Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Tiamat

Maison de la danse 2004 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Gaud, Delphine (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

fr

Tiamat

Maison de la danse 2004 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Gaud, Delphine (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

fr

Tiamat

Le  point d’ancrage de la pièce est lié à un événement qui est le second  bombardement de Bagdad en Mars 2003. Cette première impulsion a soulevé  ensuite, le mythe de Tiamat, (la mer) né des cosmologies babyloniennes. Mais la première étape, écho instantané à  ce traumatisme, a été de choisir la musique de Debussy pour ses vertus  « thérapeutiques » : l’idée était d’absorber les chocs et redonner  naissance à un corps qui construit.

Le solo est basé sur un  principe de verticalité, ou du moins de résistance à la gravité. Ceci  est accentué par le décor, un plafond de plaques d’acier et poches  médicales, conçu par Christophe Gonnet. 

La présence de cette pièce  influence le danseur, délimite son parcours (l’ombre portée au sol) ou  agit d’une certaine façon sur lui, tandis que son corps, par moments  résiste à la pression, aspire à l’élévation. Franck Besson a élaboré la  lumière en fonction de cette contrainte structurelle du plafond, créant  une atmosphère parfois abyssale.

La présence de la pièce au  sol, un mur d’eau, rappel des matériaux du plafond et représente un  endroit « source », une présence stratégique dans l’espace de jeu.

Le solo est dansé sur la musique contemporaine de Jean Louis Clot composée en écho à « La mer » de Claude Debussy.

Il s’agissait au départ  d’un projet global en forme de diptyque qui comportait une réponse au  solo par un octet, dansé sur la musique originale de La Mer de Debussy.

Source : Compagnie La Trisande

En savoir plus : https://trisande.pagesperso-orange.fr/trisande/Accueil.html

Gaud, Delphine

Formée au CNDC d’Angers en 1992, elle  cultive relativement tôt, son propre champ. Basée et soutenue à Lyon de  1996 à 2004, elle crée une dizaine de pièces. Son écriture naît de sa  relation au monde, aux arts et de son histoire personnelle.
La composition  chorégraphique dans l’espace intérieur et extérieur, les outils de  l’improvisation structurée, la relation au touché  sont des éléments  fondateurs de son travail.
Une période de recherche  liée au lieu et au paysage va transformer sa conception de la  représentation ainsi que ses nombreuses rencontres et travaux avec  différents artistes du théâtre, de la musique, des arts plastiques,  notamment Christophe Gonnet et Gisèle Jacquemet, plasticiens, et Bruno Meyssat metteur en scène.
Elle est certifiée éducatrice somatique en Body-Mind Centering ®. Elle côtoie les acteurs de  l’improvisation et de la danse Contact  Improvisation, qu’elle invite à enseigner aux Ailes de Bernard. Sa  rencontre avec le théâtre l’a amenée à développer un accompagnement  corporel de  l’acteur.
Son parcours de chorégraphe  et son travail dans ces différents champs en lien avec le corps la  conduisent régulièrement à rencontrer des publiques très divers, de  toutes provenances sociales et culturelles. Ces échanges nourrissent  autant son travail artistique que pédagogique entre lesquels Delphine ne  conçoit ni frontière, ni hiérarchie.

Source : Compagnie La Trisande

En savoir plus : https://trisande.pagesperso-orange.fr/trisande/Accueil.html

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

La Trisande

Fondée en 1997 par Delphine Gaud et Franck Besson, La Trisande a résidé à Lyon jusqu’en 2004, et créé une dizaine de pièces. Bombyx Mori (2000), créée à la Biennale de la danse de Lyon, a favorisé son essor. Liber Mundi (2003) et Tiamat (2004) ont affirmé l’identité de la compagnie. Ces créations ont été saluées par la presse et un public fidèle.
 

En 2004, La Trisande s’installe dans une ancienne filature, à Saint-Julien-Molin-Molette (42). Son studio baptisé Les Ailes de Bernard,  en hommage au danseur chorégraphe Bernard Glandier, est ouvert aux  danseurs de tout horizon, et destiné à la recherche, la création, la  formation et aux échanges interdisciplinaires. Nous proposons une programmation de stages entre février et octobre.
 

En 2006, Delphine Gaud ouvre un  nouveau volet de recherche, lié à l’espace et au paysage. Elle crée De près ou de Loin, pièce pour l’extérieur, et se penche sur une autre relation au spectateur et à l’espace de représentation.
 

Depuis 2006 elle travaille sur un projet original, Tropismes, fruit de sa collaboration avec le plasticien Christophe Gonnet, dont la question centrale est: sommes nous capables de ralentir ? Cette recherche a déjà donné naissance à 3 pièces: Tropismes trio (forme extérieure de 50 minutes pour 3 danseurs), Tropismes duo (forme scénique de 32 minutes pour 2 danseuses) et une forme performance du duo, plus adaptée aux lieux publics tels que musées, centres d’art contemporain. 


Source : Compagnie La Trisande

En savoir plus : https://trisande.pagesperso-orange.fr/trisande/Accueil.html

Tiamat

Chorégraphie : Delphine Gaud

Assistance à la chorégraphie : Juliette Beauviche

Scénographie : Christophe Gonnet

Musique originale : Jean-Louis Clot

Lumières : Franck Besson

Costumes : Dominique Fabrègues

Décors : Christophe Gonnet

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : La Trisande, Maison de la Danse de Lyon

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Maison de la Danse de Lyon - Charles Picq, 2004

Nos suggestions de videos
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
01:39

Mirages — les âmes boréales - teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
03:07

Skin

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
01:57

Walk

  • Ajouter à la playlist
06:24

Colin Dunne & eRikm Project

Dunne, Colin (France)

  • Ajouter à la playlist
05:05

Locus Focus

Tanaka, Min (France)

  • Ajouter à la playlist
54:07

50 Box

  • Ajouter à la playlist
48:04

Peuplé, dépeuplé

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:13

Peuplé, dépeuplé - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
03:17

Ferry

Keller, Jennifer (United States)

  • Ajouter à la playlist
02:57

The seasons

Lock, Édouard (France)

  • Ajouter à la playlist
02:40

Cartes postales de Chimère

Bédard, Louise (Canada)

  • Ajouter à la playlist
08:04

Yellow Towel

Michel, Dana (France)

  • Ajouter à la playlist
07:07

Its not a thing

Gaskin, Keyon (France)

  • Ajouter à la playlist
06:30

Sorrow Swag

Lewis, Ligia (France)

  • Ajouter à la playlist
03:41

Heimat - focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
03:37

Couleurs de femmes

Chane, Yun (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

Partenaires artistiques de K. Danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

fr/en/

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

fr/en/

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

Latitudes contemporaines

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Parcours

fr/en/

Danses indiennes

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Parcours

fr/en/

La Nouvelle Danse Française des années 80

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

James Carlès

Exposition virtuelle

fr/en/

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Parcours

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Danse et performance

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Parcours

fr/en/

Le Butô

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus