Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La vidéo a été avec ajoutée succès.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter Register
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter Register
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist
La description est limitée à 500 caractères
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Modifier la playlist
La description est limitée à 500 caractères
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favoris Ajouter à vos favoris

Trahisons Women

1986 - Réalisateur-rice : Riolon, Luc

Chorégraphe(s) : Tompkins, Mark (United States)

Déposé par Ministère de la Culture

Producteur : Centre audiovisuel de Paris, Duran, Arcanal
en fr

Trahisons Women

1986 - Réalisateur-rice : Riolon, Luc

Chorégraphe(s) : Tompkins, Mark (United States)

Déposé par Ministère de la Culture

Producteur : Centre audiovisuel de Paris, Duran, Arcanal
en fr

Trahisons Women

Six  femmes déclinent en jouant un répertoire de pauses, jeux et actions  gestuelles élémentaires, répétés en canon dans un espace scénique exigu  en forme de triangle ouvert vers le public. Une femme se balance  vertigineusement, frôlant ses partenaires au son grinçant et amplifié  des câbles qui soutiennent l'escarpolette.
 

L'image contrastée, noire et blanche, joue avec  les ombres des danseuses que l'architecture lumineuse de Françoise  Michel projette sur la scénographie angulaire de Félix Perrotin. Ralentie ou accélérée, aucune situation n'est filmée en temps réel : un  parti pris qui accentue l'atmosphère onirique du spectacle.


Source : Patrick Bossatti

Tompkins, Mark

Danseur, chorégraphe et pédagogue américain, Mark Tompkins vit en France depuis 1973. Après une série de solos et spectacles collectifs, il fonde en 1983 la compagnie I.D.A., International Dreems Associated. Au fil du temps, sa manière unique de fabriquer des objets performatifs non identifiés est devenue sa signature.


Solos, pièces de groupe, concerts et spectacles mêlant la danse, la musique, le chant, le texte, la vidéo, sont les étapes de ce parcours initié au début des années 70 et poursuivi avec la complicité du scénographe et costumier Jean-Louis Badet depuis 1988. Il  mène aussi une recherche sur l'improvisation et la composition instantanée à travers son enseignement et des performances avec d'autres danseurs, musiciens, éclairagistes et vidéastes.


Lauréat du Concours de Bagnolet en 1984, il réalise un triptyque Trahisons - Men, Women, Humen, inspiré par l'étude du corps humain en mouvement du photographe Eadward Muybridge, présenté dans son intégralité au Festival Montpellier Danse en 1987. L'année suivante, il crée au Festival d'Avignon Nouvelles d'après le roman IDA de Gertrude Stein.


De  1990 à 1992, il produit La Plaque Tournante, une série de spectacles site spécifiques comprenant la danse, la musique, la vidéo et la lumière, avec sa compagnie et des artistes locaux dans dix villes européennes. 


Mark Tompkins accompagne d'autres artistes en tant que regard extérieur. Depuis 2013, il accompagne le collectif FIRE ! dans un projet d'improvisation danse et musique comme parrain et regard extérieur. 


Il est parfois interprète pour d'autres artistes : Journal d'Inquiétude de Thierry Bae en 2007 ; récitant chanteur dans mon amour de Christian Rizzo en 2008 ; lecteur dans Conférence sur rien de Joanne Leighton en 2010 ; chanteur danseur dans le concert de Sarah Murcia, NEVER MIND THE FUTURE d'après les Sex Pistols, avec son groupe Caroline et le pianiste Benoît Delbecq.. 


Source : Site web de Mark Tompkins


En savoir plus :

http://www.idamarktompkins.com/ 

Riolon, Luc

Après des études de mathématiques supérieures et de médecine, Luc Riolon débute la réalisation dans le cadre de sa faculté de médecine, puis rencontre les chorégraphes des années 1980 (Maguy Marin, Mark Tompkins, Josef Nadj, Daniel larrieu, Odile Duboc, Josette Baiz, Angelin Preljocaj, etc.) avec qui il tourne de nombreux films (recréation pour la caméra, captations). Dans les années 1980 avec le chorégraphe américain Mark Tompkins il introduit la vidéo sur la scène, retransmettant en direct sur des écrans géants les images qu'il tourne avec sa caméra en étant sur le plateau avec les danseurs, mélangeant images sur bande et direct.
Avec Daniel Larrieu, il participe à la création du spectacle Waterproof, chorégraphie contemporaine qui se déroule dans une piscine, en filmant en direct les danseurs évoluant dans l'eau et mixant les images en direct avec des images subaquatiques préenregistrées.
Puis il collabore pendant 10 ans avec Eve Ruggieri pour son émission « Musiques au cœur ». Il tourne avec elle de nombreux documentaires sur la musique classique, l'opéra et la danse.
À partir de 1999 il réalise des documentaires de vulgarisation scientifique, en suivant les travaux de chercheurs de terrain attachés à la résolution d’une énigme particulière. Ces deux domaines artistiques et scientifiques qui peuvent sembler bien séparés l’un de l’autre mais sont pourtant, au regard de Luc Riolon, animés de la même démarche. Le désir de comprendre le monde, que ce soit par l’art ou par la recherche scientifique, et restituer cette découverte au plus grand nombre. Parmi ses documentaires scientifiques récents, on peut citer par exemple « Tchernobyl, une histoire naturelle ?», « L’Énigme du Caïman Noir », « Voyage en eau trouble » ou « Delta du Nil : La fin du miracle ». Ces documentaires de vulgarisation scientifique ont récemment reçu des prix dans des festivals en France, comme à l’étranger.


Source: Vimeo

Trahisons women

Chorégraphie : Marl Tompkins

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Centre audiovisuel de Paris, Duran, Arcanal Participation : IDA (International Dreams Association), ministère de le Culture et de la Communication (DMD

Durée : 11:29

Les vidéos du moment

05:01

Hexentanz

Wigman, Mary (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
02:59

Joyaux

Balanchine, George (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:00

La troisième symphonie de Gustav Mahler

Neumeier, John (La troisième symphonie de Gustav Mahler)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
04:20

Le spectre de la rose

Fokine, Michel (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
05:11

Le Visiteur

Martin-Gousset, Nasser (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:21

Mama Kinte Blues

Armstrong, Géraldine (France)

  • Ajouter à la playlist
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
}
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus