Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Soleils

Numeridanse.tv 2013 - Réalisateur-rice : Droulers, Pierre

Chorégraphe(s) : Droulers, Pierre (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv , Charleroi danses [2005-2016]

Producteur vidéo : Charleroi Danses

en fr

Soleils

Numeridanse.tv 2013 - Réalisateur-rice : Droulers, Pierre

Chorégraphe(s) : Droulers, Pierre (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv , Charleroi danses [2005-2016]

Producteur vidéo : Charleroi Danses

en fr

Soleils

PIERRE DROULERS

Pièce pour 9 danseurs / 2013 / 60'
Création dans le cadre du Kustenfestivaldesarts

Pierre Droulers, une des figures les plus importantes de la danse en Belgique, est un chorégraphe qui compose ses pièces en suivant une logique avant tout sensorielle. Traitant tant les corps et le mouvement que les objets, les sons, la lumière et l'espace comme des textures plastiques, il sculpte des objets scéniques singuliers dans lesquels le vide se confronte au plein, la présence à l'absence, la vie à la mort, l'ivresse à la mélancolie. Pour sa nouvelle création, c'est, philosophiquement et physiquement, la lumière qu'il convoque sur scène : la lumière jusqu'à l'extase incandescente de l'astre solaire, mais aussi celle qui attend dans l'obscurité ; la lumière qui se diffracte dans les matières mais aussi celle qui irradie des corps. Il revisite l'énergie brûlante des rituels et des défilés carnavalesques. Serti dans un espace scénique d'une subjuguante beauté, Soleils réaffirme le feu de la vie face à la grimace de l'histoire.

« Rassembler des danseurs, des voleurs d'énergie, des oiseaux. Du plus rapide au plus lent, affublés de rites étranges, de secrets. Solitaires, multitude, ils font corps puis se désolidarisent. Toujours en mouvement, ils illuminent le monde de leurs lueurs, de leurs lanternes. D'où vient cette lumière ? Où va-t-elle ? Fulgurances, amenuisements, transparences, les corps circulent et laissent percevoir leurs déplacements. La danse évolue jusqu'à extinction des feux. Dans ce déferlement de rythmes, d'éclats et de sons, une ombre plane. Le souvenir d'un monde éteint, d'une menace. Celle d'une tension à l'œuvre, comme un pont suspendu entre le jour et la nuit. »

Pierre Droulers

Dernière mise à jour : juillet 2014

Droulers, Pierre

Après  une formation artistique de trois ans à Mudra, école multidisciplinaire  fondée à Bruxelles par Maurice Béjart, Pierre Droulers continue sa  formation par un voyage en Pologne chez Grotowski. À Paris, il participe  aux ateliers de Robert Wilson. Un voyage à New York lui fait découvrir  le travail de la Judson Church en 1978 et le ramène à la danse après  avoir vu Steve Paxton à St Mark’s Church. Il crée un solo à Bruxelles avec Steve Lacy, saxophoniste et compositeur (Hedges, 1979). 

Après différents projets en tant que chorégraphe (Tao, avec Sheryl Sutton, 1980 - Tips avec le futur Grand Magasin, 1982 - Pieces for Nothing avec Minimal Compact, 1983 - Miserere avec Winston Tong et Sussan Deyhim, 1985 - Remains  avec Steve Lacy,1991,...) ou interprète (entre autres chez Anne Teresa  De Keersmaeker et Michèle Anne De Mey, de 1986 à 1989), il crée  un  diptyque à partir de Finnegan's Wake de James Joyce, jouant dans ses spectacles d’une pluralité de modes : joués, dansés, parlés, “musicalisés”  (Comme si on était leurs Petits Poucets, 1991, et Jamais de l'Abîme, 1993). 

En 1995, avec Michel François, il règle le compte des objets dans la pièce Mountain/Fountain.  Cette création inaugure un nouveau cycle dans lequel la question de la  forme amorce l’abstraction et évacue la théâtralité. Il poursuite sa  collaboration sur les rêves de matières avec la plasticienne Ann  Veronica Janssens, dans la pièce suivante De l’Air et du Vent, 1996. Il alterne petites et grandes formes, ressentant la nécessité d’être plus proche de l’interprète. Petites Formes  en 1997 invite quatre interprètes, Stefan Dreher, Thomas Hauert, Tijen  Lawton et Celia Hope-Simpson à produire chacun une petite forme  parallèlement à celle que Pierre Droulers crée pour eux. Multum in Parvo, au Kunstenfestivaldesarts en 1998, réinterroge le collectif en invitant 26 danseurs. 

En 2000, Pierre Droulers monte MA  au Festival d’Automne avec Michel François, Ann Veronica Janssens et  Yuji Oshima, une exploration de la flânerie urbaine dans l’architecture  contemporaine des villes. En 2001, il reprend la scène avec Sames,  un duo avec Stefan Dreher, autour de la question du double, du même et  du différent. Pierre Droulers ouvre simultanément un lieu à Marseille,  le studio Bird, un lieu de résidences d’artistes et de migrations  nord/sud dans le site de Cap 15, qui regroupe différents ateliers  d’artistes. 

En 2003, il programme une Carte Blanche à la Balsamine à Bruxelles. Ouvert sur plusieurs lieux, moments et artistes (vélos et Scrub Color II d’Ann Veronica Janssens ; Alu de Michel François, La maison  de Jan Hoet de Koen Theys), cet événement d’un seul tenant propose un  itinéraire, une trame entre la danse, les arts plastiques et le son,  reprenant la petite forme (Parades) et la composition-improvisation de groupe (Appartement). Il crée Inouï en 2004 qui est présentée en Belgique, France et Allemagne. En 2005, il participe au projet Agora  présenté au cœur du Parc royal de Bruxelles dans le cadre du  Kunstenfestivaldesarts, qui le réunit au plasticien Simon Siegmann, au  compositeur George van Dam et à l’écrivain Jean-Michel Espitallier. 

Nommé  co-directeur artistique puis artiste associé au sein du Centre  chorégraphique de Charleroi Danses de 2005 à 2016, il développe à La  Raffinerie deux projets de programmation : le festival  pluridisciplinaire Compil d’Avril et le programme DANSEUR qui remet  l’interprète en lumière. Durant cette période, ses créations explorent  des voies plus intimes et souterraines. Flowers, pièce pour 8 danseurs, propose une recherche sur le désir. 

En 2007, il reçoit une commande du Ballet de l’Opéra de Lyon, qui donne lieu à la création de All in All. Avec Walk Talk Chalk en 2009, il s’empare des thèmes de la chute et de l’effondrement. En 2010, il reprend la pièce de l'air et du vent, présentée notamment au Théâtre de la Cité internationale de Paris. En 2013, avec un ensemble de neuf jeunes danseurs, il crée Soleils,  jouant de l’ombre et de la lumière, et des rituels carnavalesques. Pour  clore ce parcours à l’intérieur de l’institution et fêter ses quarante  ans de créations, le chorégraphe revisite en 2016 son parcours de  manière originale et transversale avec l’édition d’une publication  ("Sunday", edité par le Fonds Mercator et Charleroi Danses), qui a été  suivie d’une installation ("Dimanche") et d’une performance en 2017.

Droulers, Pierre

Soleils

Chorégraphie : Pierre Droulers

Assistance à la chorégraphie : Michel Yang

Interprétation : Yoann Boyer, Malika Djardi, Stanislav Dobak, Youness Khoukhou, Louis Clément Da Costa, Benjamin Pohlig, Peter Savel, Jonathan Schatz, Katrien Vandergooten

Conseil artistique / Dramaturgie : artistique Yuji Oshima

Scénographie : Chevalier-Masson

Musique originale : Beth Gibbons, Eric Thielemans

Lumières : Pierre Droulers, Marc Lhommel

Costumes : Jean-Paul Lespagnard

Direction technique : Coordination technique Marc Lhommel Régie lumières Philippe Fortaine Régie son Benoit Pelé

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Production Charleroi Danses, Centre Chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles Coproduction Kunstenfestivaldesarts / Festival de Marseille / Maison de la Culture de Tournai / Next Festival

Nos suggestions de videos
01:46

Grand final

Shechter, Hofesh (United Kingdom)

  • Ajouter à la playlist
01:39

Mirages — Les âmes boréales - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
06:37

Why can't we get along

Millepied, Benjamin (United States)

  • Ajouter à la playlist
02:51

Light Bringers

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
03:21

Going Home

Carlson, Carolyn (Germany)

  • Ajouter à la playlist
08:14

Citta' d'Acqua

Carlson, Carolyn (Italy)

  • Ajouter à la playlist
03:39

[TEASER] - Bouge #2

Lamotte, Sylvère (France)

  • Ajouter à la playlist
04:56

Altered Natives' Say Yes to Another Excess - TWERK

Bengolea, Cecilia (France)

  • Ajouter à la playlist
02:59

Loïe Fuller - la danse des couleurs

Fuller, Loïe (France)

  • Ajouter à la playlist
05:51

Mauvais genre

Buffard, Alain (France)

  • Ajouter à la playlist
02:56

as far as

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
03:01

disperse

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
01:47

Brûlent nos cœurs insoumis - Teaser

Ben Aïm, Christian & François (France)

  • Ajouter à la playlist
09:13

Le Jardin [remontage 2014]

Ficely, Julien (France)

  • Ajouter à la playlist
04:45

Éloge du puissant royaume

Maalem, Heddy (France)

  • Ajouter à la playlist
04:48

L'oeil, la bouche et le reste

Cordeiro, Volmir (France)

  • Ajouter à la playlist
19:51

Cher Ulysse [remontage 2014]

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
13:19

Hommage à Trisha [remontage 2014]

Baïz, Josette (France)

  • Ajouter à la playlist
11:55

Insurrection (« l’Ordre établi ») [remontage 2014]

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
16:46

Les Écailles de la mémoire [remontage 2014]

Acogny, Germaine (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais, il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Pour comprendre et illustrer la notion de diversité dans la danse contemporaine, nous utiliserons divers créations de la collection du Centre chorégraphique ou de la Compagnie James Carlès Danse &Co, qui a mis cette idée au cœur de ses préoccupations.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv
Université Lyon 2 - Arts de la scène et du spectacle vivant

La compagnie Vlovajobpru

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

Découvrir
En savoir plus

Le corps et les conflits

Parcours

Olivier Lefebvre

Le corps et les conflits

Parcours

Regard sur les liens qui semblent émerger entre le corps dansant et le monde envisagé comme un organisme vivant.

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Folklores dites-vous ?

Parcours

Sarah Nouveau

Folklores dites-vous ?

Parcours

 Présentation de la manière dont les chorégraphes contemporains revisitent le Folklore.

Découvrir
En savoir plus

Hip hop / Influences

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Hip hop / Influences

Parcours

Ce Parcours présente un aperçu des racines de la danse Hip Hop.

Découvrir
En savoir plus

La danse à la croisée des arts

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La danse à la croisée des arts

Parcours

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

La Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La Biennale de la danse est un événement lyonnais que la ville traverse toutes les années paires. Voici l’histoire de cette aventure et un historique de toutes ses éditions.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus

Danse et accessoires

Parcours

Julie Charrier

Danse et accessoires

Parcours

Les créations chorégraphiques comprennent parfois des accessoires pour compléter, nourrir ou contraindre la danse.

Découvrir
En savoir plus

Étranges spectacles

Parcours

Centre national de la danse

Étranges spectacles

Parcours

 Des spectacles atypiques de danse contemporaine qui réinventent le rapport à la scène.  

Découvrir
En savoir plus

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle

Christian et François Ben Aïm

CHRISTIAN & FRANÇOIS BEN AÏM ET L'ÉLAN VITAL - échappées chorégraphiques salvatrices

Exposition virtuelle


Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus