Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Barbe bleue

Maison de la danse 2006 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Baïz, Josette (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Barbe bleue

Maison de la danse 2006 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Baïz, Josette (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la danse , Saisons 2000 > 2009

Producteur vidéo : Maison de la Danse

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Barbe Bleue

Barbe Bleue invite les très jeunes danseurs du Groupe Grenade, âgés de dix à quatorze ans, à réinventer le fabuleux conte de Perrault. Une version moderne et décalée, entre rock actuel et opéra.

« Il y a 20 ans, les punks déferlaient sur la planète, je créai pour une trentaine d'enfants, Barbe Bleue, largement inspiré de l'univers noir et déjanté du célèbre conte de Perrault. Le rapproche- ment entre l'énergie habituelle des enfants et les caractéristiques révoltées, violentes et provocatrices des punks, fût saisissant ! Barbe Bleue était alors un être solitaire, cynique et fragile à la fois, aimant trop les femmes pour n'en aimer qu'une ; il finit son parcours dans un espace vidé de tout amour, accroché à de symboliques chimères. Actuellement, les enfants sont ouverts à tout, ils écoutent Eminem, Marylin Manson, Dido ou Manu Chao. Ils peuvent s'imprégner de toute structure musicale et s'y glisser habilement. Il me semble intéressant de les projeter aujourd'hui dans un univers actuel à la frontière du rock, du grunge et de l'opéra et de montrer à quel point l'enfant du 3e millénaire est mature, intelligent, vif et distancié, mais aussi désillusionné par rapport au contexte socio-économique. Pour cette création je souhaite un décalage dans : la musique, à mi-chemin entre le rock actuel et l'opéra, le décor, plateau mis à nu qui s'apparentera à un loft rempli de divans, motos et de graffitis provocateurs, la chorégraphie : compositions sensibles et à fleur de peau, intégrant tous les ingrédients d'un travail chorégraphique de danseurs adultes (mouvements sophistiqués allant vers des extrêmes rythmiques
-recherche d'un tissu relationnel et spatial à partir d'improvisations répétées, accentuation d'une présence étrange, déjantée, tenue de bout en bout pendant la pièce
- intervention en «live» de morceaux chantés et joués par les enfants eux- mêmes.)
Toutes ces composantes donneront naissance à une version moderne et décalée d'un des contes les plus effrayants de la littérature enfantine.» 

Josette Baïz - 2005


Source : Programme de salle - Maison de la Danse

Baïz, Josette

Josette Baïz, formée par Odile Duboc, enseigne la danse contemporaine depuis 1978 à Aix-en-Provence, où elle crée ses premières chorégraphies pour de jeunes danseurs issus de ses cours.

En 1982, alors danseuse chez Jean-Claude Gallotta, Josette Baïz remporte au 14ème Concours International de Chorégraphie de Bagnolet le 1er Prix, ainsi que ceux du public et du ministère de la Culture.  Elle fonde alors sa première compagnie : La Place Blanche, et a créé depuis lors, plus de 40 spectacles, aussi bien pour ses propres compagnies, que pour de nombreux ballets nationaux (Toulouse, Jeune Ballet de France du C.N.R de Lyon ...) ou internationaux (Boston, Ballet Royal de Phnom Penh, Allemagne, Vénézuela, Pays Bas...).

En 1989, le ministère de la Culture lui propose une résidence d'une année dans une école des quartiers nord de Marseille. Cette rencontre avec ces jeunes d'origines et de cultures diverses l'amène à repenser le sens de son travail et à modifier radicalement sa démarche artistique.
La confrontation avec des propositions aussi diverses que le break dance, le smurf, le hip hop, la danse orientale, gitane, indienne ou africaine, l'ont obligée à revoir entièrement ses acquis corporels et mentaux.
Les appuis, la façon d'utiliser le sol, les mouvements de hanches circulaires, les frappés acérés de flamenco et le bassin relâché des africains, rien de tout cela ne lui était familier.

Un processus d'échanges s'est alors mis en place : Josette Baïz enseignait le contemporain, le classique et la composition dans des ateliers de recherches ; les jeunes danseurs lui apprenaient leur façon d'affirmer leurs origines et leurs sentiments.

Naturellement Josette Baïz crée en 1992 le Groupe Grenade qui rassemble alors plus de trente jeunes danseurs. C'est en 1998 que Josette prend le parti de pérenniser le travail de métissage entrepris avec le Groupe Grenade, tout en restant dans une optique profondément contemporaine. Elle crée alors la Compagnie Grenade composé alors de cinq danseuses majeures issues du Groupe Grenade.


Depuis quelques années, Grenade s’est  également ouvert à d’autres formes de danse contemporaine ; les plus  jeunes ont dansé des pièces de Eun-Me Ahn,  Jérôme Bel, Dominique Bagouet, Lucinda ChildsPhilippe Découflé, Jean-Claude Gallotta, Emanuel Gat, Lucy Guerin, Rui Horta, Damien Jalet, Michel Kelemenis, Akram Khan, Abou Lagraa, (LA)HORDE, Jean-Christophe Maillot, Barak Marshall, Wayne McGregor, Angelin Preljocaj, Crystal Pite, Alban Richard, Hofesh Shechter, Wim Vandekeybus

Les professionnels de la Compagnie Grenade ont, quant à eux, interprété des pièces de Germaine Acogny, Eun-Me AhnKader Attou, Joëlle BOUVIER et Régis OBADIA, Claude Brumachon, Nicolas CHAIGNEAU et Claire LAUREAU, Katharina Christl, Patrick Delcroix, Sharon FRIDMAN, Dominique Hervieu, Sun-A LeeBlanca Li, Aïcha M’BAREK et Hafiz DHAOU, Ohad Naharin, Iván Pérez, Angelin Preljocaj, Richard SIEGAL.



Josette Baïz souhaite continuer à enrichir ce répertoire chorégraphique en collaborant artistiquement, toujours et encore, avec des chorégraphes français et étrangers ; en participant à des projets pluridisciplinaires nouveaux et originaux, développant ainsi la rencontre et l'échange.


Source : site de la compagnie Grenade - Josette Baïz

En savoir plus

josette-baiz.com

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

Groupe et Compagnie Grenade - Josette Baïz

Direction artistique: Josette Baïz

Année de création: 1992 pour le Groupe, 1998 pour la Compagnie

Grenade est aujourd’hui un Pôle Chorégraphique pour la jeunesse.



Josette Baïz, formée par Odile Duboc, enseigne la danse contemporaine depuis 1978 à Aix-en-Provence.

La rencontre en 1989 avec des jeunes enfants des quartiers Nord de Marseille l’a amenée à repenser son travail de chorégraphe et de pédagogue.

Sa recherche artistique s’est alors orientée vers un métissage chorégraphique dérivant du contemporain au hip-hop en passant par de multiples danses issues des cultures du monde. Par un travail élaboré d’improvisation et de composition, le corps est ouvert, et le mental accepte de fonctionner librement, découvrant des qualités et des énergies

différentes en matière de danse contemporaine.


En 1992, afin de pérenniser ce travail, elle rassemble autour d’elle un groupe de jeunes danseurs issus de ces quartiers : le Groupe Grenade.

Actuellement, le Groupe Grenade est composé de plus de soixante enfants et adolescents de 7 à 19 ans. Les jeunes danseurs sont accueillis avec succès lors de leurs tournées en France et dans plusieurs projets de coopération à l’international, avec dernièrement la Scottish YDance Company à Glasgow.



La Compagnie Grenade a été créée en 1998 par Josette Baïz, suite logique au travail entrepris depuis 1992 avec le Groupe Grenade (enfants, adolescents).

Elle travaille dans ses studios situés à Aix-en-Provence - France et se compose d'une douzaine de danseurs professionnels dont la majorité est issue du Groupe Grenade.

Présents pour certains depuis 20 ans (et il ont moins de 30 ans aujourd’hui !), ils ont inventé avec Josette Baïz le métissage caractéristique de Grenade, chacun ayant apporté sa culture - orientale, asiatique, africaine ou urbaine -, tout en intégrant l’univers contemporain de la chorégraphe.

Leurs créations sont donc une perpétuelle recherche dont le leitmotiv est d'ouvrir son mode d’expression. 

Le  style de Josette Baïz s’est construit  par l’approche d’autres chorégraphes de sa génération et de grands maîtres américains tels que Nikolaïs et Merce Cunningham, par l’expérience pédagogique transmise par Odile Duboc et Susan Buirge et par les collaborations artistiques avec Jean-Claude Gallotta.

Au fil des ans, la Compagnie a accueilli plusieurs danseurs d’horizons chorégraphiques différents contribuant ainsi à l’enrichissement de Grenade. 

Parallèlement, certains danseurs de la Compagnie ont continué leur aventure avec d’autres compagnies (Maguy Marin, Dominique Boivin, Angelin Preljocaj, Compagnie Malka, Abou Lagraa, Carolyn Carlson, Pierre Droulers …) pour découvrir d’autres styles chorégraphiques. 

C’est dans cet esprit que Josette et ses danseurs poursuivent leur recherche par l’ouverture permanente à des techniques (contact – improvisation, technique Limon, Graham, Cunningham… ) prétexte à l’invitation régulière de professeurs extérieurs et à des collaborations artistiques basées sur la rencontre et l’échange.


Au sein de l’école Grenade, Josette Baïz et son équipe de professeur.e.s, danseur.se.s pédagogues

proposent des cours ouverts et de nombreux ateliers et stages à destination de publics divers.


Source : Site web Groupe et Compagnie Grenade

En savoir plus : josette-baiz.com

Barbe bleue

Chorégraphie : Josette Baïz et Groupe Grenade

Assistance à la chorégraphie : Elodie Ducasse, Cathy Savy (répétitrices)

Interprétation : Alicia Belaïd
, Basma Ben Hassine, 
Thomas Ioan Bîrzan-Prevost, Pierre Boileau
, Lucien Boilley, 
Montha Cheam, 
Monthary Cheam
, Maëlle Colleu-Hepke, 
Laura Cortes
, Lola Cougard
, Raïma Djanfar
, Chloé Duvivier, 
Barnabé Faliu, 
Emilie Girard, 
Farida Gourari
, Anaëlle Legros, 
Robin Marpault
, Robin Maurice
, Sofiane Merabet, 
Marjolaine Moulin
, Rafaël Sauzet
, Ana Servius
, Laetitia Tachoukaft, Clémence Touret, 
Juliette Vitellaro, 
Kheidija Zandad

Scénographie : Dominique Drillot

Musique originale : Marc Artières, Yves Miara, Alain Bordes

Lumières : Dominique Drillot

Costumes : Patrick Murru, Sylvie Le Guyader

Autres collaborations : Régie générale - André Béja, Régie Son - Philippe Boinon, 
Régie lumière - Erwann Collet

Nos suggestions de videos
03:00

A Swan Lake

Ekman, Alexander (Norway)

  • Ajouter à la playlist
59:42

Swan Lake

Masilo, Dada (France)

  • Ajouter à la playlist
01:22:46

Grenade, les 20 ans

Baïz, Josette (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Swan Lake

Masilo, Dada (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Almanach Bruitax

Biscuit, Karl (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

La Maison de Bernarda

Ek, Mats (France)

  • Ajouter à la playlist
03:57

IT'S ALL FORGOTTEN NOW - A performative mixtape for Mark Fisher

Winkler, Christoph (Uganda)

  • Ajouter à la playlist
02:55

Power / Full

Jones, Bill T. (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Les rêves de Karabine Klaxon

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Norsud - rendez vous sur la ligne de l'équateur !

Naisy, Myriam (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Coppélia

Aznar, Cisco (France)

  • Ajouter à la playlist
39:51

Ainsi passe le temps

Michard, Alain (France)

  • Ajouter à la playlist
51:04

Lil'Acta (2019) — captation intégrale

Pick, Yuval (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Asa Nisi Masa

Montalvo, José (France)

  • Ajouter à la playlist
03:42

Seeds (retour à la terre)

Carlson, Carolyn (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Giselle

Masilo, Dada (France)

  • Ajouter à la playlist
02:40

Casse-Noisette

Ivanov, Lev (France)

  • Ajouter à la playlist
04:00

Conférence sur le corps

Teodoro, Ana Rita (France)

  • Ajouter à la playlist
01:15:17

Ashbury St.

Brumachon, Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
02:01

Bolero Variations

Hoghe, Raimund (Germany)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

fr/en/

Devenir spectateur de danse

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.

Webdoc

fr/en/

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

fr/en/

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

fr/en/

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

fr/en/

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

fr/en/

COLLECTION BAGOUET

Exposition virtuelle

fr/en/

LIL'ACTA

Exposition virtuelle

fr/en/

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

fr/en/

La petite histoire de Numeridanse

Exposition virtuelle

fr/en/

30 ANS DE GRENADE

Exposition virtuelle

fr/en/

Collaborations artistiques

Petit panorama de collaborations artistiques, des « couples » de chorégraphes aux créations impliquant des musiciens ou des plasticiens, via quelques rencontres atypiques

Parcours

fr/en/

Genèse des oeuvres

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Parcours

fr/en/

Le corps et les conflits

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Parcours

fr/en/

La danse à la croisée des arts

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Parcours

fr/en/

L'artiste engagé

Dans tous les arts et ici spécialement en danse, l’artiste crée parfois pour défendre une cause, dénoncer un fait, troubler, choquer. Voici un panorama de quelques créations chorégraphiques « engagées ».

Parcours

fr/en/

La danse classique occidentale entre dans la modernité du 20e siècle : Les Ballets russes et les Ballets suédois

Si le 19e siècle est celui du romantisme, l’entrée dans le nouveau siècle est synonyme de modernité ! Ce sera quelques décennies plus tard que lui sera attribué a posteriori un nom : « le néo-classique ».

Parcours

fr/en/

La relecture des œuvres

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Parcours

fr/en/

Des genres et des styles

La danse est un terme bien vaste qui comprend beaucoup de spécificités. Ils dépendent de la culture d’un pays, d’une époque, d’un lieu. Ce Parcours propose une visite entre les genres et les styles de la danse.

Parcours

fr/en/

Rituels

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Parcours

fr/en/
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus