Aller au contenu principal
Ajouter cette vidéo à une playlist

Title

Choreographer

La description est limitée à 500 caractères


Vos playlists

La vidéo a été ajoutée avec succès.

La vidéo est déjà présent dans la playlist.

Vous devez être membre pour profiter de toutes les fonctionnalités Se connecter S'inscrire
Vous devez être membre pour voir cette playlist Se connecter S'inscrire
Supprimer mon historique vidéo Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Supprimer mon historique de recherche Êtes-vous sûr de vouloir supprimer l'historique ?
Créer une playlist La description est limitée à 500 caractères


Embed the video Embed the video on your website
Index
Voir la vidéo
Vous pouvez désormais rendre vos playlists publiques! Pour cela, rendez-vous sur votre compte personnel

Attention !
Cette vidéo contient de la nudité ou de la violence.
Supprimer la playlist Êtes-vous sûr de vouloir supprimer la playlist ?
Partager cette playlist
Configurer l'accès Garder votre playlist privée
(elle ne sera visible que par vous)
Rendre votre playlist publique
(et partagez-là avec les autres utilisateurs)
Configurer l'accès
Partager Adresse Partager par e-mail Envoyer
Help Par défaut, la recherche retourne les résultats pour tous les mots trouvés. Pour une recherche avancée, préfixez votre recherche par ":"
(ex ":hiphop && breakdance").

Vous pouvez utiliser les opérateurs suivants: AND (&&), OR (||), NOT (! ou -)

Pour utiliser l'opérateur NOT correctement, le deuxième mot doit être écrit juste après le point d'exclamation, sans espace (e.g. ":merzouki !hip hop").


Documents
Information Votre soumission a été envoyé
Informations vidéo

La politique vidéo du navigateur Google Chrome a été modifiée depuis la version 6.6 : les playlists vidéo ne peuvent pas être lues automatiquement

Pour une meilleure expérience sur Numeridanse, nous vous recommandons d'utiliser Mozilla Firefox

offres

Offre PRO

Uniquement accessible aux artistes/compagnies, réalisateurs

les options :

  • Outil de création d’expositions virtuelles
  • Gestion et valorisation de ses ressources en autonomie
  • Nombre illimité de gestionnaires du compte "contributeur"
  • Création de comptes invités
  • Aucune publicité sur le site et les vidéos
  • Site bilingue français-anglais
  • Player HTML5 exportable
  • Bande passante illimitée
  • Partage de liens privés
  • Pas de limite de volumes
  • Stockage sécurisé
  • + Assistance technique
offres

Offre PRO +

Artiste, compagnie, association, bureau de production, centre ressource, collectivité territoriale, festival, lieu de diffusion et de création, mécène et fondation, réalisateur, réseau.

les options :

  • Outil de création d’expositions virtuelles
  • Gestion et valorisation de ses ressources en autonomie
  • Nombre illimité de gestionnaires du compte "contributeur"
  • Création de comptes invités
  • Aucune publicité sur le site et les vidéos
  • Site bilingue français-anglais
  • Player HTML5 exportable
  • Bande passante illimitée
  • Partage de liens privés
  • Pas de limite de volumes
  • Stockage sécurisé
  • + Assistance technique

+ Conseils et accompagnement dans la création de contenus vidéos, formation complémentaire en catalogage, navigation, recherche de documents et organisations de contenus vidéos (expositions virtuelles, playlists, etc.)

avantages

Promouvoir sa collection vidéo

Les plateformes vidéos généralistes sont utilisées pour la promotion d’un artiste et d’une œuvre. Mais Numeridanse offre un environnement dédié au monde de la danse, tant par ses outils de recherche que par l’éditorialisation du contenu que la plateforme propose. Ainsi les œuvres et leurs auteurs sont facilement accessibles et ce durablement.
Numeridanse est un site de référence reconnu et utilisé par les amateurs de danse, les professionnels de la culture, les pédagogues, les journalistes, les chercheurs, etc.

avantages

Garantir l’accès à un fonds vidéo unique

Seuls les professionnels de la danse peuvent ouvrir un compte PRO et PRO+ et proposer leurs ressources vidéo sur la plateforme. Vous êtes garants d’une histoire de la danse. En étant déposé sur Numeridanse votre fonds d’archive vidéo devient accessible à tous.

avantages

Partager son compte

Vous pouvez créer des comptes « contributeurs invités », ainsi, vos collaborateurs disposent des mêmes outils que vous, leurs collections vidéos sont rattachées à votre identité et toute publication vous sera soumise pour validation.

  • Ajouter aux playlists
  • Enlever de vos favoris Ajouter à vos favoris

L'Adage

« Une répétition de Giselle. L'action s'est arrêtée. On attend. Ils sont seuls en scène, immobiles. Lentement, la musique reprend et les lignes de leur corps commencent à s'émouvoir, à se conjuguer. Les gestes de l'amour s'enchaînent alors selon le plus savant et le plus chaste des rituels. C'est ce qu'on appelle l'adage. »


On sent Delouche passionné par la scène et les danseurs. Par le cadre et la mise en scène, il magnifie cet exercice très délicat qui n'a été enseigné à l'opéra de Paris qu'à partir de la nomination de Lifar. L'image décompose le mouvement, insiste sur le travail de répétition et donne une vision très contemporaine de l'art du ballet romantique.


Source : Patrick Bossatti

Giselle

Giselle, -"ballet-pantomime en deux  actes" créé à Paris le 28 juin 1841 à l'Académie royale de musique, et  salué dans l'histoire de la danse comme l'apothéose du ballet  romantique- pourrait bien nous sembler aujourd'hui être la plus ancienne  oeuvre chorégraphique du répertoire née de la convergence de multiples  sources créatrices.


Archétype du ballet romantique, Giselle  reprend le grand thème traditionnel de l'amour plus fort que la mort,  motif qui remonte au mythe d'Orphée et Eurydice pour atteindre son  apogée au milieu du XIXe siècle et tout au long des décennies suivantes  dans les drames musicaux de Richard Wagner.


De quoi s'agit-il ? Giselle, fille des  champs naïve et innocente, s'éprend d'un bel inconnu dont elle se croit  aimée en retour. Entourés de leurs amis, tous deux se réjouissent de cet  amour partagé, sous l'oeil jaloux du garde-chasse Hilarion qui soupire  lui-même pour Giselle.


Hilarion découvre qui est le bien-aimé de la  petite paysanne : un jeune noble du nom d'Albrecht. A l'occasion de la  visite du prince accompagné de sa suite pour une partie de campagne, les  deux rivaux s'affrontent, et la véritable identité d'Albrecht est  dévoilée. On apprend de surcroît qu'Albrecht est fiancé à Bathilde,  fille du prince. Giselle, d'une nature déjà des plus fragiles, en perd  la raison.
Elle s'empare de l'épée d'Albrecht pour s'en transpercer le sein avant de se lancer dans une danse mortelle.


L'acte II se déroule au bord d'un étang,  la nuit, dans la forêt. On aperçoit une tombe dont la croix porte  l'inscription "Giselle". C'est le royaume de Myrtha, reine des Willis.  Myrtha est à la tête d'une armée de jeunes vierges mortes, dont les  spectres nocturnes attirent en ces lieux leurs fiancés infidèles jusqu'à  ce que mort s'ensuive. Hilarion lui-même, que Giselle a éconduit, est  attiré en cette heure de la nuit auprès du tombeau de la jeune fille  pour subir ce sort. Survient Albrecht qui vient se recueillir sur la  tombe de Giselle. Ayant appelé la défunte, Myrtha la contraint à prendre  Albrecht dans ses filets en dansant. (...) Au moment où il finit par  être à bout de force, une clochesonne la fin de l'heure des spectres.  Les Wilis doivent regagner leurs tombes. Giselle quitte Albrecht en  sachant qu'elle vient de lui sauver la vie.


Giselle rejoint ainsi ces personnages féminins si chers au romantisme, qui se sacrifient jusqu'à la folie pour leur bien-aimé.


Source : Horst Koegler (traduction Virginie Bauzou), livret ARTHAUS Musik

Delouche, Dominique

"Venu de l’Ecole des Beaux-Arts et pourvu d’une excellente formation musicale, il fut l’assistant de Fellini et auteur de courts métrages couronnés dans tous les festivals avant de passer à la réalisation d’œuvres plus importantes dont l’élégance et le raffinement font ouvertement penser à Ophuls. Nul mieux que lui n’a su capter en images la Danse et rendre sensible sur le plan visuel le charme de la musique."   Jean Tulard (Dictionnaire des Cinéastes)

« Esprit classique, Dominique Delouche s'intéresse à la logique qui détermine les vocations et à la singularité des destinées qu'elles entraînent. Il ne s'est jamais contenté, comme tant d'autres, de filmer la danse ou l'opéra. Dès le commencement, son regard précis et passionné s'est consacré à l'observation des mécanismes subtils qui permettent aux gestes et à la voix d'atteindre leur métamorphose et à la mémoire d'en transmettre le secret. Seule une éthique rigoureuse et un amour absolu des interprètes guident cette démarche constamment aux prises avec l'invisible. » Patrick Bensard

Après des études de piano et de chant aux Beaux-Arts, Dominique Delouche fut l’assistant de Federico Fellini de 1955 à 1960 (« Les Nuits de Cabiria »). Il réalise son premier film « Le Spectre de la Danse » en 1960. Jusqu’en 1985, il produit et réalise d’autres court-métrages de danse dont « Aurore » et « La dame de Monte Carlo ». En 1968, il met en scène Danielle Darrieux dans une adaptation de la nouvelle de Stefan Zweig « 24h de la vie d’une femme » (Festival de Cannes 1968), et dans la comédie musicale « Divine » en 1975. Il réalise d’autres long-métrages comme « Une étoile pour l’exemple » (1988), « L’homme de désir » (1970). En 1971, il monte et filme pour la télévision française l’opéra « La Voix humaine » (texte de Cocteau, musique de Poulenc) avec la soprano Denis Duval avec qui il travailera de nouveau sur "Denise Duval revisitée, ou la "voix" retrouvée" (1999). Le dernier film de son répertoire est « Balanchine in Paris » (2011). Gabriel Dussurget dans les années 1970 ("Béatris, "Esther" et "Didon et Enée") ouvrit à Dominique Delouche les portes de la mise en scène d'opéra ; relayé par Rolf Libermann à l'Opéra de Paris en 1978 pour la production de "Werther" (mise en scène, décors, costumes).


Source : Site de Dominique Delouche

En savoir plus : dominique.delouche.pagesperso-orange.fr

L'Adage

Interprétation : Nina Vyrobouva, Attilio Labis

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Films du Prieuré

Le Spectre de la danse

Le  Spectre de la danse est le titre du film que Dominique Delouche réalise  sur la danse classique en 1961. Pour ce réalisateur qui  s'attache à  montrer les étoiles sous un jour différent sans entacher leur aura et leur image désincarnée, ce film fait figure de manifeste. Le titre est  ensuite repris comme générique de la série de sept courts  métrages réalisés entre 1961 et 1986 : 

Le spectre de la danse

L'Adage

Aurore

Autour de la Sylphide

Le Cygne

Leçon de ténèbres

Pas à pas

Nos suggestions de videos
03:00

Ligeti Essays

Armitage, Karole (United States)

  • Ajouter aux playlists
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
03:00

Le Lac des Cygnes

Makarova, Natalia (Russian Federation)

  • Ajouter aux playlists
  • Enlever de vos favorisAjouter à vos favoris
Nos suggestions de themas

No results

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus