Caminos Andaluces

1994
Année de création : 1983

Le flamenco est un terme générique regroupant chants, danses et musiques des gitans d'Andalousie. La force se concentre dans la percussion des pieds mais aussi dans la qualité plastique des gestes des bras et des mouvements de rotation du corps.

 
close

Caminos Andaluces

Le flamenco est un terme générique regroupant chants, danses et musiques des gitans d'Andalousie. La force se concentre dans la percussion des pieds (leur virtuosité est essentielle au dynamisme du zapateado, frappes de pieds sur le sol) mais aussi dans la qualité plastique des gestes des bras et des mouvements de rotation du corps.  La danse flamenca est l'expression de la passion. Elle atteint parfois un état proche de la transe, le « duende ». Partenaire d'Antonio Gadès pendant de nombreuses années, Cristina Hoyos représente la plus authentique tradition du flamenco. Avec une rigueur technique et une sensibilité sans fioritures, cette grande dame donne ses lettres de noblesse à cet art d'improvisation et de filiation.



Sources : Programme de salle Maison de la Danse

Générique

Chorégraphie Cristina Hoyos, Manolo Marin, Adrian Galia interprètes Cristina Hoyos et Adrian Galia chanteurs Juan José Amador, Pepe Luis Carmona, José Méndez guitaristes Paco Arriaga, José Luis Rodríguez, Diego de Bormujos scénographie Daniel Bianco, Pepe Francesch musique Paco Arriaga lumières Paco Doniz son Joaquín Terán costumes Justo SalaochaussuresGallardo construction décor Castells Planas costumière Juana Rincón assistant de productionRafael Díaz directrice de production Tina Panadero production Danzarte S.A.

Réalisation vidéo Charles Picq date du document vidéo 1994 production Maison de la Danse 



Durée de l'œuvre 1h10

Hoyos, Cristina

Cristina Hoyos est une figure incontournable du Flamenco. Connue comme « la Carmen flamenca », c’est une des plus grandes danseuses et chorégraphes de flamenco espagnoles.

En 1969 elle intègre la compagnie de danse de Antonio Gades. Tous deux forment alors un couple de danseurs qui, pendant des années, a parcouru le monde entier. C’est également avec Antonio Gades qu’elle est l’affiche de la trilogie cinématographique "Bodas de sangre" (Noces de sang), "Carmen", et "El amor brujo" (L’amour sorcier) du grand cinéaste espagnol Carlos Saura. En 1983 Cristina Hoyos incarne "Carmen" à Paris. Rôle pour lequel elle détient le titre de meilleure Carmen dansée jusqu’à nos jours.

En 1989 elle débute avec sa propre compagnie « BALLET CRISTINA HOYOS » au festival de Paris avec son premier spectacle "Sueños flamencos". Elle présentera par la suite ce spectacle en 1990 à l’Opéra Garnier de Paris avec un grand succès. C’est la première compagnie de flamenco qui joue dans les opéras de Paris et de Stockholm. Elle a également chorégraphié l’Opéra Carmen, joué au Covent Garden – Royal Opera House de Londres et dirigé par Nuria Espert et Zubin Metha.

En 1992 elle apparaît à l’Exposition universelle de Séville avec les spectacles "Yerma" et "Lo flamenco". Elle participe également aux cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Olympiques de Barcelone 1992.

En 1994 elle revient à Paris pour présenter au théâtre du Châtelet son spectacle intitulé "Caminos Andaluces".

En 1996 elle chorégraphie le spectacle "Cuadro flamenco" avec des décors de Pablo Picasso pour l’Opéra-Théâtre de Nice. Cette même année elle réalise également la chorégraphie du film "The Hunchback" de Peter Madek, et elle présente son nouveau spectacle "Arsa y Toma", avec des costumes signés Christian Lacroix, à l’Opéra-Théâtre d’Avignon.

En 1999 elle présente "Al compás del tiempo" et chorégraphie "Las Bodas de Fígaro" (Le Mariage de Figaro) dirigé par José Luis Castro au Théâtre de la Royale Maestranza de Séville. En 2001 elle joue dans "Carmen 2 Le retour", dirigé par Jérôme Savari.

En 2002, au Théâtre principal de Valence, elle présente le spectacle "Tierra adentro".

En 2003 elle présente, dans les jardins du Generalife de l’Alhambra de Grenade, le spectacle "Yerma" dirigé par José Carlos Plaza.

En Janvier 2004, Cristina Hoyos est nommée directrice du BALLET FLAMENCO DE ANDALUCÍA.

En 2005 elle présente le spectacle intitulé "Viaje al" sur au Grand Théâtre de Cordoue. Ce spectacle est mis en scène par Ramón Oller, et parcours le monde entier.

C’est une nouvelle fois dans les jardins du Generalife de l’Alhambra de Grenade, qu’en 2006 elle présente "le Romancero Gitano", tiré de l’œuvre de Federico García Lorca et mis en scène par José Carlos Plaza. C’est également en 2006 que lui rendent hommage Las Minas de la Unión lors de leur XLVI édition. Enfin, cette même année, elle ouvre le Musée de la danse Flamenco, seul et unique musée au monde dédié au flamenco.

En juillet 2009, elle présente à Grenade "Poema del Cante Jondo" au Café Chinitas, spectacle basé sur les deux œuvres éponymes de García "Lorca", dont la mise en scène était, là encore, celle de José Carlos Plaza.

Source: Site du Musée de la danse Flamenco

En savoir plus

museoflamenco.com