Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

La mer

CN D - Centre national de la danse 2012 - Réalisateur-rice : Caroff, Stéphane

Chorégraphe(s) : Chopinot, Régine (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

La mer

CN D - Centre national de la danse 2012 - Réalisateur-rice : Caroff, Stéphane

Chorégraphe(s) : Chopinot, Régine (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Centre national de la danse

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

Mer (La)

Chopinot par Chopinot

En février 2012, Régine Chopinot a accepté de se prêter au jeu de l'entretien filmé. Revenant sur ses trente ans de carrière, toujours ancrée dans le présent de son travail, elle nous ouvre les portes de son univers, sans langue de bois, avec souvent beaucoup d'humour et de sensibilité.

Dans cet extrait, Régine Chopinot nous parle de la mer, de l'ailleurs ou de l'eau. On y croise la Méditerranée, l'Atlantique ou le Pacifique mais aussi le zig zag, une guerrière ou le doute...

Avec un extrait de :

SWIM ONE (1982)

Chorégraphie Régine Chopinot ; Interprètes Régine Chopinot, Philippe Decouflé, Michèle Prélonge ; Musique live Jean-Pierre Bessière (guitare basse), Graham Fox (saxophone) ; Création Festival d'été de Seine-Maritime, Rouen, 8-9 juillet 1982


Mise à jour : mars 2013

Chopinot, Régine

Régine Chopinot, née en 1952 à Fort-de-l'Eau en Algérie, est très vite attirée par la danse. Après des cours de danse classique, elle découvre la danse contemporaine avec Marie Zighera en 1974. Devenue lyonnaise, elle y fonde en janvier 1978 sa première compagnie, la Compagnie du Grèbe qui associe danseurs, comédiens et musiciens. Elle signe alors ses premières chorégraphies. Trois ans plus tard, elle reçoit le deuxième prix au Concours chorégraphique international de Bagnolet (Seine-Saint-Denis) pour la pièce « Halley's Comet » (1981) rebaptisée « Appel d'air ». 


Ses créations suivantes, « Délices » et « Via », ouvrent la chorégraphie aux apports d'autres médias dont le cinéma. C'est avec « Délices » (1983) que Régine Chopinot commence sa longue collaboration avec le couturier Jean Paul Gaultier, qui marquera l'époque, avec des pièces comme « Le Défilé » (1985), « K.O.K. » (1988), « ANA » (1990), « Saint Georges » (1991) ou « Façade » (1993). Nommée en 1986, directrice du Centre chorégraphique national de Poitou-Charentes à La Rochelle (où elle succède au Théâtre du Silence de Jacques Garnier et Brigitte Lefèvre), qui devient en 1993 le Ballet Atlantique-Régine Chopinot (BARC), Régine Chopinot multiplie les rencontres artistiques : avec des plasticiens comme Andy Goldsworthy, Jean Le Gac ou Jean Michel Bruyère, des musiciens comme Tôn-Thât Tiêt ou Bernard Lubat.


Au début des années 1990, elle quitte – selon son expression – les « espaces de grande légèreté » où, très jeune, elle s'était fait connaître, notamment dans sa collaboration avec Jean Paul Gaultier. Elle se passionne alors pour des expériences de confrontation de la danse contemporaine aux éléments et aux rythmes naturels et de sa mise à l'épreuve de pratiques et de sciences du corps anciennes et complexes, comme le yoga. En 1999, dans le cadre des « artistes associés », Régine Chopinot invite trois personnalités de la danse contemporaine à collaborer pendant trois ans à son projet artistique : Françoise Dupuy, Dominique Dupuy et Sophie Lessard rejoignent l'équipe de danseurs permanents et d'intervenants-chercheurs du BARC, comme interprètes, pédagogues et chorégraphes.


En 2002, elle ouvre le triptyque de la Fin des Temps, une longue remise en cause de l'écriture et de la création chorégraphique conséquente à une mise en crise volontaire des notions générales de temps, de mémoire et de construction. « Chair-obscur », son premier chapitre, est tourné vers un effacement du passé, de la mémoire, et « WHA » vers la disparition du futur. « O.C.C.C. » se préoccupe du « temps qui reste », de ce qu'il reste à faire, ce qui peut être fait encore, à l'endroit simple et essentiel de la représentation. En 2008, « Cornucopiae », la dernière pièce créée au sein de l'institution, signe la fin d'une forme de représentation et ouvre vers une autre proposition de perception sensorielle.


Parallèlement à son travail de chorégraphe, Régine Chopinot collabore en tant qu'interprète avec des artistes qui lui sont proches : Alain Buffard (« Wall dancin' - Wall fuckin' », 2003 ; « Mauvais Genre », 2004), Steven Cohen (« I wouldn't be seen dead in that ! », 2003). Ou encore, elle forme et dirige des danseurs vietnamiens dans le cadre d'une collaboration avec l'École supérieure de danse du Vietnam et l'Opéra-Ballet de Hanoï (« Anh Mat », 2002 ; « Giap Than », 2004). En 2008, la chorégraphe quitte le CCN de La Rochelle et crée la compagnie Cornucopiae - the independent dance, la nouvelle structure qui porte désormais, création et répertoire, tous les travaux de Régine Chopinot. En 2010, elle choisit le port de Toulon pour y vivre et travailler.


Depuis 2009, Régine Chopinot s'aventure, questionne et approfondit sa recherche du corps en mouvement en lien avec la force de la parole auprès de cultures organisées par et sur la transmission orale, en Nouvelle-Calédonie, en Nouvelle-Zélande, au Japon. De nombreux actes artistiques jalonnent ces trois dernières années : pièces chorégraphiques et films réalisés à partir des expériences artistiques In Situ ont été créés dans le cadre du projet Pacifique Sud. La relation privilégiée initiée depuis 2009 avec le groupe du Wetr (Drehu/Lifou), aboutit à la création de « Very Wetr ! » au Festival d'Avignon en juillet 2012, repris au Centre national de la danse en février 2013.


En savoir plus

Site de Cornucopiae

Dernière mise à jour : février 2013

Caroff, Stéphane

Chopinot par Chopinot

Autres collaborations : Entretien conduit par Annie Suquet - Prise de vue Daniel Crétois - Prise de son Jean-François Le Gouriellec - Entretien enregistré les 23 et 24 février 2012 au Centre national de la danse

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Centre national de la danse

Nos suggestions de videos
03:58

Hommage à Isadora Duncan au Musée Bourdelle

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
01:00:00

LE BALLET DE LA NUIT - First Watch - Night (2)

Broomhead, Jemma Mae (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
09:19

Wicklow Training 1

Wicklow Training 1 (Ireland)

  • Ajouter à la playlist
03:17

Ferry

Keller, Jennifer (United States)

  • Ajouter à la playlist
10:31

Moonday

Moonday (France)

  • Ajouter à la playlist
06:56

Cat State

Cat State (United States)

  • Ajouter à la playlist
20:39

Beach Party Animal

Beach Party Animal (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
05:45

Le paradoxe de la femme-poisson

Kelemenis, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
04:36

Prélude à la mer

De Keersmaeker, Anne Teresa (Belgium)

  • Ajouter à la playlist
04:14

Navigations

Robbe, Hervé (France)

  • Ajouter à la playlist
02:52

Weaving Chaos

Carvalho, Tânia (Portugal)

  • Ajouter à la playlist
24:40

Tirtha

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

LE BALLET DE LA NUIT

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne

LE BALLET DE LA NUIT

Exposition virtuelle

Film collectif composé de 13 segments d'une heure, basé sur Le Ballet Royal de la Nuit de 1653. Des artistes de vidéo-danse en provenance de divers pays ont relevé le défi du Centre de Vidéo Danse de Bourgogne de réaliser chacun un film venant illustrer une heure de la nuit, en s'appuyant sur des oeuvres musicales électroacoustiques composées exclusivement pour le projet.

Découvrir
En savoir plus

Danse dehors

Parcours

Julie Charrier

Danse dehors

Parcours

La scène d’un théâtre et le studio ne sont pas les seuls lieux de travail ou de représentation d’une pièce chorégraphique. Parfois, les danseurs et les chorégraphes dansent à l’extérieur.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus