Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

So schnell (version 1992) [remontage 2019]

CN D - Centre national de la danse Danse en amateur et répertoire 2019 - Réalisateurs : Chaumeille, Ivan - Gubitsch, Rafaël

Chorégraphe(s) : Bagouet, Dominique (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Danse en amateur et répertoire

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

So schnell (version 1992) [remontage 2019]

CN D - Centre national de la danse Danse en amateur et répertoire 2019 - Réalisateurs : Chaumeille, Ivan - Gubitsch, Rafaël

Chorégraphe(s) : Bagouet, Dominique (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Danse en amateur et répertoire

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

en fr

So schnell (version 1992) [remontage 2019]

Extrait remonté par le groupe Compagnie 1 week-end sur 2, coordination collective, dans le cadre de Danse en amateur et répertoire (2018/2019). Transmission par Dominique Jégou, Annabelle Pulcini, Pascal Roland, Claude Sorin

Présenté le 25 mai 2019, Centre national de la danse, Pantin.


L’œuvre à la création

So schnell (version 1992)

Création le 11 octobre 1992 au théâtre municipal de Montpellier

Chorégraphie : Dominique Bagouet

Pièce pour douze interprètes :Priscilla Danton, Matthieu Doze, Olivia Grandville, Nicolas Héritier, Dominique Jégou, Myriam Lebreton, Catherine Legrand, Sylvain Prunenec, Annabelle Pulcini, Fabrice Ramalingom, Viviane Serry, Juan Manuel Vicente.

Musique : Cantate BWV 26 de J. S. Bach, « Ach wie flüchtig, ach wie nichtig » et composition électroacoustique de Laurent Gachet, Jack Art Song

Durée originale : 65 minutes

Le groupe 

Compagnie 1 week-end sur 2 (Neuville-de-Poitou, Nouvelle-Aquitaine)

La compagnie 1 week-end sur 2 est composée de six danseuses non professionnelles qui se sont retrouvées autour du désir commun de partager leur rapport à la danse contemporaine, et leur envie de se lancer dans un processus de création chorégraphique. Installées à Neuville-de-Poitou où elles disposent d’une salle de danse, elles choisissent ensemble les pièces sur lesquelles elles travaillent et élaborent collectivement chaque projet. Elles mènent également des actions de sensibilisation autour de la danse contemporaine, et ont déjà eu l’occasion de présenter le résultat de leur travail dans des festivals comme Les Expressifs à Poitiers, ou 1 000 et Une Scènes à Oiron.

Le projet

Considérée comme l’une des pièces maîtresses de Dominique Bagouet – synthèse des grands principes chorégraphiques qui traversent son œuvre –, So schnell est avant tout une ode à l’élan des corps. Combinant vivacité joyeuse et rigueur mathématique de la composition, les mouvements entrent en résonance avec la musique de Bach, restituant ses lignes fuguées dans l’espace. Accompagnées par Annabelle Pulcini, membre des Carnets Bagouet, qui leur a transmis son solo ainsi que différents extraits de la pièce, les six danseuses de la compagnie 1 week-end sur 2 se sont lancées à corps perdu dans cette restitution.

Bagouet, Dominique

Angoulême, 9 juillet 1951 - Montpellier, 9 décembre 1992

Elève de Rosella Hightower à Cannes dès 1965, il reçoit un enseignement classique et trouve son premier engagement chez Alfonso Cata au Ballet du Grand Théâtre de Genève en 1969. L'année suivante, il danse dans la compagnie de Félix Blaska puis entre aux Ballets du XXème siècle de Béjart à Bruxelles. L'expérience dure deux ans et se prolonge dans le groupe Chandra (où travaillait aussi Maguy Marin).

De retour à Paris en 1974, Dominique Bagouet prend des cours avec Carolyn Carlson et Peter Goss. Il danse aussi dans les compagnies de Joseph Russillo, Anne Béranger et Peter Goss. Il part quelques mois aux Etats-Unis où il découvre les techniques issues des écoles américaines, entre autres avec Jennifer Muller et Lar Lubovitch.

