild thing - Karole Armitage

Musique : Jimi Hendrix. Costumes : David Salle. Décors : Jeff Koons. 

Signe que les temps changent… Les années 80 voient naître des syncrétismes quasi-contre nature pour ceux qui seraient conservateurs ! Karole Armitage a dansé le répertoire de Balanchine mais aussi celui de Cunningham. Dans son propre travail, elle troque les pointes pour des souliers, le chignon pour une coupe courte peroxydée, le blanc et les teintes pastel pour le noir.

Surnommée la « ballerine punk », son style et sa présence scénique électrisent le classique : elle joue avec la vitesse, la fracture des lignes, les oppositions asymétriques et les impacts. Ses déhanchés, tout comme ses mouvements de tête, sont ostentatoires de droite à gauche mais aussi d’avant en arrière. Chez elle, art « savant », postures et attitude « punk rock » ne font qu’un !


No More play - Jiří Kylián

La musique atonale d’Anton Webern et une petite sculpture d'Alberto Giacometti ont inspiré ce ballet au chorégraphe tchèque Jiří Kylián pour le Nederlands Dans Theater : un simple plateau noir où se découpent des espaces de lumière comme autant de pièces d’un puzzle à assembler.

Dans l’extrait proposé, le pas de deux au 1er plan oscille entre fluidité et arrêts sur image, accents et continuité dans un vocabulaire aux appuis singuliers dans les contacts et portés mettant en avant la pluralité des lignes dans l’espace et une précision graphique extrême.

La temporalité du mouvement joue avec des accélérations, des suspensions et des silences. Les partenaires se répondent dans des jeux de contrepoids, de portés et d’équilibre comme pour inventer un système linguistique du corps en mouvement en dialogue avec la musique : une forme poétique renouvelée.


Ballet mécanique - Thierry Malandain

La gestuelle est vive et arrêtée. Les lignes des jambes et des bras sont tendues. Les corps sont toniques et musculaires. Sur scène, un espace de combat est délimité par des barres de danse, espace où se jouent les tensions entre nature et culture, entre normalisation et expression personnelle, entre aliénation et liberté. Musique composée dans les années 1920, Ballet mécanique devait à l’origine être la bande son d’un film expérimental dadaïste, celui de Malandain fait ainsi référence aux inventions, aux machines, aux corps taylorisés du début du siècle dernier. 

Le vocabulaire ne différencie pas les sexes pour des corps en sous-vêtements. Thierry Malandain joue avec les grands paramètres de composition : unisson, question/réponse, miroir, opposition, canon sont autant de moyens offerts à cette écriture scandée et percussive éloignée de la nature lyrique souvent associée à la danse classique.


Roméo et Juliette  - Jean-Christophe Maillot

Jean-Christophe Maillot devient le directeur-chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo en 1993. Le répertoire de la compagnie est déjà constitué d’œuvres des Ballets Russes, de George Balanchine et de chorégraphes invités. En 1996, il y chorégraphie sa propre relecture de Roméo et Juliette : un drame intemporel, qui se joue en trois actes, construit tel un scénario cinématographique.

Dans cet extrait, ce sont Bernice Coppieters et Chris Roelandt qui incarnent Juliette et Roméo. Interprètes ayant participé à la création, ils subliment pleinement l’enjeu de cette relecture : incarner un langage amoureux du corps. 

Entre jeu de séduction, fougue et timidité, passions et inquiétudes : la danse néoclassique révèle le panel des émotions adolescentes, de la découverte de soi à celle de l’autre… 


One flat thing reproduced - William Forsythe

L’intérêt de William Forsythe pour son art a toujours été d’en questionner les mécaniques insoupçonnées et d’en éprouver la complexité.  Celui qui est rapidement surnommé « le plus européen des chorégraphes américains » travaille sur les thèmes et contrepoints, l’utilisation de l’accumulation des éléments et de leurs déclinaisons, l’isométrie, la coordination de mouvements repérables dans l’espace, le rythme individuel et la synchronicité. 

Cette vidéodanse réalisée par Thierry de Mey permet de percevoir la densité visuelle et la précision graphique qui se dégagent de cette écriture. Dans la corporéité des danseurs, le plus évident est cet autre rapport au poids présent. Cette nouvelle relation gravitaire, éloignée de la tradition néoclassique engage différemment le corps et la circulation du mouvement en son sein.


Why can’t we get along - Benjamin Millepied

Casting hétéroclite pour ce court métrage : les acteurs Kate Mara et Ansel Elgortn, la youtubeuse de la scène hip hop Kandi Reign, des Hiplet Ballerinas, des membres de Bulletrun Parkour et des danseurs de l'American Ballet Theatre. Connu du large public pour sa participation à Black Swan, Benjamin Millepied appartient à cette génération née à la fin du 20e siècle pour qui la question de la filiation ou de la perte d’identité néoclassique ne se pose plus. Danses savante et populaire, cultures classique et hip hop partagent le même espace filmique.

L’environnement spatial, le choix musical, la dramaturgie filmique, la cohabitation physique et les modes de perception du mouvement déplacent l’essence néoclassique vers d’autres horizons. Certains affirmeront que cela n’en est plus, d’autres au contraire le percevront renouvelé au contact de la diversité.

Approfondir

Les références bibliographiques sur cette période sont nombreuses. La bibliographie ici proposée résulte de choix pour permettre aux lecteurs d’approfondir ses connaissances, d’accéder à des témoignages et d’approcher la parole des artistes et des témoins de leur temps.


Sources

1992-2014 Ballet de l'Opéra national de Paris, Paris, ed Opéra national de Paris, 2014.

Driver Senta (dir.), « William Forsythe », in Choreography and dance, an international journal, vol.5 part 3, NY, ed Routledge, 2006 (1e ed 2000).

Forsythe William (ed. par Spear Steven) William Forsythe and the Practice of Choreography : it starts from any point, NY, Routledge, 2011.

Kylián Jiří (entretien par Marie-Noël Rio), Bon qu’à ça, Paris, coll. Ce que la vie signifie pour moi, Les éditions du sonneur, 2016.

Maillot Jean-Christophe, Les ballets de Monte-Carlo : 1985-2015, trente saisons chorégraphiques des ballets de Monte-Carlo, Essai Somogy, Somogy Editions d’art, 2016

Malandain Thierry, Cendrillon, notes de création, Pantin, coll. Parcours d’artistes, CND, 2014.

Au sujet de Karole Armitage : La Danse américaine, Les Grands entretiens d’artpress, Art Press, 2018.


Ouvrages monographiques

Laclavetine Jean-Marie, Jean-Christophe Maillot, d’une rive à l’autre, Somogy, 2009.

Launay Isabelle, Poétiques et politiques des répertoires. Les danses d’après, I, Pantin, coll. Recherches, CND, 2017.

Michel Marcelle, Ginot Isabelle, La Danse au XXème siècle, Paris, Bordas, 1995.

Pastori Jean-Pierre, 2. La danse : Des Ballets russes à l’avant-garde, Paris, découvertes Gallimard, n°332, 1997 (pour l’édition la plus récente).

Thuilleux Jacqueline, John Neumeier : Trente ans de ballets à l'Opéra de Paris, Gourcuff Gradenigo, 2010.

Thuilleux Jacqueline, A pas contés avec Thierry Malandain, Les dix ans de Ballet Biarritz, Atlantica Editions, 2008.

Vassileva Biliana, L'improvisation chez William Forsythe: une approche singulière, éditions Universitaires Européennes, 2017.


Catalogues d’exposition

Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris, De Balanchine à Forsythe (Sous la direction de Benoît Cailmail, Guillaume Ladrange, Jérôme Maurel et Inès Piovesa), ed Gourcuff Gradenigo, BNF Opéra de Paris, Exposition du 16 juin au 25 septembre 2016 au Palais Garnier.


Open sources

Dossier « le style néoclassique, une maladie honteuse ? », in Journal de l’ADC, n°39, avril-juin 2006, pp.3-9 / https://archives.adc-geneve.ch/assets/files/journal%20de%20l'adc/JADC39.pdf 

Plus d'information


Générique

Sélection des extraits 

Céline Roux


Textes et sélection de la bibliographie 

Céline Roux


Production 

Maison de la Danse 


Ce Parcours a pu voir le jour grâce au soutien du Secrétariat général du Ministère de la Culture et de la Communication - Service de la Coordination des politiques Culturelles et de l'Innovation (SCPCI)

Votre avis nous intéresse
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus