Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La vidéo a été avec ajoutée succès.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter Register
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter Register
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist
La description est limitée à 500 caractères
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Modifier la playlist
La description est limitée à 500 caractères
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Retour aux themas

Les arts du mouvement

2018 - Réalisateur-rice : Plasson, Fabien

Chorégraphe(s) : Nikolaïs, Alwin (United States) Decouflé, Philippe (France) Bory, Aurélien (France) Zimmermann, Martin (Switzerland) De Perrot, Dimitri (Switzerland) Bourgeois, Yoann (France)

Déposé par Maison de la Danse de Lyon

en fr

Les arts du mouvement

2018 - Réalisateur-rice : Plasson, Fabien

Chorégraphe(s) : Nikolaïs, Alwin (United States) Decouflé, Philippe (France) Bory, Aurélien (France) Zimmermann, Martin (Switzerland) De Perrot, Dimitri (Switzerland) Bourgeois, Yoann (France)

Déposé par Maison de la Danse de Lyon

Auteur : Anne Décoret-Ahiha
en fr

Découvrir

Danse, jonglerie, voltige… Malgré leurs différences d’intention, de modalités ou d’outillage, ces arts ont pour point commun d’explorer les ressources physiques et expressives du corps en mouvement. Il arrive que les uns se frottent aux autres, et se fécondent. Le traditionnel numéro de trapèze prend alors l’allure d’une chorégraphie des airs. Parfois aussi, la danse se prolonge au-delà du geste du danseur : lorsqu’elle se mêle aux effets de lumière et d’image pour transformer la scène en espace du mouvement. Cirque, danse, vidéo : voilà des registres que les artistes de ce Parcours se plaisent à combiner et par là même, à enrichir.

Description

Sanctum et Imago - Alwin Nikolaïs

Sanctum

Solliciter l’imaginaire du spectateur, telle était l’intention d’Alwin Nikolaïs. Le chorégraphe américain créa des spectacles, comme ici Sanctum, dans lesquels la lumière, les costumes, le mouvement dansé et même, la musique, participaient ensemble à l’élaboration de formes en mutation. L’art chorégraphique se conçoit ainsi comme un art total du mouvement. « Je fais de la danse un art visuel autant qu’un art cinétique », disait-il.

Imago

Affublé d’accessoires qui prolongent sa corporéité, dissimulé sous des textiles élastiques servant d’écran mouvant aux projections lumineuses, l’interprète danse en même temps qu’il fait danser l’espace entier de la scène. Le mouvement provient autant des déplacements et gestes des danseurs que des jeux de lumière et effets d’optique qu’ils occasionnent. Il s’en dégage une impression de féérie et de mystère enchanteur. Ce qui valut à Nikolaïs le surnom mérité de « magicien ».

Solo - Philippe Decouflé

Héritier de Nikolaïs, Philippe Decouflé compose des spectacles dans lesquels les techniques d’images participent pleinement à la chorégraphie. Dans cet extrait de Solo, caméra et danseur s’associent pour produire un étonnant pas de deux qui circule entre réel et virtuel, entre plan horizontal et plan vertical. L’image vidéo créée en live en fonction des mouvements du danseur, donne un envol poétique au corps. Elle le démultiplie, le désarticule et le métamorphose en arabesques, en magma kaléidoscopique. Le mouvement se déploie alors dans un espace pluridimensionnel qui reflète aussi les inquiétudes du chorégraphe, traversé de doutes et d’obsessions.

Sans objet - Aurélien Bory

Dans cette séquence du spectacle Sans objet, c’est avec un robot que le protagoniste entame un duo incongru. L’imposant bras articulé, planté au milieu de la scène, semble avoir attiré le jeune homme pour l’emmener dans une danse ralentie, toute en suspensions et déséquilibres. C’est la machine ici qui guide le danseur, et ce dernier, contraint de suivre les mouvements du robot, en profite pour trouver d’autres appuis à sa danse.

Öper Öpis – Zimmermann & De Perrot

De la mécanique, de la machinerie, des objets : la scénographie de Zimmermann et De Perrot en regorge. Dans cet extrait de Öper öpis, le mouvement semble engendré par le sol mobile qui provoque glissages, renversements, déboulés et complexifie les numéros d’équilibriste. L’absence de stabilité, l’oscillation continue du plateau confronte davantage les corps à l’épreuve de la verticalité.

Tout bouge tout le temps, avec une prise de risque permanente. Cela donne lieu à des séquences pleines de drôlerie: un tango avec chaises, des acrobaties de « main à main » transformées en « main à pied ». Car cette scénographie du bancal, du tout de travers, de l’impossible horizontalité renvoie aussi au quotidien des relations humaines, et aux réajustements permanents qu’elles impliquent.

Cavale – Yoann Bourgeois

Acrobate, acteur, jongleur, danseur, Yoann Bourgeois est avant tout joueur. Dans cet extrait de Cavale, les interprètes s’abandonnent à la gravité terrestre. Ils cherchent à atteindre un point de suspension, cet endroit idéal lorsque l’envol d’un corps atteint son apogée et que le chute n’a pas encore débuté. Dans cet état fugace, entre horizontalité et verticalité, se glisse un rêve d’apesanteur.

Kayassine - Les Arts Sauts

La compagnie les Arts Sauts consacra entièrement son projet artistique à l’art du trapèze. Leur souhait était de faire sortir cette technique du seul cadre de la performance pour lui conférer une dimension esthétique, le doter d’une scénographie et d’une dramaturgie. Cette démarche participait du renouveau général du cirque, qui a débuté à la fin des années 80. Le Nouveau Cirque privilégie en effet l’idée d’une œuvre faisant sens, déroulant un propos, plutôt qu’un enchaînement de numéros spectaculaires sans lien entre eux.

Dans cette séquence de Kayassine, les trapézistes s’élancent, se croisent, dialoguent et créent alors une sorte de ballet des airs, rythmé par les musiciens et chanteurs.

Vent d'Autant

Ce duo d’acrobates de la compagnie Vent d’Autan suggère la tendresse d’une balade d’amoureux. Portée par ce « main à main » langoureux qui conduit à l’étreinte, l’artiste féminine ne touche pas terre. Chacun dans son plan, lui posé sur l’horizon, elle à la perpendiculaire. Ils unissent leurs contraires dans une jolie formule, à la croisée de l’acrobatie et de la danse.

Approfondir

Ouvrages

ADRIAN. Le sens de l'équilibre : équilibristes, fildeferistes, funambules, cyclistes, patineurs, perchistes : une clef pour l’art du cirque. Paris : éd. Paul Adrian, 1993. 143 p. (L’encyclopédie du cirque).

BOISSEAU, Rosita, DECOUFLE, Philippe. Philippe Decouflé. Paris : Textuel, impr. 2003, cop. 2003. 168 p. (En compagnie).

CALAIS-GERMAIN, Blandine. Anatomie pour le mouvement. Tome 1, Introduction à l'analyse des techniques corporelles [2e éd.]. Méolans Revel : Désiris, cop. 1991. 302 p.

LABAN, Rudolf, CHALLET-HAAS, Jacqueline (trad.). La maîtrise du mouvement [The mastery of movement]. Arles : Actes Sud, 1994 (2ème éd.). 275 p.
 (L’art de la danse).

LORENDON, Gilles, LORENDON, Laurence. Nouveau Cirque : la grande aventure : Centre National des Arts du Cirque. Paris : Le Cherche Midi, 2001. 127 p.

MOREIGNE, Marc, DAVID, Claire (dir.). Les Arts Sauts : entretiens avec Fabrice Champion, Laurence de Magalhaes, Stéphane Ricordel. Arles : Actes Sud ; Châlons-en-Champagne : CNAC, 2010, 92 p.

Plus d'information

Anne Décoret-Ahiha est anthropologue de la danse, docteur de l'Université Paris 8. Conférencière, formatrice et consultante, elle développe des propositions autour de la danse comme ressource pédagogique et conçoit des processus participatifs mobilisant la corporéité. Elle anime les « Echauffements du spectateur » de la Maison de la Danse.

Auteur

Anne Décoret-Ahiha

Générique

Sélection des extraits

Olivier Chervin

Textes et sélection de la bibliographie

Anne Décoret-Ahiha

Production

Maison de la Danse

Le Parcours "Les arts du mouvement" a pu voir le jour grâce au soutien du Secrétariat général du Ministère de la Culture et de la Communication - Service de la Coordination des politiques Culturelles et de l'Innovation (SCPCI)

Votre avis nous intéresse
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus