DoWhileLoops

2013
Année de création : 2007
Déposée par : Numeridanse.tv

Duo exploratoire sur le thème de la boucle. Par la répétition, la boucle engendre une inévitable déviation du message originel qui entraîne l'apparition d'une nouvelle réalité.

 
close

DoWhileLoops

DOWHILELOOPS / Création 2007

Chorégraphie et interprétation Bud Blumenthal, Hayo David

Duo exploratoire sur le thème de la boucle. Par la répétition, la boucle engendre une inévitable déviation du message originel qui entraîne l'apparition d'une nouvelle réalité. Le dialogue se transforme, offrant au spectateur une toute autre lecture. Le processus de réinterprétation constante à l'intérieur de l'œuvre développe un regard plus nuancé et multiple sur le contenu chorégraphique.

Bud Blumenthal et Hayo David se retrouvent après avoir dansé ensemble dans des productions du Plan K de Frédéric Flamand à la fin des années 80. D'une sorte de vérité physique, d'une réelle authenticité dans le mouvement, naît une relation humaine franche et fondamentale.

Source : Compagnie Bud Blumenthal

Générique

Chorégraphie et interprétation Bud Blumenthal, Hayo David
Live composition Jean-Louis Marchand

Lumières Maxime Delvigne

Administration, Production Claire Geyer

Mise à jour juillet 2013

Blumenthal, Bud

Chorégraphe d'origine américaine, Bud Blumenthal crée ses pièces en Europe depuis 1990 où il est venu s’installer en 1988 pour intégrer la Cie du Plan K de Frédéric Flamand.

Très vite, il rencontre Michèle Noiret et de nombreuses collaborations entre les deux artistes voient le jour. En 1991, iIs créent ensemble le duo Louisiana Breakfast. Après un passage remarqué à Avignon avec « 24 Haïkus » (solo, 1996) et « Noeud de Sable » (duo, 1997) en 2000, il obtient l’année suivante une résidence au Festival des Hivernales de 2001 pour la création des « Entrailles de Narcisse ».

Poursuivant son travail de conjugaison de poésie et fluidité du mouvement avec les nouvelles technologies, il créé le « Rivertriptych », trilogie chorégraphique comprenant « Rivermen » (1999), « Les Entrailles de Narcisse » (2001) et « Red Cliff » (2002). Parallèlement, il crée « Phantom Limbic » pour le Ballet de Lorraine (2002), hommage à Loïe Fuller appuyé par des images de synthèse et des effets spéciaux.

Les années 2000 voient aussi l’exploration dans le mélange de styles, dans « Spledge » notamment (Bruxelles/Brussel 2000) où il est le premier en Communauté française à mêler Hip-hop et danse contemporaine et « Groundscape » (Africalia 2003), duo issu de sa rencontre avec deux danseurs d’origine ivoirienne. Accompagné durant plusieurs années par le Forum Culturel le Blanc Mesnil, en 2004, à la Biennale de Charleroi/ Danses, Bud Blumenthal présente « Les Reflets d’Ulysse », périple moderne en zone urbaine librement inspiré du mythe grec et de l’oeuvre de James Joyce. Suite à cela, Bud Blumenthal monte l’installation « Ulysses Roaming », mêlant ainsi danse, projection vidéo et diffusion sonore mobile.

2007 est consacrée à la création de Standing Wave, quatuor chorégraphique avec diffusion sonore originale et une musique signée Walter Hus et un quatuor à cordes sur scène. Parallèlement à cela, Bud Blumenthal retrouve Hayo David après avoir dansé ensemble dans des productions du Plan K pour « DoWhileLoopS », une création chorégraphique commune sur le thème de la boucle. Dans « Into the Riff », il explore avec 4 danseurs et 5 musiciens le mélange de danse et musique improvisées en compagnie du tromboniste Garrett List et le Riffing Society. Il retourne à une forme de prédilection pour les duos avec « Rorschach » en 2008 et « Beatrix//Beatrice » pour danseuses-chanteuses, piano et nouvelles technologies sur le sujet des deux femmes-auteurs du même nom de l'époque victorienne.

C’est aussi cette année-là que Bud Blumenthal lance le grand projet de « DANCERS! », installation monumentale mettant à l’honneur les danseurs par une collection de séquences improvisées de 2 minutes de danseurs de toute technique et originaires des quatre coins de la planète.

En 2010, invité par la chorégraphe espagnole Manuela Nogales, il crée avec elle leur duo dansé avec alto violon live de Sigrid Keunen, « Dentro Por Fuera, Fuera Por Dentro ».

Parallèlement, il commence ses recherches pour la prochaine création « PerfectiØn », un solo interactif et immersif, qui explore la technologie nouvelle de caméra 3D volumétrique. Entouré de 8 créateurs artistiques et numériques, Bud Blumenthal tente de repousser les limites de l’interactivité scénique. Le spectacle est créé au Théâtre National de Chaillot (Paris) en février 2014. La connaissance et les méthodes développées pour ce projet seront la base de la prochaine pièce de groupe ethno/écologique « Leaves of Grass ».

Source : Site de la Compagnie Bud Blumenthal

En savoir plus

bud-hybrid.org