Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Les pas perdus

Maison de la Danse de Lyon 1983 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Petit, Dominique (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , Saisons 1980 > 1989

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Les pas perdus

Maison de la Danse de Lyon 1983 - Réalisateur-rice : Picq, Charles

Chorégraphe(s) : Petit, Dominique (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Maison de la Danse de Lyon , Saisons 1980 > 1989

Producteur vidéo : Maison de la Danse de Lyon

Vidéo intégrale disponible à la Maison de la danse de Lyon

en fr

Les pas perdus

 

Aranzaquil et Les pas perdus

La création de ces deux pièces à La Maison de la Danse en décembre 1983 était pour moi l’occasion d’une véritable première création de groupe après une expérience malheureuse deux ans auparavant dans le cadre du Festival d’Avignon.J’étais assez peu expérimenté dans la communication autour de mes œuvres et, de plus, je ne me souviens pas qu’il y ait eu l’occasion d’écrire quelques lignes d’intention pour le programme distribué aux spectateurs.Je voudrais profiter de l’occasion de cette initiative d’archivage pour revenir sur ce qui a sous-tendu l’écriture de ces deux ballets qui ont été conçus comme un véritable dyptique.A cette époque j’allais régulièrement voir les mises en scènes de Peter Brook au Théâtre des Bouffes du Nord et j’avais été profondément marqué par son film « Rencontre avec des hommes remarquables » d’après l’œuvre de Georges Gurdjieff, sorti en 1979.Le film retrace la quête spirituelle de Gurdjieff parti à la recherche d’une mystérieuse confrérie, qu’il finit par trouver dans le désert de Gobi au terme d’un long voyage. Il découvre là une petite communauté pour laquelle la recherche d’élévation passe par une pratique assidue de la musique et de la danse. Il y a une d’ailleurs une scène de danse qui m’avait particulièrement impressionné par saclarté et sa puissance.Mais ce film m’a surtout révélé l’existence d’une tradition dont je n’avais jamais entendu parler auparavant, et dont la dimension à la fois initiatique et communautaire venait renforcer l’aspiration à relier la recherche spirituelle et la pratique artistique qui était la mienne à cette époque.Ces deux pièces créées à Lyon en 1983 étaient pour moi une manière de rendre compte de l’impact de ce film.Les pas perdus a donc été conçu à partir des éléments qui m’avaient marqué dans cette scène de danse du film : une construction et une géométrie rigoureuses prenant appui sur une rythmicité très présente. J’ai demandé à Denis Levaillant d’écrire une partition sur une base de neuf temps qui offre de multiples combinaisons internes, et il m’a proposé de la faire interpréter au Zarb, instrument depercussion traditionnel d’origine Iranien, par Youval Missenmacher.J’ai écrit une douzaine de phrases chorégraphiques sur cette base de neuf temps sur laquelle s’appuie presque la totalité de la danse, en jouant sur une multiplicité d’orientations de chacune des phrases, et sur des combinaisons de duos, trios, quatuors, etc.Mais dès le départ je savais que cette danse ne constituerait qu’une partie du programme et qu’il devait y avoir une suite qui rendrait compte de la menace qui me paraissait peser sur la transmission de certaines traditions.J’ai donc imaginé une deuxième partie sous forme de débâcle d’un petit groupe de personnes violemment chassés de leur territoire et contraints à un exode qui les coupe de leurs racines culturelles. J’ai inventé le nom d’un village, « Aranzaquil », situé pour moi en Afghanistan, avant l’invasion par l’Union soviétique.Cette partie du dyptique, à l’inverse de la première, entièrement écrite comme une partition, a été composée à partir d’une multitude de scènes résultant d’improvisations proposées aux danseurs à partir de différents thèmes liés à l’exode, à la déportation et à la perte de repères culturels et spirituels, dont l’enchaînement montre la progression du déracinement intérieur des personnages.Dans cette deuxième partie la composition de la musique a suivi celle de la danse, Denis Levaillant venant au studio voire l’avancée de l’écriture des séquences successives et composant alors la musique au fur et à mesure de celle-ci.Les costumes, comme les décors, ont été imaginés et réalisés par Francis Coulet. Les costumes étaient inspirés de vêtements villageois traditionnels (à base de kimonos japonais), de manière rituelle dans la première partie et plus quotidienne dans la deuxième.La conception des éclairages est de John Davis, que j’avais bien connu en tant qu’éclairagiste de Carolyn Carlson au GRTOP.C’était ma deuxième collaboration avec Denis Levaillant après notre duo « D. D. Blue Gold Digger » présenté au Centre Georges Pompidou en 1982.


Dominique PETIT

Décembre 2021 

Petit, Dominique

Danseur, chorégraphe et pédagogue français.


Il découvre la danse avec K. Cremona puis part étudier à New York chez P. Sanasardo dont il devient interprète. Revenu en France en 1975, il entre au GRTOP puis crée sa compagnie en 1980. Remarquable danseur, il révèle très vite des qualités de chorégraphe sensible et poétique de Ircea (1979), subtil et sobre, où le corps se met en jeu, à Lieux d'orages (1993) porté par son engagement social et humain. Jade (1985), magnifique duo créé avec Anne Carrié, et les Tournesols (1988), puissante pièce d'hommes, se détachent dans une carrière restée discrète malgré vingt-cinq créations. Depuis 1997, il enseigne au CNDC d'Angers.


Il enseigne pendant de nombreuses années au CNDC d’Angers. Il est, depuis 2001, professeur de danse contemporaine au conservatoire de La Roche-sur-Yon. Il crée en collaboration avec Daniel Dobbels en 2009 Danser, hors de soi.


Source : Site de la compagnie de Daniel Dobbels

Picq, Charles

Auteur, réalisateur et vidéaste, Charles Picq (1952-2012) entre dans la vie professionnelle dans les années 70 par le théâtre et la photographie. Après une reprise  d'études (Maîtrise de Linguistique - Lyon II, Maîtrise des Sciences et Techniques de la Communication - Grenoble III), il se consacre à la vidéo, d'abord dans le champ des arts plastiques à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain (ELAC) et avec le  groupe "Frigo", puis dans celui de la danse.

Dès la création de la Maison de la Danse à Lyon en 1980, il est sollicité pour y entreprendre un travail de documentation vidéo qu'il poursuit toujours depuis. Durant les années 80, marquées en France par l'explosion de la danse  contemporaine et le développement de l'image vidéo, il fait de nombreuses rencontres avec des artistes tels qu'Andy Degroat, Dominique Bagouet, Carolyn Carlson, Régine Chopinot, Susanne Linke, Joëlle Bouvier et Régis Obadia, Michel Kelemenis. Son activité se déploie dans le champ de la création avec des installations et des vidéos en scène, ainsi que dans celui de la télévision avec des spectacles filmés, des recréations et des documentaires. Avec Dominique Bagouet (80-90), la rencontre est particulière. Il documente sa création, l'assiste sur " Le Crawl de Lucien" et co-réalise avec lui les films "Tant Mieux, Tant Mieux" et "10 anges". 

Dans les années 90, il devient le directeur du développement vidéo de la Maison de la danse et œuvre, avec le soutien de Guy Darmet et son équipe, pour une place grandissante de l'image vidéo au sein du théâtre à travers plusieurs initiatives :

   • Il fonde une vidéothèque de films de danse, d'accès public et gratuit. C'est une première en France. Poursuivant la documentation vidéo des spectacles, il en organise la gestion et la conservation.
  •  Il impulse la création d'un vidéo-bar et d'une salle de projection vidéo dédiée à l'accueil scolaire.
  •  Il initie les "présentations de saisons" en image.
  •  Il conçoit l'édition du DVD "Le tour du monde en 80 danses", une vidéothèque de poche produite par la Maison de la Danse pour le secteur éducatif.

   •  Il lance la collection « Scènes d'écran » pour la télévision et le web,  il entreprend la conversion numérique de la vidéothèque et crée Numeridanse.
 

Ses principaux documentaires sont : "Enchaînement", "Planète Bagouet", "Montpellier le Saut de l'Ange", "Carolyn Carlson, a woman of many faces", "Grand Ecart", "Mama Africa", "C'est pas facile", "Lyon, le pas de deux d'une ville", "Le Défilé", "Un Rêve de cirque".
  Il a également réalisé des films de spectacle : "Song", "Vu d'Ici" (Carolyn Carlson),"Tant Mieux, Tant Mieux", "10 anges", "Necesito" et "So Schnell", (Dominique Bagouet), "Im bade wannen","Flut" et "Wandelung" ( Susanne Linke), "Le Cabaret Latin" (Karine Saporta), "La danse du temps"(Régine Chopinot), "Nuit Blanche"( Abou Lagraa), "Le Témoin" (Claude Brumachon), "Corps est Graphique" (Käfig), "Seule" et "WMD" (Françoise et Dominique Dupuy), " La Veillée des Abysses" (James Thiérrée), Agwa »(Mourad Merzouki), Fuenteovejuna (Antonio Gadès), Blue Lady revisted (Carolyn Carlson)…
 

Source : Maison de la Danse de Lyon

Les petits pas

Chorégraphie : Dominique Petit

Interprétation : Anne Carrié, Bernadette Doneux, Pierre Doussaint, Isabelle Dubouloz, Giorgio Rosssi

Musique originale : Denis Levaillant

Lumières : John Davis

Costumes : Francis Coulet

Décors : Francis Coulet

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Maison de la Danse de Lyon - Charles Picq, 1983

Nos suggestions de videos
03:34

ADAGIO

Tran, Jérémy (France)

  • Ajouter à la playlist
03:20

Water Study

Humphrey, Doris (United States)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Spiegel

Vandekeybus, Wim (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Les porteuses de mauvaises nouvelles

Vandekeybus, Wim (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Parabelo

Pederneiras, Rodrigo (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Jazz Tap Ensemble

Jazz Tap Ensemble (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Pendant que j'y pense

Namura, Denise (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Doxy

Weber, Sam (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Conversations

Cook Holmes, Channing (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

You gotta move

Dally, Lynn (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Solo X

K. Grant, Derick (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Solo

Dally, Lynn (France)

  • Ajouter à la playlist
05:21

On essaye

Rizzo, Christian (France)

  • Ajouter à la playlist
05:04

Notre amour

Rizzo, Christian (France)

  • Ajouter à la playlist
01:49

Evening songs

Kylián, Jiří (France)

  • Ajouter à la playlist
02:34

Yewa, eau sublime

Acogny, Germaine (France)

  • Ajouter à la playlist
05:17

Tragédie : extrait

Dubois, Olivier (France)

  • Ajouter à la playlist
09:50

Murmures : extrait

Carlès, James (France)

  • Ajouter à la playlist
03:15

Political Mother : extrait

Shechter, Hofesh (France)

  • Ajouter à la playlist
04:05

Urban Ballet

Égéa, Anthony (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

À corps et à cris

Exposition virtuelle

Ministère de la Culture

À corps et à cris

Exposition virtuelle

"Comme nous le savons, l’une des plus importantes limitations du corps dans le ballet est qu’il danse sans voix, planant et défiant les lois de la gravité sans bruit.’’
(Bojana Kunst)

Découvrir
En savoir plus

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

Centre chorégraphique James Carlès

Les racines de la diversité en danse contemporaine

Exposition virtuelle

La danse contemporaine désigne des courants artistiques succédant à la danse moderne. Mais il est difficile de cerner précisément cette expression, tant elle inclus différentes pratiques et esthétiques. Aujourd’hui, le mot « contemporain » intègre des danses actuelles, urbaines, théâtrales, de différentes origines géographiques ou «culturelles». Une exposition virtuelle signée par la Compagnie James Carlès Danse &Co.

Découvrir
En savoir plus

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

QUDUS ONIKEKU : Se réapproprier une mémoire oubliée

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Qudus Onikeku à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

Carolyn Carlson, a woman of many faces

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

Carolyn Carlson, a woman of many faces

Exposition virtuelle

Comment raconter la vie et l’œuvre d'une femme qui a marqué la danse et les danseurs dans tant de villes, à tant d'époques et de tant de façon différentes ? Une exposition en quatre chapitres qui retraverse l'histoire de cette femme-artiste. 

Découvrir
En savoir plus

Sacré Sacre

Webdoc

Julie Charrier

Sacré Sacre

Webdoc

Classique, tellurique, chamanique, révolutionnaire ? Le 29 mai 1913, la première du "Sacre du printemps" de Nijinski fit scandale. Ce webdoc vous raconte l'histoire de cette pièce majeure qui a inspiré tant de chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

Écrire le mouvement

Webdoc

Julie Charrier

Écrire le mouvement

Webdoc

De nombreux systèmes ont été inventés pour analyser et mettre en perspective la danse et pour accompagner l’outil resté indispensable à sa mémoire, le corps du danseur. Ce webdoc vous présente les enjeux de la notation du mouvement.
Découvrir
En savoir plus

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Exposition virtuelle

Une traversée de l’histoire des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, depuis le Concours de Bagnolet jusqu’aujourd’hui.  

Découvrir
En savoir plus

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv

LATITUDES CONTEMPORAINES

Exposition virtuelle

Latitudes Contemporaines, festival de la scène contemporaine internationale, se déroule tous les ans au mois de juin sur le territoire dense de la métropole lilloise et frontalier de la région Hauts-de-France. 

Découvrir
En savoir plus

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

40 ans de rock et danse

Exposition virtuelle

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus, oh oh oh

Chic planète, dansons dessus...

Et mettons-nous tous nus 

> Chanson de l’Affaire Louis Trio (1987)

Découvrir
En savoir plus

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

Amala Dianor : danser pour donner à voir

Exposition virtuelle

Découvrez le travail du chorégraphe Amala Dianor à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

LES CENTRES CHORÉGRAPHIQUES NATIONAUX

Exposition virtuelle

Comment sont nés les centres chorégraphiques nationaux (CCN) ? Que représentent-ils aujourd’hui ? 

Découvrir
En savoir plus

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

[1970-2018] Développements néoclassiques : diffusion mondiale, répertoires multiples et dialogues avec la danse contemporaine

Parcours

Avec les années 1970, l’élan des artistes vers un nouveau classique a plus d’un demi-siècle et ainsi plusieurs générations se sont déjà déployées depuis les Ballets Russes. Au fil des décennies, chacun a défendu ou défend la danse classique sous le signe de la nouveauté, de la singularité, de la connexion avec les autres arts et avec les préoccupations de son temps.

Découvrir
En savoir plus

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Numeridanse.tv
Université Lyon 2 - Arts de la scène et du spectacle vivant

les ballets C de la B et l'esthétique du réel

Exposition virtuelle

Découvrez les ballets C de la B à travers cette exposition, réalisée par un groupe d'étudiants de l'Université de Lyon 2 issus du Master Arts de la scène et du spectacle vivant (théâtre et danse), en collaboration avec la Biennale de la danse - édition 2021 et Numeridanse. 

Découvrir
En savoir plus

Féminin - Masculin

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Féminin - Masculin

Parcours

Promenade entre les différentes conceptions et réceptions des genres dans les différents styles et époques de la danse.

Découvrir
En savoir plus

Danse et percussions

Parcours

Camille Rocailleux

Danse et percussions

Parcours

Découvrez de quelles manières ont collaboré chorégraphes et éléments percussifs.

Découvrir
En savoir plus

Danses de mains

Parcours

Julie Charrier

Danses de mains

Parcours

Ce parcours présente différents extraits vidéo où les mains sont au cœur du mouvement.

Découvrir
En savoir plus

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Parcours

Ada d’Adamo

La danse contemporaine italienne : les années deux mille

Parcours

Panorama des pratiques de danse contemporaine en Italie dans les années 2000.

Découvrir
En savoir plus

La danse à la croisée des arts

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La danse à la croisée des arts

Parcours

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Découvrir
En savoir plus

Rituels

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Rituels

Parcours

Découvrez comment la notion de rituel prend sens dans diverses danses à travers ces extraits.

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus