Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Le Ballet de la Merlaison

CN D - Centre national de la danse 2011 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Bayle, Christine (France)

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Le Ballet de la Merlaison

CN D - Centre national de la danse 2011 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Bayle, Christine (France)

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Vidéo intégrale disponible au CND de Pantin

Ballet de la Merlaison (Le)

Conférence dansée

Composition chorégraphique et musicale du "Ballet de la Merlaison", ballet écrit et dansé par Louis XIII à Chantilly et à Royaumont en 1635.

Sous Louis XIII, la danse atteint, selon François de Lauze (1623), « le plus haut degré de perfection ». Le ballet se décline sous toutes ses formes ; l'inédit et la fantaisie règnent. "Le Ballet de la Merlaison", qui relate une chasse au merle, est exemplaire de cette période. Louis XIII en aurait créé la musique, l'argument, les poésies et les costumes.

Si la musique du ballet a été conservée dans le Manuscrit Philidor, il a fallu la restaurer. Patrick Blanc lui a redonné une découpe en accord avec la pratique de la danse, l'a instrumentée et l'a ornementée selon des « caractères » qui lui sont apparus dans la partition. La chorégraphie, elle, a complètement disparu. Avec la compagnie L'Éclat des Muses, Christine Bayle en a créé une nouvelle version se fondant sur ses recherches menées sur trois traités de danse de l'époque. Elle a inventé des compositions chorégraphiques inédites et fantastiques, à partir d'un style qui émerge d'un répertoire inconnu à ce jour, entre le style Renaissance et le style baroque, et qui est déjà appelé La “Belle Dance”. Les artistes de l'Éclat des Muses traitent ce ballet sur un mode à la fois sérieux et burlesque, avec distance et investissement, avec leur sensibilité contemporaine.

Dans cette conférence dansée, le public peut découvrir des extraits du ballet avant la mise en scène et les avant- premières de création en septembre 2011 à l'Abbaye de Royaumont. Au moins sept des dix-neuf « entrées » du ballet sont présentées. Trois historiennes de renom interviennent également : Nathalie Lecomte évoque les maîtres à danser (le 30 mars), Eugénia Roucher les traités (le 31 mars) et Anne Surgers l'espace théâtral et le corps de l'époque (le 1er avril).


Dernière mise à jour : octobre 2011

Bayle, Christine

Compagnie L'Éclat des Muses

Danseuse, chorégraphe, comédienne et metteur en scène, Christine Bayle, après avoir participé à la création de Ris et Danceries aux côtés de Francine Lancelot, fonde L'Éclat des Muses en 1983.

Compagnie de danse baroque, L'Éclat des Muses est aussi une équipe de recherche et une école. Musiciens et danseurs y sont associés dans une pratique actuelle, multidisciplinaire, en vue de la création de spectacles fondés sur la danse, la musique et le théâtre des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles. La compagnie fait revivre tout un pan oublié de l'histoire de l'art dont la beauté est saisissante. Loin des préjugés sur l'ancien et le nouveau, elle cherche à développer d'autres modes de création, à partir de recherches menées sur les sources. Celles-ci portent sur des répertoires encore enfouis et s'attachent à la cohérence et l'interaction des arts baroques, à l'approfondissement des connaissances théoriques et pratiques. L'Éclat des Muses transmet ses savoirs pratiques auprès de divers publics – des amateurs comme de nombreux professionnels.

Pour son travail de recherche sur la danse du début du XVIIe siècle, Christine Bayle a bénéficié de l'Aide aux écritures chorégraphiques en 2002, de l'Aide à la réactivation des répertoires en 2006 et de l'Aide à la recherche et au patrimoine en 2009, dispensées par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle participe à de nombreux colloques en Europe. Elle a été nommée membre d'honneur des festivals de Posadas (Argentine) et de Cracovie (Pologne).

Dernière mise à jour : septembre 2011

Centre national de la danse, Réalisation

Depuis 2001, le Centre national de la danse (CND) réalise des captations de ses programmations de spectacle et de pédagogie et crée des ressources à partir de ces représentations filmées (interviews, conférences dansées, rencontres avec des artistes, démonstrations, grandes leçons, colloques spécialisés, montages thématiques, etc.). 

L'Éclat des Muses

Ballet de la merlaison (Le)

Chorégraphie : Christine Bayle

Interprétation : huit danseurs Pierre-François Dollé, Caroline Ducrest, Irène Feste, Hubert Hazebroucq, Elyse Pasquier, Lubomir Roglev, Gudrun Skamletz, Emmanuel Soulhat huit musiciens de l'ensemble Passo Finto : flûtes et musettes : Patrick Blanc basson, flûtes à bec (30 et 31 mars) : Béatrice Delpierre, violons : Camille Antoinet, Céline Cavagnac, Pascale Clément, Michel Coppe, Hélène Platone harpe (1er avril) : Françoise Johannel historiennes de la danse Nathalie Lecomte (30 mars), Eugénia Roucher (31 mars), Anne Surgers (1er avril)

Musique originale : direction et réalisation musicale Patrick Blanc

Musique additionnelle : Suite de branles, du manuscrit de Kassel extraits du Ballet de la Merlaison, Louis XIII :" Le Major ", " Les Paysans ", " Scerpiers ", " Mascarin ", " Les Trois nobles ", " Les Fermiers ", " Arbalestriers ", " Picoteurs "

Costumes : maquette des costumes Thierry Bosquet - création des costumes Atelier Costhéa, Bruxelles

Durée : 102 minutes

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus