Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La description est limitée à 500 caractères


Vos playlists

La vidéo a été ajoutée avec succès.

La vidéo est déjà présente dans la playlist.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter S'inscrire
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter S'inscrire
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist La description est limitée à 500 caractères


Intégrez la vidéo Intégrez la vidéo sur votre site web
Index
Voir la vidéo
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Help Par défaut, la recherche retourne les résultats pour tous les mots trouvés. Pour une recherche avancée, préfixez votre recherche par ":"
(ex ":hiphop && breakdance").

Vous pouvez utiliser les opérateurs suivants: AND (&&), OR (||), NOT (! ou -)

Pour utiliser l'opérateur NOT correctement, le deuxième mot doit être écrit juste après le point d'exclamation, sans espace (e.g. ":merzouki !hip hop").


Documents
Information Votre soumission a été envoyé
Informations vidéo

La politique vidéo du navigateur Google Chrome a été modifiée depuis la version 6.6 : les playlists vidéo ne peuvent pas être lues automatiquement

Pour une meilleure expérience sur Numeridanse, nous vous recommandons d'utiliser Mozilla Firefox

offres

Offre PRO

Uniquement accessible aux artistes/compagnies, réalisateurs

les options :

  • Outil de création d’expositions virtuelles
  • Gestion et valorisation de ses ressources en autonomie
  • Nombre illimité de gestionnaires du compte "contributeur"
  • Création de comptes invités
  • Aucune publicité sur le site et les vidéos
  • Site bilingue français-anglais
  • Player HTML5 exportable
  • Bande passante illimitée
  • Partage de liens privés
  • Pas de limite de volumes
  • Stockage sécurisé
  • + Assistance technique
offres

Offre PRO +

Artiste, compagnie, association, bureau de production, centre ressource, collectivité territoriale, festival, lieu de diffusion et de création, mécène et fondation, réalisateur, réseau.

les options :

  • Outil de création d’expositions virtuelles
  • Gestion et valorisation de ses ressources en autonomie
  • Nombre illimité de gestionnaires du compte "contributeur"
  • Création de comptes invités
  • Aucune publicité sur le site et les vidéos
  • Site bilingue français-anglais
  • Player HTML5 exportable
  • Bande passante illimitée
  • Partage de liens privés
  • Pas de limite de volumes
  • Stockage sécurisé
  • + Assistance technique

+ Conseils et accompagnement dans la création de contenus vidéos, formation complémentaire en catalogage, navigation, recherche de documents et organisations de contenus vidéos (expositions virtuelles, playlists, etc.)

avantages

Promouvoir sa collection vidéo

Les plateformes vidéos généralistes sont utilisées pour la promotion d’un artiste et d’une œuvre. Mais Numeridanse offre un environnement dédié au monde de la danse, tant par ses outils de recherche que par l’éditorialisation du contenu que la plateforme propose. Ainsi les œuvres et leurs auteurs sont facilement accessibles et ce durablement.
Numeridanse est un site de référence reconnu et utilisé par les amateurs de danse, les professionnels de la culture, les pédagogues, les journalistes, les chercheurs, etc.

avantages

Garantir l’accès à un fonds vidéo unique

Seuls les professionnels de la danse peuvent ouvrir un compte PRO et PRO+ et proposer leurs ressources vidéo sur la plateforme. Vous êtes garants d’une histoire de la danse. En étant déposé sur Numeridanse votre fonds d’archive vidéo devient accessible à tous.

avantages

Partager son compte

Vous pouvez créer des comptes « contributeurs invités », ainsi, vos collaborateurs disposent des mêmes outils que vous, leurs collections vidéos sont rattachées à votre identité et toute publication vous sera soumise pour validation.

Comme nous le savons, l’une des plus importantes limitations du corps dans le ballet est qu’il danse sans voix, planant et défiant les lois de la gravité sans bruit.’’

(Bojana Kunst)


''Traditionnellement le corps dansant devait être inaudible et muet : ne pas faire entendre que la pesanteur le déterminait, que le biologique jouait en lui : d’où les techniques d’amorti des chutes ou des sauts, d’où le contrôle d’une respiration haute pas trop visible et surtout pas audible, d’où le bannissement de toute production sonore provoquée par l’effort physique."


(Michèle Febvre)

Bruits

Dans Kaspar Konzert par exemple, François Verret place des micros sous la scène pour faire du danseur un formidable instrument de percussion. Il s’agit d’intégrer le son produit par le mouvement à ce qu’entend le spectateur : l'interprète se fait bruiteur et instrument. 

A bras le corps (extrait de Grand Ecart - A propos de la danse contemporaine française)

Dans A bras le corps (1994), Boris Charmatz et Dimitri Chamblas affirme la présence physique du danseur : « Nos corps de bûcherons qui se débarrassaient des années de formation cherchaient une danse qui se développerait à partir de la notion de masse », dira Charmatz. Autour de la petite scène, à quelques mètres seulement des danseurs, « la profondeur bruyante se prolonge en ahans d’effort, en gémissements, en essoufflements affichés et audibles. »

« On a fait [A bras le corps] pour rendre à la danse sa force brute. Le visage est marqué par la danse, le bruit fait partie de la danse. D'habitude on l'occulte ; là, il suffisait de le laisser vivre pour que la danse respire différemment. »
(Boris Charmatz)

Sortis d’un long silence, les chorégraphes et interprètes ont fait progressivement et difficilement le réapprentissage de la parole. Mutiques jusqu’à ce que Pina Bausch, à la fin des années 70, ose enfin briser le tabou du silence, les danseurs s’autorisent alors à bouger moins et à plus donner de la voix. (Laura Soudy)

Voix

"Une importante partie de la danse contemporaine s'est tournée vers une théâtralisation, le corps du danseur a tourné son langage vers le public, mais toute structure l'encombre et rejeter la structure, c'est plonger à nouveau dans le rituel. Il reste cette démarche balbutiante, les premières tentatives vers un mode de communication naissant."

(Irène Filiberti, à propos de Maguy Marin)

"Pour Jean-Claude Gallotta, qui voulait « débarrasser la danse de sa chorégraphie », les danseurs devaient bouger chaque partie du corps ; la glotte étant une partie comme une autre, les danseurs ont alors proféré des sons. C'est à partir de son travail avec Claude-Henri Buffard que les mots ne sont plus simplement des sons mais porteurs de sens."  

(Laura Soudy)

Mammame - extrait

La voix semble provoquer dans le corps dansant des métamorphoses inattendues : mobilité visagière exacerbée, circumductions de tête et de tronc, flexions et extensions du cou, balancements du corps en son entier, plus tout un jeu multiplié de tension/détente. En fait, on ne sait plus très bien là non plus, ce qui modifie l’un ou l’autre, du corps ou de la voix.

(Michèle Febvre)

 

Comme pour les autres sons corporels, on redécouvre les capacités musicales de la voix humaine, chantante ou non : Maguy Marin et Denis Mariotte composent ainsi, pour Ramdam, une véritable partition à partir des voix des danseurs qui prononcent chacun une lettre ou lisent un texte pour créer une musique.

Maguy Marin, le pari de la rencontre

" Dans certaines de mes danses mes sentiments étaient tellement intensifiés que je pouvais à peine retenir mes cris, de plaisir ou de douleur. Un jour, je suis allé plus loin et je ne me suis plus retenue." 

(Valeska Gert)

Cris

 

En 1997, Angelin Preljocaj chorégraphie Paysage après la bataille, à propos duquel il déclare que « le son des voix est une composante de la chorégraphie ».
Le cri y trouve une utilisation rythmique forte et émotionnellement engageante, à la fois pour le spectateur et le danseur. On ne distingue pas ce qui est ‘’pour l’œil’’ ou ‘’pour l’oreille’’ ; l’ensemble contribue à créer un spectacle. 

L'Effet Casimir - Regard sur Angelin Preljocaj

Cris de corps (à propos de O.More, de Bernardo Montet)

 

"De plus, le recours à ce type de vocalisation engendre un effet naturaliste, comme si le corps dansant se laissait déborder par ses propres manifestations pulsionnelles, ou, s’il n’est pas inclus dans un désir clair de sens, il dit cependant une volonté de faire ‘’naturel’’, en ne cachant pas les conséquences de l’effort.
Qu’un cri jaillisse alors et l’on se retrouve en plein drame. Tous les sons, proches encore de la manifestation organique ou émotionnelle produisent encore une surenchère expressive et dramatise le corps dansant même en dehors de tout déroulement proprement dramatique."
(Michèle Febvre)

"Un jour le son ne fut plus assez et je suis passé aux mots. Je les ai créés de la même manière que j’avais créé le mouvement. Pour relâcher la tension je balbutiais des mots pour moi-même. Je gardais ceux qui semblaient me soulager et je les combinais ensemble." 

(Valeska Gert)

Paroles

 

"Sur les pas de Pina Bausch, Cortex franchit résolument le mur du verbe et permet à Maguy Marin de surmonter sa « peur de toucher aux mots », avec pour ambition modeste de revenir aux structures fondamentales du langage en recourant à des phrases simples et impersonnelles.
Plus profondément, il s’agit pour le chorégraphe et ses interprètes de « se donner enfin le droit de nommer les choses » et d’assouvir leur « besoin de décrire le monde qui les entoure » en adoptant face à lui une position radicale d’étrangers : étrangers, en tant que danseurs, à l’usage théâtralisé de la parole, mais aussi étrangers à une réalité qui ne va plus de soi."
(Cécile Schenk)

Cortex - extrait

Lourdes - Las Vegas

Parmi les artistes qui ont le plus brouillé la ligne de partage entre la danse, le théâtre, et la vie, on trouve Alain Platel et les Ballets C de la B, avec des pièces comme Bernadetje et des films dans lesquels on ne sait jamais vraiment ce qui tient de la représentation ou du réel, du personnage ou de l’acteur.
L'usage de la parole et du dialogue vivant supprime la distance entre le performer et le spectateur. Platel crée une ambiance intime et poétique, dans laquelle on ose s'approcher de chaque personnage pour capter son humanité.

Certains chorégraphes, inspirés par des œuvres littéraires ou théoriques, décident de les faire entendre aux côtés de leur danse. Boris Charmatz par exemple, dans La Danseuse Malade, fait déclamer à Jeanne Balibar des extraits de textes fondateurs du butô.
Dominique Bagouet, dès 1989, souhaite rendre hommage à Emmanuel Bove, un précurseur du Nouveau Roman qu'il admirait tout particulièrement. Il crée alors Meublé sommairement, où la danse se mêle au texte intégral lu sur scène par Nelly Borgeaud.

Bonhomme de vent (à propos de La Danseuse Malade)

Meublé sommairement

"Car pourquoi, après tout, la danse et le théâtre devraient-ils être divisés ? Dans les deux cas, il y a à la base un être humain qui veut communiquer, en mouvement et en son selon ce que la situation requiert."


(Valeska Gert)

crédits
Votre avis nous intéresse
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus