Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Yewa, eau sublime

Maison de la Danse de Lyon 1995 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Acogny, Germaine (Senegal)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , Saisons 1990 > 1999

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Yewa, eau sublime

Maison de la Danse de Lyon 1995 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Acogny, Germaine (Senegal)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , Saisons 1990 > 1999

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Yewa, eau sublime

Sénégalaise d'origine béninoise, Germaine Acogny est la grande dame de la danse africaine. "Mon double africain" disait d'elle Maurice Béjart. Après son triomphe à la Maison de la Danse avec solo Yé OU (L'éveil), elle nous revient avec une création pour 6 danseurs et quatre musiciens, la confrontation des danses africaines traditionnelles et contemporaines. Subjugués par l'occident, de jeunes citadins africains s'épuisent se perdent dans une histoire stérile et violente, sans passé ni avenir. Ces corps se fuient, s'ignorent, se cassent et se redressent mus par une force venue du fond des temps. 

Provoqués par YEWA, ils se souviennent du rythme oublié, du souffle vital. Alors une autre danse se dessine, ondulée, souple, où les corps enfin s'acceptent...


Source : Programme de la Biennale de la danse 1994

Acogny, Germaine

Sénégalaise et Française, elle suit à Paris de 1962 à 1965 la formation de l’Ecole Simon Siegel (la directrice était Madame Marguerite Lamotte) dont elle est ressortie diplômée d’éducation physique et sportive et de gymnastique harmonique. Puis elle fonde à Dakar en 1968 son premier studio de danse africaine. Influencée par l’héritage gestuel de sa grand-mère, prêtresse Yoruba, son apprentissage des danses traditionnelles africaines et des danses occidentales (classique, moderne), Germaine Acogny a mis au point sa propre technique de Danse Africaine Moderne. Elle est considérée comme « la mère de le Danse Africaine Contemporaine».

En 1977, elle devient Directrice Artistique de Mudra Afrique jusqu’en 1982, créé par Maurice Béjart et le Président L.S. Senghor à Dakar. Après la fermeture de Mudra Afrique, elle s’installe à Bruxelles avec la compagnie de Maurice Béjart et organise des stages internationaux de Danse Africaine qui remportent un franc succès auprès du public européen. Avec son mari Helmut Vogt, elle fonde en 1985 à Toulouse le Studio-Ecole-Ballet-Théâtre du 3ème Monde. Après s’être absentée de la scène pendant plusieurs années, Germaine Acogny fait en 1987 un come-back couronné de succès comme danseuse et chorégraphe en travaillant entre autre avec le chanteur Peter Gabriel pour un clip, et en créant son premier solo « Sahel ». 

En 1995, elle décide de retourner au Sénégal et de construire un Centre International de Danses Traditionnelles et Contemporaines Africaines achevé en 2004 –  appelé aussi l’Ecole des Sables - lieu d’échange entre danseurs africains et danseurs du monde entier, et lieu de formation pour les danseurs de toute l’Afrique, afin de les mener vers une Danse Africaine Contemporaine. En 1997, Germaine Acogny est nommée Directrice Artistique de la section Danse d’Afrique en Création à Paris, fonction qu’elle assume jusqu’en septembre 2000. 

Son solo « Tchouraï », créé en 2001 et chorégraphié par Sophiatou Kossosko, a eu un grand succès pendant ses tournées jusqu’en 2008. En 2003/2004, elle créé la pièce “Fagaala” sur le génocide du Rwanda pour sa compagnie JANT-BI. Depuis Janvier 2015 elle a transmis la Direction Artistique de l’Ecole des Sables à son fils Patrick Acogny.


Source : Site de l'Ecole des Sables


En savoir plus : ecoledessables.org

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

École des sables

L’École des Sables, centre international de formation et de création en danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique, est à la fois une école d’enseignement théorique et pratique, un laboratoire de recherches, et un lieu de rencontres et d’échanges, de conférences et de résidences artistiques.

Elle œuvre pour la formation professionnelle des danseurs de toute l’Afrique en danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique. Elle a pour objectifs de professionnaliser les danseurs africains, de leur permettre de vivre de leur métier, d’encourager la communication et la collaboration entre les danseurs, chorégraphes et compagnies d’Afrique et du Monde entier ; enfin de développer et promouvoir une danse africaine contemporaine.

Elle a été créée en 1998 par la danseuse et chorégraphe Germaine Acogny, considérée comme la mère de la danse africaine contemporaine, et son mari Helmut Vogt. Germaine Acogny, fondatrice-directrice de Mudra Afrique (1977-1982) avec Maurice Béjart, s’est très jeune, fixé comme objectif de former des danseurs et des citoyens africains pour être responsables et autonomes à travers l’art.

L’École organise régulièrement des stages de formations professionnelles réunissant des danseurs et chorégraphes d’Afrique, de sa diaspora et du monde entier.

Yewa, eau sublime

Chorégraphie : Germaine Acogny

Texte : Togoun Servais Acogny

Musique originale : Arona Ndiaye, Etienne Schwarcz

Lumières : Eric Veenstra

Costumes : Geneviève Gotthilf

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Biennale de la danse 1994, Fondation Beaumarchais, Wolfgang von Wangenheim

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Biennale de la danse - Charles Picq, 1994

Nos suggestions de videos
02:56

Ligne de crête

Marin, Maguy (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Hard to be soft

Doherty, Oona (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

Peekaboo

Goecke, Marco (France)

  • Ajouter à la playlist
03:46

La Valse de Vaslav

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
06:12

Ô Solitude

Yepes, Ana (France)

  • Ajouter à la playlist
02:42

Die grüne Tisch (La Table verte, solo de la mort)

Jooss, Kurt (France)

  • Ajouter à la playlist
01:56

Tod

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
05:01

Hexentanz

Wigman, Mary (France)

  • Ajouter à la playlist
01:53

Japanische Groteske

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
01:31

Canaille

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
04:28

Narcisse

Duncan, Isadora (France)

  • Ajouter à la playlist
04:17

Atys

Lancelot, Francine (France)

  • Ajouter à la playlist
09:30

L'après-midi d'un faune (1912)

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
06:09

Le Sacre du printemps (solo de l'élue)

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Joyaux

Balanchine, George (France)

  • Ajouter à la playlist
05:30

Folias & Jacaras

Yepes, Ana (France)

  • Ajouter à la playlist
04:07

Icons

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
02:50

Witness

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
03:18

Under my skin

Tompkins, Mark (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Une traversée de l’histoire des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, depuis le Concours de Bagnolet jusqu’aujourd’hui.  

Découvrir
En savoir plus

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LE FESTIVAL VAISON DANSES

Exposition virtuelle

Depuis plus de 20 ans, Vaison Danses accueille les plus grands noms de la danse. La scène du majestueux théâtre antique va à nouveau vibrer en juillet 2019 avec des compagnies internationales prestigieuses et des chorégraphes de renom. L’occasion pour Numeridanse de faire découvrir ce festival ! 

Découvrir
En savoir plus

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Latitudes Contemporaines, festival de la scène contemporaine internationale, se déroule tous les ans au mois de juin sur le territoire dense de la métropole lilloise et frontalier de la région Hauts-de-France. 

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus 

> Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Céline Roux

[1930-1960] : Entre Europe et Etats-Unis, un néoclassicisme à l’écoute de son temps

Parcours

Les Ballets russes ont ouvert la porte à ce qui sera nommé plus tard : le néoclassique. A l’époque, l’expression « ballet moderne » est souvent utilisée pour définir ce renouvellement esthétique : un savant mélange de tradition et d’innovation définit par chaque chorégraphe.

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Amala Dianor à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

Francis de Coninck

La Nouvelle Danse Française des années 80

Parcours

En France, à l’aube des années 80, une génération de jeunes s’empare du corps dansant pour esquisser leur vision singulière du monde. 

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Comment sont nés les centres chorégraphiques nationaux (CCN) ? Que représentent-ils aujourd’hui ? 

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

K. Danse - Jean-Marc Matos

Danse et arts numériques

Exposition virtuelle

Créations de spectacles, performances participatives et installations mêlant danse contemporaine et arts numériques interactifs. Une constante dialectique entre le corps vivant (vécu) et le corps visuel (donné à voir ou virtuel). Une exposition proposée par Jean-Marc Matos, chorégraphe de la compagnie K. Danse.

Découvrir
En savoir plus

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La compagnie Dyptik

Exposition virtuelle

Découvrez la compagnie Dyptik, leur travail et leur lieu de création dans cette exposition virtuelle.

Découvrir
En savoir plus

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

Nawel Oulad

Danse sur Mobilier urbain dissuasif

Exposition virtuelle

CEDEZ LE PASSAGE

Variations sur mobiliers urbains dissuasifs

Les documentaires dansés CEDEZ LE PASSAGE cherchent à rendre visibles des tentatives d’appropriation par le corps d’un espace qui semble a priori impossible pour la danse : le mobilier urbain anti-SDF.

Plusieurs danseurs-chorégraphes vont en duo à la rencontre de ces mobiliers urbains dissuasifs. Ils questionnent avec leurs corps et leurs voix ces architectures inhospitalières.

Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Céline Roux

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Qudus Onikeku à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

Christian et François Ben Aïm

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

Avec cette exposition virtuelle et à travers la démarche du tandem  fraternel, pénétrons dans le monde des BEN AÏM et dans l’univers de leur  dernière pièce : FACÉTIES

Découvrir
En savoir plus

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Charles Picq, réalisateur en danse

Exposition virtuelle

Rencontre avec Charles Picq, réalisateur et vidéaste de la danse. 

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus