Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Printemps

[remontage]

Numeridanse.tv 2008 - Réalisateur-rice : Léon, Vladimir

Chorégraphe(s) : Desprairies, Julie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv

Producteur vidéo : Compagnie des prairies

en fr

Printemps

[remontage]

Numeridanse.tv 2008 - Réalisateur-rice : Léon, Vladimir

Chorégraphe(s) : Desprairies, Julie (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Numeridanse.tv

Producteur vidéo : Compagnie des prairies

en fr

Printemps

Les Tombées de la nuit, du 3 au 5 juillet 2008.


Le bâtiment de Christian de Portzamparc comprend trois entités : le Musée de Bretagne, un espace des science et son planétarium et une bibliothèque qui s'interpénètrent. Récemment inauguré au moment de la création de Julie Desprairies, cet édifice monumental n'est pas encore complètement adopté par ses usagers. Beaucoup critiquent sa démesure : trop cher, trop vaste, trop sculptural.

Printemps est le fruit d'une commande, cette fois la chorégraphe n'a pas choisi le site, elle n'est pas non plus familière de ce type d'architecture. Julie Desprairies décide de s'approprier le lieu grâce au concours de ses usagers et employés. Avec eux et son équipe, elle part à la découverte physique de ces espaces neufs pour en comprendre les enjeux, en donner une lecture qui leur ressemble.

Avec la danse comme avec la scénographie, il n'est pas question de rivaliser dans le spectaculaire. « Le défi consistait à se mesurer à l'écriture de Portzamparc avec nos outils, nos moyens, nos références et nos goûts, souvent éloignés de ceux de l'architecte. Il suspend l'accueil du musée et rend totalement libre de structures porteuses son rez-de-chaussée, orne sa façade d'une sculpture, pose une pyramide sur son sommet, incline un planétarium : nous dormirons, lirons, dessinerons sur les vitres, ferons pousser des plantes vertes », déclare-t-elle.

Un corps de ballet constitué d'un représentant des 37 communes de l'agglomération ayant participé au financement de l'équipement est recruté, une grande collecte de textiles fleuris échangés contre des graines à faire pousser dans les délaissés du bâtiment est lancée, des vidéos témoignant de l'inscription de l'édifice dans son contexte proche (le quartier) et lointain (la Bretagne) sont tournées, un répertoire de partitions de Philippe Hersant est monté... Au final ce sont 92 danseurs, 17 architectes-plasticiens et 46 musiciens qui, pendant huit mois lors de rendez-vous réguliers encadrés par 14 professionnels (4 danseurs, une plasticienne, un architecte, un créateur lumière, un vidéaste, un chef d'orchestre, un chef de chœur, 4 professeurs de musique), ont travaillé à l'élaboration d'un vocabulaire gestuel, plastique et musical commun.

Printemps, restitution publique de ces recherches, pour une jauge de 700 spectateurs, est pensé comme une vaste fabrique dans laquelle le public est invité à créer son propre parcours. Tout bouge, car tout est en travail, en action. Le public est gagné par la danse, et très vite on ne sait plus très bien qui est danseur et qui ne l'est pas, quel mouvement est prévu, réglé, écrit et quelle action s'improvise par hasard. La frontière est mince entre le geste dansé et la danse fortuite, surtout dans un lieu qui favorise le déplacement des corps.


Source : Julie Desprairies dans la revue d'architecture Criticat n°4, septembre 2009

Desprairies, Julie

Après des études de théâtre et d’arts plastiques, elle crée son premier spectacle en 1998 dans des carrières de pierre du Pont-du-Gard. Matériaux, usages et spécificités du site sont à l’origine de son travail. Elle affirme sa démarche contextuelle en l’appliquant à plusieurs architectures modernes et contemporaines. Ses chorégraphies sont écrites et présentées dans les bâtiments, dont les caractéristiques spatiales, historiques, humaines orientent ses choix dramaturgiques, plastiques et chorégraphiques. Elle revendique une danse appliquée (comme on parle d’« art appliqué »), le corps servant d’outil de mesure des espaces construits. Il s’agit pour elle de rendre visible le mouvement des lieux.

Son goût des gestes prélevés dans les lieux qu’elle investit l’amène à s’intéresser aux gestes du travail. Elle associe très souvent à ses créations les personnes rencontrées sur place (140 habitants et commerçants des Gratte-ciel de Villeurbanne, 192 amateurs et employés de l’Opéra de Lyon). Si ses pièces s’inscrivent dans des lieux publics, elle développe des projets déclinables, autour du paysage et de l’agriculture ou sur le thème de la fête foraine.

Elle a réalisé un Atelier de création radiophonique pour France Culture et trois films: « Autour du parc » à la Villeneuve de Grenoble avec Louise Narboni, « Cinq points de vue autorisés » sur les Courtillières, avec Vladimir Léon et « L’Architecte de Saint-Gaudens », avec Serge Bozon. Elle a monté plusieurs projets à l’étranger en invitant des danseurs autochtones. Elle a écrit un « Manuel d’entraînement régulier du danseur urbain » et prépare actuellement « Danser l’architecture », à paraître en 2017.


Source : Site de la Compagnie des prairies


En savoir plus : compagniedesprairies.com

Léon, Vladimir

Vladimir Léon (né en 1969 à Moscou) est réalisateur, acteur et producteur. Il danse dans "Mods", film de Serge Bozon, sous la direction de Julie Desprairies et co-réalise avec elle un court métrage, « Cinq points de vue autorisés sur les Courtilllières », dans le cadre de l’Inventaire dansé de la Ville de Pantin imaginé la chorégraphe. Il est producteur de « l’Architecte de Saint-Gaudens », film de Julie Desprairies réalisé par Serge Bozon, achevé en 2015. Il a aussi réalisé "Loin du front", "Nissim dit Max", "Le Brahmane du Komintern" et "Les Anges de Port-Bou".
Il a assuré la captation de la plupart des créations de la Compagnie des prairies et a co-signé avec Julie Desprairies le "Petit vocabulaire danse/architecture" (2005) et le "Petit vocabulaire dansé du Centre Pompidou-Metz" (2011).


Source : Compagnie des prairies


En savoir plus : compagniedesprairies.com

Printemps

Chorégraphie : Julie Desprairies

Interprétation : Elise Ladoué, Nedjma Merahi, David Monceau, Sarozi Nay et 155 danseurs, plasticiens et musiciens de l'agglomération rennaise

Scénographie : Juliette Barbier

Musique originale : Philippe Hersant et François Audrain

Lumières : Philippe Daney

Costumes : Juliette Barbier

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Les Champs Libres / Les Tombées de la nuit

Nos suggestions de videos
05:26

Re:Rosas!

De Keersmaeker, Anne Teresa (France)

  • Ajouter à la playlist
10:13

La Jeune Fille et la mort [remontage 2018]

Lebrun, Thomas (France)

  • Ajouter à la playlist
16:09

Standards [remontage 2018]

Rigal, Pierre (France)

  • Ajouter à la playlist
06:56

Dialogues [remontage 2018]

Massé, Marie-Geneviève (France)

  • Ajouter à la playlist
20:58

Trois générations [remontage 2018]

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
15:17

Le Sacre du printemps, Sacre #2 [remontage 2018]

Nijinsky, Vaslav (France)

  • Ajouter à la playlist
14:50

En Piste [remontage 2018]

Larrieu, Daniel (France)

  • Ajouter à la playlist
07:17

Affame [remontage 2018]

Bastin, Christine (France)

  • Ajouter à la playlist
22:09

Nal Boa (Regarde moi) [remontage 2018]

Le Batard, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
09:13

Le Jardin [remontage 2014]

Ficely, Julien (France)

  • Ajouter à la playlist
03:15

Petit Roque & Roll à Saint-Julien-de-Civry

Petit Roque & Roll à Saint-Julien-de-Civry (France)

  • Ajouter à la playlist
19:51

Cher Ulysse [remontage 2014]

Gallotta, Jean-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
13:19

Hommage à Trisha [remontage 2014]

Baïz, Josette (France)

  • Ajouter à la playlist
11:55

Insurrection (« l’Ordre établi ») [remontage 2014]

Duboc, Odile (France)

  • Ajouter à la playlist
16:46

Les Écailles de la mémoire [remontage 2014]

Acogny, Germaine (France)

  • Ajouter à la playlist
14:55

Sade, le théâtre des fous [remontage 2014]

Pietragalla, Marie-Claude (France)

  • Ajouter à la playlist
20:08

Never Mind [remontage 2014]

Larrieu, Daniel (France)

  • Ajouter à la playlist
18:23

DéBaTailles [remontage 2014]

Plassard, Denis (France)

  • Ajouter à la playlist
05:17

Fan Dance [Danse des éventails] [remontage 2014]

De Groat, Andy (France)

  • Ajouter à la playlist
17:56

Ensemble, deux pas vers l’autre face [remontage 2014]

Nosibor, Miguel (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Julie Charrier

Pourquoi je danse ?

Webdoc

Danses sociales ou contestataires, rythmes ou identités, rituels ou plaisirs...Les raisons de danser sont multiples, autant que les points de vue. Un webdoc pour parcourir, extraits d’œuvre et témoignages d’amateurs à l’appui, toutes les bonnes raisons de danser !
Découvrir
En savoir plus

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

Biennale de la danse

Le défilé de la Biennale de la danse

Exposition virtuelle

La biennale de la danse créée en 1984 à l’initiative de Guy Darmet voit en 1996 s’ajouter à son programme un nouvel événement : le Défilé.

Découvrir
En savoir plus

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Guisgand, Philippe ; Guisgand, Sébastien

Devenir spectateur de danse

Webdoc

Dans ce webdoc en forme d'enquête, Philippe Guisgand et ses étudiants répondent à une douzaine de questions que peut se poser tout apprenti spectateur. "Apprenti" ? En effet, pour ce chercheur en danse, spécialiste du débat esthétique, assister à un spectacle ne se résume pas à le voir. On ne naît pas spectateur mais on le devient.
Découvrir
En savoir plus

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

Agathe Dumont

Käfig, portrait d'une compagnie

Webdoc

À l’occasion des 20 ans de la compagnie Käfig, Mourad Merzouki revient sur l'évolution singulière du mouvement hip-hop en France, du succès populaire à la conquête de la scène, et sur les spectacles qui ont marqué l'histoire de Käfig.
Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus

Danses indiennes

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danses indiennes

Parcours

Une découverte de la danse indienne au travers de créations chorégraphiques qui la dévoilent, la suggèrent, la revisitent ou la transforment !

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus