La Minute du spectateur : Jos Houben & Marcello Magni

2015

Dignes héritiers de la grande tradition burlesque, les comédiens Jos Houben et Marcello Magni manient avec brio l’art du mime et le génie du gag.

 
close

Minute du spectateur (La)

La Minute du spectateur, un rendez-vous vidéo à visionner avant chaque spectacle pour découvrir en deux minutes un chorégraphe, sa compagnie, son vocabulaire, son œuvre.

Une collection présentée par Dominique Hervieu
Produite par la Maison de la Danse de Lyon
Réalisation vidéo par Fabien Plasson
Avec le soutien de l'Association FRIENDS de la Maison de la Danse
En partenariat avec TLM - Télé Lyon Métropole



© Maison de la Danse de Lyon

Magni, Marcello

Né à Bergame en Italie, Marcello Magni fait ses études à DAMS à l’Université de Bologne, mais s’échappe pour Paris où il entame sa formation théâtrale. Diplômé de l’Ecole Jacques Lecoq, il continue ses études avec Pierre Byland, Philippe Gaulier et Monica Pagneux. Il est comédien, metteur en scène, directeur de mouvement et enseignant (Ecole Jacques Lecoq).

Co-fondateur du Théâtre de Complicité à Londres, il y travaille pendant vingt ans et y crée ses premiers spectacles. Il participe notamment à : "A Minute Too Late", "More Bigger Snacks Now", "Anything for a quite life", "Please, Please, Please", "Help I am Alive", "Out of a House Walked a Man", "The Visit", ""The Winter’s Tale", "Street of Crocodiles", "Foe".

Parallèlement, il travaille avec d’autres compagnies, développe un intérêt pour le monde du Masque et la Commedia dell’arte et joue dans des mises en scène de spectacles de Marivaux, Molière, Ruzzante. Il a récemment crée un spectacle en solo d’ "Arlecchino" en collaboration avec Jos Houben et Kathryn Hunter. Marcello a également joué dans "Fragments", en compagnie de Jos Houben, et il s’est occupé du travail corporel d’ "Une Flûte enchantée", deux spectacles mis en scène par Peter Brook. Pour la télévision, Marcello Magni a joué dans "Act Without Words" de Beckett sur Film-C4 mise en scène de Enda Hughs.

Source: Programme de la Scène Watteau (Nogent-sur-Marne, 2017)


Houben, Jos

Jos Houben fait ses études à l’Ecole Jacques Lecoq avec Philippe Gaulier, Monika Pagneux et Pierre Byland. Membre original de Complicité, il joue et collabore à la création du célèbre "A Minute Too Late", qui bouleverse en 1985 le paysage théâtral en Grande Bretagne et avec la compagnie collabore à un grand nombre d’autres projets. Il écrit et met en scène le duo absurdo-burlesque culte "The Right Size" (lauréat des prix Laurence Olivier Award : Meilleur spectacle en 1999 et meilleure nouvelle comédie en 2002) qui s’est produit dans le West End à Londres et sur Broadway à New York. Toujours en Grande Bretagne il co-produit et joue pour la télévision dans des programmes et séries burlesques à distribution et succès mondiales : "Mr. Fixit" pour Thames TV et Brum pour Ragdoll Productions. En France, en tant que comédien Jos Houben a collaboré régulièrement avec le compositeur contemporain Georges Aperghis, notamment sur "Commentaires" (Paris/Avignon 1996), "Zwielicht" (Munich 1999) et "Paysage sous Surveillance". (Bruxelles 2003) En 2008, il est l’un des interprètes de "Fragments" d’après Samuel Beckett mis en scène par Peter Brook. En 2103 Jos a co-crée "Répertoire" de Mauricio Kagel pour le Théàtre d'Arras et Les Bouffes du Nord avec Françoise Rivalland et Emily Wilson. En 2013-14 il travaille avec Jean-François Peyret sur "RE:Walden" qui a joué au Festival d'Avignon Théâtre de la Colline. Son one-man show, "l'Art du Rire", tourne dans le monde entier depuis des anées. Jos Houben travaille auprès de compagnies de théâtre, d’opéra, d’écoles de cirque, d’organisations internationales, d’universités, de festivals, d’écoles de danse et de magiciens en tant qu’enseignant ou en tant que consultant et, depuis l’an 2000, il est enseignant à L’École Jacques Lecoq.

Source: Jos Houben

En savoir plus

joshouben.com

Hervieu, Dominique

Née en 1962 à Coutances (en Basse-Normandie), Dominique Hervieu dévore du mouvement sous toutes ses formes, depuis l’âge de six ans. Après un premier amour pour la gymnastique, elle élit la danse comme nouvel objet de sa passion : la danse classique, tout d’abord, qu’elle pratique pendant douze ans, principalement avec Michèle Latini ; la danse contemporaine, par la suite, avec Peter Goss, Alwin Nicolaïs et Hervé Diasnas. 

En 1981, elle rencontre José Montalvo et élabore avec lui une gestuelle originale faite de fluidité, rapidité et précision, qui va donner un style singulier à leurs créations. Leur complicité artistique donne naissance en 1988 à la Compagnie Montalvo-Hervieu qui se produit sur les plus grandes scènes nationales et internationales. Dix ans et cinq créations plus tard le tandem est nommé à la tête du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne. A partir de 2000, Dominique Hervieu cosigne toutes les chorégraphies de la Compagnie Montalvo-Hervieu qui compte parmi les compagnies contemporaine les plus populaires et les plus reconnues en France comme à l’étranger. 

En 2000, ils créent spécialement pour l’ouverture du Festival International du Film de Cannes, Variation au Paradis. Cette année-là, Dominique Hervieu devient conseillère artistique du Théâtre national de Chaillot et prend la direction de la mission jeune public. Elle développe alors une action originale d’éducation artistique, s’appuyant sur les relations entre les oeuvres et les pratiques artistiques d’une part, et sur les relations entre les arts, d’autre part, en partenariat avec le musée du Louvre et plusieurs institutions parisiennes. Elle imagine notamment en 2004 un parcours chorégraphique au Musée du Louvre qui rassemble 5 000 spectateurs. 

En 2001, elle crée "Mosaïque... Danse(s) d’une ville", spectacle chorégraphique pour 180 danseurs amateurs de 15 à 85 ans, véritable portrait dansé multiculturel de la Ville de Créteil immergeant ainsi les citoyens dans la création. En 2002 et 2003 elle crée deux pièces en « solo » : "Intervallo Brio" au Festival Mettre en scène, création rassemblant deux danseurs virtuoses, un grand-père et deux petites filles, et une version chorégraphique du "Corbeau et du renard". En 2006, elle crée avec José Montalvo "La Bossa Fataka" de Rameau. Elle signe également avec lui la chorégraphie et la mise en scène de deux opéras : "Les Paladins", sous la direction musicale de William Christie des Arts Florissants au Théâtre du Châtelet à Paris (2004) et "Porgy and Bess" de George Gershwin à l’Opéra National de Lyon (2008).

En 2006, Dominique Hervieu crée avec la complicité de quatre chorégraphes du monde francophone « L’art de la rencontre - Cartes postales chorégraphiques » pour Les francofffonies !. Douze duos filmés naissent de ces rencontres et fournissent la matière à un documentaire pour Arte. En juin 2008, elle est nommée à la direction du Théâtre national de Chaillot. En 2010 est montée "Orphée", dernière création du duo. En juillet de la même année, elle initie un événement national en faveur de la jeune création, avec le Haut commissaire à la jeunesse et le Conseil de la création artistique, Imaginez Maintenant. En juillet 2011, elle succède à Guy Darmet pour prendre la direction générale de la Maison de la danse et  la direction artistique de la Biennale de la danse à Lyon.
Depuis 2014, Dominique Hervieu développe le volet international du Défilé de la Biennale de Lyon en invitant des groupes de grandes villes européennes (Turin et Barcelone). En 2018, elle sera la Directrice artistique de la Triennale de Yokohama Dance, Dance, Dance.

Source: Maison de la Danse

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

La minute du spectateur

La minute du spectateur

Retrouvez à travers cette collection "La Minute du spectateur", une introduction en images des spectacles présentés à la Maison de la Danse. Portrait ou approche thématique, ce rendez-vous vidéo est l’occasion d’appréhender un style, l’œuvre d’un chorégraphe ou d’une compagnie. Orchestrée par Dominique Hervieu, chaque « Minute » est une courte découverte de la danse, qui fait dialoguer images d’archives et actuelles.

Voir la collection