Cinq pour dix

1981
Auteur : Farber, Viola
Année de création : 1981

Cinq pour dix laisse percevoir ce que son écriture du mouvement doit à l'ancienne période où elle fut une interprète célébrée de Merce Cunningham : déplacements déterminés, confinant à la course, sur des trajectoires ouvrant l'amplitude de l'espace.

 
close

Cinq pour dix / création 1981

Cinq pour dix

création 1981

chorégraphie Viola Farber

Viola Farber succède à Alwin Nikolais à la tête du Centre national de danse contemporaine (CNDC) d'Angers à l'automne 1981. Outre la direction de l'Ecole supérieure de l'établissement, l'espoir de la chorégraphe américaine est de construire une véritable compagnie en Europe. Celle-ci comprend dix membres : quatre Américains qui l'ont accompagnée, et six Français nouvellement auditionnés. Travaillant d'arrache-pied, elle est en mesure de présenter un programme de quatre pièces à peine deux mois après son arrivée.

Passionnée de musique, Viola Farber y puise le lyrisme enjoué de nombre de ses pièces, comme ici Cinq pour dix, composée avec la complicité du jazzman Michel Portal. A l'exception de cet aspect, Cinq pour dix laisse percevoir ce que son écriture du mouvement doit à l'ancienne période où elle fut une interprète célébrée de Merce Cunningham (1953-1965) : déplacements déterminés, confinant à la course, sur des trajectoires ouvrant l'amplitude de l'espace. Distribution du mouvement à partir d'un buste aérien et très tenu, quoique disposé à une grande variation directionnelle. Ouverture du haut du torse, en frontal,  pour un dégagement exclamatoire des membres supérieurs.

Gérard Mayen

Générique

enregistré à Angers, au Théâtre Beaurepaire

chorégraphie Viola Farber

interprétation Michael Cichetti, Didier Deschamps, Robert Foltz, Anne Koren, Chantal De Launay, Joël Luecht, Nadège Macleay, Mathilde Monnier, Sylvain Richard

répétiteurs Robert Foltz, Anne Koren (assistante)

musique Michel Portal

lumières Claude Noël

costumes François Garotte, Mine Barral-Vergez

réalisation CNDC Angers

Farber, Viola

Née en Allemagne, Viola Farber émigre au Texas avec sa famille à l'âge de sept ans. Découvrant par hasard Merce Cunningham, elle devient l'une de ses danseuses les plus remarquées et le quitte le jour où elle ne supporte plus le rapport classique public-interprète. Parallèlement, elle suit les cours classiques de Margaret Craske, "d'une dureté efficace", et d'Enrico Cechetti, et se démarque d'emblée de l'univers de Martha Graham, "de sa souffrance orgueilleuse". Si elle reconnaît que ce qui la touche le plus chez un danseur, c'est l'effort, elle ajoute que, privé de grâce, cet effort sera réduit à néant. Bousculant le discours conventionnel qui veut qu'un bon danseur s'accommode de tous les styles, elle rappelle que chaque technique muscle et modèle le corps d'une façon différente.

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

CNDC Angers

CNDC Angers

Le Centre national de danse contemporaine - Angers est un centre chorégraphique national (CCN). Il est doté de cinq missions à partir desquelles se définit son projet artistique et pédagogique mis en œuvre par Robert Swinston, directeur du CNDC depuis janvier 2013 : création, résidences, programmation, sensibilisation et formation avec l’École supérieure.

Voir la collection