En 1976, à son retour en France, il présente sa première chorégraphie : « Chansons de nuit » au Concours de Bagnolet et remporte le premier prix avec mention « recherche ». Il fonde alors sa propre compagnie. Pour la faire vivre, il va enchaîner les créations à un rythme très soutenu qu'il déplore. Jusqu'en 1979, il crée quatorze pièces, parfois dans l'urgence et pas toujours de façon satisfaisante.

Avec « Sous la blafarde », le jeune chorégraphe commence à s'imposer et trouve un havre : la ville de Montpellier qui accueille la compagnie et lui donne les moyens d'exister puisqu'il est invité à mettre sur pied et à diriger le Centre chorégraphique régional de Montpellier. Il créera d'ailleurs dans cette ville le Festival International Montpellier Danse qu'il dirigera jusqu'en 1982.

Dominique Bagouet va alors créer certaines des pièces les plus marquantes de la chorégraphie contemporaine française, d' « Insaisies »(1982) jusqu'à « Necesito, pièce pour Grenade » (1991), ultime commande réalisée pour célébrer le 500ème anniversaire de la ville espagnole.

Avec des pièces comme « Déserts d'amour » (1984), « Le Crawl de Lucien » (1985) ou « Assaï » (1986), Dominique Bagouet impose clairement sa personnalité et son style. Il compose le mouvement de très nombreux petits gestes (jeux des pieds et des mains, inclinaison particulière du torse...) sans aucun maniérisme et d'une redoutable précision.

Autre constante, le chorégraphe a toujours su s'entourer d'artistes au talent reconnu. Il y eut Tristan Murail pour«Déserts d'amour », Pascal Dusapin pour « Assaï », Christian Boltanski pour « Le Saut de l'ange » (1987), ou l'actrice Nelly Borgeaud pour le superbe « Meublé sommairement » (1989), adaptation chorégraphique d'un roman d'Emmanuel Bove.

Avec Charles Picq, il a réalisé deux films : « Tant mieux, tant mieux ! » (1983) et « Dix anges, portraits » (1988) d'après « Le Saut de l'ange ».

S'il y avait un style Bagouet, il résiderait également dans cette curiosité qui a marqué toute une génération.

En 1993, les danseurs de sa compagnie fondent Les Carnets Bagouet afin de préserver et transmettre le patrimoine artistique du chorégraphe. Ils proposent le répertoire à d'autres compagnies et de nombreuses écoles.


Source : Philippe Verrièle - Extrait de « 99 biographies pour comprendre la jeune danse française », Les Saisons de la danse-hors série été 97.


En savoir plus : www.lescarnetsbagouet.org

Chaumeille, Ivan

Cinéaste, Ivan Chaumeille a longtemps associé son travail à celui de la chorégraphe Dominique Brun, notamment en réalisant + One (2014), un documentaire de création programmé au festival « Vidéodanse », au montage duquel a participé Rafaël Gubitsch ; le DVD Le Faune – un film ou la fabrique de l’archive, pour lequel il filme et monte deux versions de L’Après-midi d’un faune de Vaslav Nijinski, réalise des interviews et conçoit et articule les dimensions Rom et vidéographiques de l’objet DVD (2007). Il réalise des séquences vidéographiques pour le spectacle Medea-Stimmen de Virginie Mirbeau, créé au Festival Les Météores du CCN du Havre (2008). Philosophe de formation, il réalise un documentaire de création intitulé Avec François Châtelet, un voyage différentiel (2010) pour la collection « À Contre-temps » en coproduction avec le Groupe Galactica, Mosaïque films et Canal 15.

Gubitsch, Rafaël

Cadreur, monteur et photographe, Rafaël Gubitsch réalise des documentaires et des captations autour de l’art plastique, de la musique et de la danse. Il réalise les vidéos de l’artiste Elliott Causse dit « Flux » à l’occasion de ses nombreuses installations et fresques monumentales. Notamment le film Propagations (2015) qui dépeint l’exposition homonyme de sa création à son vernissage.

Il conçoit plusieurs vidéos documentaires pour le Trio Talweg dont l’EPK de leur album Trios avec piano (2018) relatant l’enregistrement à l’Arsenal de Metz. Il est assistant monteur d’Ivan Chaumeille à plusieurs reprises, entre autres + One (2014), un documentaire de création programmé au festival « Vidéodanse ». En tant que photographe, il élabore avec Corentin Hervouët l’exposition Urbanicités (2016) au 39/93 à Romainville qui se porte sur le quotidien et la ville, la solitude dans la multitude.

Depuis 2016, Rafaël est le régisseur audiovisuel de la salle d’exposition de la Philharmonie de Paris.

So schnell (version 1992) [remontage 2019]

Chorégraphie : Dominique Bagouet

Interprétation : Marie Adrion, Aurélie Arnaudon, Claire Marchand, Elvina Meunier, Sandra Pierre-Eugène, Nathalie Robin

Musique additionnelle : Cantate BWV 26 de J. S. Bach, « Ach wie flüchtig, ach wie nichtig » et composition électroacoustique de Laurent Gachet, Jack Art Song

Danse en amateur et répertoire

Danse en amateur et répertoire est un programme d’accompagnement de la  pratique amateur au-delà du cours de danse et de la phase  d’apprentissage technique. Destiné à des groupes de danseurs amateurs,  il ouvre un espace de partage pour ceux qui désirent approfondir une  pratique et une connaissance de la danse en relation avec son histoire.


Laurent Barré
Responsable du service Recherche et Répertoires chorégraphiques
Anne-Christine Waibel
Assistante du service Recherche et Répertoires chorégraphiques
+33 (0)1 41 83 43 96 
danse-amateur-repertoire@cnd.fr


Source : CN D

En savoir plus : https://www.cnd.fr/fr/page/323-danse-en-amateur-et-repertoire-programme-d-aide

Nos suggestions de videos
02:42

Die grüne Tisch (La Table verte, solo de la mort)

Jooss, Kurt (France)

  • Ajouter à la playlist
05:53

Stäbetanz

Wavelet, Christophe (France)

  • Ajouter à la playlist
06:36

L'après-midi d'un faune (1965)

Jooss, Kurt (France)

  • Ajouter à la playlist
01:56

Tod

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
05:01

Hexentanz

Wigman, Mary (France)

  • Ajouter à la playlist
01:53

Japanische Groteske

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
01:31

Canaille

Gert, Valeska (France)

  • Ajouter à la playlist
04:28

Narcisse

Duncan, Isadora (France)

  • Ajouter à la playlist
04:17

Atys

Lancelot, Francine (France)

  • Ajouter à la playlist
09:30

L'après-midi d'un faune (1912)

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
10:13

La Jeune Fille et la mort [remontage 2018]

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
16:09

Standards [remontage 2018]

Rigal, Pierre (France)

  • Ajouter à la playlist
06:56

Dialogues [remontage 2018]

Massé, Marie-Geneviève (France)

  • Ajouter à la playlist
20:58

Trois générations [remontage 2018]

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
15:17

Le Sacre du printemps, Sacre #2 [remontage 2018]

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
14:50

En Piste [remontage 2018]

Larrieu, Daniel (France)

  • Ajouter à la playlist
07:17

Affame [remontage 2018]

Bastin, Christine (France)

  • Ajouter à la playlist
22:09

Nal Boa (Regarde moi) [remontage 2018]

Le Batard, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
05:26

Re:Rosas!

De Keersmaeker, Anne Teresa (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus

James Carlès

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

James Carlès

Exposition virtuelle

© Emmanuel Tussore

Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Céline Roux

La filiation «américaine» de la danse moderne [1900-1930] : De la danse libre à la Modern Dance.

Parcours

Découvrir
En savoir plus

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Guisgand, Philippe ; Guisgand, Sébastien

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.
Découvrir
En savoir plus

Danses noires

Webdoc

Julie Charrier

Danses noires

Webdoc

James Carlès, danseur et chorégraphe spécialiste de la danse afro-américaine, évoque l’origine des danses urbaines actuelles. De l’Afrique aux États-Unis en passant par l’Europe, il souligne leur caractère métissé et met en perspective leur dimension sociale et politique. De nombreuses vidéos, photos, dessins et ressources complémentaires accompagnent cette interview.
Découvrir
En savoir plus

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La biennale de la danse créée en 1984 à l’initiative de Guy Darmet voit en 1996 s’ajouter à son programme un nouvel événement : le Défilé.

Découvrir
En savoir plus

Danse et musique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danse et musique

Parcours

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Centre national de la danse

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus