Le Cargo

Année de création : 2011

enregistré au CND le 8 avril 2011

 
close

Cargo (Le)

Chorégraphie Faustin Linyekula

Ces dix dernières années, Faustin Linyekula les a passées à raconter des histoires, des histoires du Congo, de la République Démocratique du Congo, ex Zaïre, ex Congo belge, des corps et de destins bouleversés, violentés, irrémédiablement marqués par la grande histoire...

Mais comment laisser un instant de côté les mots pour faire parler la mémoire d'un corps ? Comment laisser un instant les compagnons de voyage, Kabako, Vumi, Papa Rovinsky... pour revenir à soi ? Comment retrouver la danse, ou une certaine idée un peu romantique de la danse, comme ce qui serait juste avant ou après les mots, juste avant ou après le cri, juste avant ou après le récit ? Dans cette marche vers soi, Faustin Linyekula prendra un train qui n'existe plus dont les rails ont été avalés par la forêt, partira à la recherche de danses que l'on ne danse plus, interdites par le dieu du miracle et du réveil spirituel, retrouvera un grand maître de percussion qui ne joue plus, devenu pasteur....

« Si la forme du solo ne m'attirait guère malgré quelques tentatives vite détournées comme le projet “Radio Okapi” où je conviais chaque soir des artistes à m'accompagner ou les performances du “Cargo” proposées ces dernières années dans des galeries ou studios, c'est que mon travail était avant tout un espace de partage, peut-être pour être un peu moins seul... Mais je sens aujourd'hui la nécessité de revenir à moi. Remonter à mes premiers souvenirs, revenir à Obilo, ce petit village à 80 kilomètres de Kisangani où j'allais avec ma sœur rejoindre mon père en train. Que reste-t-il de la maison de mon père ? Après toutes ces années de guerre, les gens dansent-ils toujours la nuit tombée, des danses qui, alors enfant, m'étaient interdites ? »

Générique

chorégraphie et interprétation Faustin Linyekula avec la musique de Flamme Kapaya et des percussionnistes d'Obilo
réalisation Centre national de la danse
durée 55 minutes environ

Dernière mise à jour : septembre 2011

Linyekula, Faustin

Danseur, chorégraphe et metteur en scène, Faustin Linyekula vit et travaille à Kisangani (République Démocratique du Congo).

Après une formation littéraire et théâtrale à Kisangani, il s'installe à Nairobi en 1993 et fonde en 1997 avec Opiyo Okach et Afrah Tenambergen la première compagnie de danse contemporaine au Kenya, la compagnie Gàara. De retour à Kinshasa en juin 2001, il met sur pied une structure pour la danse et le théâtre visuel, lieu d'échanges, de recherche et de création : les Studios Kabako. Avec sa compagnie, Faustin Linyekula est l'auteur de dix pièces.

Faustin Linyekula enseigne régulièrement en Afrique, aux Etats-Unis et en Europe (PARTS, CNDC Angers, Impulstanz / Vienne, Laban Centre...).

Passionné par le son, Faustin travaille actuellement sur la réalisation de « Banningsville », premier album de Flamme Kapaya (qui a composé la musique de la plupart de ses dernières pièces), dont il assurera également la mise en scène live (première en décembre au KVS Theater à Bruxelles).

Depuis 2006, les Studios Kabako ont recentré leurs activités sur Kisangani, troisième ville du pays au Nord- Est du Congo et accompagnent, par la formation, la production et la diffusion, de jeunes artistes congolais dans le domaine du théâtre et de la danse, mais aussi de la musique et de la vidéo. Ils se sont installés dans une grande maison louée au centre de la ville.

Avec l'architecte allemande Bärbel Müller, Faustin travaille aujourd'hui sur la mise en place d'un réseau de trois centres culturels dans différents quartiers de la ville, qui, à la manière de l'acupuncture, permettrait d'irriguer le corps urbain en favorisant la circulation des hommes et des femmes, des idées et des énergies.

En septembre 2010, ont été achevées les fondations du centre de résidence / laboratoire qui comprendra, à quelques kilomètres de la ville, un espace de répétition danse / théâtre, un studio d'enregistrement professionnel, un studio de mastering, un espace de postproduction vidéo et des logements. Le deuxième pôle au centre de la ville accueillera sur un terrain déjà acquis un lieu de diffusion, tandis que Lubunga, commune la plus peuplée mais aussi la plus délaissée sur l'autre rive du Congo, verra la naissance d'un lieu citoyen, ouvert au dialogue et aux échanges avec les communautés.

Ses dernières créations

Le Cargo
2011

Pour en finir avec Bérénice
2010

more more more... future
2009

The Dialogue Series: iii. Dinozord
2006

The Dialogue Series: i. Franco
2006

Le Festival des mensonges
2005

Radio Okapi
2004

Spectacularly Empty II
2003

Si c'est un nègre (autoportrait)
2003

Triptyque sans titre
2002

Plus d'informations

Site internet de la compagnie

Ressource électronique de la médiathèque du Centre national de la danse

Dernière mise à jour : septembre 2011

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Centre national de la danse

Centre national de la danse

Menant une politique active de soutien à la création et à la diffusion, le CND favorise la rencontre entre publics et professionnels autour de toutes les esthétiques. Les services et ressources proposés s’adressent à tous les acteurs du secteur (danseurs, chorégraphes, professeurs, administrateurs, chercheurs, programmateurs, compagnies, lieux de création et de diffusion, lieux de formation ou écoles de danse, relais culturels…).

Voir la collection