Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Bosque Ardora

Biennale de la danse 2014 - Réalisateur-rice : Plasson, Fabien

Chorégraphe(s) : Molina, Rocío (Spain)

Présentée dans la/les collection(s) : Biennale de la danse , Biennale de la danse - 2014

Producteur vidéo : Maison de la Danse / Biennale de la danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Bosque Ardora

Biennale de la danse 2014 - Réalisateur-rice : Plasson, Fabien

Chorégraphe(s) : Molina, Rocío (Spain)

Présentée dans la/les collection(s) : Biennale de la danse , Biennale de la danse - 2014

Producteur vidéo : Maison de la Danse / Biennale de la danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Bosque ardora

Direction artistique et dramaturgie : Rocío Molina avec Mateo Feijoo

Rocío Molina a depuis longtemps dépassé les codes du flamenco pour en faire un art dans lequel elle excelle, loin de la tradition, mais on ne peut plus proche du duende, ce génie du flamenco qui ne se domestique pas. Ses pieds et son corps n’ont peur de rien, portés par le besoin d’en explorer les multiples résonances et leurs plages secrètes.
Sa nouvelle création, Bosque Ardora, nous invite au coeur d’une forêt chimérique, théâtre d’un jeu ambigu et dangereux. Elle est la Femme, à la fois Artémis, déesse chasseresse, et renard de Teumesse, créature mythologique insaisissable, séductrice et dominatrice, femme et animal.

« Bosque adora » débute par un film de 4 minutes, projeté sur un tulle tendu en avant-scène. C’est l’aube d’une belle journée. Rocìo est à cheval dans un bois imaginaire. Et puis le rideau tombe et Rocìo apparaît divine dans une robe de velours, de cuir et de fourrure, comme une fée, une amazone, une déesse…

Les hommes la regardent, la scrutent mais elle les affronte et les jauge. Quelques pas, quelques jeux d’épaules, quelques regards. Mais qui seront les proies, qui seront les chasseurs ? Un jeu s’installe entre Rocìo et ses 8 hommes (2 danseurs et 6 musiciens), tombés sous le charme de cette femme dominatrice et délicieusement soumise à celui qui voudra jouer avec elle.

Et les émotions cheminent tout au long de la pièce, et sont le fil rouge qui guidera le spectateur jusqu’au bout du chemin de conte pas toujours féérique.

Les scène est nue. Des pendrillons de velours noir tapissent les murs à l’allemande et procurent une sensation d’enfermement. Décor unique, quelques arbres, racines au ciel sont les seuls paravents pour les cacher du regard des spectateurs. Ils pourront se dissimuler derrière les feuillages pour mieux épier, pour mieux viser leur proie. Personne ne pourra quitter la scène pendant toute la durée du spectacle.   

Rocìo Molina s’abandonne dans une partition chorégraphique quasi barbare presque païenne pour les aficionados de Flamenco. Pourtant les codes du Flamenco sont là. La pureté du geste, la virtuosité de ses « punteado » et de « redouble ». 

Source : Mister Dante

Molina, Rocío

Née en 1984, Rocío Molina s’initie à la danse dès l’âge de trois ans. En 2001, elle entre dans la compagnie de María Pagés et termine brillamment sa formation au Conservatoire royal de danse de Madrid en 2002. En 2005, elle présente son premier spectacle "Entre parades", puis "El Eterno Retorno". En 2006, elle crée "Turquesa como el limón" en duo avec Laura Rozalén.Cette même année, à la Biennale de Flamenco de Séville, elle participe avec Carmen Linares, Belén Maya et Rafaela Carrasco au spectacle Andalucía, el Flamenco y la Humanidad dirigé par Mario Maya. En 2007, elle présente "Por el decir de la gente", puis elle déshabille sa danse et montre le flamenco nue dans "Almario". Ensuite, elle crée, entre autres, "Oro Viejo" (2008), "Vinática" (2011) et "Afectos" (2012). En 2009, Rocío Molina présente Almario au Festival de Jerez, avant de participer au spectacle dirigé par Carlos Saura Flamenco Hoy avec Pastora Galván, Manuel Liñán et Belén López, ainsi qu' au film correspondant: "Flamenco, Flamenco" (2010). En octobre de la même année, elle crée en résidence à la Laboral de Gijón, "Cuando las Piedras Vuelen", un spectacle expérimental totalement novateur et risqué.

 

Enfant prodige, danseuse intelligente, innovante, libre, courageuse et effrontée, Rocío Molina apporte sa contribution à l'évolution du flamenco contemporain en assimilant sans limite la tradition, les styles de ses contemporains ainsi que ses propres découvertes, pour aller, semble -t-il, toujours plus loin.Le public de Chaillot a découvert Rocío Molina en 2008 avec "Mujeres" et l’a retrouvée l’année suivante avec "Cuando Las Piedras Vuelen", puis, en 2013, avec le solo Danzaora lors de la première Biennale d’art flamenco. En mars 2015, lors de la deuxième édition de ce festival, elle danse aux côté de la danseuse de hip Honji Wang dans le spectacle Fealhikum de Sébastien Ramirez et reprend son spectacle "Bosque Ardora", créé à Séville quelques mois auparavant. En 2015/2016, la chorégraphe est artiste associée au Théâtre National de Chaillot. Elle présente deux impulsos ou improvisations publiques dans le Grand Foyer de Chaillot. En novembre 2016, elle créé à Chaillot "Caída del Cielo".

Sources : Festival Flamenco de Toulouse ; Théâtre National de Chaillot

En savoir plus

rociomolina.net

Plasson, Fabien

Fabien Plasson est réalisateur, principalement dans le domaine du spectacle vivant (danse, musique, etc.).

C’est au cours de sa formation à l’École Nationale Supérieur des Beaux-Arts de Lyon qu’il intègre en 1995 que Fabien découvre l’art vidéo. Il se forme alors auprès de divers artistes vidéastes (Joël Bartoloméo, Pascal Nottoli, Eric Duyckaerts, etc).
Son approche s’inscrit d’abord dans une recherche plastique avec la création d’installations et d’objets filmiques.

En 2001, il rejoint l’équipe de la Maison de la Danse de Lyon et s’occupe durant 10 ans de la programmation du Vidéo-Bar Ginger&Fred. Il découvre alors l’univers chorégraphique et les enjeux de la vidéo pour la diffusion et la transmission de la danse aux côtés de Charles Picq alors vidéaste et directeur du service vidéo de la Maison de la Danse.

En parallèle, il continue son activité de création plastique, réalise des vidéos de concerts, de pièces de théâtre et crée également des décors vidéos pour le spectacle vivant.

Aujourd’hui, Fabien Plasson est réalisateur vidéo au Pôle Image de la Maison de la Danse de Lyon et pour Numeridanse.tv, vidéothèque internationale de danse en ligne.


Source : Maison de la Danse, Fabien Plasson

Bosque ardora

Chorégraphie : Rocío Moliona avec Mateo Feijoo

Interprétation : Rocío Molina, Eduardo Guerrero, David Coria

Scénographie : Mateo Feijoo

Texte : Poèmes : Maite Dono

Musique originale : Direction musicale : Rosario « La Tremendita » - Eduardo Trassiera (composition de guitare originale et arrangements pour trombones), David Dorantes (composition de la pièce Mandato pour trombones)

Musique live : Musiciens : Eduardo Trassiera (guitare), Jose Angel Carmona (chant), Jose Manuel Ramos « Oruco » (palmas-compas), Pablo Martin Jones (percussions), José Vicente Ortega « Cuco » (trombone), Agustin Orozco (trombone)

Lumières : Carlos Marquerie

Costumes : Josuep Ahumada

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Maison de la Danse - Biennale de Lyon

Nos suggestions de videos
01:46

Grand Finale

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
02:48

Questcequetudeviens ?

Bory, Aurélien (France)

  • Ajouter à la playlist
03:07

Skin

Tchouda, Bouba Landrille (France)

  • Ajouter à la playlist
01:57

Walk

  • Ajouter à la playlist
06:24

Colin Dunne & eRikm Project

Dunne, Colin (France)

  • Ajouter à la playlist
05:05

Locus Focus

Tanaka, Min (France)

  • Ajouter à la playlist
48:04

Peuplé, dépeuplé

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
02:13

Peuplé, dépeuplé - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
03:17

Ferry

Keller, Jennifer (United States)

  • Ajouter à la playlist
02:40

Cartes postales de Chimère

Bédard, Louise (Canada)

  • Ajouter à la playlist
30:33

Leïla "la nuit"

Lagraa, Abou (France)

  • Ajouter à la playlist
08:04

Yellow Towel

Michel, Dana (France)

  • Ajouter à la playlist
07:07

Its not a thing

Gaskin, Keyon (France)

  • Ajouter à la playlist
06:30

Sorrow Swag

Lewis, Ligia (France)

  • Ajouter à la playlist
03:41

Heimat - focus

Brabant, Jérôme (Reunion)

  • Ajouter à la playlist
06:25

Body Without A Brain

Rianto (Indonesia)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

Partenaires artistiques de K. Danse

Exposition virtuelle

fr/en/

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

fr/en/

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

fr/en/

Latitudes contemporaines

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

Danses indiennes

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

James Carlès

Exposition virtuelle

fr/en/

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

fr/en/

Rencontres avec la littérature

La collaboration entre chorégraphe et écrivain fait apparaître de multiples combinaisons. Parfois, ce n’est plus le chorégraphe qui « met en danse » le texte d’un auteur, c’est l’écrivain qui prend la danse pour sujet ou matière de son texte.

Parcours

fr/en/

Quand le réel s'invite

Comment les œuvres témoignent-elles du monde ? L’artiste contemporain est-il lui-même le produit d’une époque, d’un milieu, d’une culture ?  

Parcours

fr/en/

Danse et performance

 Echantillon d’extraits des figures burlesques de la Performance en danse.

Parcours

fr/en/

Le Butô

Une découverte de la danse japonaise du Butô. 

Parcours

fr/en/

Folklores dites-vous ?

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Parcours

fr/en/

Les états de corps

Explication du terme « état de corps » pour la danse.

Parcours

fr/en/

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus